Sciences humaines & sociales

  • Annuaire français des relations internationales Nouv.

    L'Annuaire français de relations internationales (AFRI), à vocation généraliste, s'intéresse aux relations internationales dans toutes leurs dimensions - politiques, stratégiques, économiques, culturelles, technologiques... Il rassemble les spécialistes, universitaires et chercheurs, diplomates, français ou étrangers. L'annuaire comprend deux parties : les études traitent de sujets divers, en liaison avec les événements de l'année, mais aussi avec des thèmes plus permanents, regroupés sur une base thématique.
    Les rubriques comportent chacune deux ou trois articles : la France dans les relations internationales ; la France et la construction européenne ; le couple franco-allemand ; l'Union européenne acteur des relations internationales ; politique étrangère des États-Unis ; l'Afrique dans les relations internationales ; politiques juridiques extérieures ; désarmement, maîtrise des armements, non prolifération ; théories et doctrines de la sécurité ; crises et conflits internationaux ; économie politique internationale ; mondialisation, multilatéralisme et gouvernance globale ; médias et société internationale ; sciences, hautes technologies et relations internationales.
    L'annuaire propose également une chronologie de l'année écoulée ainsi qu'une bibliographie sélective.

    Créé en 1999, le Centre Thucydide a vocation à s'intéresser à la dimension des relations internationales, incluant l'analyse des relations politiques, stratégiques et de sécurité.
    Une attention particulière est accordée aux aspects multilatéraux et institutionnels, aux stratégies normatives et aux politiques juridiques, avec une polarisation sur l'analyse et l'évaluation dans le cadre de la politique extérieure de la France.
    Tout en poursuivant la publication de l'Annuaire français de relations internationales (AFRI), dont les 9 volumes déjà parus souhaitent contribuer à la reconnaissance d'une doctrine francophone dans le domaine des relations internationales, le Centre Thucydide privilégie quatre thématiques de recherche : Évolution des problèmes de sécurité dans l'après 11 septembre, autant sous l'angle des défis que des réponses ; Multilatéralisme ; Rôle et réforme des Nations Unies ; Problèmes de la construction européenne et de sa place dans la mondialisation.

  • Alors que, des deux côtés de la Manche, la crise sanitaire liée à la Covid-19 a mis sous pression le service public hospitalier, induit la paupérisation d'une fraction croissante de la population et, au-delà, fait ressortir le caractère irremplaçable de l'action menée par les associations en général et l'économie sociale et solidaire en particulier, cet ouvrage entend s'interroger sur le rôle que joue, en France et au Royaume-Uni, le tiers secteur : ce rôle doit-il se lire comme le reflet d'un certain déclin de l'État-providence ou, au contraire, comme le signe d'un réel perfectionnement de celui-ci ?

    Telle est la question à laquelle les universitaires français et britanniques ayant contribué à l'ouvrage se sont efforcés de répondre, dans une perspective se voulant tout à la fois historique, comparative et interdisciplinaire.

    Avec les contributions de :
    Maryse Badel, Michel Borgetto, Francesca Calo, Mary Corcoran, Timothée Duverger, Géraldine Gadbin-George, Anne-Sophie Ginon, Robert Lafore, Jean-Louis Laville, Morag McDermont, John Mohan, Bronwen Morgan, Debra Morris, Tehseen Noorani, Nadine Richez-Battesti, Simon Teasdale, Pat Thane, Pierre-Yves Verkindt.

  • « À la croisée du temps, mais aussi à la croisée de la vie, à la croisée du genre humain, de la remise en question des structures de base de la société, il nous appartient d'aborder la problématique du devenir. Face aux pouvoirs politiques, médiatiques, aux faiseurs d'opinion, un retour sur les fondamentaux s'impose. ».

    Fernand Hessel a officié en tant que cardio-réanimateur à la tête de services hospitaliers, publics comme privés. Il a présidé des fondations d'utilité publique, siégé dans les conseils d'administration de la Société Industrielle et de l'université de Haute Alsace ainsi que dans des institutions religieuses. Confronté tant à la réalité des relations humaines contemporaines qu'à l'évolution technologique et économique, il a tiré le fil conducteur de sa vie entre la chape nazie sur l'Europe et la pandémie de Covid-19.

