Lattes

  • Défaire le discours sexiste dans les médias

    ,

    • Lattes
    • 10 November 2021

    Qu'est-ce qu'elle faisait dehors à cette heure ? Avait-elle bu ? Que portait-elle ? Il ne peut pas l'avoir violée, je m'en porte garant, c'est mon ami. C'était une autre époque. Il faut séparer l'homme de l'artiste. C'est un drame, un crime passionnel, le geste fou d'un amoureux éconduit. Pourquoi n'a-t-elle pas porté plainte avant ? C'était un dérapage, une maladresse, un geste déplacé. Il ne pensait pas à mal, c'est quelqu'un de bien. On ne peut plus rien dire. Les féministes sont des folles hystériques.

    « Depuis trois ans, je collecte et décortique des centaines d'exemples d'un discours sexiste dans la presse, à la télévision ou à la radio. Ce sexisme ne dit jamais son nom, mais c'est bien lui qui conduit les rédactions à taire ou à reléguer les violences sexuelles en périphérie des journaux. Lui qui se loge dans le choix d'un mot ou d'une virgule, participant à la culpabilisation des victimes et à la déresponsabilisation des accusés.
    Comment lutter contre le sexisme quand il est perpétué et amplifié par les médias ? Il est temps d'explorer les fondements de ce discours, pour en défaire les mécanismes et nous en libérer. » R. L.

  • Grand amour Nouv.

    Grand amour

    ,

    • Lattes
    • 11 May 2022

    Le grand amour, c'est quand il descend à 22 heures chez l'épicier du coin m'acheter du chocolat.

    Parce qu'on veut tous rencontrer le « grand amour », ce livre vous présente de nombreuses preuves d'amour au quotidien pour le reconnaître et ne pas le laisser passer.

  • Sauve qui parle : quand la parole change la vie

    Bertrand Périer

    • Lattes
    • 6 October 2021

    La parole sauve. Parce qu'il l'a expérimentée lui-même, Bertrand Périer a décidé d'explorer cette capacité à changer les destins. Il a rencontré des personnalités qui lui ont livré leur dette envers la parole : de Guillaume Gallienne à Bixente Lizarazu en passant par Guillaume Meurice, Gabriel Attal, Clara Jamart ou un ancien braqueur. Ils racontent comment les mots leur ont permis d'infléchir le cours de leur vie ou de défendre des valeurs fondamentales.

    Bertrand Périer avait démontré que la parole est une arme (La parole est un sport de combat), une exigence (Sur le bout de la langue). Il prouve ici qu'elle est aussi une clé permettant d'ouvrir de nouveaux horizons. Avec l'érudition et l'humour qui ont déjà conquis 200 000 lecteurs.

  • Sales types ! ces affreux qui ont changé la face du monde Nouv.

    Sales types ! ces affreux qui ont changé la face du monde

    Benoit Franquebalme

    • Lattes
    • 4 May 2022

    L'Histoire s'est écrite avec des héros et... d'affreux personnages.
    Sanguinaires, avides, complexés, ils n'ont pas eu les honneurs de la postérité. Benoît Franquebalme les sort de l'ombre et brosse le portrait de ces tyrans, inquisiteurs, policiers, rois, évêques, soldats, dictateurs, collabos ou gardiens zélés qui, du IIIeau XXIe siècle, dans tous les pays, ont asservi, massacré, trahi. Il s'interroge, en creux, sur les ressorts de la méchanceté : est-elle héréditaire ? Existe-t-il une solidarité entre salauds ? La culture protège-t-elle de la cruauté ?...

    De l'empereur romain Caracalla à Vladimir Poutine, en passant par le roi Charles le Mauvais, le maréchal Bugeaud ou Joseph Lécussan, chef de la Milice à Lyon, Benoît Franquebalme nous livre une exceptionnelle plongée dans la face sombre de l'Histoire, menée avec autant de savoir que d'esprit.

    Méchamment brillant.

  • Le 2 novembre 2020, Caroline Darian reçoit un appel de la police de Carpentras. Son père est en garde à vue. La saisie de son matériel informatique révèle l'impensable : depuis 2013, il drogue sa femme avant de la livrer, inconsciente, à des hommes, de tous les horizons et sans contrepartie.

