Arts et spectacles

  • « Les difficultés que nous rencontrons à parler de nos territoires sont le symptôme d'un décalage croissant entre l'organisation de l'action publique et la vie de nos concitoyens. Ce hiatus doit nous inciter à nous interroger sur l'organisation de l'action publique. ».
    Comment parler de la ville ? Il y a en effet plusieurs manières de l'aborder, que ce soit de façon géographique, historique, économique ou tout simplement sociale. La transcription de ce séminaire fait dans les instituts d'urbanisme et les écoles d'architecture ne s'adresse pas seulement au monde universitaire. Abordable, ce texte intéressera tous ceux pour qui l'humain doit être au coeur du projet urbain.

  • La restriction de leurs droits a longtemps maintenu les femmes dans un statut d'infériorité qui n'a significativement évolué qu'à partir des années 1960-1970.
    Cette libération tardive incite à s'interroger sur la façon dont les générations successives de femmes ont pu considérer leur place dans la société, les relations entre les sexes et exprimer leurs aspirations. La presse destinée au lectorat féminin constitue à cet égard une source précieuse. Héritière d'une tradition datant du XVIIIe siècle, produit commercial vivant de la publicité, cette presse spécifique a toujours obtenu un vif succès, d'où son importance, compte tenu du rôle qu'elle s'attribue et qu'elle joue peut-être auprès de ses lectrices.
    De manière plus ou moins explicite, elle leur explique le monde environnant et leur conseille les bonnes manières de s'y insérer et de s'y (bien) comporter afin de parvenir à une vie heureuse. Les femmes ne constituent pas une catégorie homogène et leur appartenance au même sexe ne transcende pas mécaniquement leur diversité sociale et culturelle. Existerait-il cependant, à l'aune de la presse, une « vie des femmes » (plus ou moins réelle et plus ou moins rêvée), un « entre soi » que l'on pourrait considérer comme un facteur de construction, parmi d'autres, de l'identité sociale du sexe féminin ? Femmes diligentes, efficientes, séduisantes, aimantes : quels ont été, selon la presse, les représentations et les modèles de l'art d'être femme et de vivre au féminin ? Quelles valeurs et quelles normes les sous-tendaient ? Comment ont-elles évolué au long des XIXe et XXe siècles ? Telles étaient les interrogations d'ensemble d'une journée d'études organisée en avril 2008 par le laboratoire Carism de l'Institut Français de Presse de l'Université Panthéon-Assas (Paris II) auxquelles les contributions rassemblées dans cet ouvrage apportent des éléments de réponse.
    Elles éclairent la singularité de la presse féminine en tant qu'entreprise médiatique. Elles montrent l'évolution et l'ambivalence de ses discours aux lectrices, qui entremêlent identité assignée (l'éternel féminin) et identité en mouvement (les évolutions de leur statut social). Elles invitent à prendre en considération le rôle de cette presse apparemment futile, qui est à la fois un révélateur et un acteur de la démocratisation de la société, de l'essor de la consommation de masse et des mutations de la morale commune.

  • « À l'annonce de la mort de Michael, j'ai été anéantie par le chagrin. Aujourd'hui encore, il n'y a pas un jour où je ne pense pas à lui. Comme tous ses fans, je continue à honorer sa mémoire. Certains s'investissent pour que justice lui soit rendue. D'autres croient que Michael est vivant et continuent leurs investigations. D'autres, encore, organisent des « flashmobs » ou des soirées où l'on écoute sa musique et danse sur ses succès. Tous, chacun à sa façon, continuent à le faire vivre, car Michael est éternel. » Sonia Jurin Sonia Jurin est née en 1959, à Paris. Fan de Michael Jackson, elle a suivi sa carrière avec enthousiasme. Elle a été profondément marquée par les aléas de la vie personnelle de l'artiste et les diverses accusations qu'il a supporté. Comme beaucoup d'admirateurs, elle s'est sentie impuissante face à cet acharnement médiatique. Elle a donc décidé de lui rendre hommage et de raconter les épreuves qui ont entaché l'image de la star: succès, gloire, solitude, accusations, trahison.

    À travers ce livre, Sonia Jurin souhaite rétablir ce qui fait l'authenticité incontestable de son idole : un des plus grands philanthropes du « show business », ainsi qu'un génie du chant et de la danse.

