French Pulp

  • Une femme, en plein hiver, se jette nue dans la Seine.
    Un homme qui prend possession de ses victimes, les ruines, puis les oblige à se suicider.
    Un colis qui arrive entre les mains de Magne, fait remonter à la surface une affaire de plus de 30 ans.
    Comment mener deux affaires de front, quand vos vie perso part en vrille ?

  • Enfermé.e

    Jacques Saussey

    Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l'océan, jaunes et violets contre le ciel d'azur. Elle était allongée au soleil, l'herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd'hui, l'astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l'odeur était celle d'une marée putride qui se retire. Les papillons s'éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l'air lui manquait. Lui manquait...
    Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d'un seul coup à la surface.
    Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges...

  • Herman Webster Mudgett ou H. H. Holmes (16 mai 1860 - 7 mai 1896), plus connu sous le pseudonyme de Docteur Henry Howard Holmes, est un tueur en série américain. Pendant les années 1890, Holmes est l'assassin de probablement deux cents clients dans son hôtel de Chicago qu'il avait ouvert à l'occasion de l'Ex-position universelle de 1893. Après sa condamnation, il a avoué 27 meurtres et, bien que seuls neuf aient été confirmés, il est estimé qu'il en aurait commis deux cents. Holmes est souvent considéré comme le premier tueur en série américain...

  • Un homme qui vient demander de retrouver une personne disparue au plus célèbre des détectives, c'est chose logique...
    Quand les témoins commencent à mourir de façon violente, ça l'est un peu moins...
    Il suffit qu'en plus un fantôme apparaisse à Burma, et c'est le bouquet !
    Nestor va descendre dans les bas-fonds de l'humanité, satanisme et modifications corporelles au menu de cet opus on ne peut plus sombre...

  • Étrange message que Matthew Slides reçoit à son domicile !
    Le texte est codé, au point qu'il faut faire appel aux talents de Sonny Boy pour en saisir le sens.
    Et voilà que l'ancien avocat d'affaires est rattrapé par son passé : un vieil ami, perdu de vue depuis des lustres, l'appelle au secours depuis la Russie. Il se dit menacé par les services secrets et bientôt arrêté.
    Si tel est le cas, le malheureux risque d'être condamné pour espionnage... et exécuté sans que quiconque ait vent de sa terrible situation.
    Pour lui venir en aide, une seule solution : embarquer pour Moscou et découvrir de quoi il retourne. Ce que Justin Case n'hésite pas à faire. Le jeune milliardaire saute dans son jet en compagnie de ses compagnons.
    Destination ?
    L'ancien paradis des espions !

  • Quand on propose à l'embaumeur de participer à un projet de plastination, il faut s'attendre à un refus.
    Un défunt, ça se respecte, ça n'exhibe pas !
    Le souci c'est que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veut, Mandoline va devoir rentrer dans le délire d'un mégalo morbide et tenter de comprendre un trafic de cadavres...

  • Nature morte

    Lionel Olivier

    Des corps mutilés exposés dans le calme de la ville d'Auxerre.
    Voici l'oeuvre que Meng laisse derrière lui.
    Meng, un "artiste", un peintre torturé pour qui la création n'est engendrée que par la souffrance, pas la sienne, celle de ses victimes.

  • Victor a quarante-six ans, une femme et deux enfants. Une vie simple, comme les autres, il a beau bien faire, on ne le connait, ne le reconnait pas...
    Lassé de la vie, il décide d'en finir, mais même son suicide, il le rate...
    Alors, quitte à laisser une trace, vu que l'on ne retient pas les bons, autant devenir un mauvais, dans le genre tueur en série...
    Mais être un psychopathe n'est pas chose aisée, Victor va le découvrir à ses dépens.

  • Des flics désabusés, en bout de course.
    Des jeunes en colère, prêts à tout pour de l'argent facile.
    Des tueurs de flics qui ont soif de meurtres.
    Un homme en quête de vengeance.
    Des ingrédients explosifs pour un roman qui vous tient en haleine de la première à la dernière page !

  • L'espèce humaine est en fin de vie, pratiquement supplantée par les Nouveaux Hommes, les Supérieurs. Supérieurs qui veulent prendre possession de la planète. Que vont devenir les « hommes normaux » ? Les « mangeurs d'argile » comme ils s'appellent eux-mêmes ?

    Dans un monde où l'évolution nous pousse vers la porte de sortie, nos derniers représentants se regroupent et espèrent à chaque naissance mettre au monde un enfant « normal ». Pour cela il faut l'aide d'un homme-bois-bonheur, alors certains se lancent à leur recherche...