  • L'Annuaire français des relations internationales (AFRI) a une vocation généraliste. Il s'intéresse aux relations internationales dans toutes leurs dimensions - politiques, stratégiques, économiques, culturelles, technologiques... Il rassemble dans un esprit pluridisciplinaire les spécialistes, universitaires et chercheurs, diplomates, experts, français ou étrangers. L'annuaire comprend deux parties : Les Etudes traitent de sujets divers, en liaison avec les événements de l'année de référence, mais aussi avec des thèmes plus permanents, regroupés sur une base thématique.
    Les Rubriques régulières comprennent actuellement quatorze entrées, chacune sous la direction d'un responsable, comportant chacune deux ou trois articles : la France dans les relations internationales ; la France et la construction européenne ; le couple franco-allemand ; l'Union européenne acteur des relations internationales ; politique étrangère des Etats-Unis ; l'Afrique dans les relations internationales ; politiques juridiques extérieures ; désarmement, maîtrise des armements, non prolifération ; théories et doctrines de la sécurité ; crises et conflits internationaux ; économie politique internationale ; mondialisation, multilatéralisme et gouvernance globale ; médias et société internationale ; sciences, hautes technologies et relations internationales.
    L'annuaire propose également une chronologie de l'année écoulée ainsi qu'une bibliographie sélective.

  • C'est avec l'expérience de la réalité du terrain que l'auteur aborde le vaste sujet du bien-être au travail. Cet ouvrage est avant tout un outil visant à créer du lien entre tous les personnels impliqués et à provoquer la réflexion pour redonner du sens à notre activité professionnelle.

    Sur commande
  • « Dans les « sociétés ouvertes », le régime et l'État ont donc été dissociés. L'État reste cette institution qui représente les citoyens, mais il n'est plus un régime, ce qui régit et réglemente. Ces fonctions régaliennes sont exercées par d'autres : les grandes compagnies économiques, à travers leur ingérence auprès des superstructures européennes. L'État est à la fois impuissant et totalitaire, selon ce qui arrange ces groupes de pression. ».
    On pourrait croire que dans un pays démocratique, à l'image de la France, un langage totalitaire n'aurait pas sa place. Et pourtant c'est cette langue que nous commençons tous à pratiquer. D'instinct nous préférons parler comme il faut, sans en avoir pourtant reçu l'ordre. On emploiera volontiers les termes de « vivre-ensemble », de « populisme » ou encore de « stigmatisation », sans s'apercevoir qu'ils instillent en nous des idées convenues qu'il vaudrait mieux ne pas remettre en question. Ce texte se veut un « traité d'autodéfense intellectuelle » pour se prémunir contre les discours dominants.

  • Le vice-amiral Charles Jaurès (1808-1870) passe la majeure partie de sa carrière sur les mers du globe. « Homme de courage et de coeur », comme le décrit sa hiérarchie, il prend part à différentes commissions pour la modernisation et le développement de la Marine du XIXe siècle (utilisation de la vapeur, percement de l'isthme de Suez). Algérie, Égypte, Maroc, Italie, Chine, Japon... Sous la Restauration puis le second Empire, Charles Jaurès mène tour à tour des missions scientifiques (transport d'un obélisque depuis Louxor, relevés hydrographiques, collecte d'espèces naturelles) et des opérations militaires (prise d'Alger et de Shanghai, défense de l'Adriatique et du détroit de Shimonoseki). Ami du prince de Joinville, il ne cache pas ses sympathies orléanistes qui le placent parfois dans des positions délicates. C'est à travers un important travail d'investigation que Jean-Baptiste Alba a pu retracer l'itinéraire de ce marin d'exception, le plus méconnu des trois amiraux que compte la famille Jaurès.

  • « Sans modèle et malgré son absence, il ressemblait à son père. Généreux, attentif aux autres, [mon père] avait la capacité de transformer les aléas de la vie à son avantage, de voir le bon côté des choses pour atteindre le calme. » « Morts pour la France », des monuments s'érigent partout sur les places de villages. Une liste d'anonymes s'étire et ne laisse qu'un héritage de questions sans réponse. Qui étaient-ils, ces hommes partis pour la Grande Guerre ?

    Dans l'Aveyron, l'absence d'un de ces soldats marque à jamais son fils nouveau- né, Marc. Il ne connaîtra jamais son père, déjà sur le front. L'immense vide traumatise ; les secrets de famille blessent ; s'installent durablement le mal de vivre et la confusion dans l'esprit d'un petit garçon.

