Francois-xavier De Guibert

  • L'alimentation ou la troisième médecine

    Jean Seignalet

    • Francois-xavier de guibert
    • 22 January 2004

    Notre façon de manger influence notre santé, dans un bon ou dans un mauvais sens.
    Si chacun est d'accord sur ce point, deux questions restent posées : 1) de quelle manière une alimentation mal conçue conduit-elle à certaines maladies ? 2) quelle est la diététique idéale ? l'auteur propose une réponse à ces deux questions, en s'appuyant sur les découvertes récentes réalisées dans les diverses branches de la médecine et de la biologie. ii montre comment l'alimentation moderne exerce ses effets néfastes, en conjonction avec d'autres facteurs génétiques et environnementaux.
    Les multiples étapes qui mènent de l'état normal à l'état pathologique apparaissent clairement. au départ de troubles aussi variés que la polyarthrite rhumatoïde, le diabète sucré de la maturité, le cancer du sein ou l'asthme, on trouve la nourriture moderne, responsable du passage dans la circulation sanguine de macromolécules bactériennes et alimentaires nocives. le retour à une nutrition de type ancestral, la seule qui convient à l'homme, permet d'obtenir des succès aussi nets que fréquents dans une multitude d'affections qui passent pour mystérieuses et peu ou pas curables.
    Dans cette cinquième édition refondue et augmentée, l'action favorable fréquente du changement nutritionnel est rapportée dans 91 maladies. les résultats souvent extraordinaires du régime alimentaire deviennent évidents, sur le plan préventif (athérosclérose, cancer, etc.), comme sur le plan curatif (sclérose en plaques, dépression nerveuse, maladie de crohn, asthme, etc.). la notion classique d'une diététique quantitative, basée sur le nombre de calories et l'équilibre entre glucides, lipides et protides, est remplacée par un nouveau concept, celui d'une diététique qualitative, fondée sur la structure des molécules.
    Ii faut écarter celles que l'organisme ne peut pas métaboliser et conserver celles accessibles à l'action de nos enzymes. cette attitude de bon sens, associée ou non aux médications classiques, est très souvent salvatrice. puisse cette nouvelle édition persuader les lecteurs que l'alimentation d'hier doit prendre une grande place dans la médecine de demain, aussi bien dans la prévention que dans le traitement de la plupart des maladies.

  • Prier comme un enfant de roi

    Jean Pliya

    • Francois-xavier de guibert
    • 17 April 2015

    Tu es chrétien, tu crois que Dieu t'aime et veut te donner le bonheur par Jésus-Christ ; ou tu cherches Dieu pour trouver un sens à ta vie, mais il te semble difficile de parler à un Dieu que tu ne vois pas et qui te parait lointain, indifférent. Tu te révoltes même contre lui à cause du mal et de la souffrance, que tu juges incompatibles avec l'idée d'un Père juste et bon. Ou bien tu pries habituellement, mais ta prière est parasitée par des distractions, banalisée par la routine et l'ennui, et tu crois que Dieu ne t'exauce pas ou ne te parle pas.
    Devant cet échec relatif, tu te décourages et tu es peut-être tenté de renoncer à la prière ou de chercher du secours dans l'occultisme, l'ésotérisme ou dans les sectes, pour avoir la santé, le succès, l'équilibre psycho-affectif.
    Ce livre, véritable témoignage sur la prière biblique, te montrera, à partir de la parole de Dieu, comment adorer et faire oraison, comment pardonner, échapper aux pièges du diable, triompher dans les épreuves de la vie avec la force du "Dieu qui a tout fait pour toi" (Ps 5i, 3).
    Prier comme un enfant de Roi est devenu, en quelques années, un immense succès parce qu'il a comblé l'attente de dizaines de milliers de chrétiens qui cherchaient un moyen de prier de façon simple, vivante, concrète et profondément biblique. La grâce de Dieu s'en est servi pour toucher, convertir, délivrer des gens et les enraciner dans une prière régulière. Cette nouvelle édition s'est enrichie pour mieux libérer le souffle de l'Esprit. »

  • Chine un continent au dela

    Collectif

    • Francois-xavier de guibert
    • 13 May 2004

    Sur commande

  • Comprendre et pratiquer le régime Seignalet

    ,

    • Francois-xavier de guibert
    • 27 February 2014

    Guide destiné à faciliter la lecture et la compréhension de L'alimentation ou La troisième médecine par les deux filles de son auteur. Il reprend les grands principes du régime proposé par J. Seignalet, expose les aspects pratiques de la méthode et propose une série de conseils et d'astuces.

