Littérature générale

  • Retrouvez Sage l'Ancien, le vieux cochon que tous les animaux de la ferme respectent, et son rêve d'un monde nouveau, plus égal et plus juste, débarrassé de Mr. Jones, le fermier incompétent. Découvrez cette fable politique à l'humour grinçant : assistez au soulèvement des animaux, à l'instauration de leur république fondée sur l'égalité, et aux vicissitudes qu'ils vont rencontrer...

  • Un ouvrage à étudier en classe, idéal pour les élèves de 4e-3e. Le domaine du comte de Gesvres est «  visité  » en pleine nuit par des cambrioleurs. La fille du comte, et sa nièce, surprennent un homme en train de s'enfuir à travers le parc en transportant ce qui semble être un objet encombrant. Le secrétaire de ce dernier, est retrouvé mort. Seules l'arme du crime et une casquette de chauffeur ont été retrouvées... Un  texte intégral  accompagné de  notes, d'aides à la compréhension de l'oeuvre et de clés d'analyse.

  • Le roman le plus célèbre de Jules Verne, où l'on découvre la figure du capitaine Nemo, grand explorateur de l'inconnu à bord de son sous-marin Nautilus, véritable merveille technologique.

  • Phileas Fogg , gentleman anglais, membre éminent du Reform club est un homme curieux, à la fois ponctuel et méticuleux. Il parie 20 000 livres avec les membres de son club qu'il parviendra à boucler le tour de la terre en 80 jours : « un anglais ne plaisante jamais quand il s'agit d'une chose aussi importante qu'un pari. ». « Donc, ajouta-t-il en consultant un calendrier de poche, puisque c'est aujourd'hui mercredi 2 octobre, je devrais être de retour à Londres, dans ce salon même du Reform-Club, le samedi 21 décembre, à huit heures quarante-cinq du soir, faute de quoi les vingt mille livres déposées actuellement à mon crédit chez Baring frères vous appartiendront de fait et de droit, messieurs ». Le soir même, accompagné de son fidèle domestique français, Passepartout, il prend le train pour Paris. Soupçonné, à tort, d'être l'intrépide voleur de la Banque d'Angleterre, il sera également suivi tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne parviendra cependant jamais à l'arrêter, le mandat d'amener arrivant toujours trop tard. Les aventures mènent nos deux compères aux Indes. N'écoutant que son courage, Phileas Fogg sauve du bûcher la princesse Aouda, la veuve d'un maharadjah, laquelle le suit dans son périple. En Amérique, Phileas Fogg doit faire face à l'attaque du Pacific Railroad. Il parvient à sauver le brave Passepartout, enlevé par les Sioux. Le gentleman anglais aussi ingénieux que courageux, parvient à se tirer de toutes les situations. Il n'hésite pas à emprunter une multitude de moyens de transport : paquebots, train, voitures, yachts, traîneaux, et même éléphants. Le roman se termine par un coup de théâtre : alors que Phileas Fogg croit avoir une journée de retard, il s'aperçoit qu'il a gagné vingt-quatre heures sur le calendrier en voyageant d'ouest en est. Il se rend donc à son club à l'instant précis où expire le délai de 80 jours. Finan-cièrement, le gentleman anglais ne gagnera rien puisque le coût du voyage représente à peu près le montant de l'enjeu. Mais il aura rencontré l'amour, sous les traits de la princesse Aouda, qu'il avait sauvé du bûcher en Inde, et qui devien-dra sa femme.

  • Alcools est le premier recueil de vers d'Apollinaire. Il regroupe des poèmes écrits de 1898 à 1913 et, pour la presque totalité déjà, publiés dans des revues. Ce recueil recèle une grande diversité : poèmes symbolistes pièces élégiaques et lyriques, ainsi que des poésies plus novatrices.

  • Après la découverte d'un mystérieux parchemin, un scientifique, le Professeur Lidenbrock, et son neveu Axel entreprennent un voyage vers le centre de la Terre en s'engouffrant dans un volcan islandais éteint, le Sneffels.

  • Pourquoi le recueil des Fleurs du mal a-t-il cette audience aujourd'hui ? Parce qu'il représente, depuis 1857, la naissance d'une poésie nouvelle. Baudelaire utilise les formes classiques - le sonnet, l'alexandrin - pour dire la modernité : la bizarrerie, les villes immenses, le malaise d'une existence douloureuse. Face à cette angoisse, il nous propose un moyen de vaincre le mal, le dégoût de soi et des autres, le « spleen » : l'idéal d'un langage qui nous montrerait un ailleurs rêvé, un monde enfin habitable.

  • Animé par une volonté farouche de réussite, Georges Duroy, ce " Bel-Ami " chéri des femmes, ne recule devant rien et use de la séduction comme d'une arme. Journaliste " people " avant la lettre, il fait et défait les hommes politiques en révélant leurs " affaires " véreuses ou leur vie privée. Pour Maupassant, l'occasion était trop belle d'utiliser le destin particulier de cet antihéros pour dénoncer la corruption des cercles du pouvoir et le cynisme de la société de la deuxième moitié du XIXe siècle...

