Humour

  • Dans ce deuxième numéro d'Icônne, Natoo reprend son clavier pour s'amuser une nouvelle fois avec les codes de la presse féminine. Son objectif : rire avec intelligence des diktats imposés aux femmes par la société et s'en affranchir avec humour.

    Dans cette seconde édition, découvrez :
    - La Teckcovid, le retour tant attendu de la Tecktonic dans le respect des gestes barrières.
    - La HESS : Haute École supérieure du stalking, qui vous formera afin de tout apprendre sur vos ex.
    - Caddie B, la rappeuse qui joue dans la cour des grandes surfaces.

    Et bien d'autres articles et fausses pubs !

    LE LIVRE QUI SE PREND POUR UN MAGAZINE.

  • Comment réussir le coucher de votre enfant afin qu'il vous foute la paix rapidement.
    Comment faire pour que votre entourage ne s'aperçoive pas que votre enfant est con.
    Comment faire passer à votre enfant son envie d'avoir un animal de compagnie.
    À chaque question improbable mais néanmoins essentielle, sa réponse.
    Laurie Peret partage ses petits conseils et astuces pour se sortir de toutes les situations... ou presque.

    N'oubliez pas : la meilleure solution n'est parfois rien d'autre qu'une question de bon sens !

  • Coupes du monde Nouv.

    Pires coupes de cheveux, tatouages improbables, looks tape-à-l'oeil... jusqu'où peut aller la folie des footballeurs ?

    Ce livre raconte l'histoire du sport le plus populaire au monde sous un angle original et décalé : celui du style. Comme si exhiber son talent sur la pelouse n'était pas suffisant, nos joueurs préférés font tout (et parfois n'importe quoi) pour se faire remarquer. Coupe mulet, tatouage Peppa Pig, montre hors de prix... ils ne connaissent aucune limite.

  • De ses premières influences comme Dubout (avec notamment une frise exceptionnelle de 3,40 m de long !) à ses premières parutions dans la presse locale (L'Union de Reims) ou parisienne (Ici Paris, Paris Flirt...), on voit naître le talent de Cabu qui signe encore « K-bu ».
    Observateur amusé de la société française des années 1950 en réduction dans sa ville de Châlons-en-Champagne, Cabu vole déjà dans les plumes des militaires, des curés, des bourgeois, et sait dépeindre à sa manière les travers de ses contemporains.
    Ces dessins de jeunesse ont été présentés lors de l'exposition inaugurale de la Duduchothèque de Châlons-en-Champagne en décembre 2018. Les Cahiers de la Duduchothèque Une collection de petits formats, comme des cahiers d'écolier (64 pages) pour rendre compte de la richesse et de la diversité des oeuvres de jeunesse de Cabu, que son épouse Véronique Cabut a déposées à la « Duduchothèque » de Châlons-en-Champagne.
    La Duduchothèque, ouverte gratuitement au public depuis décembre 2018, rencontre un grand succès en présentant une oeuvre méconnue et pourtant déjà exceptionnelle : premiers dessins dans la presse locale ou parisienne, archives et documents personnels. Une sélection de la collection permanente et des expositions temporaires y sont présentées tout au long de l'année.
    C'est d'ailleurs au lycée de Châlons que Cabu a créé son personnage fétiche : le Grand Duduche !

  • Dès ses premiers coups de crayon, le jeune Cabu - qui signe alors « K-bu » - a eu à coeur de faire rire ses lecteurs, son public. Moqueur, jamais méchant (pas encore en tout cas), souvent critique, tout débutant qu'il est, le sémillant dessinateur de presse s'inscrit déjà dans l'actualité et nous offre une description amusée de la vie provinciale dans les années 1950, digne reflet des films de Jacques Tati.
    Roi des blagues et des canulars tous azimuts, Cabu nous fait partager aussi, avec la complicité de ses copains, ses potacheries hilarantes dans les rues de Châlons. Des gags que l'on retrouvera d'une manière ou d'une autre dans les futures planches du Grand Duduche.
    Du rire, que Cabu décline sous toutes ses formes à travers les pages de ce numéro des Cahiers de la Duduchothèque : plaisanter, se moquer, ricaner, blaguer... rien que du rire !
    Les Cahiers de la Duduchothèque Une collection de petits formats, comme des cahiers d'écolier (64 pages), pour rendre compte de la richesse et de la diversité des oeuvres de jeunesse de Cabu, que son épouse Véronique Cabut a déposés à la Duduchothèque de Châlons-en-Champagne.
    La Duduchothèque, ouverte gratuitement au public depuis décembre 2018, rencontre un grand succès en présentant une oeuvre méconnue et pourtant déjà exceptionnelle : premiers dessins dans la presse locale ou parisienne, archives et documents personnels. Une sélection de la collection permanente et des expositions temporaires y sont présentées tout au long de l'année.
    C'est d'ailleurs au lycée de Châlons que Cabu a créé son personnage fétiche : le Grand Duduche !