  • « J'ai rencontré Antonia un beau jour de juillet en montagne, à Livigno en Haute-Valteline et, depuis ce moment, elle ne m'a plus quitté, séduit que je fus par son oeuvre immense comportant trois volets : la poésie d'abord et toujours, l'art photographique et l'activité épistolière ; c'est ce dernier aspect qui m'a permis de suivre son chemin depuis sa petite enfance jusqu'à son décès prématuré. » « Je vis de la poésie comme les veines vivent du sang », ainsi s'exprime Antonia Pozzi (1912-1938). Remarquable poétesse, philosophe et intellectuelle italienne, elle a été emportée prématurément à l'âge de 26 ans par son désir d'un amour absolu et un sentiment d'incomplétude impossible à combler.
    À travers cet ouvrage, Gérard Desbois invite le lecteur à découvrir le parcours bouleversant de cette femme aux talents et aux expériences multiples qui a évolué dans une Italie étouffée par le fascisme mussolinien.

  • Cet ouvrage propose une analyse des transformations des marchés d'emploi des journalistes depuis 1990 dans le secteur de la presse d'information générale et politique. L'accès à l'emploi stable est devenu plus difficile, les carrières se font plus courtes et plus complexes, le chômage et la précarité augmentent. Bien au-delà de « la crise de la presse », le diagnostic sur les causes associe diverses perspectives : les mutations des marchés de la presse, la reconfiguration des pratiques culturelles du lectorat, la redéfinition des politiques éditoriales et les incertitudes des stratégies des entreprises et des groupes. La « révolution numérique » fait l'objet d'un développement particulier compte tenu de l'importance de ses effets tant sur la reconfiguration des marchés médiatiques que sur les contenus éditoriaux et sur l'activité journalistique. De nombreuses annexes documentaires (chronologies, données statistiques en tableaux et graphiques) viennent illustrer et compléter les différentes contributions.

  • «Qui était Menie Grégoire ?

    C'est bien pour éviter ce genre de question que j'ai tenu à publier ce livre.» Surnommée « la Dame de coeur », Menie Grégoire est la pionnière de la libre antenne. De 1967 à 1981, elle a dialogué avec des centaines de milliers d'auditeurs, et son émission diffusée chaque après-midi sur RTL marquera à jamais l'histoire de la radio française. Pragmatique et avant-gardiste, elle a contribué à gagner l'un des combats les plus difficiles du XXe siècle en donnant la parole à celles qui, d'ordinaire, n'avaient le droit que de se taire : les femmes.
    Cet ouvrage est un devoir de mémoire rédigé à partir des derniers souvenirs de Menie, recueillis quelques mois avant sa mort. Son auteur, Jean-Baptiste Bergès, est un passeur d'histoire. Avec beaucoup de pudeur et de sincérité, il nous interpelle et nous invite à continuer la lute de Menie Grégoire pour l'émancipation feminine, à comprendre notre époque et celle de nos parents et grands-parents, mais aussi et surtout à rendre hommage à l'une des personnalités radio les plus inoubliables des années soixante-dix.

    Professionnel de la radio et de la télévision, Jean-Baptiste Bergès revendique son admiration pour les personnes âgées et se passionne pour leur vécu. Lorsqu'il rencontre Menie Grégoire par le plus grand des hasards à tout juste 24 ans, leur passion commune des êtres humains les rapprochent et ils deviennent amis. Dans ce livre, le jeune homme apporte un regard nouveau et vibrant sur le parcours de cette femme engagée.

  • Yalta, 1835. L'ancien danseur étoile Grishka, dit « le maître », monte avec sa troupe son « Ballet Signature », afin de marquer les esprits avec ce chant du cygne. Dans ce huis clos à la fois sombre et puissant se mêlent trahisons, passions, injustices et intrigues... mais surtout la musique de la belle et grande Russie qui vient magnifier, au centre de tout, cet art exigeant qu'est la danse classique.

  • Sur une petite île de l'océan Indien, le pouvoir du Président/Roi est absolu. Seules résistent encore la Résidente du Parlement, la Sinistre des Pitances et une journaliste. Les îles voisines se montrent menaçantes. La presse est corrompue ou muselée. La haine de l'autre ne fait qu'augmenter, les tensions montent et le peuple est au bord de l'implosion. L'archipel de Las Megalomanias n'a jamais été aussi proche de l'apocalypse.

