Sciences humaines & sociales

  • À l'occasion des 120 ans de la parution dans L'Aurore du célèbre article d'Émile Zola intitulé "J'accuse... !", l'École polytechnique a souhaité relire l'Affaire à laquelle Dreyfus, polytechnicien de formation, a donné son nom tout en rendant hommage à l'engagement de l'écrivain. Le laboratoire LinX (Laboratoire interdisciplinaire de l'X) et la section de français du Département des langues et cultures ont ainsi organisé en janvier 2018 une journée d'études pluridisciplinaire intitulée : "J'accuse ... !" a 120 ans - Relectures de l'affaire Dreyfus.

    Préfacé par Jacques Biot (président de l'École polytechnique de 2013 à 2018), cet ouvrage rassemble des contributions de chercheurs en littérature, histoire et linguistique. Il contient également une retranscription de la table ronde animée par Michaël Foessel et un entretien avec Charles Dreyfus, petit-fils d'Alfred Dreyfus.

    Sont publiés pour la première fois certains documents des Archives de l'École polytechnique ainsi qu'une lettre d'Alfred à son frère écrite sur l'île du Diable en janvier 1899.

  • Enseigner à l'université dans une approche-programme vise deux objectifs : proposer aux professeurs une démarche et des conseils pratiques pour la préparation, la prestation et l'amélioration pédagogique de leurs cours et les accompagner dans la transition d'un enseignement universitaire axé sur l'approche-cours à celui orienté vers une approche- programme. Avec l'approche-programme, les cours, vus dans le contexte global du programme d'étude, ne sont plus cloisonnés et mutuellement exclusifs. Cette approche redéfinit la façon même d'enseigner et le rapport entre enseignants et étudiants, ces derniers étant appelés à prendre leur formation en main. Il n'est donc plus question d'objectifs d'apprentissage, mais plutôt de construction de compétences par les étudiants. Résolument engagé dans cette voie, l'ouvrage explique comment formuler des compétences, guider les étudiants dans le développement de ces compétences par une pédagogie active et évaluer les compétences acquises dans le contexte de situations authentiques, inspirées du marché du travail. Il revisite l'exposé magistral pour en faire un instrument dynamique. Il décrit en détail les façons d'utiliser efficacement les projets intégrateurs, des outils privilégiés de développement des compétences par les étudiants. Il donne de nombreux conseils pour mettre à contribution les technologies de la communication, notamment dans la création de sites Web de cours. L'ouvrage aborde aussi l'important sujet de la motivation des étudiants et fournit de nombreux conseils pour créer un climat propice à l'apprentissage. Un site Web d'accompagnement vient enrichir le texte imprimé.

    Cet ouvrage s'adresse en premier lieu aux nouveaux professeurs et chargés de cours débutant dans l'enseignement universitaire, mais aussi aux enseignants expérimentés désireux d'accroître leurs aptitudes pédagogiques personnelles ainsi qu'aux comités de programme, autorités universitaires responsables de l'enseignement et conseillers pédagogiques qui veulent implanter l'approche-programme dans leur institution. Les enseignants, les responsables de programmes et les conseillers pédagogiques du niveau pré-universitaire y verront aussi un outil intéressant puisque la majorité des conseils et moyens qui y sont fournis s'appliquent aussi à leur situation.

    Richard Prégent a oeuvré pendant près de 30 ans à titre de conseiller pédagogique, puis de directeur du Bureau d'appui pédagogique de l'École Polytechnique de Montréal. Huguette Bernard a été conseillère pédagogique et professeure à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. Anastassis Kozanitis est actuellement conseiller pédagogique au Bureau d'appui pédagogique de l'École Polytechnique de Montréal.

    Sur commande
  • Ancien élève de l'ecole normale supérieure de saint-cloud, agrégé de lettres modernes, alain finkielkraut est professeur au département humanités et sciences sociales de l'ecole polytechnique.
    Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont le fait imaginaire (seuil), la sagesse de l'amour (gallimard), la défaite de la pensée (gallimard), l'humanité perdue (seuil), l'ingratitude (gallimard), une voix vient de l'autre rive (gallimard), penser le xxe siècle (editions polytechnique), nous autres modernes (editions polytechnique/ellipses). plutôt que de passer en revue les systèmes philosophiques de la modernité, j'ai voulu, dans ce cours, apporter l'éclairage d'un philosophe à chaque fois différent sur quelques unes des grandes questions anthropologiques de notre époque: le mal, l'égalité, la démocratie, l'inconscient, la technique, la guerre, l'éthique, l'histoire.
    Le but de ce périple, qui va de jean-jacques rousseau à hannah arendt en passant par marx, tocqueville, nietzsche, freud, heidegger, schmitt et lévinas, n'est donc pas touristique, mais herméneutique. il ne s'agit pas de visiter les monuments de l'intelligence; il s'agit de découvrir ou de redécouvrir des penseurs essentiels pour comprendre le principe comme les passions du monde qu'ils ont pensé et pour tenter d'accéder ainsi à l'élucidation de nous-mêmes.
    Ce livre est né d'un cours en 8 leçons prononcé au sein du département humanités et sciences sociales de l'ecole polytechnique par alain finkielkraut depuis 2003.

