Delcourt

  • Rusty Brown

    Chris Ware

    Dans son Nebraska natal, Rusty, victime des petites frappes de son école, s'évade en collectionnant les figurines de super héros. Lorsque Chalky White arrive dans son école, les deux enfants très proches se lient d'amitié. La première partie d'un récit choral vertigineux qui retrace la vie de multiples personnages émouvants et pathétiques...

  • Tous les ans lors d'une veillée Ben et ses copains jettent une lanterne dans la rivière et suivent son périple à vélo en longeant l'eau. Cette année, cependant, ils sont bien décidés à aller jusqu'au bout et découvrir exactement où se retrouvent ces lampions. Rapidement le petit groupe se sépare et Ben, accompagné de l'étrange Nathaniel, poursuivent seuls l'aventure. C'est alors que le voyage prend une tournure surnaturelle.

  • Un roman graphique de David Smalls, l'auteur de Sutures, qui dresse avec virtuosité le portrait brutal d'une adolescence masculine qui a mal tourné.
    Dans les années 50, Russel Pruitt, 13 ans, décide de suivre son père alcoolique en Californie après avoir été abandonné par sa mère. Obligé de se débrouiller seul dans Marshfield, une ville délabrée et hantée par un sadique tueur d'animaux, persécuté par une bande de garçons malveillants qui s'en prennent à lui parce qu'il est « pédé », Russel lutte pour survivre.

  • " berlin, la cité des pierres " est la première partie d'un captivant récit imaginé par jason lutes.
    Les personnages principaux de ce roman graphique, le journaliste kurt severing et l'artiste peintre marthe müller, évoluent au milieu d'événements historiques dramatiques, au temps des heures sombres de la république de weimar. " la cité des pierres " couvre une période de huit mois passés à berlin, de septembre 1928 au ler mai 1929, et reconstitue méticuleusement les espoirs et les combats de ses habitants, au moment où leur futur semble s'obscurcir devant la montée d'une ombre menaçante.

  • Unis par un engagement esthétique et militant, le journaliste Kurt Severing et l'artiste peintre Marthe Müller travaillent ensemble auprès des manifestants communistes du 1er mai 1929 alors que la montée du nazisme semble inéluctable. La vie nocturne de Berlin semble pourtant plus active que jamais à travers les boîtes de jazz, les égéries lesbiennes et les amateurs de cigares et de cocaïne.

  • Berlin, ville noctambule et artistique, est un personnage à part entière dans l'oeuvre de Lutes. En 1933, après des luttes fratricides entre nazis et communistes, Adolph Hitler accède pouvoir. Le couple formé par Marthe, une artiste peintre et Kurt, un journaliste engagé, assiste impuissant à l'emprise du nazisme sur la presse et la vie culturelle de leur cité. Bientôt, le monde entier va se déchirer.

  • Coupes d'immeuble, histoires étage par étage, flashbacks et narrations parallèles, les récits se mêlent et se répondent pour conter les interactions sociales d'un voisinage de Chicago.
    Relations familiales, liaisons amoureuses, séduction, paternité, éducation, les thématiques se développent au gré des choix du lecteur et construisent un récit fin et sensible. Une oeuvre inclassable et indicible.

  • Clyde fans

    Seth

    L'action se déroule dans un immeuble de Toronto, dans les années 1950, et dans les années 1970, au moment où l'entreprise fait faillite. Le récit mélange le parcours familial des frères Matchcard, abandonnés par leur père lorsqu'ils étaient enfants et dont la mère est sur le point de décéder, ainsi que le déclin de leur entreprise de ventilateurs devant l'avènement de l'air conditionné.

  • Square eyes

    ,

    Pour la première fois de sa vie, Fin sort du réseau. Quelques mois plus tôt, elle avait inventé un programme si puissant et étrange qu'elle était devenue invincible. Jusqu'à ce qu'elle ne le soit plus. Maintenant, elle est bloquée hors des systèmes virtuels qui contrôlent la société. Une autre femme vit dans son propre appartement comme si de rien n'était. Fin n'a pas le moindre souvenir de comment tout cela a pu arriver... Pendant ce temps, des gens disparaissent mystérieusement des rues de la ville et la technologie qu'avait inventé Fin pourrait en être la cause.

  • La vie est belle malgré tout

    Seth

    « La vie est belle malgré tout » disait la mère de Seth à son fils. C'est le titre de cette autobiographie désabusée, par un auteur nostalgique, né à la mauvaise époque et que la modernité désespère. Ayant découvert Kalo, un dessinateur des années 1950 dont le trait ressemble étrangement au sien, Seth part à sa recherche et ne découvre que 11 dessins de l'artiste...

  • Evita s'inscrit, comme Che, dans la volonté d'Hector Oesterheld de mettre en lumière les personnalités latino-américaines oubliées dans le contexte politique des années 1970. Le scénario a été abandonné à cause d'aléas politiques, puis redécouvert dans les années 2000. Un livre historique qui a bien failli ne jamais exister.

  • Hors-saison

    James Sturm

    C'est une période d'élections où Bernie Sanders, Hillary Clinton, Donald Trump sont autant de noms susceptibles de changer l'Amérique. À une échelle plus humaine la vie de Mark est aussi traversée par d'énormes changements. Il tente de surmonter l'épreuve de son divorce, la santé précaire de sa mère et l'inconstance de son boss. Au fil d'une élection qui présage du pire, ce père de famille fait ce qu'il peut pour préserver sa vie personnelle.

  • Monstres Nouv.

    Monstres

    Barry Windsor-Smith

    Windsor Smith fait remonter la personnalité complexe de ce monstre iconique à une enfance maltraitée, doublée d'expérimentations scientifiques menées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à partir d'essais scientifiques nazis. Autrement dit : comment la société américaine des années 1950 a engendré un monstre à partir d'autres monstres.