  • L'auteur nous emmène en voyage au croisement des cultures africaine et occidentale. Inspiré par les sages métaphores de son grand-père, il déroule le fil de ses interrogations, de sa propre quête d'identité et expose ses réflexions sur le monde qui nous entoure. Dans une approche très humaniste et presque poétique, il met en lumière un dialogue entre les cultures, valorise les différences qui font leur force et leur complémentarité : un petit pas pour l'homme, nécessaire à franchir, vers la tolérance. Militant des droits de l'Homme et africaniste convaincu, l'auteur est un juriste engagé auprès des personnes dans leur accès aux droits en France. Il agit également dans les associations de la diaspora africaine et est fondateur de plusieurs structures qui accompagnent l'entreprenariat et la dynamique de développement en République de Guinée.

  • Pierre André Rullier a arpenté durant un demi-siècle ateliers de composition et rédaction.
    Il rapporte, dans Paris en 20 tabloïds, quelques-unes des nombreuses rencontres qui ont émaillé sa carrière de journaliste.
    Il y affirme également son désir brûlant de voir se maintenir le quotidien imprimé parmi les médias d'aujourd'hui.
    Pierre André Rullier dédie son ouvrage à tous les professionnels de la presse écrite, journalistes, secrétaires, metteurs en pages, rotativistes, tous enfants de la même famille.

  • Adama

    Cyril Hornoy

    « Jéricho. Ce n'est pas tant l'étranger qui m'inquiète que ce qu'il représente. (Temps.) On a construit ce lieu, ces murs qui serpentent la Cité. On les bâtit de nos mains, on sait de quoi ils sont faits. Ces murs ont été conçus avant tout pour dissuader, pour donner l'impression d'une muraille impénétrable. En réalité, ces murs n'ont rien d'infranchissable. Cet étranger représente une brèche dans la structure, dans notre constitution au sein même du groupe. Cette brèche, c'est la peur. Et quand d'autres viendront, car il ne sera pas le dernier et quand bien même il le serait, jamais nous ne reboucherons les plaies de cette nuit. ».
    Bâtis sur une terre isolée du reste du monde, les murs de la cité d'Adama reposent sur un principe simple : assurer la sécurité de ses habitants. Lorsqu'un étranger parvient à les franchir, la tension monte, créant une fissure entre ceux qui aspirent à un idéal révolu et ceux dont la lucidité est ancrée dans le présent. Que faire de l'étranger ? Tout le monde n'a pas la même réponse à cette question...

    Sur commande
  • Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • An in-depth study of soul music, or rhythm and blues, explores the role of African Americans in the evolution of American contemporary popular music.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Cet ouvrage est le fruit d'une préoccupation commune à différents travaux conduits ces dernières années autour de la question de l'usage des données statistiques dans les recherches sur le journalisme. En effet, les données statistiques apparaissent souvent à la fois comme un outil d'objectivation indispensable et un obstacle à l'analyse. Qu'elles proviennent d'institutions (CCIJP, caisse de retraite Audiens, INSEE) ou soient élaborées par les chercheurs eux-mêmes à partir de différents corpus (sondages, enquêtes par questionnaires, réseau social professionnel en ligne), ces données doivent être interrogées du point de vue de leurs conditions de production puisque celles-ci influent sur les types de recherches permises et sur les résultats produits.

    Pour croiser ces différents regards de chercheurs, l'ouvrage s'organise selon trois niveaux d'analyse du champ journalistique. Le premier prend en compte l'espace du groupe professionnel dans son ensemble (France et Belgique). Le second interroge l'espace plus restreint mais plus éclaté des entreprises médiatiques et des rédactions. Enfin, le troisième s'intéresse directement aux acteurs à travers les carrières des journalistes. Ce recueil fait suite à deux journées d'études organisées les 15 janvier et 13 décembre 2013 par le CARISM-ANR/AMMEJ et le CRAPE.

    Cégolène Frisque est maître de conférences en sociologie à l'Université de Nantes-IUT de La Roche-sur-Yon et chercheure au CRAPE-Université Rennes 1.

    Christine Leteinturier est maître de conférences honoraire en SIC à l'Institut français de presse-Université Panthéon-Assas, responsable du programme ANR-AMMEJ (2008-2012) et chercheure au Laboratoire CARISM.

    Avec les contributions de Gilles Bastin, Cégolène Frisque, Rémy Le Champion, Christine Leteinturier, Manon Libert, Olivier Pilmis et Jean-Louis Renoux.