    Josiane Valette-De Mourat, psychologue pour enfants retraitée, raconte avec pudeur l'impossibilité pour son père Marc de se construire dans ce contexte historique. Cent ans après la guerre 14-18, la découverte des lettres du soldat, cachées dans le coin d'un grenier, révèle un pan d'histoire familiale.

  • « Autour de vous, chacun y va de ses bonnes idées (ou pas), de ses bons conseils (ou pas), de ses bonnes intentions (ou pas). Et vous, bien élevée, vous souriez à tout le monde (avec un brouhaha dans la tête qui fait qu'en fait, vous n'entendez rien... mais avec un peu de concentration, vous pouvez peut-être, pour les meilleures, entendre le son d'une flûte qui vous fera sourire dignement...). Le mot d'ordre : ZEN. » Confessions d'une fiancée prise dans cet engrenage, essayant tant bien que mal de se débrouiller toute seule. Amandine Piazza et Alexandra Placide nous livrent un essai décrivant avec humour les étapes de la préparation au mariage.

    D'abord collègues de travail puis amies... Amandine est mariée depuis Juin 2012 et Alexandra se mariera en Juin 2013. Elles ont amorcé leur préparation au mariage en même temps. Elles ont vécu les mêmes choses, se sont posées les mêmes questions, se sont trouvées dans la même galère.

    Cependant, le fait d'en parler leur a permis de beaucoup en rire. Elles ont décidé de mettre leurs aventures par écrit pour les partager avec le plus grand nombre. Cela permet aux futur(e)s marié(e)s de se détendre et de dédramatiser un peu... Ça fait un bien fou !

  • « Mais Marine, elle, elle parle le même langage que lui. C'est un peu simple, simpliste, mais tellement vrai et plein de bon sens, et c'était la première fois de sa vie. Donc il a entendu, il a suivi, il a fait encore une fois confiance sans savoir que les conséquences seraient dramatiques même pour lui ».

    21 mai 2017 : Marine Le Pen est élue Présidente de la République. Très rapidement, elle met en place avec son gouvernement les mesures que le Front National a toujours promis d'appliquer.
    Sans fard, l'auteure imagine une promenade réaliste dans le temps, dans laquelle un couple mixte ordinaire se bat contre l'inéluctable retour aux heures noires du patriotisme fascisant du XXème siècle.
    />
    Si nous cédons demain aux sirènes du Front National, que pourrait- il se passer ?

  • « De la confiance, oui, mais avec des fondations solides, car la France est en guerre et les responsables politiques n'osent pas vraiment le dire. Et en temps de guerre, ou juste après, les Français sont capables de se mobiliser autour de réelles reconstructions ».

    Comment passer des sujets qui fa^chent aux solutions d'espoir quand droite, gauche, extrêmes, qui ne disent pas tout, n'ont rien de nouveau à proposer ?

    Conscients des guerres religieuses, politiques et économiques, les Français sont capables de se mobiliser autour de réelles reconstructions si un projet sain, intelligent et viable permet d'éviter le naufrage. Les drames du Moyen-Orient, la santé, les retraites, l'emploi, l'Europe, les banlieues et la mondialisation sont autant de sujets sensibles auxquels le « Parti France » entend répondre. La quatrième solution, réaliste, existe. Le début du changement ?

  • Jean-Michel Charbonnel, en tant que professeur, revient sur les réformes qu'il a vu se succéder pendant trente ans dans les lycées de France.

    Plus qu'un constat, il pousse un cri d'alarme. Sans encourager l'accroissement des budgets, il témoigne des difficultés croissantes rencontrées sur le terrain. Avec bon sens, expérience et sagesse, il dénonce la reproduction sociale des élites, et prône le développement de la synergie entre parents d'élèves et professeurs.

  • « Le dimanche 7 février, sans tambours ni trompettes, sans fleurs aux fusils, à trois heures du matin, nous embarquons pour le front. » Quoi de plus précieux que le récit de la vie d'un ancêtre né en 1894 ? Louis a vingt ans lorsque la mobilisation l'appelle, il vient tout juste de se marier.

    Pendant 52 mois, dont 42 sur le front, jour après jour, il témoignera de son vécu quotidien en griffonnant ses ressentis, ses pensées et ses peurs dans un petit carnet dont les notes rassemblées constitueront son journal de guerre.