  • Fait divers en Normandie : une fille d'agriculteur rêveuse épouse un médecin décevant, s'ennuie à la campagne, prend des amants, s'endette et se donne la mort. Flaubert relève le défi de ce sujet banal. Madame Bovary ne dit pas seulement le malaise de toutes les femmes insatisfaites, de la "mal mariée" du XIXe siècle aux "desperate housewives" des feuilletons américains du XXIe siècle. Ce roman transforme en chef-d'oeuvre l'un des plus grands drames humains : celui de rater sa vie.

  • Avec la Divine Comédie, Dante a légué un véritable monument à la littérature occidentale. Il y décrit son voyage dans les trois régions de l'au-delà, où des figures historiques et imaginaires lui révèlent peu à peu l'ordre de la justice divine. Oeuvre d'une foisonnante richesse, elle nous rappelle que le Moyen-Âge n'est pas ce temps d'obscurantisme auquel on l'a longtemps assimilé.

  • Entre un pauvre père pris de passion pour ses filles, une femme du monde jetant ses derniers feux avant de quitter l'arène et un inquiétant prédateur, philosophe de l'obscur à ses heures, un jeune provincial apprend jusqu'au dégoût l'âpre chemin de la réussite. Car le parcours qui mène d'une sordide pension au Paris aristocratique passe par la pauvreté, l'ingratitude, le crime, la vanité et l'égoïsme. Est-ce donc cela la vie humaine, « un zoo d'où l'espoir a fui » ?

  • Plus que quelques heures à vivre avant d'être exécuté. C'est le compte à rebours du dernier jour d'un condamné. En 1832, le jeune Hugo signe là son vibrant plaidoyer contre la peine de mort - puisqu'il nous met à la place d'un homme dont l'exécution est proche, sans que nous sachions le motif de sa condamnation. Il nous offre un récit d'une grande modernité qui nous permet, grâce au monologue intérieur, d'accéder à la conscience de celui dont nous n'aurions jamais cru partager la situation.

  • Dumas séduit, fascine, intéresse, amuse, enseigne. - Victor Hugo. - Tout le monde connaît la verve prodigieuse de M. Dumas, son entrain facile, son bonheur de mise en scène, son dialogue spirituel et toujours en mouvement, ce récit léger qui court sans cesse et qui sait enlever l'obstacle et l'espace sans jamais faiblir. Il couvre d'immenses toiles sans jamais fatiguer ni son pinceau, ni son lecteur. - Sainte-Beuve. - Les Trois Mousquetaires... notre seule épopée depuis le Moyen Age. - Roger Nimier. - Les Trois Mousquetaires forment le plus divertissant des romans d'aventures. Leurs personnages, Athos, Porthos, Aramis et d'Artagnan sont sortis des bibliothèques pour descendre dans la rue. Ils ont enseigné l'insolence et l'amitié à beaucoup de jeunes Français qui ont aussi découvert les fatalités de l'amour en rêvant aux belles épaules de Milady et à ses regards de perdition. - Kleber Haedens. -

  • Sous l'apparente fluidité et musicalité des vers de La Fontaine se dissimule le travail rigoureux d'un poète classique de génie.. Mais il est aussi un sage qui, à travers tous les personnages qu'il met en scène, dénonce les abus, les hypocrisies, les faux semblants, et invite le lecteur à une sereine lucidité.

  • Films, livres, ballets, comédies musicales, le mythe de Roméo et Juliette demeure l'un des plus fertiles en termes d'adaptations et de réécritures. Le signe que les amants de Vérone sont notre miroir. Ils nous disent que l'amour et la haine peuvent conduire à la mort, que l'innocence face à l'intrigue perd souvent le combat, posant la question du destin avec une acuité inégalée. Dans cette aventure universelle, le génie de Shakespeare est celui d'un orfèvre ciselant un chant tragique bouleversant.

  • Sept mois avant sa mort, Apollinaire publie des poèmes « de la paix et de la guerre », écrits de 1913 à 1916, sous le titre Calligrammes. Ce néologisme, qu'il forge à partir des mots « calligraphie » et « idéogramme », annonce un mode d'ex-pression original : le poème-dessin, qui allie jeu du langage et jeu des formes. Les mots dessinent çà et là un cigare, une montre, une colombe, et traversent la page sous forme de gouttes de pluie ou de trains partant pour les champs de bataille de la Première Guerre mondiale... Car Apollinaire a en partie composé ses Calligrammes au front, pour ses correspondantes aimées, Lou et Madeleine. S'il a pu se nourrir du spectacle de la guerre, c'était pour mieux la transfigurer. Et c'est aussi pour continuer de croire en l'avenir qu'il a osé, sous le fracas des bombes, cette étonnante synthèse de plusieurs arts.

  • Jeune aristocrate aisée, Jeanne Le Perthuis des Vauds avait tout pour mener une existence heureuse. Un mauvais mariage sera pour elle le début d'une longue série de trahisons et d'abandons. Maupassant signe avec ce roman une fresque particulièrement pessimiste sur la destinée humaine.

  • Une famille est déchirée; sous le masque d'une religion austère, un intrus s'est installé, a conquis Orgon, le maître de maison, et sème le désordre : il courtise en secret la femme de son hôte, convoite sa fille et ses biens. Et Orgon n'y voit que du feu... sacré ! En 1664, Molière montre, dans Le Tartuffe, les dangers de l'imposture et de l'aveuglement. Deux fois interdite à l'époque, sa pièce est plus que jamais d'actualité. Et si le rire restait le meilleur moyen de combattre le fanatisme ?

empty