Arts et spectacles

  • La flore au musée est née de la rencontre entre une historienne de l'art et un botaniste, penchés sur le Vase de fleurs sur fond de parc avec statue de Jan van Huysum, les yeux plissés et les cerveaux en ébullition, afin de mettre un nom sur chaque espèce florale. A germé alors une idée toute simple : pourquoi ne pas faire de même avec d'autres tableaux du musée de Dijon ?
    La volonté première était de répondre à une pléthore de questions, celles que se posent probablement beaucoup de visiteurs devant toutes ces corolles : quelles sont ces fleurs, d'où viennent-elles, depuis quand et comment sont-elles connues des peintres, ont-elles une signification, un rôle précis dans l'oeuvre ?
    Botanique et histoire des arts se croisent au fil des pages, détaillent huit oeuvres peintes avec l'identification de plus de soixante fleurs à la clé. Pour chacune d'elle, une fiche technique détaillée dévoile les origines, l'étymologie, la pharmacologie ou les symboliques qui lui sont attribuées.
    L'ouvrage se veut être une clef de lecture à utiliser sans aucune modération dans d'autres lieux, d'autres musées et, pourquoi pas, dans d'autres jardins fleuris...

  • La musique et moi

    Billy Crawford

    Star à quatre ans, Billy Joe Crawford est une bête de scène et déjà un « vieux de la vieille ». Véritable petit prodige, ce danseur-né se produit dans un bowling aux Philippines à l'âge où d'autres gazouillent en culottes courtes.

    Avant même d'avoir atteint l'adolescence, Billy, lauréat d'un Oscar dans son pays, anime un show à la télévision philippine et enchaîne films et publicités.

    Il apprend à danser tout seul en observant ses idoles, James Brown et Michael Jackson. C'est LA rencontre. Le créateur du fameux moonwalk engage Billy pour une tournée. La suite, des milliers de fans la connaissent.

    Billy Crawford raconte sa vie-marathon. Ses vingt ans de carrière. Il livre sans détours ses sacrifices, ses déceptions, ses flops, ses succès et son passage par la case « prison ». Le chanteur révèle comment il a apprivoisé cette notoriété qui lui colle à la peau depuis sa plus tendre enfance, comment il a résisté au tourbillon infernal du show-business qui broie les artistes les mieux armés, et confie comment la sur-médiatisation a eu raison de sa love story avec la chanteuse Lorie. Des confidences pleines de lucidité et de maturité.

    « À 24 ans, j'ai parfois l'impression d'être un homme de 45 ans ! »

  • "Le Vercors n'est pas une carte postale, un livre-objet qui se déplie en trois volets.
    Livre de cinéma, il contient un dvd avec quatre documentaires de 25 à 50 minutes, que prolongent des entretiens avec les cinéastes. Peut-on filmer le paysage en échappant aux tentations de la carte postale ? Quatre films, nourris de récits, de mémoires et d'histoires, répondent en offrant des images du Vercors, ouvertes, inattendues, complexes.
    La réflexion des cinéastes se prolonge à son tour dans un essai sur le paysage. Anne Sgard, dans une analyse géographique sensible, adossée aux films et étayée par sa connaissance du Vercors, propose une approche inédite des « paysages en partage », qui fraye la voie à des démarches de médiation paysagère.
    Au final, le livre déploie sa carte-jaquette... et c'est une invitation à l'arpentage et au vagabondage dans les territoires du Vercors, à un retour au don qu'est l'expérience du paysage.

    "

  • Plus que le couturier et loehomme doeaffaires mondialement connus, coeest Pierre Cardin intime que sa fidèle et dévouée collaboratrice, Sylvana Lorenz, veut nous faire découvrir. Et la tâche est doeautant plus délicate que ce capitaine doeindustrie, à la tête doeun véritable empire, cultive farouchement le secret. Il a toujours caché ses faiblesses et ses blessures (amours impossibles, drame qui a ruiné la vie de Janine, sa soeur aînée etc.)

    Droit comme un « i », Piero Cardini, né en Vénitie, noeexhibe ni sa réussite ni ses sentiments. Sa solitude, il loea apprivoisée pour en faire une alliée. Sa curiosité, il a toujours veillé à la garder intacte. Ses succès ne lui ont jamais fait tourner la tête. Il pourrait céder à des caprices dignes doeune star hollywoodienne. Mais il préfère soeassurer que loeon serve, chez Maximoes, son prestigieux restaurant, du Viandox ; boisson qui lui avait réchauffé le coeur à son arrivée dans la capitale en 1944.

    La vocation de Pierre Cardin est née très tôt, à huit ans. Et le besoin viscéral de créer ne loea jamais quitté. À quatre-vingt-quatre ans, ce « dernier empereur » de la haute couture et des affaires noea rien perdu de sa superbe ni de son pouvoir.

    Son secret ? « Rester ouvert, en alerte. Rester libre pour accueillir le destin » ; destin qui a tenu toutes ses promesses, mais qui lui a « refusé la plus belle et la plus grande des créations : un enfant. »

    Les confidences, anecdotes, moments partagés, quoeelle a consignés dans des carnets au fil des années, ont permis à Sylvana Lorenz de brosser le portrait aiguisé doeun conquérant, travailleur acharné, doeune intelligence fulgurante et doeune extrême pudeur. Dernier-né doeune famille de six enfants, ce « fils de vieux » émigrés italiens transforme tout ce quoeil touche en or. Il a vécu et vit toujours pour loeamour de loeArt.