    Un témoignage rare et historique, un trésor, dont André Tinel, son filleul, retranscrit l'essentiel. Louis Lepetit était de ces « Poilus » qui ont fait 14-18, « la boucherie ».

    Au-delà d'une histoire personnelle poignante, ce récit prend des atours universels dans les moments les plus durs. Des hommes ont abandonné leur jeunesse à leur patrie ! Cet hommage sensibilise et pousse au devoir de mémoire et à la transmission.

  • L'Immigration clandestine et la Gouvernance en Afrique Nouv.

    Face au climat politique démissionnaire qui règne aujourd'hui en Afrique et à ses conséquences dramatiques, l'auteur cherche une solution au sous-développement et à l'exil de la jeunesse vers l'Occident. À travers cet ouvrage, il analyse la situation a?n d'apporter des éléments de réponse aux problématiques africaines. Il avance ainsi la piste de créer une véritable Union Africaine qui permettrait à ses ressortissants de s'épanouir ensemble.

  • Dans cet ouvrage, l'auteur fait sentir clairement qu'elle veut rendre hommage aux Français Métropolitains anonymes, ceux qui ont souffert, dans leur pays, à cause de l'occupation nazie.
    Ils ont supporté la faim, la peur, les bombes, le froid, la séparation des familles, courageusement, sans se plaindre.
    Chaque jour, leur vie était menacée. Ils ont tenu bon, ce qui a permis à la France de se redresser dans les décennies suivantes.
    Magdeleine Plault tient à faire connaître le courage de ses parents, de son frère et de sa grand-mère qui n'ont pas hésité un seul instant à secourir deux prisonniers sénégalais évadés, malgré la possibilité de voir surgir à tout instant la Gestapo.
    Terminons avec les paroles de Fénelon : "Avant de se jeter dans le péril, il faut le prévoir et le craindre; mais, quand on y est, il ne reste plus qu'à le mépriser".

    Sur commande
  • À la croisée du droit et de la sociologie, et sans omettre l'histoire, le professeur Jacques Robert aborde dans ce nouvel essai les grandes préoccupations de notre société : fin de vie et euthanasie, handicap, inégalités et destins, vie étudiante, musique, sport, etc.

    À travers sa vision et son expérience de professeur, mais aussi d'homme, de père, de fils ou encore de mari, Jacques Robert partage ses réflexions et ses conseils. Il dresse ainsi un tableau de notre société et de sa vie quotidienne, tant dans les joies qu'elles procurent que dans les angoisses qu'elles suscitent.

  • L'histoire de l'émigration chinoise en Europe remonte au XVIe siècle. Les premiers journaux chinois y ont vu le jour trois siècles plus tard. Depuis, la presse n'a cessé de jouer un rôle central dans la vie quotidienne des migrants chinois. Elle est à la fois un outil de fédération au sein de la communauté et un porte-parole entre elle et la société locale. Récemment, les nouvelles technologies de l'information et de la communication ont décuplé et diversifié cette influence. Dans le contexte de la mondialisation, la frontière entre les médias chinois d'outre-mer et les médias chinois de la Chine devient de plus en plus floue.
    Dans le même temps, le gouvernement chinois continue d'exercer une influence et d'amplifier son soft power à travers ces médias, suscitant quelques inquiétudes.
    Il est donc important d'éclaircir les relations entre les migrants, les médias chinois d'outre-mer et le gouvernement chinois. Quelles stratégies et attitudes les médias adoptent-ils ? Quelles sont les attentes des migrants ? Perçoivent-ils correctement les messages délivrés par les médias ? Quel rôle le gouvernement veut-il et peut-il encore jouer ?
    S'appuyant sur une multitude de sources institutionnelles, médiatiques ou plus informelles (entretiens, questionnaires), l'ouvrage se développe suivant trois axes. La première partie présente l'histoire et la situation actuelle de la communauté chinoise en Europe et analyse la politique du gouvernement chinois envers ces émigrés. La seconde dresse un panorama des médias chinois en Europe et de leurs échanges avec le gouvernement chinois. Enfin, la dernière partie consiste en une enquête effectuée dans sept pays européens sur la réception des médias par les immigrés chinois.
    « Ce livre propose une réflexion inédite sur les rapports entre mouvements de population et usages des médias. »

  • Poussiere d'orient

    Vannesse Michael

    Michaël, un jeune archéologue, découvre une tombe inconnue et inviolée en Syrie. Mobilier, poteries, bas-reliefs : tout est intact, inchangé depuis des centaines d'années. Mais très rapidement, la valeur inestimable de cette trouvaille fortuite suscite bien des convoitises. Commence ainsi une enquête palpitante à travers les plus fabuleux sites archéologiques que compte la Syrie, des rives de l'Euphrate à l'oasis de Palmyre. La pièce funéraire recèle en effet un objet inédit qui bouleverse l'histoire du Proche-Orient ancien... Saura-t-il en percer le mystère ?

