Hazan

  • Né en 1571 et mort avant l'âge de quarante ans, Caravage est considéré comme un des grands maîtres italiens. Il a développé un style pictural révolutionnaire, caractérisé par un réalisme et une accessibilité sans précédent.
    Cet ouvrage met ses tableaux en valeur comme jamais auparavant, à travers des détails en pleine page particulièrement saisissants. Il est organisé en neuf chapitres thématiques, parmi lesquels les natures mortes, les cinq sens, le corps ou l'éloquence du geste. En expliquant la signification des détails individuels, l'historien de l'art Stefano Zuffi nous apporte un nouvel éclairage sur l'oeuvre du brillant peintre italien.
    Rédigé dans un langage clair et abordable, ce livre guide le lecteur dans l'oeuvre du Caravage, tout en montrant ses tableaux les plus populaires, dont Bacchus, Méduse, David et Goliath, Judith décapitant Holopherne, et La Diseuse de bonne aventure, sous des angles exceptionnels.

  • Il y a tant à voir dans les tableaux de Bruegel que le regard est impuissant à tout saisir. Ses peintures et ses dessins sont si touffus, si riches en personnages et en scènes anecdotiques que, bien que toujours lisibles, nombre d'éléments nous échappent. D'autant que la distance culturelle entre notre monde et celui du xvie siècle brouille la signification de nombreux détails.

    L'originalité de cet ouvrage tient aux 180 détails empruntés à différents dessins et tableaux, puis répartis et commentés en 8 chapitres thématiques, à savoir : Regard sur le monde ; des temps agités ; péchés et vertus ; monstres et démons ; instruction et divertissement ; ingéniosité visuelle ; trognes et émotions ; joie de vivre.

    Manfred Sellink nous éclaire sur ce qui se cache sous ce fourmillement : symboles religieux, scènes moralisantes, proverbes de la sagesse populaire, jeux d'enfants ou tout simplement cette saveur humoristique avec laquelle il promène un regard ironique ou bienveillant sur le genre humain.

    Le livre propose aussi une biographie succincte de l'artiste. En outre, toutes les oeuvres auxquelles des détails ont été empruntés sont reproduites en totalité, accompagnées de leurs données techniques.

  • Albrecht Dürer est l'un des artistes les plus importants et les plus influents de la Renaissance dans les pays du Nord. Peintre, graveur et théoricien, il connaissait les grands artistes de son temps, tels Raphaël, Bellini et Léonard de Vinci. Son immense savoir-faire et son grand talent de dessinateur se manifestèrent très tôt - comme dans l'autoportrait qu'il réalisa à la pointe d'argent en 1484, alors qu'il avait tout juste treize ans. Ayant pour mécène l'empereur Maximilien Ier, Dürer réalisa un grand nombre de gravures et de retables, mais aussi des portraits, autoportraits, aquarelles et livres. L'introduction de motifs antiques dans l'art du Nord, à laquelle il procéda en s'appuyant sur sa connaissance des artistes italiens et des humanistes allemands, lui valut la réputation d'être la figure majeure de la Renaissance allemande.
    Till-Holger Borchert décrit, par le menu, les peintures, dessins et gravures tout en proposant des analyses claires et accessibles. Dürer par le détail montre l'oeuvre de ce maître allemand comme on ne l'a jamais vue, dans des détails magnifiques présentés en pleine page.

  • Indice ou symbole, visible et lisible, le détail, pour Bosch, est toujours surprise et presque appel au spectateur; Ce livre offre une justement une série surprenante de gros plans tirés de ses chefs-d'oeuvre,  Le Jardin des délices, le triptyque du  Chariot de foin,  La Tentation de saint Antoine  ou  Les Sept Péchés capitaux.

    Organisés par thèmes, toujours révélateurs, les détails orchestrent une vision du monde toujours actuelle et offrent une leçon magistrale de peinture par l'un des génies du premier XVIe siècle.

    "Si je parviens en quelques lignes, au travers de nombreux détails, à sensibiliser le lecteur aux qualités longtemps méconnues de l'art de Jérôme Bosch, cet ouvrage, qui n'a pas l'ambition d'être une monographie de l'artiste, aura atteint son objectif". Till-Holgert Borchert (auteur de Bosch par le détail).

     

  • Dans ce livre fascinant, l'oeuvre peint de Jan van Eyck (vers 1395-1441) est examiné dans le détail. Célèbre pour son observation minitueuse de la nature, il étudiait la faune et la flore dans leur milieu naturel et sous des conditions d'éclairage spécifiques, parvenant ainsi à créer des oeuvres d'un réalisme époustouflant. Chaque peinture recèle une infinité de minuscules détails rendus avec une précision extraordinaire depuis le premier plan jusqu'aux lointains, ou du moins en donne l'illusion. Des dizaines de détails de tableaux de Van Eyck sont présenté dans des chapitres consacrés à différents thèmes, dont la nature, l'architecture, la vie quotidienne, le divin et l'humanité.