  • En prescrivant de lui donner la dîme, c'est-à-dire le dixième de nos revenus, dieu nous a fait une promesse magnifique, celle "d'ouvrir en notre faveur les écluses du ciel et de répandre sur nous la bénédiction en surabondance" (malachie 3, 10).
    Jésus a fait l'éloge de la pauvre veuve qui a donné à dieu tout son nécessaire et il a dit qu'il y a plus de joie à donner qu'à recevoir. ce livre traite dans toutes ses modalités du principe biblique de la dîme et en recommande vivement la pratique. l'auteur s'appuie sur les fondements de l'ancien testament que le christ est venu accomplir en nous ouvrant à la grâce de donner. il nous convainc aisément, à l'aide de nombreux témoignages, qu'en donnant à dieu une part croissante de nos revenus nous pouvons vivre dans l'abondance, trouver les moyens de satisfaire nos besoins et recevoir surtout des bénédictions spirituelles : victoire dans les situations difficiles, prospérité dans nos entreprises, protection et délivrance des forces du mal.
    Jean pliya, auteur du best-seller "prier comme un enfant de roi", est un évangélisateur et un témoin vivant de l'authentique efficacité de la parole de dieu. il nous rappelle, dans ce livre, la solution de dieu pour les crises économiques et financières, y compris celle que tonnait l'eglise et qui freine l'annonce de l'evangile comme les oeuvres de charité. cette solution, c'est le secret du roi pour "vous enrichir et faire croître les fruits de votre justice" (2 corinthiens 9, 10-11).

  • La méthode Billings

    Evelyn Billings

    • Francois-xavier de guibert
    • 27 May 2014

    Mise au point dans les années 1960, cette méthode permet aux femmes la connaissance de leur corps et de leur fertilité, par l'observation des cycles d'ovulation. Elle défend une contraception naturelle sans recours aux stérilets, diaphragmes, contraceptifs oraux, etc.

  • " Changez d'alimentation ", demande, dans son livre, le professeur Henri Joyeux. Beaucoup sont maintenant prêts à sauter le pas, mais se posent aussitôt la question : " Comment faire ? " C'est pour leur répondre que son épouse, Christine Bouguet-Joyeux, nous donne ce guide pratique et nécessaire ! En effet, conditionnés par une offre alimentaire industrialisée et médiatisée, qui se pare de toutes les qualités mais détruit à terme notre santé, nous avons besoin d'apprendre ou de réapprendre les gestes simples et les habitudes saines d'une alimentation intelligente, économique, gastronomique et savoureuse. Tout vous est expliqué simplement et clairement dans ce Guide, illustré par l'auteur : données scientifiques les plus récentes, et remises à jour pour cette 2e édition, sur les relations entre l'alimentation et les cancers, le syndrôme métabolique, le diabète, l'obésité, les maladies inflammatoires du tube digestif et des articulations, les troubles hormonaux et l'ostéoporose ; portrait santé des aliments présenté, de façon synthétique et enrichissante, initiation élémentaire aux tisanes de santé et aux épices ; conseils nutritionnels et alimentaires " à la carte ", adaptés à différents profils d'âge ou de santé, avec une annexe spécifique surpoids / obésité / forme ; techniques de préparation et de cuisson détaillées et accessibles même aux débutants : choix des aliments, couleur, odeur, saveur, cuisson idéale à la vapeur douce pour ne pas détériorer les aliments et leur garder leurs meilleures qualités nutritionnelles ; proposition de menus adaptés ; près de 200 recettes compatibles avec les intolérances classiques. Ce livre, testé et expérimenté, depuis plus de dix ans, dans de très nombreuses rencontres amicales et bénévoles, est à lire dans la cuisine. Il y sera le compagnon de chaque jour, indispensable pour mettre en oeuvre ces nouvelles habitudes alimentaires, base de " la santé au quotidien ", qui ont déjà aidé non seulement de nombreux malades mais également, encore plus nombreux, beaucoup de bien portants qui en tirent le plus grand profit. Il ne s'agit pas de régime ou de diète, mais réellement de manger mieux et meilleur pour préserver, restaurer ou construire un " capital santé pour tous ". C'est l'objectif n° 1 de la prévention. Il est maintenant à portée de main.

