Science-fiction

  • La colonelle Jeff et son commando exclusivement féminin sont envoyés en mission sur la planète pénitentière de rendement Aurore. Il semblerait que l'ancien gouverneur tortionnaire de cette vaste prison pour femmes ait détourné un trésor de guerre à des fins personnelles, avant de se faire assassiner. Entre un superviseur escroc, des pirates de l'espace qui rôdent et une population fort peu coopérative, Jeff et son équipe ont bien du mal à mener l'enquête. Mais elles privilégient toujours la manière. douce. Très douce. Voire coquine. La pièce maîtresse de cet échiquier intergalactique apparaît rapidement sous les traits de Marine, une jeune femme intrépide, délurée et ambitieuse, qui n'hésite pas à passer de bras en bras et de lit en lit avec un plaisir non feint, joignant l'utile à l'agréable dans le seul but de tirer son épingle du jeu.
    Science-fiction parodique, amours saphiques, érotisme décomplexé, intrigue aux rebondissements multiples font de P900 [planète Aurore] un petit bijou de série Z, au kitsch revendiqué, assumé et stylisé, qui se lit d'une traite. et parfois aussi d'une main. Alors bonne lecture et bonne.

    Les goûts de Jean Darmen vont vers les textes d'anticipation, policiers ou déjantés ; généralement il les assaisonne épicé ou très épicé. Vous retrouverez dans ses romans des allusions lourdes ou perfides, pertinentes ou impertinentes aux décadences politique, économique et morale de notre époque qui comme chaque civilisation même décadente met un sacré bout de temps à s'écrouler sur elle-même.

  • Depuis les rivages improbables d'une époque oubliée, une barque imprudente a quitté l'Armorique pour venir s'échouer en des contrées chimériques, peut-être au-delà des mers d'Occident. À son bord se trouvent Geldwin le vieux bénédictin, Lin-Kao la guerrière indienne, Fanch le chasseur, mais surtout Ranald l'enfant, le jeune moine âgé de 12 ans. Celui-là demeure un mystère pour tous, y compris pour le vieux Geldwin, qui l'a pourtant recueilli et élevé.
    Est-il seulement un homme ? Seulement un mage ? Seulement un dieu ou seulement un diable ? Sa destinée dépasse très certainement les ambitions terrestres, et ses pouvoirs ne cesseront de croître au fil du temps. En ces âges de magie, de fureur et de sang, gouvernés par l'amour, la haine et la soif du pouvoir, il déjouera les complots, les trahisons. À travers son incessant combat contre la sorcière Gwénaëlle, son unique but est de soulever la Pierre - objet de toutes les convoitises - et de préserver l'équilibre du monde. Mais tout cela au péril de sa vie, de plus en plus menacée, comme semble l'être aussi cet univers en genèse dont il pourrait bien être le centre, le soleil.

    Jean-Paul Raymond considère ses écrits comme autant de bouteilles jetées à la mer. Scientifique de formation - ce qui suppose d'avoir un esprit cartésien et des pieds bien sur terre -, il aime néanmoins à laisser errer son imagination dans des univers proches de ceux de Lovecraft et Jean Ray. Il avoue également se passionner pour les pulp magazines tels que Weird Tales, Black Mask et Jungle Stories, qui regorgent de merveilles ignorées.

empty