  • La mémoire du passé soviétique en Russie est souvent étudiée sous l'angle de la nostalgie qu'éprouve la société, incapable de se « détacher » de son passé. Le pouvoir en place en serait en partie responsable,imposant à la population passive une image glorieuse de l'époque soviétique via le système scolaire et les médias contrôlés, tout en gommant les pages plus sombres.
    Si en Russie - comme dans d'autres pays - le passé constitue une ressource majeure pour le pouvoir, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'une élaboration collective des représentations dans laquelle prend part une multitude d'acteurs. Certaines de ces représentations sont cruciales pour l'identité nationale et sous-tendent l'organisation du pouvoir politique, le modèle économique et même le rapport au monde extérieur. À nos yeux, la perception du passé soviétique en Russie - très différente par ailleurs de la perception occidentale - peut fournir la clé de bien des paradoxes de la Russie contemporaine.

  • Véritable introduction à la sociologie de l'éducation, cet essai expose les causes de l'échec scolaire et les différentes politiques éducatives en matière de lutte contre les inégalités à l'école. Mohamed Jeljeli s'appuie sur les concepts clés de la sociologie pour appuyer sa démonstration : reproduction sociale, violence symbolique, choix rationnels des familles, capital culturel... Conseiller auprès de compagnies d'assurances, Mohamed Jeljeli s'est ensuite orienté vers les sciences de l'éducation. Il est aujourd'hui professeur d'Économie-Sociologie et d'anglais.

  • La Bête du Gévaudan n'a de cesse d'agiter les mémoires et de susciter l'intérêt. Fasciné par le folklore entourant cette créature mythique qui hante encore nos contes, Florian Lavigne propose dans cet ouvrage de lever partiellement le voile sur ce mystère, à travers l'étude des faits relatés dans les chroniques historiques.

    Sur commande
  • Lorsque la première guerre mondiale éclate, commence une funeste période semant partout mort et souffrance. La Turquie est assaillie de toutes parts et ses hommes valides sont appelés à combattre, laissant derrière eux femmes, enfants et vieillards. En pleine rébellion, les miliciens arméniens orchestrent alors un plan d'extermination. Une véritable folie meurtrière donnant lieu à des actes de barbarie indescriptibles, n'épargnant rien à ces civils sans défense. Présenté dans un ensemble structuré et appuyé d'archives essentielles, l'ouvrage met ainsi en lumière un fait méconnu du conflit turco-arménien. Démontrant que les Arméniens ont leur part de responsabilité, il révèle ici une page sombre et inattendue de l'histoire. Convaincu que les manuels scolaires français font l'impasse sur un fait capital, Yves Bénard a mené une quête de documents périlleuse. C'est en arpentant la Turquie et en réalisant un travail de recherche conséquent, qu'il démontre sa volonté de rendre justice à un peuple attachant.

  • " Je rentre donc, et me trouve alors dans la pièce principale en présence de cette dame allongée à plat ventre sur une grande table, recouverte d'une couverture rapidement jetée sur elle par son masseur qui était là. Cette commande, qui n'était pas la moindre, me fut donc passée ainsi : mon carnet à la main, j'inscrivais les ordres qui m'étaient donnés dans cette situation pour le moins curieuse ! " - Georges Pelloux

  • À seulement 26 ans, Mamédi DIARRA s'empare d'un sujet qui concerne chacune et chacun d'entre nous: le système d'enseignement et de formation en France. Jugé inadapté à la société actuelle par l'auteur et par nombre de ses concitoyens, voire obsolète, ce système doit faire l'objet d'une réforme en profondeur qui prendrait en compte les comportements nouveaux de la société contemporaine: avènement des technologies numériques, nouvelle justice sociale, innovations, conscience écologique... Dans cet ouvrage, des propositions de solutions mais aussi l'ouverture d'un débat.

    Sur commande
empty