  • " Commencez toutes vos adorations par un acte d'amour, et vous ouvrirez délicieusement votre âme à son action divine. C'est parce que vous commencez par vous-mêmes que vous vous arrêtez en chemin ; ou bien, si vous commencez par quelque autre vertu que l'amour, vous faites fausse route. Est-ce que l'enfant n'embrasse pas sa mère avant de lui obéir ? L'amour est la seule porte du coeur. Voulez-vous être nobles en l'amour ? Parlez à l'Amour de lui-même : parlez à Jésus de son Père céleste qu'il aime tant ; parlez-lui des travaux qu'il a entrepris pour sa gloire, et vous réjouirez son coeur, et il vous aimera davantage.
    Parlez à Jésus de son amour pour tous les hommes, et cela dilatera son coeur et le vôtre de bonheur et de joie. Le vrai secret de l'amour est donc de s'oublier comme saint Jean Baptiste pour exalter et glorifier le Seigneur Jésus. Le vrai amour ne regarde pas ce qu'il donne, mais ce que mérite le Bien-Aimé. Alors Jésus vous parlera de vous-mêmes ; il vous dira son amour pour vous, et votre coeur s'épanouira aux rayons de ce soleil, comme la fleur humide et refroidie par la nuit s'ouvre aux rayons de l'astre du jour.
    Sa douce voix pénétrera votre âme comme le feu pénètre un corps. Vous direz comme l'Épouse des Cantiques : Mon âme s'est liquéfiée de bonheur à la voix de mon Bien-Aimé (Ct 5, 6). Vous l'écouterez alors en silence, ou plutôt dans l'action la plus suave et la plus forte de l'amour: vous viendrez en lui. "

  • Yvonne-aimee de malestroit - un amour extraordinaire

    René Laurentin

    • Francois-xavier de guibert
    • 15 January 1990

    Yvonne Beauvais (1901-1951), fondatrice et première Supérieure générale de la Fédération des Augustines Hospitalières, a été reconnue par le général Audibert, chef de la Résistance bretonne - son hôte -, et par le générai de Gaulle qui tint à la décorer personnellement, comme une héroïne nationale. Sans faits de guerre ni engagement politique, elle avait vécu les seuls risques d'une charité sans bornes en soignant sous le même toit les blessés allemands, qui occupaient son couvent, et, clandestinement, ceux de la Résistance qu'elle abritait, on se demande comment.Cette vie, qui peut faire penser à celles de Thérèse de Lisieux ou d'Elisabeth de la Trinité, publiées au début de notre siècle. s'explique par l'inspiration profonde qu'elle eut, toute enfant, d'aimer le Christ «plus que tout le monde ». Elle fut ainsi menée par des voies étonnantes et difficiles. Des grâces et des épreuves exceptionnelles donnèrent à sa vie la forme étonnante d'une ligne brisée où tout converge en ligne droite, même les traverses. Tout se passe comme si Dieu, avec le concours de sa liberté généreuse et malmenée, réalisait paradoxalement la cohérence des incohérences. C'est à ce niveau de l'amour que l'aventure de soeur Yvonne-Aimée est intelligible et extraordinaire.En 1960, des publications superficielles sur les côtés insolites ou merveilleux de cette vie, firent arrêter sa Cause de canonisation, et le Saint-Office interdit toute publication sur elle. Après des années de travail sur un dossier de 30 000 documents, unique dans les annales de la mystique, R. Laurentin a obtenu de publier cette vie exemplaire, avec dispense du veto romain qui subsiste. C'est une bonne nouvelle que beaucoup attendaient.