    Caroline Darian, femme debout, raconte cette déflagration, le périlleux vertige de découvrir qu'une personne aimée, son père, est capable du pire.
    Elle alerte aussi sur la soumission chimique, quand l'armoire à pharmacie du foyer se transforme en arme préférée des violeurs...

    Une voix forte, exceptionnellement courageuse, qui révèle une autre facette des violences faites aux femmes.

  • La poudre aux yeux : enquête sur le Ministère de l'écologie

    Justine Reix

    • Lattes
    • 23 March 2022

    Tout le monde s'accorde sur l'urgence écologique. Mais personne ne sait comment fonctionne le ministère censé représenter cet enjeu, ni pourquoi les résultats se font tant attendre.
    Pendant deux ans, Justine Reix a donc mené l'enquête, des couloirs de l'Assemblée nationale aux bureaux feutrés. Elle a rencontré ministres, lobbyistes, députés, ONG, chercheurs...
    Elle a découvert que, des petits arrangements lors de votes de loi jusqu'aux luxueux repas payés par des industriels polluants, ce ministère n'a bien souvent d'Écologie que le nom.
    La poudre aux yeux nous plonge dans les arcanes de cette grande machine et révèle de périlleux dysfonctionnements.

  • Qu'est-ce que l'addiction ? Pourquoi certaines personnes deviennent dépendantes - à l'alcool, au tabac, aux médicaments, à l'héroïne, aux jeux vidéo, au sexe... - et d'autres ne sont que des consommateurs occasionnels ? Comment l'addiction transforme-t-elle la vie d'une personne et de son entourage ? Comment aider, soulager, accompagner ?
    Jean-Bernard Daeppen nous offre un regard nouveau sur les addictions, une approche audacieuse, pragmatique, empreinte de curiosité et d'empathie. Il nous invite à tendre l'oreille, à comprendre ce qui se joue dans son cabinet de consultations : des moments de détresse et de confessions, des rencontres bouleversantes. Ces récits esquissent l'extraordinaire richesse des chemins qui mènent à l'addiction et ceux, souvent sinueux, qui permettent d'en sortir. L'auteur incite à chercher un sens à cette douleur, à user des voies thérapeutiques récentes tracées par les neurosciences et la psychothérapie, à ne jamais baisser les bras.
    Les portraits de patients sont magnifiques, leurs histoires sont des leçons de vie qui remettent en cause bien des idées reçues et des préjugés. C'est un livre précieux, indispensable pour les personnes souffrant d'addiction et pour celles qui veulent leur venir en aide.

  • Enfances abandonnées : une enquête auprès des enfants des rues Nouv.

    Ils vivent dans la rue, sur les trottoirs de France, sous les ponts, loin des lumières des lampadaires. Pour la majorité, ce sont des mineurs, les plus jeunes ont onze ans. Quand on les voit, on ne les regarde pas. Au gré des polémiques, de l'agenda politique et des fake news, les médias s'intéressent rapidement à leur sort : on dit qu'ils se prostituent, qu'ils volent, qu'ils se droguent, qu'ils agressent, ces enfants nourrissent le fantasme d'un pays submergé par l'immigration et la perte de son identité. Mais qui sont-ils ? Pourquoi sont-ils chez nous ? Combien sont-ils ? Des milliers probablement, disséminés dans les grandes villes de France.

    La journaliste Nadia Hathroubi-Safsaf a voulu comprendre. Pendant presque un an, elle s'est rendue sur le terrain, notamment dans le quartier de la goutte d'Or à Paris où ces enfants sont le plus visibles. Voici son récit d'une humanité bouleversante.

