Parascolaire

  • « Au gré des mes expériences professionnelles, j'ai découvert les difficultés du professeur à se faire respecter par des élèves de moins en moins bien éduqués aux valeurs de respect et du savoir. Comment l'autorité du professeur peut-elle encore exister dans une société du spectacle de moins en moins lectrice et de plus en plus centrée sur le média audiovisuel ?

    Parallèlement à cette problématique, le professeur est confronté à une puissance plus obscure contre laquelle il ne peut lutter que s'il voit clair : le pédagogisme. Cette philosophie de l'éducation dégrade l'identité socioculturelle des élèves.

    Parents et professeurs, des solutions claires sont possibles pour amener nos enfants à s'instruire et s'insérer durablement dans une société de plus en plus ouverte aux violences sociales, à condition de voir la vérité en face. » Cyril Danyel

  • Cet ouvrage dresse implicitement le profil du professeur d'anglais idéal, celui qui, non seulement est conscient que la communication orale est l'essence même des langues vivantes, mais également met tout en oeuvre pour atteindre cet objectif.

    Il résulte du fruit des observations d'Albert Wabelawandi, de sa propre expérience professionnelle et des réflexions faites par tout un chacun dans la rue, à l'école depuis 1988. L'auteur nous livre sa recette pédagogique mise à la disposition des enseignants de langues vivantes. Elle leur permet d'améliorer la qualité de leurs séquences et de promouvoir la pratique effective de leur matière. Cet ouvrage montre qu'enseigner les langues est une activité complexe faisant appel à une kyrielle de domaines que ce soit la pédagogie, la sociologie, la psychologie, la méthodologie, la culture, la littérature ou encore la linguistique.

  • Même avec cette aventure et ce moment difficile, il nous est impossible d'imaginer que c'était la fin de ce voyage, car la seule chose que nous attendons tous, c'est un nouveau départ le plus rapidement possible ! » Embarquer pour l'école de la vie. L'idée paraît aussi géniale qu'incroyable : faire cours à des adolescents sur un voilier voguant autour du monde. Accompagné de son équipage, Jean-Claude Fleuret a mené sa barque durant onze années. Dans ce huis clos mobile, face aux éléments, tous les sentiments sont exacerbés, les remises en question, les peines comme les joies.
    Le projet pédagogique est clair : action dans le réel, stimulation par les découvertes, revalorisation de l'image de soi, apprentissage de la vie, tout simplement.

empty