  • Yvonne-Aimée de Jésus ; "ma mère selon l'esprit"

    Paul Labutte

    • Francois-xavier de guibert
    • 23 October 1997

    En 1927, un jeune séminariste, Paul Labutte, rencontre à l'occasion d'une réunion de famille une jeune femme.
    Il ne se doute pas que sa vie vient de prendre un nouveau et extraordinaire départ. D'Yvonne Beauvais, il ne sait alors rien, mais de cette première rencontre il garde le souvenir d'une impression qui ne s'effacera jamais: " C'est une fille vraie jusqu'à la racine de son être ".
    De ce jour date une amitié spirituelle exceptionnelle entre le futur prêtre et celle qui, en religion Mère Marie-Yvonne Aimée de jésus, sera plus tard connue sous le nom dYvonne-Aimée de Malestroit, supérieure générale des Augustines Hospitalières de la Miséricorde de jésus.
    Dans la lignée de Claire et François d'Assise, Thérèse d'Avila et Jean de la Croix, François de Sales et Jeanne de Chantal, cette "grande amitié ", au dire même d'Yvonne-Aimée, est "non seulement permise mais voulue par Dieu".
    Elle fera du père Labutte le témoin privilégié, "compagnon" de cette vie héroïque, brève, fulgurante, entièrement dominée par un amour extraordinaire pour "Jésus Roi d'Amour" auquel dès neuf ans et demi Yvonne s'est définitivement consacrée.
    Sur cette vie étonnante et simple, merveilleuse et éprouvée, le père Labutte donne pour la première fois son témoignage en forme de récit: avec Yvonne-Aimée, c'est bien le Ciel qui a visité la terre.

  • J'ai 23 ans, je suis née avec le « droit à la contraception ». On ne m'a pas demandé si j'étais pour ou contre : là n'est d'ailleurs pas l'enjeu. Mais je suis une de ces jeunes impertinentes qui osent poser des questions :* Quelle est cette fameuse liberté qui se vit dans la dépendance au médecin par l'intermédiaire de la technique ?* À quoi sert-il d'être disponible en permanence quand le désir est sous contrôle d'hormones artificielles ?* Au nom de quoi ou de qui les femmes devraient-elles accepter les risques des effets secondaires de la pilule sur leur santé ?Ma génération est confrontée au nombre désespérant de divorces, aux « pannes » de désir sexuel des couples, aux défis de l'écologie et aux problèmes croissants d'infertilité. Notre génération aspire à une véritable libération, elle veut un moyen de régulation des naissances du XXIe siècle, qui soit au service de l'amour et de la sexualité, respectueux de la vie humaine et de l'environnement.
    Ce livre est une réédition. Aujourd'hui, Thérèse Hargot est mère de trois enfants. Philosophe (Paris I-Sorbonne) et sexologue (UC Louvain-Belgique), elle intervient dans les écoles, les médias et pour diverses organisations afin de susciter la réflexion sur les enjeux de la vie sexuelle et affective. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) et Aime, et ce que tu veux, fais-le ! aux éditions Albin Michel.

  • Les évangiles (2e édition)

    Claude Tresmontant

    • Francois-xavier de guibert
    • 5 April 2007

    Cette traduction se distingue des traductions antérieures par le fait qu'elle part du texte hébreu sous-jacent préalablement reconstitué et non de la traduction latine ou du texte grec.

  • Un exorciste raconte

    Gabriele Amorth

    • Francois-xavier de guibert
    • 2 July 1997
  • L'histoire de l'univers et le sens de la creation

    Claude Tresmontant

    • Francois-xavier de guibert
    • 31 December 1989
  • Le christ hébreu ; la langue et l'âge des Evangiles

    Claude Tresmontant

    • Francois-xavier de guibert
    • 24 February 1994

    Depuis vingt-cinq ans, Claude Tresmontant s'est attaché au problème de la langue originelle et de la date de composition des Evangiles. Ses recherches portent sur les correspondances existant entre l'hébreu de la Bible hébraïque et le grec de la Septante. Elles lui ont permis de démontrer que les Evangiles ont été écrits en hébreu à une date très proche des événements qu'ils rapportent. Publié il y a dix ans, le " Christ hébreu " donnait au grand public les premiers résultats de ces recherches. Nous rééditons tel quel et pour la troisième fois cet ouvrage. Depuis la parution de ce livre, l'auteur a traduit les Evangiles et l'Apocalypse et il a fourni dans les notes de ces traductions la démonstration de la thèse ici exposée. Au cours de son travail de traduction, les perspectives historiques et les conclusions linguistiques se sont modifiées et affermies. Il s'en explique dans l'Avant-propos de cette édition comme dans l'Avant-propos de la deuxième édition. Depuis, nous avons aussi publié le livre de l'abbé Jean Carmignac, Naissance des Evangiles synoptiques, et les livres de Madame Genot-Bismuth, Un homme nommé Salut (Genèse d'une hérésie à Jérusalem), Jérusalem ressuscitée (la Bible hébraïque et l'Evangile de Jean à l'épreuve de l'archéologie nouvelle) et le Scénario de Damas. Ces ouvrages, à partir de recherches différentes, aboutissent à des résultats convergents. Ils jettent les bases d'une connaissance profondément renouvelée de l'histoire, de la langue et par conséquent du sens des Evangiles.