  • Si vous êtes en quête de réussite ;
    Ce livre n'est pas pour vous.

    Si pour trouver du travail vous lisez Picsou Magazine ;
    Ce livre est pour vous.

    Si vous pensez que Joe Cocker est une race de chien ;
    Ce livre est pour vous.

    Si vous aimez changer les ampoules avec les mains humides ;
    Ce livre est pour vous.

    Si vous ne lisez jamais ;
    Ce livre est pour vous.

    Si vous ne savez pas lire ;
    Ce livre est pour vous.

  • Les Dix Commandements de l'Infiltré ;

    De honte parfois tu mourras ;
    De mensonges tu abuseras ;
    De paille­ttes tu t'orneras ;
    L'humour ton arme deviendra ;
    À ta place tu ne resteras pas ;
    La séduction tu useras ;
    L'admiration tu susciteras ;
    Du ridicule toujours tu vivras ;
    Dans tous les cas ton sang-froid tu garderas ;
    Si ça devient chaud, à ton cou tes jambes tu prendras !

    Futur Infiltré, tu tiens entre tes mains le guide qui va changer ta vie. Son pouvoir est immense. Avant de l'ouvrir, soit sûr de toi. Il te faut un coeur pur et des mains innocentes. Une fois l'Infiltration reçue, il est impossible de faire marche arrière sous peine d'être immolé par le feu. Si tu acceptes ces conditions alors à toi les mains pleines, tu seras mon semblable, mon égal, mon frère !

  • Après avoir rempli (et choqué !) tous les Zéniths de France avec son One Man Show « vends 2 pièces à Beyrouth », Jérémy Ferrari repart au front avec son livre Happy Hour à Mossoul. Bientôt, vous saurez pourquoi les généraux allemands surnommaient Charles De Gaulle : « Notre grand collègue » alors que Churchill le comparait à « un lama femelle surpris dans son bain. ». Vous découvrirez les miracles de la colonisation, qui donnèrent aux français la chance d'approcher dans les zoos des girafes et des africains. Vous lirez aussi l'histoire d'Onoda, ce soldat japonais qui continua la seconde guerre mondiale tout seul pendant 30 ans. Vous honorerez les terroristes ratés qui n'ont pas marqué l'histoire. Vous chanterez l'invasion de la Pologne avec Claude François et voyagerez en Indochine avec l'empereur jaune qui voulait devenir rouge. Et quand vous saurez qu'un pigeon a été mieux décoré que les tirailleurs sénégalais, cela achèvera de vous convaincre qu'à Paris comme à Pyongyang, la guerre : « c'est décidément trop chouette ! »

  • Le dictionnaire moderne

    ,

    Aujourd'hui, les mots ont une autre portée, un autre sens qu'au siècle dernier, et nous avons décidé de leur enlever le costume fatigué de l'Académie française pour les revêtir d'un short et d'une chemise aux motifs tropicaux.
    Ce livre vient dépoussiérer les dicos traditionnels qui ne sont plus les véritables témoins de notre époque.
    Ici vous trouverez des définitions honnêtes et actuelles dont le but ultime est que la voix dans votre cerveau prononce cette phrase à leur lecture : « Mais oui, c'est trop ça ! » Nous espérons du fond de notre coeur que ce dictionnaire déclenchera chez vous ce petit sourire en coin si séduisant. C'est Wikipédia avec de l'humour, c'est Larousse avec la fibre.
    Bonne lecture, Mcfly & Carlito.

    CONCIERGE : BFM de l'immeuble.
    DJ : Playlist Spotify qui transpire.
    ÉCOUTEURS : Accessoire qui génère les noeuds les plus complexes de l'existence.
    IKEA : Immense magasin dans lequel des milliers de personnes tentent de trouver un vendeur disponible.
    IPAD : Système d'hypnose pour enfants.
    KEBAB : Laxatif grec.
    SELFIE : Capture d'ego.