  • Sur le bout de la langue ; le plaisir du mot juste

    Bertrand Périer

    • Lattes
    • 9 October 2019

    « Les mots sont mes plus chers compagnons. Tous les jours, je joue avec les mots, je les manie avec délectation, dans une cour de justice, dans l'arène médiatique, dans les jurys de concours d'éloquence. Les mots m'ont révélé, m'ont fait sortir de ma réserve naturelle.
    Ce livre, à la fois ludique et érudit, est une déclaration d'amour aux mots d'un défenseur de la langue française, conscient cependant de son évolution nécessaire, et quelque part un portrait décalé. J'aspire à vous (re)donner à aimer des mots incongrus, des mots oubliés, des mots de jargon, des mots qui font rêver et des mots qui font voyager, des mots qui disent et des mots qui évoquent.
    Les mots de la loi, les mots de la foi, les mots de la table, les mots de la jeunesse, les mots de la musique. Les mots dits et les mots d'elle, les mots d'amour et les mots de tous les jours. Les mots disent tout de notre rapport au monde. Ce livre est donc un voyage délibérément subjectif dans mon univers lexical.
    Bienvenus ! ».
    Bertrand Périer

  • La force des discrets

    Susan Cain

    • Lattes
    • 9 October 2013

    La solitude n'est pas à la mode. Ni les introvertis. Le monde des affaires et de la culture appartient à ceux qui parlent haut. L'homme idéal est sociable, a le goût du risque, sait travailler en équipe. Le discret, le timide est presque suspect, son caractère n'est pas adapté à notre monde. L'essentiel est de n'être jamais seul. Susan Cain a mené une enquête passionnante sur l'histoire et les raisons de cette domination. Comment l'extraverti a-t-il progressivement pris le pouvoir ? Comment est-on passé d'une « culture de caractère » à une « culture de personnalité » ? Elle démontre avec des exemples, Chopin, Darwin, Gandhi, Gates, Wozniac..., et en puisant dans les dernières recherches des psychologues, des anthropologues, des sociologues..., comment la créativité des introvertis rayonne sur les entreprises, les arts et même la politique. Non, le brainstorming ne donne pas de meilleurs résultats que le travail solitaire. Non, les banques dirigées par des chefs charismatiques ne génèrent pas des résultats supérieurs à celles animées par les patrons plus discrets. Non, les grandes avancées politiques n'ont pas été réalisées par les plus forts en gueule... Susan Cain prouve même le contraire. Elle s'appuie aussi sur des examens du fonctionnement du cerveau qui tendent à prouver que les introvertis recherchent le calme, car ils enregistrent les stimulations du monde extérieur avec une intensité accrue. Elle rassemble aussi des conseils pour les parents et les professeurs qui ont à faire à des enfants introvertis afin de les aider à profiter de leur sensibilité et à ne pas les faire tomber dans une certaine tendance à la victimisation. 30 à 50 % de la population occidentale serait composée d'introvertis. Le livre de Susan Cain nous apprend à mieux les comprendre.

  • Depuis qu'il est arrivé à Paris, Adrien Naselli, père conducteur de bus et mère secrétaire, tient une liste des gens comme lui, ces « transfuges de classe » qui concentrent l'attention des médias. Pour cette enquête, il est allé à la rencontre de leurs parents. Ils sont ouvriers, agriculteurs, aides-soignantes, petits employés, tandis que leurs enfants sont journalistes, écrivains, magistrats ou universitaires. Ils gagnent le smic ou à peine plus, ont quitté l'école avant dix-huit ans et n'ont pour la plupart jamais pris l'avion. Dans le conte de fées de la méritocratie, ils sont l'envers du décor Dans ce livre tendre et poignant, Adrien Naselli a voulu redonner la parole à ceux qu'on n'entend jamais. Princes et princesses de la République, les transfuges de classe ont vu leurs parents, ni rois ni reines, relégués au second plan. Ce livre leur rend la couronne.

  • Les lois folles de la République

    Bruno Fuligni

    • Lattes
    • 22 September 2021

    S'il fallait réunir l'ensemble des lois en vigueur en France, elles représenteraient un livre de 23 000 pages. Avec humour et érudition, Bruno Fuligni en présente les plus folles.
    Sait-on qu'on risque aujourd'hui davantage à ramasser un champignon en forêt qu'à recruter un tueur à gages ? Que la France continue de verser une pension d'Ancien Régime qui remonte à 1738 ? Qu'un décret de 2008 nous autorise à éviscérer les ragondins ? Et qu'en vertu d'un arrêté du 13 juillet 1951 pris au nom de François Mitterrand, « les signes d'hermaphrodisme, l'absence ou la perte du pénis rendent inapte à tout emploi outre-mer » ?...