    Sur commande

  • La marche irrésistible du nouvel ordre mondial

    Pierre Hillard

    • Francois-xavier de guibert
    • 15 May 2013

    Des réflexions critiques sur la gouvernance mondiale et l'idéologie du mondialisme et leur influence sur l'avenir de l'humanité.

  • ".
    Le régime alimentaire ancestral, hypotoxique, est souvent et profondément efficace dans la prévention et le traitement de nombreuses maladies. aussi est-il adopté par un nombre croissant de personnes en france et à l'étranger. les principes, les indications et les résultats de cette méthode nutritionnelle sont exposés de façon détaillée dans mon ouvrage : l'alimentation ou la troisième médecine. l'application de ce programme constitue un énorme changement par rapport à l'alimentation ordinairement pratiquée à notre époque.
    Ceux qui souhaitent appliquer le régime hypotoxique se demandent souvent comment ils vont établir des menus équilibrés et variés. a côté des recettes élaborées par mon confrère le dr christian pauthe, en collaboration avec jean-marie ozanne, qui se cantonnent aux aliments crus, je rappelle que la cuisson reste autorisée, à condition de ne pas dépasser 110â°c. ceci est aisément réalisable par la cuisson à la vapeur douce, effectuée à l'aide d'un cuit-vapeur.
    Ainsi ce livre propose des recettes compatibles avec le régime ancestral, comportant des produits cuits. colette lesure connaît les bienfaits d'une nourriture bien choisie, puisqu'elle en a elle-même tiré un grand profit pour sa santé. les divers traitements qu'elle avait essayés avaient échoué. le régime alimentaire ancestral a entraîné, en quelques mois, une rémission complète de la polyarthrite rhumatoïde et du gougerot-sjögren, rémission qui se poursuit à l'heure actuelle.
    Elle a donc décidé de faire bénéficier d'autres patients de ses nouvelles connaissances en matière de nutrition. les recettes sont présentées de façon claire et pratique. elles paraissent souvent savoureuses, sans doute parce que l'auteur est une femme gourmande et un véritable cordon bleu. contrairement à ce que l'on pourrait croire, le régime alimentaire ancestral est parfaitement compatible avec une gastronomie de haut niveau.
    Je souhaite donc que ce livre connaisse tout le succès qu'il mérite. après les publications du dr pauthe et de moi-même, qui apportent la vision des médecins, il est bon de connaître la conception du régime hypotoxique par une personne qui n'appartient pas au corps médical, mais qui représente ici les malades et le grand public. ".

  • Yvonne aimee, telle que je l'ai connue

    Paul Labutte

    • Francois-xavier de guibert
    • 15 February 2011

    J'ai plusieurs fois rencontré le père Labutte à La Brardière. Son témoignage était impressionnant, immuable malgré son grand âge, accompagné de ce regard qui inspirait confiance et d'une assurance sereine. Il racontait des faits plus qu'étonnants avec une simplicité tranquille. Après Yvonne-Aimée de Jésus, ma mère selon l'Esprit et Une amitié voulue par Dieu, publiés de son vivant, voici qu'un troisième volume a été retrouvé dans les affaires du père Labutte, écrit en 1977. Il ne répète pas les deux autres  même si certains faits et certaines paroles sont redites ici. Mais il témoigne d'une autre manière, en organisant plus systématiquement ce qu'on peut appeler l'enseignement et la vie de la religieuse augustine. Il ne s'agit plus d'un parcours chronologique où l'on suit l'évolution spirituelle de la personne, mais d'un essai de synthèse concernant sa personnalité, ses vertus, sa prière, sa sagesse, son influence... On rencontre ici Yvonne-Aimée sous un autre angle, grâce à quelqu'un qui l'a bien connue et qui a pu, avec le recul du temps, mesurer et apprécier l'étonnante et magnifique aventure spirituelle de cette vie, tout à la fois pleinement enracinée dans le réel quotidien et familière des grâces mystiques les plus fulgurantes. Cette synthèse pourrait servir de base à une appréciation future de l'Église sur une telle vie. Que le temps fasse son oeuvre. Nous confions cet avenir à son amie et sa soeur, Thérèse de Lisieux, à laquelle Yvonne-Aimée a été très liée. Jean Guitton a écrit : « Le ciel est rempli d'étoiles doubles. »Guy Gaucher, évêque émérite de Bayeux et Lisieux