    Sur commande
  • Cette pièce est basée sur «Le journal d'un fou» de Nikolaï Gogol paru en 1835, une nouvelle grotesque aux allures de récit presque fantastique dont l'écriture semble empreinte de théâtralité. Cependant, l'oeuvre d'Albina von Klix dépasse la simple adaptation et révèle une véritable création originale. Le personnage principal de la pièce est Monsieur Nez. Il habite New York et travaille comme assistant dans une compagnie d'assurances. Son intérêt principal : l'écriture. Il aime écrire et croit que seule cette activité a une signification dans la vie. C'est le motif principal de l'histoire. Monsieur Nez est écrivain et son imagination est supérieure à la normale. La pièce va ainsi suivre d'un côté le développement graduel d'une schizophrénie naissante et de l'autre, la tragédie d'un homme sensible face à la démence. Titulaire d'un doctorat en littérature comparative, Albina von Klix vit entre La Rochelle et New York. Auteure d'un premier livre intitulé «Two Theoretical Studies in Viennese Psychoanalysis : Toward a Theory of Life and Eros and Psyche», elle travaille en étroite collaboration avec Patrick Steinmann pour la traduction de ses oeuvres.

    Sur commande
  • Magic System, ce groupe de quatre Ivoiriens issus pourtant de quartiers défavorisés, a su tout au long de son incroyable carrière internationale faire découvrir le zouglou et donner un sens à sa musique. À travers cette biographie, la première qui leur est consacrée, nous découvrons que Magic System, ce n'est pas que cela. Le phénomène est bien plus vaste et, au-delà de leur succès, ce sont les actions entreprises par les gaous magiciens qui vont montrer à la jeunesse africaine et européenne qu'une autre voie est possible, quelles que soient les difficultés rencontrées au départ. La misère et les conditions de vie précaires ne sont pas une fatalité, preuve en est magistralement donnée ici par ce groupe dont l'auteur se fait élégamment le porte-parole, le temps de transmettre un véritable message d'espoir. Passionné d'écriture, Guillaume Vergès est un journaliste people ivoirien. Il est durant sept ans rédacteur en chef de Prestige Magazine, avant de devenir directeur de la publication de Select Magazine, qu'il a créé en août 2013. Il a également été le conseiller en communication d'Alpha Blondy.

    Sur commande
  • Wayatima, fille d'un Colonel riche et autoritaire, tombe malencontreusement enceinte d'Éloki, celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie. Troublé par cette nouvelle et ne sachant comment l'assumer, Éloki trouve refuge chez sa soeur. Mais quand le père de Wayatima découvre l'impensable, c'est une horde de militaires qui part à la recherche du responsable de ce « crime de grossesse »... Issan Giska Ntsila dévoile une pièce tragi-comique sur le comportement cruel de certains parents vis-à-vis de leurs filles en état de grossesse. À l'heure où la naissance d'un enfant « bâtard » est encore perçue comme un déshonneur, il révèle le triste sort réservé à ces jeunes femmes livrées à elles-mêmes. Dans un style fluide et parfaitement maîtrisé, Issan Giska Ntsila nous fait ainsi percevoir les scintillements du coeur. Suivant une mise en scène imaginative pleine d'émotions, il parcourt brillamment l'amour et la notion de grossesse dans certaines cultures. Emporté dans une lecture frénétique, le lecteur découvre alors la subtilité de l'auteur et sa vision de l'existence.

    Sur commande
  • Milos Slavik, violoniste de renommée internationale, ne vit que pour la musique. Après de nombreuses années de succès, il se voit projeté malgré lui dans les affres du silence. Sans exutoire possible, il sombre dangereusement dans une dépression qui va contaminer son corps. À travers le regard de la femme qui l'aime, le lecteur embarque dans un univers de lutte soudaine contre le désordre du destin. Dans cette quête, hymne inconditionnel au pouvoir salvateur de la musique et de l'amour, les pires événements prennent un sens, nous obligeant à nous transformer.

    Sur commande
  • Voici l'histoire de Thérèse de Gorla, dite Marquise ou Mademoiselle du Parc, fille d'un bateleur italien fixé à Lyon, devenue célèbre comédienne française. De son rôle d'Elvire dans « Dom Juan » à celui d'Arsinoé dans « Le Misanthrope », sa beauté et son port de reine lui vaudront de séduire les grands dramaturges de l'époque classique, Molière puis Corneille, sans oublier Racine qui lui écrira « Andromaque » en 1667. Le destin fabuleux de cette jeune femme s'écourtera mystérieusement au lendemain de ses trente-cinq ans, après une incroyable ascension. Histoire de France, confessions, amours et scandales sont les ingrédients finement travaillés de cette nouvelle création. Une mise en scène dévoilant un tableau historique essentiel et révélant une énigme ahurissante de cette même période : Corneille aurait-il écrit les pièces les plus célèbres attribuées à Molière ? Une hypothèse qui déchaîne encore les passions et nous offre un spectacle authentique ! Philippe Froget est avocat généraliste. Confronté chaque jour de sa vie professionnelle aux difficultés et grandeurs de notre Justice, il a toujours été passionné par l'étude des relations humaines au sein de cette institution, et par l'analyse des conséquences des jugements de quelques hommes sur la vie des autres. Il est déjà l'auteur de « Foutue Guerre », pièce de théâtre sur la Première guerre mondiale, d'« Ultime conviction », huis clos judiciaire et « Encore tant de choses à te dire », histoire d'amour impossible durant la seconde guerre mondiale.