  • Gary Ridgway est né le 18 février 1949 à Salt Lake City dans l'Utah. Le mode opératoire de Gary Ridgway consistait à avoir des relations sexuelles avec ses victimes, les étrangler, et jeter leurs cadavres dans la forêt ou bien dans la Green River. Il aurait assassiné entre 49 et 90 personnes, dans l'État de Washington. Ses premiers crimes remontent à 1982, et très vite la presse lui attribue le surnom de "tueur de la Green River", du nom de la rivière dans laquelle il jette ses cinq premières victimes. Cependant, il n'a été démasqué qu'en novembre 2001, grâce à l'analyse de traces ADN...

  • Une nouvelle ère glaciaire s'est abattue sur la terre. La planète toute entière est recouverte d'une épaisse couche de glace. Heureusement, les Compagnies ferroviaires ont développé un immense réseau de voies ferrées, sur lesquelles se presse ce qu'il reste d'une humanité frigorifiée... et soumise. Pour ne pas perdre leurs pouvoirs, les Compagnies interdisent tout progrès qui permettrait à l'humanité de se passer du rail. Et malheur à ceux qui, comme Lien Rag, tentent de défier leur autorité ! Pourchassé par les Compagnie, encerclé par une nature hostile, il est pourtant bien décidé à libérer l'humanité de l'existence misérable dans laquelle elle est maintenue...Une saga indémodable qui a déjà conquis plusieurs générations de lecteur.

  • Gunther, jeune allemand opposé au régime nazi, excelle dans l'art du dessin.
    Il se retrouve promu illustrateur officiel du camp de Ravensbrück, son oeil d'artiste interprète la vie et surtout la mort.
    L'histoire d'un homme qui a vu la construction et la libération du plus grand camp d'extermination de femmes du IIIème Reich, un homme qui a vécu des deux côtés des barbelés.

  • Un professeur d'université à la retraite, atteint de démence sénile, héberge dans son étroit logis du Quartier latin une jeune marginale au caractère bien trempé. Chacun trouve son intérêt dans ce quasi-concubinage platonique jusqu'à ce que les frictions du quotidien tournent au drame, mortel pour la jeune fille.
    Deux autres décès surviennent parmi les proches du professeur, que la police a bien du mal à juger accidentels, alors que l'universitaire ne se souvient de rien. Ou pas...

  • "Guy Marchand, mon acteur fétiche, beau comme une Ford Mustang, même à l'âge d'être l'ermite des tarots. Le sourire c'est comme le charme, ça ne vieillit jamais. La pétillance dans le regard non plus. Puis la voix...Signoret et Trintignant, ou encore Jeanne Moreau...Ça te fait une valse à mille temps, rien qu'en te disant bonjour.

    Tu parles que j'en ai entendu parler ! Il y a quelques années, cette terrible histoire avait défrayé la chronique. On l'avait surnommée Beast, la bête, parce que le criminel avait fait un carnage. La nuit du 16 juin, un jeune homme, Léo Straum s'était réveillé dans l'entrepôt de textiles de ses parents, situé dans le quartier des Marolles, rue des Capucins, avec son père, sa mère et sa soeur éventrés et lardés de coups de couteaux. Une vraie boucherie. Les murs étaient éclaboussés de sang et le gars ne se souvenait plus de rien."

  • L'homme tel que nous le connaissons actuellement est une espèce en voie d'extinction...
    La pourriture fait son oeuvre, le sud de la France est méconnaissable, elle attaque tout, même les derniers êtres humains. Hierro est de ceux-là, sa fin est proche, son corps n'est plus que déchéance, mais avant de partir, il tient à remplir une dernière mission : se venger, pas facile lorsque l'on est mourant et que sa tête est mise à prix !

  • 1919. Au lendemain de la première guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n'a d'égal que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent d'une voix mystérieuse sortie des ombres... Peut-on tomber amoureux d'une voix, d'un simple esprit, sans perdre son âme ?
    La saga de Grandville se déploie ici dans une version revue et augmentée par l'auteur : enrichie d'une multitude de détails, chaque tome contiendra également des chapitres spéciaux, annonçant les révélations explosives du Tome III, dans lequel les brumes de Grandville seront définitivement dissipées !

  • Avec l'Embaumeur dans les parages, la cité Océane n'est plus un Havre de paix...
    Quand l'Embaumeur va pour récupérer un corps dans le centre pénitentiaire du Havre, et que le suicidé lui paraît suspect, il ne peut s'empêcher de mettre son nez partout, de remuer la fange à ses risques et périls.
    Surtout si le taulard décédé est un flic infiltré, un policier incarcéré pour faire tomber un monstre...
    Qui a tué William PETIT, comment, alors qu'il était seul dans sa cellule, et pourquoi ?
    Entre une affaire de corruption dans la prison, un caïd qui tente de se faire passer pour une oie blanche, c'est une nouvelle aventure plus que mouvementée pour l'Embaumeur qui a mis le doigt dans un drôle d'engrenage.