  • 2020 : anniversaire de la mort de Raphaël, peintre et architecte italien de la Renaissance né en 1483 à Urbino et mort en 1520 à Rome.

    Stefano Zuffi, historien de l'art et spécialiste de la Renaissance italienne, entraîne le lecteur dans un voyage étonnant à travers la vie et l'oeuvre de Raphaël, en passant d'un détail à l'autre. L'ouvrage est organisé par thèmes et comprend une biographie ainsi qu'une liste des oeuvres.

    Couronné «Prince des peintres» par Giorgio Vasari, Raphaël (1483-1520) est un des artistes les plus populaires de la Renaissance italienne. Célèbre pour ses Madones harmonieuses et sereines ainsi que pour ses travaux au Vatican, il exerça une énorme influence de son vivant et après sa mort. Raphaël fut engagé par le pape Jules II comme architecte en chef et sa première commission en 1509 consista à décorer les appartements pontificaux. De nos jours ces salles attirent les visiteurs du monde entier.

  • Cet ouvrage débute par des données biographiques expliquant le contexte de la carrière de l'artiste de cour auprès de Jean le Bon, à la tête d'un riche atelier et dominant la guilde des peintres de Tournai. Un deuxième chapitre est consacré à la technique picturale de Van Eyck considéré comme l'inventeur de la peinture à l'huile dès le XVIème siècle et d'un style pictural dont l'influence fut considérable aussi bien dans le Nord que dans le Sud de l'Europe Son oeuvre ensuite, dans l'essentiel du corps de l'ouvrage, fait l'objet d'une approche thématique, à travers les domaines qui prouvent que les innovations de son art sont basées sur une observation précise de la nature, dans son environnement, ses éléments, et sa lumière comme dans les différents matériaux que l'homme a su créer pour meubler son quotidien. L'attention méticuleuse prêtée aux objets du quotidien va devenir une des caractéristiques du style nordique, sous l'influence de Van Eyck. Outre donc le paysage et ses variations atmosphériques, l'univers de Van Eyck célèbre toutes les atours du logis: l'architecture, le mobilier, les étoffes, le verre, les bijoux, les miroirs, et enfin le portrait pour en saluer les propriétaires commanditaires de ses tableaux, parallèlement à la restitution des scènes religieuses dan un cadre domestique à peine plus luxueux que celui de ses contemporains.
    Cette découverte de son art est organisée au plus près de sa technique picturale grâce à une campagne de prise de vue de détails inédits à ce jour, détails accompagnés de commentaires pour aider à la lecture des oeuvres.Fondateur de l'école naturaliste du Nord,  le flamand Jan Van Eyck (1390-1440) est à l'origine d'un nouvel art de peindre capable d'atteindre un rendu illusionniste inégalé jusque là. 

  • "L'oeuvre de Pierre Bruegel (1525-1569) se prête à une étude poussée jusque dans les moindres détails. Pour la plupart, ses tableaux et ses dessins sont si touffus, si riches en scènes anecdotiques et en personnages que nombre d'éléments ou d'allusions cryptées nous échappent si l'oeuvre n'est appréhendée que dans sa globalité. Comme Patinir, Bosch ou Met de Bles, Bruegel s'inscrit dans la tradition nordique du « paysage monde » (Weltlandschaft) établissant un rapport étroit, en miroir, entre macrocosme et microcosme. Dans ses oeuvres, il y a tant à voir que le regard est impuissant à tout saisir. D'autant que la distance culturelle entre notre monde et celui du XVIe siècle brouille la signification de nombreux détails, comme dans les fameux Jeux d'enfants et Les Proverbes flamands. D'où le recours obligatoire à des spécialistes comme Manfred Sellink pour identifier la signification symboliques ou allégoriques de ses motifs et ses scènes narratives nourris du savoir populaire mais aussi de traditions plus savantes ou encore d'allusions politiques.
    Bruegel est en outre, grâce à sa formation de miniaturiste, dessinateur et concepteur d'estampes, un maître du détail pictural. L'originalité de cet ouvrage tient aux 180 détails empruntés à différents dessins et tableaux, puis répartis et commentés en 8 chapitres thématiques, à savoir : un regard sur le monde ; des temps mouvementés ; péchés et vertus ; monstres et démons ; instruction et amusement ; drôleries imagées.
    Ces 8 chapitres suivent à travers l'oeuvre un parcours plus ou moins chronologique. A ses débuts, en effet, Bruegel s'est focalisé sur les paysages, alors que ses oeuvres ultérieures témoignent de sa vision humaniste de l'homme.
    Cet ouvrage surprendra le spécialiste autant que le simple amateur d'art. Au plaisir des yeux s'ajoute toujours chez Bruegel une stratification intellectuelle qui apparaît surtout dans les détails, ainsi qu'une bonne dose d'humour, qui se manifeste par une approche ironique de l'être humain et de ses faiblesses.
    Le livre propose aussi une biographie succincte de l'artiste. En outre, toutes les oeuvres auxquelles des détails ont été empruntés sont reproduites en totalité, accompagnées de leurs données techniques.
    "

empty