  • Avec Une case en moins Ellen Forney aborde la découverte du diagnostic de son trouble bipolaire chronique et les solutions qu'elle met en place pour en sortir, le tout avec humour et second degré. Dans Une case en plus elle explique, avec ce même ton décalé, comment stabiliser son état malgré le changement drastique de son traitement. Au programme sommeil, entourage, écoute, nourriture saine et beaucoup de dessins...

  • Un jour au marché, le grossiste de Mendleman refuse d'acheter ses tapis parce que son stock est, dit-il, trop important. La femme de l'artisan est sur le point d'accoucher : c'est la catastrophe. Lui qui était un artiste dans l'âme, tentant de saisir dans ses tapis brodés à la main la magie d'un lever de soleil ou d'une scène de rue, est soumis à la dure loi du marché. Dans ce remarquable roman graphique, Sturm dresse un portrait magnifique des communautés juives de l'Europe de l'Est au début du XXe siècle.
    Le Jour du marché est aussi un conte moral, qui montre à quel point de nouvelles forces sociales et économiques peuvent affecter une vie.

  • Seth sort fraîchement diplômé du College of Art and Design de Cincinnati et doit se lancer dans la vie active. Cependant, le discours de son principal, M. Lasky, n'est pas rassurant et le garçon se rend compte que, maintenant professeur, il doit passer aux choses sérieuses n'a aucune idée de la manière dont il faut s'y prendre. Ce n'est pas son sarcastique ami Jeff, lui aussi diplômé, qui va le rassurer. FICHE

  • Luba t.1

    Gilbert Hernandez

    Soeur, amante, mère, grand-mère...
    Luba est une bourlingueuse des relations humaines. Désormais, elle vit aux États-Unis, et s'occupe d'un bureau destiné à aider les sans-papiers mexicains. Devenue thérapeute, Fritz zozotte toujours autant. Doralis présente un show à la télévision. À 40 ans, Petra s'habille comme une gamine.
    Quant à sa fille, Vénus, elle vit dans un monde bien à elle :
    Fantaisie, imagination et... bande dessinée !

  • Chester Brown, adolescent brillant mais un peu gauche, fait l'apprentissage des relations amoureuses. Il ne sait pas encore aimer et n'est pas aidé en la matière. Autour de lui, l'école et ses vexations, des copains lourdingues. À la maison, ce n'est guère mieux, avec une mère schizophrène, bientôt internée, à l'affection si troublante : "Je suis ta mère. Si tu ne m'aimes pas, qui peux-tu aimer ?".

  • Luba t.2

    Gilbert Hernandez

    Luba s'efface un peu... pour mieux suivre les pérégrinations de Sergio, amoureux transi de Petra et amant de Fritz, les deux demi-soeurs de Luba ; celles de Doralas dont l'émission télé est déprogrammée alors qu'elle vient de révéler au public son homosexualité ; celles de Fortunato, le mari de Luba qui jadis fut défiguré lors d'un incendie dont on découvre un pan de son enfance extraordinaire !

  • Les solitaires

    Tim Lane

    Tim Lane revient avec des histoires toujours aussi sombres, qui revisitent les grands mythes contemporains de la culture populaire américaine. De la beat generation au punk rock en passant par les gangs de motards.

    Après "Noir c'est noir", paru en 2009, Tim Lane poursuit son panorama de l'Amérique des sans-grade, motards rebelles et autres clochards célestes. Un fan de punk s'enivre dans son pick-up, un gars quitte sa famille et roule jusqu'à un parc d'attractions abandonné, un jeune fugueur se retrouve dans un train de marchandises avec un vieux hobo... Un recueil d'une quarantaine d'histoires, qui se répondent entre elles, dans la lignée d'un Charles Burns.

  • Luba t.3

    Gilbert Hernandez

    Luba s'efface peu à peu.
    Désormais émigrée aux USA, elle semble en retrait, vieillie, désabusée.. Dans ce dernier volume, deux corpus principaux d'histoires courtes inédites en français : la suite du journal de Vénus (l'une des nièces de Luba, fan de BD qui adore raconter et se raconter des histoires) et de ravissantes saynètes enfantines, sorte de pendant des Peanuts adaptés à Love and Rockets.

  • Erigé en 1935 à Dominion, la ville art déco imaginée par Seth abrite un club très fermé où se côtoient les plus grands professionnels de la bande dessinée. Dessinateurs de presse, créateurs de comic strips et autres adeptes du dessin d'humour y devisent en sirotant des cocktails. Dans cet album, Seth décrit avec tendresse un monde qui est le sien : celui des dessinateurs nord américains.

  • Bye-bye Maggie

    Jaime Hernandez

    Désormais proche de la cinquantaine, Maggie vit seule. Elle doit faire face aux fantômes de son passé, remuer des secrets de famille encombrants. L'héroïne de Locas a perdu son frère et son boulot. C'est une période de remise en question. Elle revoit Ray, l'un de ses anciens boy-friend. Et puis un autre type, Reno, un artiste. C'est une nouvelle étape de sa vie racontée dans la saga Love & Rockets.

  • Leslie s'assoit devant sa page blanche chaque soir pendant un an et se donne pour mission de la remplir d'anecdotes, de souvenirs, d'aphorismes ou d'extraits du journal de Jules Renard. On y fait, par exemple, la connaissance de Stewart, rencontré dans un bar et dont le travail se résume à déterminer la date de la mort des abonnés de sa compagnie d'assurance ou les réflexions de son cafetier sur le monde du comics.

    Sur commande
empty