Littérature traduite

  • Ma terre, mon île constitue le premier tome de son autobiographie qui, sous le titre de un ange à ma table, fut remarquablement porté à l'écran par jane campion.
    Les deux autres tomes : un été à willowglen (vol. 2) et le messager (vol. 3) sont également publiés aux éditions joëlle losfeld ainsi que visages noyés, le jardin aveugle et poussière et lumière du jour. a paraître : daughter buffalo.

  • Le monde de Janet Frame ne fut pas que poésie et littérature.
    Née en 1924, elle connaît très tôt l'asile psychiatrique où on lui administre, en huit ans, quelque deux cents électrochocs. L'écriture la sauve de justesse de la lobotomie. Quinze romans, quatre volumes de nouvelles et un recueil de poèmes font d'elle, après Katherine Mansfield, la romancière néo-zélandaise la plus célèbre. Elle est décédée en Nouvelle-Zélande en 2004. Un été à Willowglen constitue le deuxième volet de l'autobiographie Un ange à ma table.

  • Le monde de Janet Frame ne fut pas que poésie et littérature.
    Née en 1924, elle connaît très tôt l'asile psychiatrique où on lui administre, en huit ans, quelque deux cents électrochocs. L'écriture la sauve de justesse de la lobotomie. Quinze romans, quatre volumes de nouvelles et un recueil de poèmes font d'elle, après Katherine Mansfield, la romancière néo-zélandaise la plus célèbre. Elle est décédée en Nouvelle-Zélande en 2004. Le messager constitue le troisième et dernier volet de l'autobiographie Un ange à ma table.

  • Carrie, jeune provinciale issue d'une famille pauvre, quitte sa bourgade natale pour tenter sa chance à Chicago. Dans le train, elle rencontre un commis voyageur. Ce dernier lui procure un appartement et ne tarde pas à devenir son amant. Par la suite, Carrie le quittera pour Hurtswood, quadragénaire aisé et père de famille qui, pour elle, abandonnera son foyer et son travail avant de sombrer dans la misère et la déchéance physique et morale. Après le suicide de Hurtswood, Carrie se lance dans une carrière théâtrale qui se révélera triomphale...

  • Le Triomphe de la nuit (vol.
    1) et Grain de grenade (vol. 2) forment l'intégrale des histoires de fantômes d'Edith Wharton. On peut ne pas croire aux fantômes et néanmoins en avoir peur. C'est là tout le paradoxe et la survie des fantômes ne tient qu'à l'imagination de ceux qui les évoquent. Les meilleures histoires de fantômes font d'abord frissonner ceux qui les écrivent. Les nouvelles d'Edith Wharton sont de celles-là. L'auteur dédie ces deux volumes à Walter De La Mare et les place sous la haute protection de Henry James, Stevenson et Sheridan Le Fanu.

  • Après avoir mis en scène, dans Derrière le masque, une femme avide de pouvoir et sans scrupules qui parvient à ses fins grâce à un stratagème, Louisa May Alcott nous introduit ici dans une famille déchirée par des secrets inavouables. Pris dans un imbroglio de tromperies en cascade dont ils sont à la fois les instigateurs et les victimes, la narratrice et le héros louvoient entre haine, désir de vengeance, folie et suicide. Mais jouer avec la confiance d'autrui mène plus loin qu'on ne le croit. Et, contrairement aux idées reçues, l'amour n'est pas toujours salvateur : il peut parfois se transformer en piège fatal...

  • Otto et sophie vivent sans enfants dans une belle maison bourgeoise, oú l'on remarque les couvres complètes de goethe, une cuisine ultramoderne et une mercedes garée dans l'allée.
    Un soir sophie se fait mordre la main par un chat errant alors qu'elle tentait de l'apprivoiser. c'est le début d'une série de petits désastres tout-puissants qui viennent gâcher leur vie, révélant les fractures et les erreurs d'un mariage, et celles d'une société qui s'effondre. publié en 1970, personnages désespérés constitue l'un des exemples les plus étonnants du talent que montrent les écrivains américains pour raconter des histoires.

  • " sylvia townsend warner s'attache à décrire les souveraines de ces royaumes qui pratiquent le contraire de la loi salique.
    Il y a la reine aigle, qui considère la vie comme une occasion de réaliser l'impossible et passe son temps à inventer des défis à la moitié masculine de la population : trouver des bagues sur la plus haute branche, dénicher des gentianes blanches au plus profond de la forêt. il y a la reine pehlevi, qui volète comme une phalène, et sait transformer les gestes les plus anodins en poésie, la reine coventina iv, aux mains trop rouges, et toutes les autres.
    Le charme de ces histoires tient à leur drôlerie, à leur méchanceté, à l'imagination délirante de leur auteur. le pouvoir, les règles de la séduction, la jalousie, la cruauté, les règles implacables de la vie sociale, rien n'échappe au pinceau de martre de sylvia townsend warner. extrait de la préface de geneviève brisac.

