Entreprise, économie & droit

  • S'inscrire dans l'actuel, puis se survivre : préoccupations qui, latentes ou exprimées, ont conditionné des dispositifs pulsionnels et articulé des stratégies successorales. Ce souci de transmission et de pérennité symbolique a occupé une place primordiale dans le rapport au futur des possédants d'Ancien Régime. Si, en pays de Droit romain, les testateurs jouissaient d'une appréciable latitude, donc d'une capacité de projection vers l'avenir, l'horizon mental en pays de coutume ne pouvait qu'être fermé, le pouvoir de tester étant limité, voire exclu. Un écrit du for privé devient écrit du for intérieur dès qu'il révèle la manière de s'inscrire dans l'espace - ici, via la terre et le symbole - et dans le temps, par l'ultime pied-de-nez à la Mort et au Droit - là, grâce aux instructions à l'usage d'un héritier par définition inconnu. Tel fut le cher souci du Trésorier de France Nicolas-François Le Forestier. Puisse le lecteur apprécier pleinement l'intimité de son livre de raison.

    Sur commande
  • La dernière réforme de la retraite s'est jouée sur fond d'enjeux politiques qui n'ont pas pris en compte toutes les dimensions de cette question. Ce livre propose une nouvelle approche de cette période de vie : une transition où le rôle du senior dont l'activité économique décroit au profit d'activités d'utilité sociale, négligées par la société actuelle mais pourtant tellement nécessaires.
    Avec La seniorescence entreprenante, Jean-François Lambert, approfondit la réflexion initiée dans son précédent livre. Il propose une réflexion à long terme et un panorama exhaustif de la seniorescence pour sortir définitivement de cet a priori trop répandu qui consiste à considérer le senior comme un " oisif social, inutile et condamné à une vie étriquée " ou encore comme une bouche à nourrir.
    Les seniors, avec leur expérience, ont les moyens de dégager une philosophie de vie porteuse de sens. Ils peuvent faire émerger une nouvelle vision, c'est-à-dire développer la seniorescence entreprenante. Ils ont la capacité de choisir des rôles adaptés à leur situation.
    Dans une société sans projet, chaque senior peut apporter sa pierre à la construction d'une société meilleure avec une vision plus humaniste.
    Donner du sens aux années de vie à venir, c'est aussi une affaire de société ! Et si le papy boom était la chance de faire de la France de 2050 le contraire d'un pays vieilli ?

empty