Religion & Esotérisme

  • Dernier royaume bouddhiste de l'Himalaya, le Bhoutan est doté d'une forte identité religieuse, sociale et politique, héritée d'une histoire remontant au viie siècle. Farouchement attaché à son indépendance, il a su préserver l'originalité de sa culture au prix d'un isolement relatif qui n'a pris fin qu'au tournant des années soixante. Résolument engagé dans un processus de développement respectueux des traditions, le Bhoutan s'efforce aujourd'hui d'explorer les voies étroites du « Bonheur National Brut ». L'irruption de facteurs exogènes comme l'immigration ainsi que l'ouverture progressive du royaume aux influences étrangères ne sont pas sans poser des questions sur l'évolution de sa société qui tente de réaliser la difficile synthèse entre matérialisme et spiritualité.

  • Siddhârtha, dès ta naissance tu te mis à marcher et sous tes pas éclorent les fleurs de lotus; devenu prince, à l'âge où ton père, le roi Suddhodhana voulut te transmettre son royaume de Kapilavastu, tu renonças à la fortune, à la gloire, à ton royaume, à ton épouse et à ton fils Rahul pour chercher le moyen de supprimer le malheur des hommes. Tu compris alors que la souffrance découlait du désir et qu'il fallait donc le supprimer ; tu devins Gautama. De méditation en méditation, tu atteignis l'Éveil et, Bouddha, ainsi commença ta longue vie d'enseignements. C'était il y a plus de deux mille cinq cents ans.

    Sur commande
  • Danses de diamant

    Corinne Atlan

    • Kailash
    • 16 January 2002

    La vallée de Katmandou, berceau de la culture néware, abrite encore de nombreuses richesses cachées - trésors de l'architecture ou de l'esprit - qui ont traversé les siècles, mais que la vie moderne condamne peu à peu à l'oubli. C'est le cas de la danse rituelle bouddhiste très élaborée que l'auteur a pu étudier auprès de l'un des derniers maîtres vivants. Mettant en scène les nombreuses divinités du panthéon, la danse carya offre des clés pour une compréhension profonde de la philosophie, de l'iconographie et de la symbolique du bouddhisme tantrique indo-tibétain. Bodhisattva et Dâkini s'animent, entraînant le lecteur dans un voyage initiatique au coeur d'une ancienne tradition, par le biais d'un témoignage vécu de l'intérieur. Fruit d'une rencontre avec une civilisation, un art et un maître, ce livre se veut un hommage à une tradition millénaire aujourd'hui en voie de disparition.

  • Qu'est-ce que la musique modale ? Pourquoi les Anciens la considéraient-ils comme la clef des sciences ? Existe-t-il plusieurs musiques, comme il existe plusieurs langues ? Et peut-on les fusionner ? Y a-t-il une relation entre la musique indienne, le jazz, le cante jondo et le chant grégorien ? Qu'est-ce qui caractérise la musique africaine ? Quels sont les rapports entre musique et religion ? musique et magie ? Dans ce recueil abordant un large éventail de questions, Alain Daniélou répond avec clarté aussi bien au musicien qu'à l'amateur.

    Sur commande
  • Dans l'antique cité de Puhâr en pleine célébration des fêtes annuelles d'Indra, dieu du Ciel, Manimékhalaï et sa mère Mâdhavi ont fait le voeu de se consacrer au bouddhisme. Elles appartiennent pourtant à la caste des courtisanes dévolues aux plaisirs des hommes, maillon indispensable au fonctionnement traditionnel de la ville. Enseignée par le sage bouddhiste Aravana Adigal, Mâdhavi va soutenir la volonté spirituelle de sa fille, mais c'est oublier le désir fou du jeune prince pour Manimékhalaï, dont la beauté rivalise avec celle d'une déesse.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Krishna

    Denis Fauvel

    • Kailash
    • 16 February 2003

    Krishna, avatar du dieu Vishnou, est le séducteur du panthéon hindouiste. Dès son plus jeune âge, très gourmand, il enjôle sa mère et tous ceux qui l'approchent. Joueur de flûte, il ensorcelle par ses mélodies enchanteresses, hommes et bêtes selon son désir. Krishna est bleu. Adolescent, il n'hésite pas à voler les vêtements de jolies bergères qui prennent leur bain, les obligeant ainsi à succomber à son charme.