  • Le futur Jean-Paul II parle d'amour! Dans Amour et Responsabilité, Karol Wojtyla aborde très concrètement les relations hommes/femmes dans leurs dimensions psychologiques, morales et physiques.
    Sans jamais faire intervenir d'élément théologique, il part de la tendance sexuelle pour arriver à la nécessitée du mariage. Nous avons dans ce livre une analyse philosophique très fine de la sympathie, de l'amitié, de la pudeur, de la chasteté, de la contraception... Un ouvrage d'un grand intérêt pour bien comprendre la vision de la sexualité de Jean-Paul II. Livre de philosophie, Amour et Responsabilité, n'est pas d'un abord facile.
    Jean-Paul II professeur d'Amour en fait une synthèse permettant une approche plus simple de l'analyse de l'amour par Karol Wojtyla. Ce résumé s'adresse à un public très large. Il permet de comprendre les fondements personnalistes de la morale chrétienne. Les fiancés y trouveront des repères solides; les éducateurs apprécieront de pouvoir fonder leurs propositions éducatives; les étudiants en feront une introduction précieuse à la pensée philosophique de Jean-Paul II.

  • Dans son manuel de médecine Causae et Curae (Causes et remèdes), Hildegarde décrivait, avec une précision étonnante, vu le niveau de connaissances de l'époque, l'apparition du phénomène inflammatoire rhumatismal, comme étant consécutif à un empoisonnement dû à l'envahissement d'agents pathogènes... Les variantes des maladies rhumatismales, qui doivent bien dépasser la centaine, ne sont pas, en effet, des troubles localisés ; c'est bien plus l'homme tout entier qui est atteint dans l'intégralité de son existence psychique, spirituelle et corporelle. Environ 80 % des manifestations rhumatismales et plus de 90 % de signes de la goutte sont provoqués par un mode de vie malsain et une alimentation erronée. Le mieux est donc de commencer par une désintoxication du corps et de maîtriser l'apport ultérieur de toxines. Le programme de santé d'Hildegarde de Bingen nous donne, pour ce faire, plus d'une centaine de traitements qui agissent efficacement contre les rhumatismes et la goutte. Des mesures de désintoxication du corps et de l'âme, ainsi que des règles d'alimentation spécifiques pour les rhumatismes et la goutte, font partie de la thérapeutique... Mais, même pour les personnes non-religieuses ou pour celles qui n'adhèrent à aucune confession, la médecine hildegardienne, qui s'appuie sur une approche globale, offre une alternative efficace à la thérapie présentée par la médecine conventionnelle, et cela avec des risques et effets secondaires bien moindres, voire inexistants. Dr Wighard Strehlow

