Religion & Esotérisme

  • En mai 2018, cinq ans après les premières mesures d'urgence demandées par le pape François pour assainir les finances du Vatican, le constat est plus alarmant que jamais. Si rien n'est fait, le versement des salaires et des pensions sera compromis et, avec lui, l'intégrité et l'existence même du petit Etat : la faillite est annoncée pour 2023. A travers cette enquête s'appuyant sur plus de trois mille documents confidentiels, Gianluigi Nuzzi dévoile les machinations qui, malgré l'urgence, entravent l'ultime mission de sauvetage mise en place par François : opérations de déstabilisation des fidèles collaborateurs du pape, sabotage acharné de leur travail, budgets falsifiés...
    Face à l'inertie d'une Curie corrompue, aux privilèges et aux malversations scandaleuses que certains veulent à tout prix dissimuler, François parviendra-t-il à sauver le Vatican de la banqueroute imminente ?


  • Livre personnel centré sur la connaissance de la personne de Jésus, dans sa relation trinitaire, où l'actuel pape rend compte de ses recherches personnelles sur le sujet.


  • Un jour, ils ont dit " non ". Non aux injustices, non aux fatalités, non aux facilités d'une vie tracée, non aux réflexes de leur milieu d'origine, non aux conforts d'une carrière assurée, non aux diktats d'une hiérarchie aveuglée ou soumise. Ils ont dit non, et placé leur vie sous le signe de l'action, du combat, de l'engagement au service de leurs semblables. Rebelles, oui, mais rebelles de Dieu, car c'est au nom de leur foi qu'ils ont agi. Qui sont ces croyants magnifiques ? C'est le docteur Albert Schweitzer quittant sa carrière pour ouvrir un dispensaire en pleine jungle, c'est Edmond Michelet choisissant dès 1940 la voie ardue de la Résistance, ce sont les époux Trocmé organisant l'accueil des Juifs dans les fermes du Chambon-sur-Lignon. C'est la figure lumineuse d'une Madeleine Delbrêl consacrant son existence aux populations défavorisées d'Ivrysur-Seine, ou celle de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, l'ancienne résistante, déportée à Ravensbrück, prenant la suite du fondateur d'ATD Quart Monde, le père Joseph Wresinski, pour faire entendre la voix de tous les exclus. Qu'ils soient missionnaires ou résistants, iconoclastes ou bâtisseurs, ces hommes et femmes aux destinées d'exception sont profondément de notre temps. Alors que la religion est souvent perçue comme formaliste et conservatrice, ils témoignent que foi et liberté savent rimer ensemble, et que la charité n'est pas l'apanage des béni-oui-oui. On le sait, rien de grand ne s'est fait sans passion. Sans combat non plus. Ces douze hautes figures en sont l'exemple vivant.

    Sur commande
  • Une crise économique et sociale, mais avant tout éthique, s'est abattue sur nous.
    Ses ravages sont partout. Mais quand des hommes de foi appellent au partage des richesses, au respect des pauvres, à la dignité de toute personne, ils ne sont pas entendus. Les religions, pense-t-on, s'occupent de Dieu et n'ont rien à dire du monde comme il va. Et qu'importe s'il va plutôt mal... Pourquoi cet ostracisme? Jusqu'à quel point une cité peut-elle exister sans Dieu ? Tocqueville, en 1840, se posait déjà la question.
    Les religions ne sont-elles pas en effet plus nécessaires à l'heure où nos démocraties déboussolées se trouvent affranchies de toute tutelle? Prétendre chasser par la porte les Dieux et les Maîtres n'est-il pas la meilleure manière de se voir imposer, par la fenêtre, d'autres dieux et d'autres maîtres plus pernicieux? Pour faire écho à ce questionnement, Damien Le Guay a interrogé trois personnalités éminentes - Luc Ferry, le cardinal Barbarin et le grand rabbin Bernheim - toutes trois ouvertes aux interrogations spirituelles et conscientes de la profondeur de la crise éthique actuelle.
    Quelles solutions ont-elles à proposer? Comment aller plus loin dans l'analyse? Quand les forces de dispersion dominent, la puissance agrégative des religions peut-elle être utile? Et si oui, de quelle façon? Au terme de cet échange, l'auteur en appelle vigoureusement à un new deal qui permettrait aux religions de prendre enfin ouvertement part à la conversation commune et aux débats de société. II propose même un "Grenelle du symbolique" pour mieux préserver notre savoir-vivre.
    Dédaigner les religions n'est-ce pas la meilleure façon de faire le jeu du marché et des fondamentalismes?