  • Le Triomphe de la nuit (volume 1) et Grain de grenade (volume 2) forment l'intégrale des histoires de fantômes d'Edith Wharton.
    Introspectifs, subtils, à la fois fiévreux et glaçants, les textes fantastiques d'Edith Wharton ne cèdent rien à ceux de Henry James ou de Walter De La Mare et le souffle du Tour d'écrou est tout entier dans ces textes superbement écrits, infiniment insidieux.

  • Au dernier jour de la saison de pêche, le père declan s'acharne à ramener un saumon.
    Tandis qu'il déploie toute sa science pour en venir à bout, lui revient en mémoire le récit d'enda, sa paroissienne : la mort d'une mère, la brutalité et l'alcoolisme d'un père et, surtout, sa relation avec kevin, son mari et compagnon de toujours.
    Le prêtre joue avec sa ligne comme il ruse avec lui-même pour tenter de comprendre le trouble que les révélations d'enda ont éveillé en lui.

  • Années 1920, le club de golf d'une banlieue aisée.
    Le Doyen du club ne joue plus mais passe ses journées, soit dans le fumoir, soit sur la terrasse, à observer les stratégies de la jeune génération. Dans chacune des dix nouvelles qui composent ce recueil, il décrit des personnages excentriques. L'humour pince-sans-rire de l'auteur se distille au fil des récits du Doyen, qui s'avère être le plus fou de tous ces personnages. Le résultat est désopilant et réjouira le lecteur, qu'il soit ou non amateur de golf.
    Le Doyen du Club-House a paru aux éditions Joëlle Losfeld en 2002. Webster le chat est également disponible dans la collection Arcanes.

  • Boy

    James Hanley

    L'Irlande dans les années 30. Un jeune garçon est contraint de quitter l'école à 14 ans pour subvenir aux besoins de sa famille. Le père travaille aux docks. Après une période de chômage due à une grève, le père traverse une période noire et tyrannise sa femme et son fils. Brutal, irascible, il est sans pitié pour ce dernier et lui administre des coups quand l'envie lui en prend. A contre creur, l'enfant est engagé lui aussi aux docks. Le travail est sordide, il est livré à la cruauté des autres enfants enrôlés comme lui dans ce sale boulot.

    Dès la première journée il décide de quitter et s'embarque comme passager clandestin sur un navire marchand. , Découvert par deux marins, il sera « adopté » comme moussaillon et là encore subira la dureté des, hommes qui profiteront de lui. .

  • Ce roman policier met en scène une histoire des plus démoniaques.
    Tout commence le jour oú un psychiatre reçoit un jeune homme qui se demande s'il est fou : il travaille pour de petits hommes, sortes de lutins qui lui demandent des tâches aberrantes, telles que porter des fleurs dans ses cheveux ou amener des percherons à telle ou telle adresse. or, la police trouve justement un percheron devant le domicile d'une actrice assassinée. décidé à aider son patient, le dr mattews se trouve plongé dans une succession de situations aussi insensées que terrifiantes pour le plus grand plaisir du lecteur, délicieusement égaré dans les méandres de cette intrigue machiavélique.

  • Aurora Floyd est la fille d'un richissime banquier. Une violente dispute oppose le père à la fille lorsque celle-ci revient d'une longue promenade à cheval avec son palefrenier. Aurora est envoyée à Paris dans un pensionnat pour faire ses études. On la retrouve un an plus tard, à nouveau chez son père. Réconciliée mais distante, marquée à jamais par un drame qui éloignera d'elle l'homme qu'elle aime...
    Comme dans tous les romans à suspense de M.E. Braddon, le lecteur pressent ce qui est à l'origine du drame mystérieux sans que cela soit explicite, et il est entraîné malgré lui, et sans pouvoir s'arrêter, dans un maelström excitant qui le pousse à connaître le déroulement et la fin de l'énigme.
    />

  • Berry Conway et son vieux copain Lord Bickerton, connu sous le diminutif de Biscuit, sont décidés à se faire de l'argent, beaucoup d'argent.
    Une occasion inattendue se présente lorsque le patron de Berry lui demande de trouver un chaperon pour sa riche nièce américaine, qui vient habiter à Londres...
    Par ailleurs, ils se retrouvent mêlés à un imbroglio. Berry possède une mine de cuivre de laquelle il n'est jamais sorti une once de ce métal. Ils décident de monter une affaire qui les rendra un peu plus riches.

  • Lady Lisle abandonne celui qu'elle aime pour un homme plus riche.
    À la mort de son mari, elle retrouve son ancien amant... Ainsi commence ce " thriller " où les liens qui se tissent entre les personnages semblent inextricables : les passions, les trahisons, les crimes, les usurpations d'identité conduisent le lecteur de rebondissement en rebondissement.