  • Le sacrement de l'ordre

    Jean-Claude Pompanon

    • Francois-xavier de guibert
    • 22 January 2015

    Ce travail veut rendre compte de la révélation biblique relative à l'efficacité divine des Sacrements en faisant l'économie des paradoxes liés à la théorie de la causalité instrumentale.
    Le Christ ayant donné les Sacrements à son Église pour rester présent et agissant auprès de ses disciples, chaque Sacrement est une action du Christ, actuellement signifiée dans l'Église. Cette grâce ou cet agir divin n'est pas seulement signifié dans un rite ecclésial, mais aussi (pour cinq Sacrements) par un ministre ordonné, la succession apostolique étant le garant et le signe nécessaire de son pouvoir ecclésial.
    Un prêtre ne prétend pas, comme les chamanes, détenir des pouvoirs surnaturels : il n'est pas un instrument de la grâce, il en est, comme le disait Jean Chrysostome, le signe. Son pouvoir n'est pas un pouvoir surnaturel de faire grâce : c'est un pouvoir ecclésial d'être le signe certain ou le garant d'une grâce qui vient de Dieu seul.
    La juridiction des évêques n'est pas un pouvoir reçu de l'Église ; c'est l'exercice légitime, sur un certain domaine, des tria munera reçus de l'ordination. Ce que l'Église confère, c'est la détermination ou la limitation de ce domaine.
    Ainsi, on comprend que la juridiction universelle du pape n'est pas un pouvoir étranger à l'épiscopat ; elle tient à une absence de limitation du domaine sur lequel s'exercent les pouvoirs reçus de son ordination.
    Selon Thomas d'Aquin, « c'est le caractère intérieur qui constitue essentiellement et principalement le sacrement de l'ordre. » On dira, plus précisément, que l'ordination confère d'abord une mission, et, seulement de ce fait, la grâce nécessaire à son accomplissement. À la différence du baptême ou de l'eucharistie, la raison d'être de l'ordination n'est pas d'abord la sanctification de celui qui reçoit ce Sacrement, mais de l'Église dont il est le ministre.
    Avec beaucoup de clarté et d'une grande précision historique, cet ouvrage expose de façon méthodique, le développement théologique du sacrement de l'ordre.
    Prêtre du diocèse de Versailles, après des études de théologie de philosophie à Paris, Rome, Fribourg et Oxford, l'auteur poursuit ici sa réflexion sur la nature des Sacrements, définie non pas comme un signe efficace, mais comme un agir divin signifié dans l'Église. Il a développé cette intuition dans des études, déjà parues, sur le Baptême, la Confirmation, la Réconciliation et l'Onction de malades.

  • Aux origines de la révolution russe

    Louis Béroud

    • Francois-xavier de guibert
    • 26 March 2015

    Le 19 février 1861, Alexandre II, moins de six ans après son accession au trône, signe le Manifeste de libération des paysans. De l'avis des contemporains, l'acte d'émancipation des serfs assure au jeune tsar l'immortalité. Dorénavant il ne sera désigné autrement que comme le «Tsar libérateur». En abolissant le servage, Alexandre II accorde à la paysannerie tous les droits civiques. Il lui ouvre les portes des tribunaux, des institutions provinciales, des écoles et des universités.
    Au cours de ces mêmes années, la construction des chemins de fer, l'essor de l'industrie annoncent l'avènement dans l'empire de l'ère capitaliste. Phénomène tout nouveau pour la Russie, une classe bourgeoise voit le jour. Ces transformations profondes apparaissent rapidement comme trop importantes et rapides pour ce qu'elles bouleversaient et insuffisantes pour ce qu'elles permettaient d'espérer. Libres, les paysans ne peuvent pour autant disposer de la terre qu'ils cultivent.
    Ils doivent la racheter en s'endettant. D'où l'immense frustration d'un peuple dont l'espoir se mue en profonde déception. Cette révolution inaboutie entraîne le découragement des masses, et suscite en même temps une intelligentsia minoritaire qui ne voit d'autre issue que la révolution violente pour sortir le peuple russe de sa résignation face à une autocratie tentée de retourner à la répression du règne de Nicolas Ier.
    Dès 1863 paraît le roman Que faire ?, qui aura une influence décisive sur la jeunesse. Le futur Lénine dira en avoir été «transformé de part en part». L'assassinat d'Alexandre II en 1881 par la «Volonté du Peuple», une organisation terroriste qui le traque sans relâche, enfermera définitivement la Russie dans l'engrenage «révolution-répression» jusqu'au drame de 1917... et au-delà.

  • Saint François de Sales et la contre réforme

    Aimé Richardt

    • Francois-xavier de guibert
    • 10 January 2013

    Biographie de l'auteur Spécialiste des XVIe et XVIIe' siècles, Aimé Richardt a publié de nombreux ouvrages, dont un Fénelon couronné par l'Académie française. Parmi ses derniers ouvrages parus : Calvin, Erasme, Henri VIII ou le schisme anglican.

empty