Arts et spectacles

  • Ce livre est avant tout un parcours d'ethnologue : plus de quarante ans d'expériences ethnographiques - la première date de 1972 - en Amérique du Sud (Amazonie bolivienne, Minas Gerais, Guyane) et en Nouvelle- Calédonie. Dans cet ouvrage d'ethnomusicologie, l'auteur, pour com- prendre des sociétés, des pratiques (chasse, chamanisme, guerre, manières de boire, partage sexué des tâches, etc.), prend comme voie d'entrée l'esthé- tique sonore des gens, la musique mais aussi la danse.

    Ce livre est constitué d'un ensemble de brefs récits donnant un éclairage sur la rela- tion ethnographique. Les musiciens, chanteuses, danseurs d'Amazonie et d'Océanie offrent leur propre musicologie, mais tressent aussi avec l'ethnologue des anthro- pologies renouvelées. On peut donc percevoir dans l'esquisse d'une anthropologie sensuelle et engagée, sonore et mouvementée, des propositions pour une anthro- pologie du plaisir.
    Si le ton est libre, le propos s'inscrit dans une anthropologie de facture classique.
    Dans la lignée d'un Pierre Clastres, l'auteur observe et analyse la diversité des cultures.
    Cette ethnologie s'ancre par ailleurs dans l'actualité perturbée des communautés autochtones (infiltration du capitalisme ; intrusion missionnaire). L'ouvrage montre alors qu'il est possible d'étudier, d'une part, des schèmes culturels anciens et, d'autre part, des luttes ou revendications liées aux transformations du présent.

  • Pianiste virtuose, compositeur prolifique, enseignant recherché, facteur de pianos renommé et propriétaire, avant Pleyel, d'une salle de concert les plus courues : rarement une notoriété si grande chuta de façon aussi spectaculaire. Le destin de cet immigré plein d'humour, qui désirait par-dessus tout gravir les échelons de la société en répondant au plus près aux désirs de celle-ci, témoigne des goûts et des pratiques d'une époque. Musicien-entrepreneur, Henri Herz est un cas d'autant plus intéressant que, grâce à une longévité exceptionnelle, il a traversé le siècle. S'il connut gloire et argent, il subit aussi les foudres des artistes, qui l'accusaient de « s'abaisser » devant le nouveau maître, le public. Ainsi, après avoir incarné l'école française de piano, Herz sera détrôné par la figure émergente de l'artiste-compositeur d'exception, le génie romantique qu'illustrent ses contemporains Liszt et Chopin. Les années romantiques sont une période charnière où se révèlent les tensions qui se cristallisent autour d'une nouvelle conception de l'art et de l'artiste. Enrichie de commentaires de partitions, d'extraits de la presse musicale, cette étude renouvelle à travers le destin de ce magnat du piano l'histoire culturelle et musicale de la période.

empty