    Sur commande
  • Est ici relatée la rencontre fortuite entre Julien, jeune adulte devenu pragmatique, et les personnages mythiques de sa jeunesse. Rompant avec sa vision désabusée du monde, il se réconcilie doucement avec son adolescence rêveuse, emplie de déceptions et d'incompréhensions. Confronté à un monde qu'il avait rejeté, il est condamné à vivre un rêve perpétuel auprès d'un amour désespéré. Julien apprendra-t-il de ses erreurs ? Comprendra-t-il enfin les souffrances des Hommes d'aujourd'hui ?

    Sur commande
  • Le secret de Léna

    Pierre Dumoulin

    « Tout d'abord, je trouve ridicule cette mode de l'apéro dînatoire... Encore une idée de bobos de gauche. Soit on prend l'apéro, soit on dîne, ou même on fait les deux. Pas la peine de faire comme si ! Tout cela pour éviter de mettre le couvert... » Entre vie de famille et perspectives professionnelles, Léna et Gabin coulent des jours sereins. À l'occasion de l'anniversaire de son épouse, Gabin décide de lui organiser une soirée qui va se révéler pleine de surprises pour tous les deux, mais également pour leurs amis et enfants.
    Amitié et oenologie, hommage à l'engagement des femmes d'aujourd'hui, cette oeuvre satirique multiplie les clins d'oeil et les rebondissements inhérents à la comédie bourgeoise.

    Sur commande
  • Daniella et Louis vivent à Buenos Aires. Leur tranquillité est bouleversée par l'arrivée d'un curieux visiteur dont les questions, intrusives, dévoilent un passé que l'on croyait enfoui. Que feriez-vous si un inconnu insinuait que votre meilleur ami est un ancien nazi ? Au nom de la sacro-sainte amitié, au nom de la fidélité qui en est la servante, au nom de la loyauté qui en est la garante, jusqu'où peut-on faire semblant d'être sourd et aveugle ? Huis clos déchirant, « Un tout dernier tango » explore les ressorts de l'amitié et de la manipulation. Philippe Froget est avocat généraliste. Confronté chaque jour de sa vie professionnelle aux difficultés et grandeurs de notre Justice, il a toujours été passionné par l'étude des relations humaines au sein de cette institution, et par l'analyse des conséquences des jugements de quelques hommes sur la vie des autres. Il est déjà l'auteur de « Foutue Guerre », pièce de théâtre sur la Première guerre mondiale, d'« Ultime conviction », huis clos judiciaire, « Encore tant de choses à te dire », histoire d'amour impossible durant la seconde guerre mondiale et d'« AiMe comme... Marquise », célébration d'une comédienne qui séduisit Molière puis Corneille.

    Sur commande
  • Entrez en scène

    Nut Monégal

    « Lily : Vous êtes un artiste, Patrick ! Jouer ces deux personnages avec tant d'authenticité ! J'ai cru voir la foule menaçante croiser le chemin de l'Empereur.
    Patrick : Merci, Lily.
    Albert : Bien sûr, Lily est mordue de théâtre. (Il rit) Dans sa lointaine jeunesse, il semble qu'elle ait fait partie de la troupe du Mime Marceau ! Elle était artiste, avant son mariage... » Dans « Combat à huis clos » se délivre un monologue empreint de suspense qui dépeint la résurgence des extrémismes dans notre société ; « Le mur mitoyen » plonge le lecteur dans l'absurde quand se déroulent sous ses yeux les interactions les plus étranges entre voisins au beau milieu de la nuit ; en?n, « Jeanne Moreau est morte » rend un vibrant hommage à celle qui fut l'égérie d'une génération. Trois pièces à la puissance narrative et à la profondeur de ré?exion abyssales.

    Sur commande
empty