Arts et spectacles

  • Une vingtaine d'artistes ouvrent la porte de leurs lieux de création. Le photographe Éric Garault parvient à saisir l'âme de chaque atelier, en s'attardant sur d'infimes détails, en capturant des gestes fugaces, ou alors à travers des plans larges au grain si particulier.
    Delphine Perret, de son côté, retranscrit les échanges passionnants qu'elle a avec les créateurs, et complète le tout de ses formidables croquis.
    Tous deux, autrice-illustratrice et photographe, ont en commun cette faculté à saisir l'étrangeté, l'émotion et la beauté des petites choses du quotidien. Le résultat est un beau-livre superbe et saisissant, qui séduira tous les passionnés d'illustration.

  • En 2011, l'illustrateur Martin Jarrie fut accueilli en banlieue parisienne pour faire un travail sur une ville et ses habitants. L'idée des portraits s'imposa. Il rencontra quinze personnes et demanda à chacun de choisir un objet qui lui était cher. Puis il envoya ces portraits, visages et objets, à François Morel. Qui o rit ses mots à ces quinze vies. Les règles du jeu avaient été fi xées : chacun savait qu'auteur et peintre auraient toutes les libertés. Celles de transformer, de déformer, de réinventer.
    Décider de donner la même importance à ces objets banals qu'aux visages de leur propriétaire, c'était déjà une manière de raconter une vie. Une manière qui est aussi celle de François Morel, dont on connaît le talent pour dire la beauté du quotidien et la grandeur des « vies minuscules ».

empty