    Une balade à travers le maquis du droit, pour en débusquer la poésie absurde et ce qu'il révèle de notre histoire.

  • Partenaires : jusqu'à ton dernier souffle

    Isabelle Filliozat

    • Lattes
    • 15 September 2021

    Pendant cinq mois, Isabelle Filliozat a tenu son carnet de bord pour raconter l'accompagnement de son mari malade. Médecine officielle alternatives, toutes les pistes sont explorées pour lutter contre la tumeur au cerveau de Jean Bernard. Cinq mois qui condensent vingt-cinq ans d'amour. Cinq mois empreints de courage, de tendresse et d'humour. Car, forte de son expérience en thérapie émotionnelle et en ressources psycho-affectives, Isabelle Filliozat met son enseignement en pratique.
    Lorsque Jean Bernard cesse de respirer, il est entouré de l'amour de sa femme et de ses deux grands enfants.
    Une fin de vie qui défie la disparition physique de l'être aimé.
    Il laisse, en épilogue de ce livre, un texte écrit un an avant son départ, intitulé « La chance ».

  • à la reconquête de l'attention

    Anne de Pomereu

    • Lattes
    • 25 August 2021

    Qui n'a jamais regardé une série en répondant à ses textos en même temps ? Commencé un roman pour se retrouver deux minutes plus tard sur les réseaux sociaux ? La perte d'attention est le mal du siècle, entraînant un sentiment de frustration et de culpabilité, et notre seule volonté est insuffisante pour lutter contre la distraction organisée. Pourtant, l'attention est notre bien cognitif le plus précieux, la clef d'une vie épanouie.
    La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des solutions concrètes et accessibles pour ne pas céder à l'éparpillement. Dans ce livre, vous apprendrez le fonctionnement de votre attention et découvrirez les moyens d'action pour la reconquérir : créer un environnement propice, faire évoluer son rapport au temps et à l'urgence, réguler l'usage des écrans, éduquer les enfants... pour gagner en qualité de vie et aller enfin au bout de ses projets et de ses rêves.

  • Pour une éducation non-sexiste des filles et des garçons.

    Comment permettre à ses enfants de choisir librement une activité sportive ou artistique ? Que faire face à une maîtresse qui enchaîne les stéréotypes sexistes ? L'égalité passe-t-elle aussi par les vêtements et les jouets ?
    En partant de situations auxquelles sont confrontés tous les parents - dès la grossesse -, Amandine Hancewicz et Manuela Spinelli, spécialistes des questions d'égalité entre les femmes et les hommes, décortiquent les stéréotypes et injonctions auxquels les enfants sont soumis·es. À travers ce livre instructif et engagé, elles ouvrent la réflexion sur ce qu'on juge « normal » par convention sociale, et appellent à des changements structurels, tel que l'allongement du congé paternité. Et si sortir des clichés permettait d'offrir plus d'égalité et surtout plus de bonheur à nos enfants ?

    Une invitation au dialogue, à la réflexion et à la remise en question des rôles genrés que la société nous impose. Libérateur !

  • Lettre à mon fils Charb

    Denise Charbonnier

    • Lattes
    • 21 April 2021

    Stéphane Charbonnier, dit Charb, est mort assassiné dans l'attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.
    Pour la première fois, sa mère prend la parole. Elle se souvient de l'enfant qu'il fut. Du dessinateur passionné, farouchement attaché à la liberté d'expression, qui le paya de sa vie.
    Denise Charbonnier raconte, « du dedans », ce mois de janvier 2015, les années qui ont suivi jusqu'au procès qui s'est tenu de septembre à décembre 2020. Elle ne cache pas sa colère contre les politiques qui n'ont pas pris la mesure du danger, ni contre la protection policière qui ne fut pas à la hauteur des menaces reçues.
    Le récit poignant d'une mère debout.