  • Un jeune peintre tombe amoureux d'une petite fille déjà morte.
    Celle-ci décide de grandir le plus vite possible afin de pouvoir répondre à son amour. ainsi à chaque rencontre elle se métamorphose pour arriver au plus vite à la jeune fille qu'il pourra aimer. une histoire d'amour fou que les surréalistes encensèrent et qui fit l'objet d'une version cinématographique (1948) avec jennifer jones dans le rôle de jennie. la préface de robin cook décrit à merveille l'émotion que suscite ce livre et les sentiments (l'amour, la disparition, l'absence) qui en sont les thèmes essentiels.

  • Qui est l'Enfant de la Nuit ?
    C'est à cette question que doit répondre Will Barbee, journaliste dans la petite ville de Clarendon.
    Irrésistiblement happé par ses recherches, Will Barbee va être confronté à une déferlante de morts inexpliquées. Il sera lui-même mêlé à une intrigue qui le mènera plus loin que la simple résolution d'un crime. Poursuivant avec obstination ses investigations, il rencontrera la mystérieuse et séduisante April.

  • Le héros, Wellington Gedge, est un homme qui semble posséder tout ce que l'on peut désirer, mais il se trouve imbriqué dans une série d'événements internationaux dont il doit se sortir au risque d'endosser l'uniforme féminin d'un chargé d'ambassade en France. Autour de lui gravitent des personnages pour le moins typiques...
    On retrouve, dans Sous pression, l'humour bien particulier à Wodehouse, caché sous l'apparente naïveté des dialogues.

  • En 1941, Helen Bynum quitte pour la première fois le domicile familial et gagne le Quartier français de La Nouvelle-Orléans, où elle rejoint sa tante, une actrice aux charmes abîmés par l'alcool et une vie dissolue. Elle y découvre la vie dans ce qu'elle a de passionné et d'aventureux. Confrontée à des réalités et dilemmes jusqu'alors insoupçonnés, elle connaît en compagnie de ses amis, des intellectuels bohèmes, le désir et l'amour, l'amitié et ses déboires. Son univers se mêle au mystère étouffant d'une ville dont la sensualité est ici magnifiée.

  • Dans ces dix récits brefs, qui en réalité ne font qu'un conte unique, un personnage principal se transforme en de multiples personnages. Tous ces «doubles» oscillent entre la grandeur et la misère, la mesquinerie et la générosité.
    L'originalité stylistique et narrative se manifeste dès le premier récit, qui donne son titre à l'ouvrage, La fille de Kafka où, après un échange fictif de lettres entre le père et la fille, l'auteur mêle habilement réalité et fiction.

  • À Londres, à la fin du XIXe siècle, une créature mystérieuse venue du fond de l'Égypte antique apporte l'épouvante et la mort. Quelle horrible vengeance poursuit-elle pour assouvir sa haine meurtrière ?
    Paul Lessingham, jeune politicien de talent, semble bien être au coeur de l'énigme. Rattrapé brutalement par son passé, il entraîne ses proches à son insu dans un cauchemar hors du temps.
    Construit en forme de roman policier avant l'heure, Le scarabée invite le lecteur à assembler les éléments d'un puzzle démentiel où s'affrontent malédiction d'un autre âge et rationalité moderne.
    Le scarabée est l'oeuvre la plus célèbre de l'auteur anglais Richard Marsh (1857-1915). Cité par Lovecraft parmi les plus grands thrillers fantastiques, ce roman connut en son temps le même remarquable succès populaire que Dracula de Bram Stoker, paru lui aussi en 1897.

    Sur commande
  • Ellen, célèbre claveciniste, quitte la clinique psychiatrique où elle a passé de longs mois.
    Il lui tarde de retrouver sa maison et surtout son mari Basil, et de jouer à nouveau. Pourtant un sombre pressentiment s'insinue en elle au moment du départ. Elle répugne à s'éloigner de son médecin. Est-elle vraiment guérie ? De retour chez elle, un certain nombre de faits anodins se produisent qui vont faire naître à nouveau ses angoisses. Tout porte à croire qu'Ellen a perdu la mémoire et que sa raison vacille, toutefois son entourage se comporte avec elle de bien étrange façon : complot, paranoïa, manipulation ?...
    Entre Patricia Highsmith et Ruth Rendell, selon les spécialistes du genre, avec cet incomparable talent à mener un suspense qui n'appartient qu'à J.F. Bardin

    Sur commande
  • Rosa ce soir

    Marco Denevi

    Camilo canegato, restaurateur de tableaux et peintre à ses heures, vit depuis douze ans à buenos aires dans une pension de famille tenue par une veuve et ses trois filles.
    Vieux garçon timide et complexé, camilo subit les sarcasmes des autres pensionnaires jusqu'au jour oú l'on découvre sa liaison avec une belle jeune fille, rosa. peu de temps après leur mariage survient une sinistre tragédie.

empty