Entreprise, économie & droit

  • Peut-on faire reculer le chômage ? Endiguer les emplois précaires ? Le Smic réduit-il le nombre d'emplois peu qualifiés ? À quoi servent les syndicats ? Comment lutter contre la discrimination ? Où en est-on de l'égalité entre les hommes et les femmes ? L'économie du travail et de l'emploi traite de ces multiples enjeux.
    Loin de tout jargon et avec le souci de réduire au maximum le formalisme mathématique, ce manuel propose un panorama actualisé de l'économie du travail et de l'emploi. Il adopte une perspective systématique et pluraliste car plusieurs points de vue coexistent au sein de la discipline.
    Cette cartographie montre une économie du travail en mutation, qui accorde beaucoup d'importance aux travaux empiriques et échange de plus en plus avec les disciplines connexes, telles que la psychologie, la sociologie et le droit du travail.
    Comme tout bon manuel, ce livre est un outil à destination des étudiants. Mais les thèmes abordés et l'effort de pédagogie en font aussi un ouvrage susceptible d'intéresser un public plus large, désireux de connaître l'état du savoir sur ces questions.

  • La précision, l'ampleur, la clarté et la rigueur scientifique des quelque 1 700 entrées de ce lexique en font l'instrument de travail indispensable pour tous ceux qui s'intéressent aux questions économiques et sociales. Ce classique de la collection « Repères » bénéficie pour cette nouvelle édition du passage en grand format, afin d'offrir aux lecteurs une information plus étoffée ainsi qu'un plus grand confort de lecture. Alternatives économiques. « Le travail réalisé par Jean-Paul Piriou tient de l'exploit : faire tenir dans un petit format de poche un dictionnaire qui définisse de façon précise les termes sur lesquels l'économiste, apprenti ou chevronné, a besoin de précision. Voilà qui est fait, et bien fait. [...] On appréciera, en particulier, le fait que les termes sociologiques ne soient pas sacrifiés. [...] Une réussite ». CNDP. « Témoignant d'une solide culture sociologique, cet économiste publie un lexique qu'il faut re-commander [...]. L'ensemble se lit avec beaucoup d'intérêt. L'élève de la filière ES et l'étudiant en sciences économiques et sociales y trouveront un complément indispensable aux manuels. En résumé, il s'agit d'un outil pratique ».

  • Donner au lecteur intéressé et exigeant les moyens de faire un « bon usage de l'économie », tel est l'objet de ce livre, issu de vingt ans d'enseignement des principes de l'économie à des étudiants qui en ignoraient initialement tout. L'auteur, connu pour ses travaux scientifiques et ses qualités pédagogiques, présente les connaissances essentielles de manière simple et en langue naturelle. Il montre comment les modèles économiques éclairent les problèmes d'actualité et leurs solutions, selon l'objectif politique poursuivi.
    Toutes les grandes questions sont étudiées : l'entreprise, la monnaie et la finance, le fonctionnement des marchés, l'intervention des États et les relations internationales. L'analyse ne porte pas sur des mondes imaginaires, mais sur la réalité du monde actuel, où l'information est incomplète et inégalement partagée, où les comportements sont à la fois routiniers et mimétiques, les marchés imparfaits, encastrés dans des relations sociales « hors marchés », les gouvernements corruptibles et opportunistes, les politiques extérieures stratégiques, les poubelles de la planète saturées...
    L'ambition de ces Principes est d'offrir au lecteur les meilleurs outils d'analyse économique, nécessaires pour comprendre, prévoir et agir dans ce monde très imparfait.

  • Pourquoi certains pays sont-ils riches et d'autres pauvres ?
    Cette « introduction », un petit manuel d'histoire économique à l'échelle mondiale, explore l'interaction entre la géographie, la mondialisation, l'évolution technologique, la politique économique et les institutions pour montrer comment se sont formées la richesse et la pauvreté des nations. À partir d'une analyse des facteurs de croissance fondée sur l'examen d'un grand nombre d'exemples tirés de l'histoire, il nous révèle les causes des inégalités du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui.

  • Aucun candidat ne peut réussir sa dissertation d'économie en temps limité le jour du concours sans une préparation méthodique. L'originalité de cet ouvrage est de proposer aux candidats aux concours des écoles de commerce un programme de travail liant en permanence l'apprentissage de la dissertation et de ses méthodes avec la maîtrise des connaissances et l'analyse de sujets clés.
    Une première partie méthodologique définit les règles de la dissertation, les illustre avec de nombreux exemples et propose des activités et conseils pour les assimiler. Elle permet d'acquérir les savoir-faire nécessaires pour exploiter et valoriser les connaissances. La seconde partie est constituée de douze dissertations entièrement rédigées et commentées, abordant l'ensemble des programmes des concours.

  • Pourquoi le régime de croissance des trente glorieuses s'est-il enrayé ? Comment expliquer que les innovations financières aient d'abord accéléré la croissance avant de déboucher sur une crise majeure ? L'euro, supposé unifier le vieux continent, ne creuse-t-il pas une fracture Nord-Sud ?
    La théorie de la régulation répond à ces questions. Lors de sa création, dans les années 1970, elle a emprunté à Marx l'analyse de la dynamique du capitalisme, à l'école des Annales la nécessité d'une mise en perspective historique longue, aux post-keynésiens les outils de la macroéconomie. Depuis, elle n'a pas cessé de retravailler ses concepts, ses méthodes, et d'étendre son champ d'application. Aujourd'hui, sous l'hypothèse fondatrice du rôle déterminant des institutions et de leur architecture, elle est une économie politique qui explique les régimes de croissance stabilisée et leurs crises, avec une attention particulière à l'articulation de l'économique et du politique.
    Cet ouvrage expose les notions centrales de la théorie de la régulation en les situant par rapport aux théories orthodoxes, mais aussi aux différentes alternatives hétérodoxes. Ce manuel d'économie politique, sans équivalent, synthétise plusieurs décennies de travaux d'un réseau international de chercheurs.

  • La présente édition, la dix-huitième (!), entièrement mise à jour pour tenir compte de l'évolution des questions économiques, est en fait un livre nouveau, reprenant l'approche pédagogique qui fait le succès des éditions précédentes depuis 30 ans, qui totalisent plus de 150 000 exemplaires vendus.

  • À la fois état des lieux de la pensée économique sur le droit d'auteur et synthèse originale des principaux débats sur sa légitimité et son champ d'application, cet ouvrage montre comment les débats qui naissent aux XVIIIe et XIXe siècles sur la propriété intellectuelle se retrouvent, en des termes renouvelés, dans les années 2000. Y sont également développées les questions économiques et les nouvelles perspectives liées aux enjeux stratégiques que constituent désormais les droits d'auteur.

empty