    Sur commande
  • " Comme des millions de baptisés, je m'étais éloignée de la pratique religieuse. Ma position était confortable : je faisais partie de la famille catholique, mais sans en subir les interdits ni les secousses., Jusqu'au jour où une petite Brésilienne... ". Qui ne s'en souvient ? En mars 2009, une fillette violée par son beau-père est enceinte de jumeaux. Sa mère la fait avorter. Elle est excommuniée... Pour Christine Clerc, ce drame agit comme un électrochoc. Comment l'Église de l'Évangile en est-elle arrivée là ? La défense de la chrétienté menacée empêcherait-elle de dire certaines vérités ? L'auteur entreprend une enquête à travers l'histoire et au sein du monde catholique. Elle interroge des prêtres et des fidèles. Elle découvre qu'elle n'est pas seule, loin de là. Chemin faisant, elle croise l'éléphant de Pline l'Ancien, qui lui fournit une clé de la morale sexuelle des Pères de l'Eglise, encore si présente dans les encycliques papales. Elle rencontre aussi des membres de l'Opus Dei. Pourquoi Jean-Paul II s'appuya-t-il sur cette puissante organisation conservatrice ? Pourquoi étouffa-t-il durant tant d'années les scandales des prêtres ou évêques pédophiles ? Et pourquoi les papes Paul VI, Benoît XVI et lui-même ont-ils mené leur combat le plus acharné non contre l'argent-roi, mais contre la contraception ? Au terme d'un témoignage plein de chagrin, de colère, mais aussi d'humour, Christine Clerc s'adresse au pape : "Vous ne sauverez pas l'Eglise sans les femmes ! N'ayez pas peur ! "

    Sur commande
  • " Il est essentiel que les catholiques ? les prêtres comme les laïcs ? partent à la rencontre des gens. Le rôle de l'Église est d'aller vers les autres, de connaître chacun par son nom. C'est le coeur de sa mission.
    Il est vrai qu'en descendant dans la rue on prend le risque, comme n'importe qui, d'avoir un accident. Mais je préfère mille fois une Église accidentée à une Église malade." Qui est ce nouveau pape qui s'exprime de façon aussi directe ? Une personnalité secrète, qui n'a accepté de raconter sa vie qu'une fois, dans ce livre, quand il était cardinal de Buenos Aires. Un jésuite pour qui le travail est l'instrument essentiel de la dignité humaine. Un homme préoccupé par les questions sociales, qui affronte le temps de la dictature argentine, les scandales de l'Église, et prêche un pardon qui n'est pas synonyme d'impunité. Un missionnaire, proche des plus faibles qu'il cherche à faire grandir. Un symbole d'espérance.

    Photo de couverture : © Reuters / Alessandro Bianchi

    Sur commande

  • Le XIVe dalaï-lama, ce personnage en robe grenat et au sourire malicieux, est
    devenu, au fil des années, un véritable mythe contemporain. Moine contemplatif,
    intellectuel curieux de science et de technologie, leader politique, autant de
    visages pour un seul individu, qui n'hésite pas à pourfendre les archaïsmes
    féodaux de sa propre tradition, et à défendre néanmoins des anciennes
    croyances. Depuis sa fuite, en pleine nuit, à travers l'Himalaya, vers
    Dharamsala, en Inde, où il installa son gouvernement d'exil, le dalaï-lama
    a su devenir une conscience morale universelle et un guide spirituel pour
    un monde industriel en quête de sens. Le XIVe dalaï-lama est sans doute aussi
    le plus révolutionnaire de sa lignée : démocrate, moderniste, humaniste,
    se disant même prêt, s'il le faut, à démissionner, l'homme fait tout à la fois
    trembler les apparatchiks chinois et fantasmer les Occidentaux.
    Ce livre nous décrit sans dévotion ni complaisance, mais avec un respect
    parfois admiratif, avec humour aussi, l'itinéraire et la pensée de ce lama
    philosophe ; il nous raconte l'existence mouvementée et pourtant sereine
    d'un personnage aussi célèbre qu'inconnu. Le dalaï-lama apparaît, au fil
    des pages, dans sa vérité historique, en tant qu'homme bien sûr, avec ses
    contradictions et avec sa grandeur, mais aussi en tant que phénomène
    de société majeur de notre époque, au carrefour de nos propres contradictions
    et de nos propres rêves.


    Sur commande
empty