Parascolaire

  • Sur commande
  • Suite à l'important succès de son premier livre, Allégories pour guérir et grandir, et fort des mille suggestions et commentaires reçus après sa publication en 1993, l'auteur s'est laissé facilement convaincre de continuer dans cette voie psychopédagogique.

    La matière :
    Allégories II: Croissance et Harmonie tente, dans sa première partie, d'approfondir et de compléter différentes notions déjà présentées succinctement dans le premier livre afin de démontrer sans conteste la richesse et la puissance des contes et des allégories.

    La nouveauté :
    Dans la seconde partie, l'auteur nous présente un éventail de nouvelles allégories souvent écrites en collaboration avec divers spécialistes des domaines social, scolaire et de la santé. Ces allégories sont regroupées sous trois grandes thématiques:

    1) Les allégories et moi.
    2) Les allégories, les autres et moi.
    3) Les allégories, ma famille et moi.

    Sur commande
  • Ce livre, qui s'adresse aux personnes de 7 à 107 ans, est un recueil à la fois littéraire et thérapeutique, magique et symbolique, traitant de divers sujets se rapportant à l'amour de soi et des autres. Il présente une nouvelle façon d'amorcer des solutions, soit de le faire au niveau de l'inconscient, c'est-à-dire au niveau du coeur, des émotions, de l'imaginaire. En plus d'amuser, de faire réfléchir et de divertir, ces récits allégoriques contribueront à aider les gens à mieux s'aimer, à accepter l'amour de l'autre et à le partager avec autrui.

    L'amour de soi est en effet un sentiment qui s'acquiert et se construit dès le plus jeune âge. Il influence la façon d'être en relation avec les autres. Nombre de gens dans notre société souffrent d'un manque d'amour, se déprécient et se ferment à leur entourage. Celui qui n'est pas en mesure de s'aimer est mal placé pour faire en sorte que l'on croie en lui et qu'on l'apprécie. Le manque d'amour envers soi-même entraîne toutes sortes de problématiques. Certains individus, pour continuer d'exister, développeront des dépendances, se tueront à petit feu, empoisonneront leur existence et celle de ceux qui les entourent. Lorsqu'on n'aime pas quelqu'un, on peut s'éloigner de lui, mais lorsque l'on ne s'aime pas soi-même, on est condamné à se subir. Au contraire, quelqu'un qui s'aime refusera le manque de respect à son égard et sera intolérant aux mauvais traitements.

    Les allégories contribuent ainsi au bien-être intérieur et à l'épanouissement de chacun.

    Sur commande
empty