  • Sign of love T.1 ; taureau

    Emma Mars

    Le jour de ses 20 ans, Anna Wyle, apprentie photographe et parisienne depuis dix ans, est sous le choc : elle vient d'apprendre qu'elle a été adoptée à la naissance. Son père, Jim, et sa mère, Grace, disparue depuis, ne sont pas ses parents biologiques.
    Partie sur un coup de tête en Corée, terre d'origine de Grace, Anna reçoit une étrange prophétie d'un voyant : elle ne rencontrera l'amour, le vrai, que lorsqu'elle trouvera un homme astrologiquement compatible avec elle. Or, elle ignore désormais sa date de naissance et donc son signe. Comment faire, si ce n'est en allant à la rencontre de chacun des douze signes du zodiaque ?
    À son retour, Anna est envoyée en reportage à Caracas. Sauvée d'une situation périlleuse par un certain Rodrigo, Taureau typique, la voilà en situation de découvrir le premier des douze prétendants possibles...

  • Preface et bandeau de Nadine Monfils.
    Pour commencer, prenez :
    Un prêtre exorciste agent du Sodalitium Pianum, les services secrets du Vatican.
    Un curé qui a compris qu'il avait fait le voeu de célibat et non de chasteté.
    Un homme d'église qui manie la langue d'Audiard avec amour.
    Un abbé qui vous confesse avec la délicatesse du Marginal de Jacques Deray.
    Vous obtiendrez Requiem...

  • Les diamants sont éternels, les hommes un peu moins...
    Surtout lorsqu'un lot de la pierre précieuse d'une valeur de 85 millions d'euros disparaît.
    Burma va plonger dans les entrailles de Paris et dans le milieu de la haute joaillerie : deux univers totalement opposés mais comme chacun sait :
    ... tous les chemins mènent à Rome.
    Concours : Les 4000 premiers exemplaires numérotés. Tirage au sort pour un solitaire (diamant monté seul sur une bague).

  • Un jeu en ligne ultra violent et ultra réaliste...
    Si réaliste que lorsque certains joueurs se déconnectent de la plate-forme, ils n'assurent pas leur retour à la réalité, et continuent de tuer...
    Dans quel monde vivons-nous vraiment?? Sommes-nous les acteurs de nos vies ou n'en sommes-nous que les marionnettes?? Et dans ce cas, qui tire les fils de nos destinées??
    À l'heure des réseaux sociaux, de l'hyperconnexion, des drogues de synthèse, et de l'impression des armes à feu en 3D, l'adolescence est en passe de supplanter l'adulte et de prendre le contrôle...

  • Le Géant

    Michel Lebrun

    Ville-Nouvelle, petite commune de la banlieue parisienne. Ses grandes cités dortoirs, ses adultères discrets, ses bandes de jeunes plus ou moins violents...
    Et son Géant. Un hypermarché gigantesque, planté au coeurde la ville, offrant à une population frustrée un étalage de marchandises chaque jour plus attirantes.
    Montescourt, son directeur, a tout sacrifié pour son magasin. Il n'a pas de vie de famille, peu de plaisirs, une unique obsession : le Géant.
    Un jour, fatalement, tout cela finira par exploser.
    Et ce jour-là, contre toute attente, c'est Montescourtlui-même qui mettra le feu aux poudres.

  • Dans sa chambre verrouillée à double tour, on retrouve le corps sans vie du marquis de Sorel. Sur les lieux, nulle trace de lutte, nulle n'arme ; sur le corps, aucune blessure n'apparente... Défaisant un à un les fils d'une toile invisible, Jean de La Fontaine va remonter la piste du prédateur secrètement tapi dans l'ombre du château de Sorel... Inspirant à Jean de La Fontaine la première de ses fables, ce mystère marquera la naissance d'un grand détective que ses nombreuses enquêtes consacreront comme le premier profiler de l'histoire de l'humanité et le plus grand poète de son temps.

    Tout le monde croit connaître Jean de La Fontaine, mais sait-on que le poète avait l'étoffe d'un formidable détective ? Que sa charge de maître des eaux et forêts l'amena à démêler les plus délicates enquêtes policières sur les seigneuries de l'Aisne, où il exerçait ? Que ce fut là qu'il trouva la matière même de ses fables ?

empty