Institut Francais De La Mode

  • Le design comme discipline moderne a ses penseurs et ses historiens et puise dans les traditions des sciences humaines ou sociales.
    La discipline aime également la critique et son histoire est ainsi formée de ces effets de balanciers qui élargissent ses pratiques au cours du temps : du design de produit au design de papier, de la matérialité à la traçabilité digitale, de l'espace au projet de société.
    L'anthologie proposée fait ressortir aussi bien les écrits des designers eux-mêmes, que des grands textes historiques, littéraires ou philosophiques qui ont construit et irriguent toujours la réflexion sur la discipline en une trentaine de références. Une quinzaine de textes sont traduits pour la première fois.

  • La beauté des corps tient une place centrale, avec tant d'évidence qu'on la néglige au plan intellectuel. Au-delà de ses travers et d'une certaine superficialité, la beauté engage des pratiques et des rituels qui traversent les époques et les cultures. Longtemps marginalisés et méprisés, les soins d'embellissement n'ont que très récemment fait l'objet de travaux et d'analyses philosophiques, sociologiques, anthropologiques. Dès lors, il semblait nécessaire, à travers un choix de textes fondamentaux, de parcourir cette histoire des pratiques de beauté, en prouvant que, même sous des formes quotidiennes ou parfois mondaines, la mise en spectacle du corps humain s'impose comme une nécessité essentielle dans l'histoire comme à l'heure actuelle.

  • L'idée selon laquelle la mode, objet de mépris des sphères académiques, demeure une terra incognita de recherches en sciences humaines, est aussi douteuse que ressassée. En réalité, le processus de renouvellement continu des conventions vestimentaires (la mode) constitue le phénomène qui a servi de modèle à l'invention et l'analyse de la modernité artistique, sociale et économique. L'anthologie proposée ici mêle des textes classiques de la critique littéraire et artistique, de sociologie, d'anthropologie, de philosophie et de sociologie, avec des références contemporaines, illustrant la richesse des analyses sur la mode. Retracer ainsi l'histoire de "l'exemple" de la mode permet d'expliquer la polysémie associée au mot, qui désigne à la fois l'industrie de la confection, l'état actuel des tendances vestimentaires, et plus largement l'état actuel du goût moyen des individus dans un groupe donné.

  • A travers un choix de textes, actuels ou historiques, l'objet de cet ouvrage vise à mettre en lumière et en perspective la notion de luxe en soulignant ses enjeux, ses sources de tensions économiques et politiques, ses ressorts sociaux et esthétiques, tout en rappelant l'importance que le luxe revêt au sein d'une civilisation comme si le seul geste de couvrir nos besoins était insuffisant à l'homme. Voici quelques exemples de critiques du luxe :
    Platon, La dépravation du luxe.
    Aristote, La frontière naturelle des besoins.
    Rousseau, Luxe et inégalité.
    Flaubert, Lettre à Louise Colet.
    ...

empty