    Sur commande
  • Certaines décisions publiques, grands projets ou enjeux de société au Québec peuvent susciter des inquiétudes ou des craintes. Que l'on parle d'entreprendre la réfection de la centrale nucléaire de Gentilly-2, de développer l'industrie du gaz de schiste, de construire un nouveau pont, des revenus de retraite, de l'obésité, de l'accès aux services de santé, certains de ces projets ou enjeux préoccupent la population du Québec.
    Cet ouvrage présente les résultats d'une enquête inédite, réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population du Québec. Le Baromètre CIRANO 2012 permet de répondre aux questions que se posent tous les gestionnaires de grands projets :
    - Qu'est-ce qui préoccupe la population québécoise aujourd'hui ?
    - Quels sont les projets et enjeux perçus comme les plus risqués ?
    - Quel est le niveau de confiance accordée par la population au gouvernement pour sa gestion de 30 projets et enjeux spécifiques ?
    - Quelles sont les sources d'information les plus utilisées par la population ?
    - Comment réagirait la population à l'annonce, par exemple, de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire ?

    Sur commande
  • Avec le sens de la prophétie qui l'habitait, Victor Hugo faisait s'exclamer en ces termes euphoriques l'étudiant Enjolras dans ses Misérables (1862) : " Citoyens, le XIXe siècle est grand mais le XXe sera heureux.
    Alors plus rien de semblable à la vieille histoire, on n'aura plus à craindre comme aujourd'hui une conquête, une invasion, une rivalité de nations à main armée, une interruption de civilisation dépendant d'un mariage de rois, et l'échafaud et le glaive, et les batailles et tous les brigandages du hasard dans la forêt des événements. On pourrait presque dire : il n'y aura plus d'événements. On sera heureux.
    " Un siècle plus tard, c'est un autre constat que lui opposent les philosophes. " Il n'y aura pas d'histoire universelle conduisant de la barbarie à l'humanité mais bien une histoire universelle conduisant de la fronde à la bombe H ", lui rétorque ainsi laconiquement Théodor Adorno. Que s'est-il donc passé entre l'utopie hugolienne et ce retour au réel " inhumain " ? Comment le XXe siècle a-t-il mis un abîme entre Victor Hugo et nous ? Comment pouvons nous penser cet abîme et donc ce siècle ? Tel est l'objet de cet essai.
    Ce livre est né d'un cours en 8 leçons prononcé au sein du département Humanités et sciences sociales de l'Ecole polytechnique par Alain Finkielkraut de 1998 à 2000 devant trois promotions successives d'étudiants.
    Il s'adresse en fait à tous ceux qui, à l'heure de sa " fin " ou de son " repli ", souhaitent " penser " le XXe siècle, ses acteurs et ses enjeux.

    Sur commande
  • Dans cet ouvrage, les auteurs proposent différentes réflexions sur l'enseignement et l'apprentissage du français écrit, issues de pratiques de classe, de projets de terrain et de recherche didactique. De l'écriture créative à l'écriture SMS en passant par les brouillons d'écrivains, l'objet de cet ouvrage est de mieux cerner les nouvelles pratiques de l'écrit des étudiants et d'en envisager tous les enjeux pour l'enseignement du français.

    Sur commande
  • Les stratégies logistiques des entreprises incluent les choix d'approvisionnement et de distribution et les choix des politiques de stockage des matières, choix effectués dans un contexte réglementaire souvent complexe, avec plusieurs paliers de gouvernement et, la plupart du temps, un grand nombre d'intervenants.
    Pour améliorer leur rentabilité, les entreprises cherchent sans cesse à maximiser l'efficacité de leurs chaînes logistiques. Celles qui oeuvrent avec des matières dangereuses ont un défi supplémentaire : elles doivent prendre en compte les risques potentiels de ces substances pour les travailleurs, la population et l'environnement, et ce, à chacun des maillons de leur chaîne. Elles doivent donc intégrer la gestion des risques à leur processus de décisions logistiques et d'opération. Comme nous le rappelle douloureusement la tragédie de Lac- Mégantic au Québec, survenue le 6 juillet 2013, en matière de gestion des risques liés aux matières dangereuses, même les scénarios catastrophiques les plus improbables peuvent se produire.

    Sur commande
empty