Sciences humaines & sociales

  • Nous sommes l'axe du bien. Nous faisons le bien et portons le bien au mal qui fait du mal au bien. Nous sommes l'axe du bien. Nous sommes l'axe du bien en lutte contre le mal. Contre l'axe du mal. L'axe du mal fait le mal où se trouve le bien. Nous sommes l'axe du bien en lutte contre le mal. L'axe du mal fait le mal au bien qui lutte contre le mal. Nous sommes les forces du bien pour le bien des forces du bien qui luttent afin de rétablir le bien de l'axe du mal. Nous sommes les forces du bien. (extrait)

  • "1. Interdiction aux femmes de se dévoiler (et de circuler sans être accompagnées d'un parent de sexe masculin).
    2. Interdiction de la musique (cassettes et musiques interdites dans les commerces, les hôtels et les véhicules de transport).
    3. Interdiction aux hommes de se raser.
    4. Obligation de prier. (Il est nécessaire d'être à la mosquée pendant la prière.)
    5. Interdiction des jeux de pigeons et des combats d'oiseaux.
    6. Élimination de la drogue et de ses consommateurs.
    7. Interdiction des jeux de cerfs-volants. (Les magasins vendant des cerfs-volants sont éliminés.)
    8. Interdiction de l'idolâtrie (images et portraits doivent être éliminés des véhicules, commerces, maisons, hôtels, musées, librairies, etc.) (extrait)"
    />

  • " Confins de l'Europe " dans le passé ou " marches de la Russie " plus récemment, l'espace mer Baltique - mer Noire poursuit ses mutations entamées depuis la chute du Bloc communiste et de l'Union soviétique, à la fin des années 1980.
    Sur cette zone, depuis près de dix ans, des Etats indépendants se construisent ou se reconstruisent. Pays baltes, Biélorussie, Pologne, Ukraine, Roumanie... tous " réinventent " des imaginaires nationaux, fondés tant sur la redécouverte de langues et de trames historiques profondes que sur l'instauration de nouvelles institutions politiques, économiques et culturelles. Cependant, alors que les pays d'Europe orientale intègrent déjà les structures occidentales, à commencer par l'OTAN, les pays de l'espace mer Baltique - mer Noire sont encore très souvent réduits à une " zone grise " entre les organisations occidentales élargies et la Russie.
    L'expérience de ces dernières années, mise en lumière par les réactions des uns et des autres à la guerre du Kosovo et à l'intervention de l'Alliance atlantique, indique que ces " Confins de l'OTAN " ne se présentent pas d'une manière homogène. Chaque pays envisage son avenir selon un panel varié dont cette nouvelle livraison de Nouveaux Mondes tente de faire l'état des lieux.

    Sur commande
empty