  • Bonjour ! Si vous êtes là, c'est que vous adhérez à mes conneries, peut-être aussi parce qu'on vous a offert ce livre et que, par chance, vous vous apprêtez à visiter Paris, ou encore parce que vous êtes sur les chiottes chez un ou une ami(e) et que vous êtes tombé sur cet objet qui était coincé entre un Voici de juillet 2014 et un Glamour de février 2002.

    Bienvenue dans ce guide incomplet et inédit de Paris qui sort de mon cerveau, lui-même incomplet et inédit !

    Ce livre, c'est un peu mon histoire, de mon arrivée dans cette ville magique jusqu'à aujourd'hui. En gros, vous avez dans vos mains le double des clés de mes kifs, mais aussi une liste des pièges à éviter, et bien sûr pas mal de vannes ! N'hésitez pas à en abuser, et, qui sait, on se croisera peut-être autour d'un verre dans l'une des adresses qui se cachent à l'intérieur ?

    Vous allez désormais entrer dans mon cerveau. Je vous préviens, y a du monde et beaucoup de courants d'air ! Allez, ciaooo, les amours !

    Max ;

  • Amis lecteurs, voici de quoi étancher votre inextinguible soif de connaissances. Le livre que vous tenez entre vos mains ne contient en effet que des mots qui n'existent pas... Mais qui pourraient... ou devraient !

    Avec ces exquis mots 100 % inédits, vous pourrez briller en société en les plaçant à bonnet chiant devant vos interlocuteurs éberlués, chez qui vous provoquerez à coup sûr un raz-de-marrer. Et si vous vous êtes dit un jour : « Ah, il faudrait un nom pour ça ! », il y a de fortes chances qu'il se trouve quelque part dans ces pages, que vous cherchiez un ustencil pour appliquer votre rimmel, que vous ayez à supporter les humeurs de votre chefteigne ou désiriez parodier une chansornette à succès.

    Et tant pis si les exégètes de la sémantique tiquent !

  • Vive les comédiens !

    Cabu

    Amoureux du théâtre, fasciné par les comédiens et spectateur assidu de la Comédie-Française, Cabu (1938-2015) a illustré la chronique Théâtre du Figaro entre 1969 et 1971. Avec un regard souvent plus critique et exigeant, il a régulièrement commenté l'actualité du spectacle dans Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Le théâtre l'a toujours inspiré, jusque dans ses dessins politiques pour Le Canard enchaîné. Il a également créé les affiches de près d'une centaine de pièces.
    À sa manière, Cabu a révolutionné l'art de la critique théâtrale, en lui apportant un souffle nouveau, une liberté graphique et d'esprit hors pair.
    Reflet de la vivacité de la palette graphique de Cabu, voici près de 200 dessins (dont de nombreux inédits) et documents qui sont une occasion exceptionnelle de (re)découvrir les comédiens, les pièces, les spectateurs et les salles que Cabu parcourait si souvent, dégainant son crayon aussi vite que l'on sort aujourd'hui son portable

  • Tourne la page

    ,

    Cette couverture a attisé ta curiosité. Que se cache-t-il donc à l'intérieur de ce livre ?
    Des recettes de cuisine, l'autobiographie d'un inconnu, des blagues déjà dépassées ? Tourne la page et tu auras la réponse.

  • Le canapé rouge

    Michel Drucker

    Quelle star n'a pas encore été conviée à venir prendre place sur le fameux canapé rouge de Michel Drucker ?

    « Vivement dimanche » et « Vivement dimanche prochain » représentent plus de 800 émissions à raison d'une dizaine d'artistes pour chacune. Michel Drucker les connaît toutes et tous. Il est intarissable lorsqu'il s'agit de raconter une petite anecdote sur Benoît Poelvoorde, Patrick Bruel, Franck Dubosc, Kev Adams, Sandrine Kiberlin, Omar Sy et bien d'autres. La liste est longue... Une centaine d'artistes et de personnages publics croqués par le dessinateur Chaunu en direct de l'émission ; une anecdote de Michel Drucker pour chacun des dessins rend ce livre unique !

  • « Je ne veux pas qu'on me regarde avec des yeux de petit chat, je n'ai pas besoin de pitié mais plutôt d'énergie cosmique ! Et si ça peut t'inciter à te checker les boobs ou ceux de ta copine, eh bien tant mieux ! ».