  • Disparu en 1998, Nino Ferrer demeure l'un des chanteurs français les plus populaires mais aussi l'un des plus mal connus. Auteur d'une dizaine de tubes impérissables (Mirza, Les Cornichons, Le Téléfon, Le Sud...), il fut l'un de ces créateurs singuliers qui remettent en permanence leur vocabulaire musical en question. Au c½ur de la vague yé-yé, il était une sorte de trublion génial, se rêvant chanteur soul à la manière de ses héros Otis Redding ou James Brown ; une admiration qu'il résumera par un touchant Je veux être noir qui exprime à merveille son propos des années 60. À la fois amateur d'absurde et grand mélancolique, il passera d'un registre à l'autre, tout en évitant les compromissions et les pièges de la mode, et deviendra, dans les années 70, son propre producteur afin de protéger sa carrière des fluctuations saisonnières.
      Cette biographie dresse un portrait fidèle du personnage, à travers les grandes étapes de son ½uvre et de sa vie. Elle met en relief son apport conséquent à l'histoire de la chanson en France, mais également ses facettes moins connues et plus intimes : son travail de peintre, sa passion pour l'ethnologie, la littérature ou encore l'écologie.
    Nourri du témoignage de sa famille, de ses proches et de nombreux musiciens et professionnels de la musique, étayé par ses archives personnelles mises à disposition des auteurs par sa veuve, Kinou Ferrari, et ses deux fils, Pierre et Arthur, ce livre raconte cette trajectoire qui commence dans les années 30 à Gênes, en Italie, se poursuit en Nouvelle-Calédonie et à Paris, dans un « endroit qui ressemble à la Louisiane », et s'achève tragiquement dans le Lot, par un suicide que l'on s'explique un peu mieux en refermant le livre.

    Sur commande
  • Principalement destiné aux acteurs du monde éducatif (parents, enseignants, éducateurs), cet ouvrage qui s'inscrit dans une perspective de débat citoyen peut intéresser un large public, désireux d'en savoir plus sur des questions se rapportant à la culture, à l'éducation, ou encore à la consommation de masse.

  • Memoires d'un canaillou

    Darry Cowl

    Depuis un demi-siècle, Darry Cowl prend son rôle d'amuseur très au sérieux. Son personnage de canaillou zozoteur, de tendre hurluberlu a inspiré les plus grands metteurs en scène (Sacha Guitry, Alain Resnais, Jack Pinoteau, Gilles Grangier, Philippe de Broca, etc.) et enchanté le public au théâtre (une vingtaine de pièces) comme au cinéma (cent quatre-vingts films).
    Issu de la haute bourgeoisie basque, le jeune André Darricau est à cent lieues de se douter du lourd secret qui entoure sa naissance. Ce n'est qu'à l'adolescence qu'il comprendra. " Louise, la très belle épouse de papa, avait le culot d'être ma mère sans m'avoir mis au monde. " Le gamin, lui, n'a qu'une alliée : " Ma grand-mère conte de fées. Et, le jour où elle est montée au ciel, il n'y avait plus personne pour m'embrasser. " À peine sorti du conservatoire de Paris, André, musicien surdoué, s'invente un autre nom et une nouvelle vie. Il devient Darry Cowl, pianiste, puis artiste de cabaret, et enfin acteur.
    Fantaisiste dans l'âme, tout en pudeur, il se targue de traverser la vie en dilettante. Dans ce récit qu'il veut léger et savamment décalé, le comédien n'élude pas le vice du jeu, qui lui a pourri l'existence mais dont il a su se défaire. Il évoque les amitiés complices ou contrariées (Francis Blanche, Fernand Raynaud ou Bourvil), les rencontres délirantes ou insolites (Salvador Dali, Catherine Deneuve, Ursula Andress), les gaffes mémorables (Jane Fonda), les sempiternelles blagues de potache concoctées avec Georges Brassens, Jean-Paul Belmondo ou Jean Poiret... Le sourire du lecteur sera sa plus belle récompense.

    Sur commande
  • Trenet par Trenet

    Saka-P

    Sur commande
  • On ne fait que passer

    Guy Lux

  • Le phénomène de l'artiste pop complètement déjanté et un peu trash n'a rien de nouveau. des stars comme britney spears ou pete doherty ont ainsi fait couler beaucoup d'encre. à première vue, amy winehouse n'échappe pas à la règle, bien que dans son cas, les frasques soient assorties d'un véritable talent. au-delà de la caricature brossée par les tabloïds, nick johnstone porte un regard neuf sur l'image tape-à-l'oeil de la chanteuse - chignon crêpé monumental, maquillage extravagant, la proie idéale pour les paparazzi lorsqu'elle titube dans la rue au petit matin dans un état manifeste de détresse physique et psychique. à ce jour pourtant, comme l'illustre si clairement cette biographie, l'histoire d'amy winehouse est celle d'une artiste incroyablement douée qui n'a jamais pu trouver sa place. si sa vie de famille et de nombreux changements d'établissement scolaire (souvent pour cause d'indiscipline...) l'ont perturbée, ni la gloire, la fortune ou le mariage ne semblent l'avoir apaisée. une question demeure : son génie va-t-il triompher ou va-t-elle finir comme judy garland, marylin monroe et bien d'autres, dont le talent s'est évaporé dans un nuage de drogues, ne lui laissant rien d'autre à offrir que le drame de sa vie ?
    Amy amy amy nous plonge dans le labyrinthe énigmatique de ce destin de star.

empty