  • L'or de la montagne noire : un scandale sanitaire français

    Alexandra Saviana

    • Lattes
    • 27 October 2021

    La mine de Salsigne a longtemps fait vivre la vallée de l'Orbiel, dans l'Aude. Elle a fermé ses portes en 2004. L'histoire aurait pu s'arrêter là : celle d'une entreprise qui faisait rêver - l'or - qui procurait emploi et dynamisme à toute une région et qui en disparaissant emportait ses secrets. Même Alexandra Saviana qui a grandi dans la région ignorait son existence, les conditions de vie des mineurs, les réalités de l'extraction. Mais en 2018 les grandes inondations qui frappent la région mettent au jour son empreinte terrible. Arsenic, plomb, aluminium ont été enfouis pendant des années et se sont déversés dans les cours d'eau, sur les champs, empoissonnant les hommes, les cultures. C'est un des plus gros scandales écologiques et industriels.
    Alexandra Saviana s'est passionnée pour cette affaire et a rencontré tous ceux qui se battent pour que la vérité éclate et que des décisions soient prises : l'ancien mineur et délégué syndical Robert Montané ; Max Brail, ancien agent de maîtrise et maire d'un village de la vallée, licencié pour avoir alerté la presse sur les dangers de l'arsenic ; François Espuche, expert des procédures judiciaires dans les affaires de pollution, Frédéric Ogé, chercheur qui recense depuis des années les dommages causés par l'exploitation minière. Le mal est invisible et pernicieux mais la colère, la quête de justice et de vérité sont plus forts.

  • Le manque d'empathie représente un véritable danger. Et les adolescents d'aujourd'hui ont 40 pour cent de moins d'empathie que les adolescents d'il y a trente ans. Ce manque affecte les performances scolaires des enfants et conduit au harcèlement. Il les pousse à davantage de triche scolaire et à moins de résilience.
    Dans Le Syndrome du selfie, Michele Borba examine les causes de ce déficit et, pour l'enrayer, propose un plan révolutionnaire en neuf étapes, fondé sur des études scientifiques. Comme l'empathie s'enseigne et peut se muscler, Michele Borba nous offre un cadre dans lequel déployer une parentalité efficace pour atteindre nos objectifs : des enfants heureux qui réussissent, tout en faisant preuve de gentillesse, de sens moral et de courage.

  • Peut-on rire de tout ?

    Philippe Geluck

    • Lattes
    • 25 September 2013

    Peut-on rire... du physique des gens, du malheur des autres, des pauvres, des riches, des vieux, des jeunes, des arabes, des juifs, des politiques, des autres, de soi-même, du Pape, de Dieu.. ? A cette question, aussi longue que délicate, Philippe Geluck répond " oui ", un grand " oui " qui se décline en nuances, en éclats de rire, en commentaires révoltés ou en exemples personnels. Le créateur du Chat évoque tous ces sujets " tabous ", ces sujets qui " ne prêtent pas à rire " avec son ton, son impertinence, son envie toujours plus grande de rire des autres et de lui-même. Dans ce livre, Philippe Geluck interpelle le lecteur, l'invite à rire, à trouver par le rire la bonne distance, un regard neuf, à se méfier de ce qui " ne se fait pas ", de ce qui " ne se dit pas " ou du politiquement correct.

  • Le lanceur d'alerte n'est pas un délateur

    Pierre Farge

    • Lattes
    • 10 March 2021

    En France, le lanceur d'alerte est trop souvent vu comme un traître. Pourtant, d'Irène Frachon (la pneumologue qui fit éclater le scandale du Mediator) à Edward Snowden, les exemples ne manquent pas pour montrer l'apport considérable des informations révélées. Alors, pourquoi un tel retard en France ?
    Ce livre coup-de-poing dénonce tant l'hypocrisie politique que l'absurdité de la réponse judiciaire. Il honore ceux qui, au péril de leur vie, ont révélé des failles. Et propose une réforme qui, enfin, reconnaîtrait ces vigies de l'ombre.