    Après l'annonce de son cancer du sein en février 2014, Lili a dû faire face à toutes les étapes qu'implique un tel diagnostic : l'annonce aux proches, la succession des examens médicaux, l'ablation de son téton, le regard des autres, et finalement l'apprivoisement de cette maladie qui l'habite.

    À la fin du tome 1, nous avions laissé la jeune femme face à ses doutes, dans l'attente des résultats de son test génétique. Au début du tome 2, nous la retrouvons prête à en découdre avec son nouveau combat : la chimiothérapie. L'occasion pour elle de parler des effets secondaires - la perte des cheveux... et des poils, ou celle de la mémoire au moment le moins opportun -, de sa nouvelle hygiène de vie - sans alcool la fête plus folle ! -, de ses recettes personnelles pour illuminer ses journées - comme sidérer tout l'hôpital en portant des leggings invraisemblables -, mais aussi de sujets plus intimes, tels les problèmes de sexualité ou de fertilité.

    Reprenant la suite de ses publications sur le blog à succès, augmentées de nombreux épisodes inédits, Lili use de ce même ton énergique et décalé pour nous raconter la suite de ses aventures et répondre à toutes les questions plus ou moins sérieuses qu'on peut se poser sur le cancer du sein.


     

  • La France est passée du siècle des Lumières au quinquennat des ampoules basse consommation.
    Macron : la fin des haricots mais pas des fayots.
    Moi, je surnomme mon sexe Manu : il est tout petit mais toujours très excité.
    Heureuse la feuille de P.Q. qui n'est emmerdée qu'une seule fois dans sa vie.
    Parti socialiste cherche médecin légiste.

  • - Un titulaire, Gilbert, il prend du recul, il analyse, et réfléchit... Il réfléchit au travail qu'il a fait, au travail qu'il fera, au travail qu'il n'aura peut-être pas le temps de faire...
    - C'est beau ce que tu dis, Christian. Tu devrais faire un livre.
    - Je sais mais c'est le temps qui me manque.

    C'EST PAS PARCE QU'ON N'A RIEN À FAIRE QUE ÇA VA SE FAIRE TOUT SEUL !

  • Les secrets du chef

    Bernard Mabille

    « Alerte, plastique à mer ! C'est Pamela Anderson qui se baigne. » « Anne Hidalgo me gonfle, ma balance me le confirme. » « J'ai rencontré des gros cons très maigres et des vieux cons très jeunes. » « Quand Macron lance la balle à son chien, c'est Castaner qui la rapporte. » Quand il ne taille pas des costards sur scène aux puissants, Bernard Mabille les cuisine maison, revenant avec mordant sur les grands événements et les moments cocasses de l'année, en France comme à l'étranger. L'ingrédient secret de ses recettes irrésistibles ? Le rire, bien sûr. Avec ce farceur depuis 1976, tout le monde passe à table !

  • Authentique steward de métier, je suis en préretraite depuis peu. Fini les « Bienvenue à bord ! », « Poulet ou poisson ? », les consignes de sécurité, les turbulences...
    Mais vous pensez bien qu'en dix-neuf ans de service j'en ai vu, vécu et entendu, des choses... Aussi, on me demande souvent comment tout a commencé, les histoires les plus rocambolesques à bord des avions... Alors avec ma copine Cynthia, instructrice, j'ai décidé de tout réunir dans ce livre. Un stylo, une agrafeuse, une photocopieuse et hop ! le voilà livré, le mini-bottin de Jeanfi !
    On y découvre :
    - Les vrais/faux, questions habituelles des passagers aux stewards, « experts » en aéronautique.
    - Les légendes aériennes qui traversent les générations de navigants.
    - Les « entendu en vol », histoires croustillantes qu'on m'a racontées.
    - Mes vraies escales & anecdotes.
    - Les conseils & astuces de Cynthia.
    - Et les « comme dit ma mère » !
    Personnel navigant, voyageur confirmé ou encore grand angoissé des décollages, je te souhaite un bon vol en ma compagnie.