  • Inde, magie

    Maurice Magre

    Pourquoi l'inde est-elle toujours attachée au mystère ? la communication avec les morts y est-elle plus facile qu'ailleurs ? au coin de la rue, n'y aurait-il pas une maison hantée ? et dans les campagnes, les animaux n'ont-ils pas des comportements étranges et des pouvoirs quasi divins ?.
    Dans ce pays, la magie semble omniprésente, capable de retenir à vie un voyageur. de mauvais génies obsèdent les humains. et les morts, amicaux ou malfaisants, parfois réincarnés en de monstrueux animaux, côtoient les vivants au quotidien. un chien peut aider un homme à mourir, mais une sorcière peut obliger un mort à tuer. même un saint, pris de désir pour une femme, peut se transformer en démon.
    Et la magie noire rôde pour assouvir quelque vengeance personnelle. la musique, elle aussi, peut servir à corrompre les âmes faibles. rendre fou un occidental irrespectueux dans un temple, en ravir un autre par une nuit amoureuse avec une ombre, réunir un misérable et un rajah chacun convaincu que son épouse s'est réincarnée dans une mystérieuse cigogne blanche, ne serait-ce pas la magie de l'inde ?.
    L'inde promet le paradis ; il suffit de trouver l'énigmatique cité de gandharvapour !

    Sur commande
  • Cette Approche de l'hindouisme qui paraît dix ans après la mort de l'auteur, rassemble des indications et des précisions qu'il était important de rappeler aujourd'hui sur l'incroyable richesse intellectuelle et artistique de l'hindouisme traditionnel, et porte un éclairage inhabituel sur les problèmes qui assaillent la modernité.
    Nombre de questions touchant aux rapports de la religion et de la politique sont abordées par Daniélou dans ce cahier, avec cette étonnante liberté de langage, d'ailleurs, qui n'eut pas l'heur de plaire toujours à tout le monde. Aujourd'hui que l'hindouisme est si souvent présenté dans les médias comme un nouveau fanatisme religieux, des mises au point s'imposaient.

    Sur commande
  • Les études d'Alain Daniélou depuis longtemps introuvables sur le yoga et les traductions des Yoga Upanishad réunies ici constituent l'ensemble définitif venant compléter Yoga, Méthode de réintégration. Les textes sur l'érotisme, dont une conférence prononcée en Sorbonne en 1968, viennent également clore un sujet qui court à travers toute l'oeuvre de Daniélou et montre sa grande indépendance d'esprit. Ceci est particulièrement vrai s'agissant des pages sur l'homosexualité, publiées à l'origine dans des revues spécialisées, ou dans le long inédit final, resté à l'état de remarques ou de méditations personnelles. "Le corps est un tabernacle" a écrit Daniélou à propos de l'érotisme ; "le corps est un outil" a-t-il ajouté à propos du yoga ; "le corps est notre seul instrument" dit-il dans l'entretien également inédit qui ouvre le présent recueil : Yoga et Kâma constituent donc ensemble le cinquième Cahier du Mleccha.

  • « Les animaux et les plantes sont en quelque sorte la partie apparente d'êtres subtils - esprits, génies et dieux - qui les régissent et les habitent. C'est pourquoi certains animaux, certains arbres, sont considérés comme sacrés ; le respect, l'amour que nous leur portons nous permet d'attirer la bienveillance des génies, des fées qui sont leur jumeau invisible et régissent les aspects du monde naturel. Dans l'homme, le jeu divin a réuni ces deux aspects et, en quelque sorte, l'animal humain a absorbé son double subtil, son ange gardien. C'est pourquoi l'espèce humaine est porteuse d'un double héritage : celui, génétique, de son être physique qui perçoit les formes extérieures et s'en délecte, mais fait aussi partie du décor, et celui, initiatique, de la connaissance. » Jamais Alain Daniélou n'était allé aussi loin dans ses révélations sur des sujets aussi peu connus que le shivaïsme ésotérique, la personnalité du grand Shankara, le tantrisme, la Troisième nature, la Science des Rêves ou l'initiation.

empty