  • Jeune mère américaine installée à Buenos Aires, Mei-ling Hopgood a été choquée par l'heure tardive à laquelle les Argentins couchent leurs enfants. Était-ce bon pour leur développement, tant physique que social ? Poussée par sa curiosité de journaliste et ses interrogations de jeune maman, Mei-Ling Hopgood s'est lancée dans un tour du monde des méthodes éducatives, étudiant des problématiques aussi universelles que l'heure du coucher, l'apprentissage de la propreté, les repas, ou les activités ludiques.
    Aux quatre coins de la planète, elle a interrogé des parents issus des cultures les plus diverses, ainsi que des anthropologues, des éducateurs, et des experts en puériculture. Son champ de vision de l'éducation s'en est trouvé profondément élargi.
    Ainsi, les Chinois sont les rois de l'apprentissage de la propreté. Chez eux, le pot, ça commence à six mois ! Quant aux Kenyans, ils portent leurs bébés sur le dos, sanglés dans des écharpes colorées. Et ce n'est pas seulement par tradition - essayez donc de manoeuvrer une poussette sur les trottoirs défoncés de Nairobi ! Les Français, eux, réussissent à faire de leurs bambins des gastronomes en culottes courtes. Toutes ces découvertes, Mei-Ling Hopgood les a testées sur sa propre fille, dès la naissance. Et les résultats parlent d'eux-mêmes !
    Ce regard original sur l'éducation à travers les cultures nous offre non seulement la possibilité d'expérimenter certaines de ces traditions mais nous prouve également qu'il y a mille et une façons d'être de bons parents.

  • Mission : tenir ; de l'armée à l'Assemblée nationale

    ,

    • Lattes
    • 17 February 2021

    Normalement, les militaires n'ont pas le droit d'exercer une activité politique. Mais Laetitia Saint-Paul, officier de carrière de l'armée de Terre, a pourtant réussi à devenir la première militaire élue députée de notre Histoire.
    Elle est également vice-présidente de l'Assemblée nationale.
    Militaire elle est, militaire elle reste. Pour percer en politique, elle quadrille le terrain, identifie l'adversaire, dessine une stratégie, monte un bataillon et se bat pour porter ses convictions. La politique est décidément un combat qui ne saurait effrayer celle qui a commandé des soldats dans des conflits, connu les stages commando et su tracer son chemin dans ces milieux dominés par les hommes.
    Elle raconte ici sa bataille, dans un étonnant parallèle entre armée et politique.

  • Les baskets et le costume

    Abdelilah Laloui

    • Lattes
    • 29 January 2020

    « J'ai longtemps pensé que j'étais incapable de lire un livre, d'être touché par un tableau ou une pièce de théâtre. Quand on grandit dans un milieu populaire, on est convaincu que la culture et l'éducation ne nous concernent pas vraiment.
    Aujourd'hui, je veux m'adresser à l'enfant qui croyait dur comme fer qu'il ne porterait jamais de costume, à celui qui était persuadé qu'il s'exprimait mal, qu'il était ignorant, qu'il ne ferait pas d'études. Je veux lui dire, droit dans les yeux, ce qu'on a oublié de lui dire : peu importe ce que l'on sait ou pas, la seule chose qui compte, c'est la curiosité. La culture n'est pas une affaire de classe, la culture parle de nous, la culture, c'est nous. » A. L.

  • À partir des souffrances et des angoisses mais aussi des espérances que notre société entretient, Anne Dufourmantelle répond aux questions de Laure Leter et se penche sur les nouvelles maladies de l'âme. Le flottement identitaire, avec toutes les crispations qu'il induit, nous conduit à penser autrement les conduites et les passions actuelles.
    Il est question de découvrir comment la psychanalyse, tant décriée aujourd'hui, peut encore nous aider à moins souffrir et à prendre soin de soi, à travers l'exploration de figures telles que le célibat " choisi " des femmes de trente ans, la vie avec un manipulateur, la répétition de schémas familiaux sur plusieurs générations, les rapports mère-filles mais aussi la fatigue des pères ou les amours passionnels.
    En quoi la psychanalyse peut-elle nous aider à donner du sens à ce que nous vivons ?
    Comment un analyste s'y prend-t-il pour nous orienter vers nos désirs profonds ?
    Où sont les portes de sortie ?

empty