  • Le journal des présidents

    Cabu

    Pendant plus de 60 ans, Cabu a croqué la scène politique française, où les présidents de la IVe et, surtout, de la Ve République ont tenu le premier rôle. Dès 1949, il n'a que 11 ans lorsqu'il réalise un dessin de Vincent Auriol, le premier d'une longue série.
    De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande... Tous ont inspiré le dessinateur, ont défrayé la chronique et rempli les colonnes des journaux : économie, emploi, international (Mitterrand et Kohl), style (les diamants de Bokassa), people (Sarkozy sur le yacht de Bolloré), carnet du jour (Mitterrand et Mazarine)... Formidable chroniqueur politique, Cabu nous laisse plus de 200 dessins des présidents et de leur entourage politique, maisaussi des présidents auxquels on a échappé : DSK, Copé, Juppé, etc. Quant aux candidats à l'élection présidentielle de 2017, Cabu, en génial visionnaire, leur a également taillé un véritable costume de présidentiable !

  • Le nouveau beauf ; intégrale

    Cabu

    Pendant quarante ans, le Beauf a été la figure incontournable de l'univers de Cabu, incarnant le Français râleur, raciste, grossier, réactionnaire.
    Dans les années 1990, le dessinateur fait naître un nouveau personnage, un beauf d'un autre genre qui déteste son prédécesseur. Affublé d'un catogan et d'une barbe de trois jours, il se veut « branché », fume le cigare, travaille dans la pub et, rivé à son téléphone portable, il sait mieux que quiconque capter l'air du temps. Si le monde en est là, c'est bien grâce à lui ! Il aime le luxe et boit du champagne light. Il se revendique écolo tout en conduisant un 4 × 4 ! C'est lui, le Nouveau Beauf, un personnage à hurler de rire. comme Cabu les aimait.

    Plus de 250 pages réunissant strips, BD et dessins d'humour, ainsi que des crayonnés et beaucoup d'inédits !

  • On vit une époque « primaire ». Pas seulement en cette fin d'année pour désigner le candidat de la droite républicaine, ou dans les mois qui viennent pour déterminer qui aura l'honneur de succéder à François Hollande à la tête de la gauche : la classe politique française dans son ensemble ressemble à une cour d'école primaire. Il y a les fayots et les cancres, les bons élèves qui veulent se faire bien voir et ceux qui dorment près du radiateur, ceux qui copient sur leur voisin, ceux qui se disputent et qui « s'attendent à la récré », celle qui lève sans cesse le doigt (et même la main), persuadée d'avoir toutes les bonnes réponses, celui qui est au coin avec un bonnet d'âne... Le conseil de classe, en 2017, va être coton !
    Après le succès de Hôllande, ô désespoir et de Merci pour ce président, Laurent Gerra revient avec ce journal illustré d'une année mouvementée, tant pour le gouvernement que pour l'opposition. Un ouvrage composé de vraies photos non retouchées mais accompagnées de bulles iconoclastes, d'images détournées, ainsi que des portraits hilarants des principaux candidats aux primaires et à la présidentielle, de l'extrême droite à l'extrême gauche.
    Un livre-cadeau de fin d'année qui n'épargne personne !
     

  • Tu vas lâcher ce téléphone ?!
    Tu ne te sépares jamais de lui, tu te réveilles et t'endors toujours à ses côtés, tu l'utilises partout, tout le temps, tu le « checkes » facilement 100 fois par jour, tu le laisses te distraire pour un oui ou pour un non, etc.
    Ton smartphone est devenu une obsession.
    Ta famille, tes amis, tes collègues et même ta conscience te supplient d'apprendre à le lâcher. Mais comment faire ?
    Il y a un livre pour ça, et c'est celui-là !

  • De la publication de Merci pour ce moment au Congrès du Parti socialiste, du retour de Nicolas Sarkozy aux bisbilles chez les Verts ou parmi les frondeurs, de la Coupe du monde de foot aux attentats terroristes, l'année a été riche en événements, parfois ridicules, parfois dramatiques, que Laurent Gerra a commentés à sa façon, en parvenant à faire rire quoiqu'il arrive. L'humoriste préféré des Français, suivi chaque matin par des millions d'auditeurs dans la matinale d'Yves Calvi sur RTL, a convoqué toute une galerie de personnages irrésistibles : le président François Hollande, Manuel Valls, Nicolas Sarkozy, Valérie Trierweiler et Julie Gayet, Johnny, Franck Ribéry, Karl Lagerfeld, Eva Joly et tant d'autres, sans oublier le nouveau venu, Laurent Delahousse et ses « Un jour, un destin ».
    Retrouvez dans cet ouvrage les meilleures chroniques d'une année mouvementée.

empty