Littérature générale

  • La guerre de 1870 a douloureusement marqué les consciences ; ses funestes batailles et ses conséquences sont encore perceptibles aujourd'hui sur les plans culturel, linguistique et juridique.
    Roland Hoyndorf et Willy Schneider, tous deux passionnés par l'histoire du conflit de 1870, nous racontent ses causes profondes, les faits qui l'ont ponctué et ses conséquences sur l'Alsace et la Lorraine. Mais la guerre de 1870 eut des effets jusqu'à Paris et sema ses morts autour de Beaune-la-Rolande, Saint-Privat, Le Bourget, Le Mans, Dijon et bien d'autres lieux de notre pays. Cet ouvrage, remarquablement illustré, vous fera redécouvrir cette guerre oubliée.

  • Archi-connue et pourtant absente des dictionnaires !
    Parmi les mots qui commencent en «kn», on découvre «knock-out» (K.O.), mot anglais, «knickerbockers» (culotte), mot hollandais, et même «knout», mot russe (fouet), Mais pas de «Knack» !
    Seuls quelques ouvrages confidentiels tiennent le mot en stock :
    «Knack : nom féminin, saucisse alsacienne» !
    La définition est aussi pauvre en mots que le nom en voyelles et en syllabes.
    Pourtant chacun l'a déjà rencontrée, chacun l'a déjà mangée (sauf les végétariens et les végétaliens, mais ils ratent quelque chose).
    Elle est, avec la cathédrale de Strasbourg, la cigogne, le vin, la bière, la choucroute, la coiffe, etc. «un roc, un pic, un cap» (merci à Edmond Rostand et à Cyrano).
    Bref, un pilier, un monument du patrimoine alsacien !

  • Voilà une tradition sympathique : le carnaval est inscrit dans l'histoire des sociétés humaines comme un exutoire collectif face aux problèmes de l'existence.
    Pour supporter le quotidien, il fallait bien que l'individu puisse un temps sortir de sa condition d'esclave et devenir, l'espace d'une célébration dérisoire, le centre de tous les pouvoirs et fêter avec éclat cette éphémère nomination avant de retomber dans l'anonymat. Légendes d'ici et d'ailleurs, sur les rives du Rhin, dans les ports du grand large, dans le lointain Brésil, de partout et de nulle part, elles véhiculent toutes le même message d'espoir, la même quête d'un bonheur idéal, le même détachement face au quotidien sans lesquels la condition humaine ne serait pas tout à fait ce qu'elle est.
    Fêtons le carnaval...

  • Vous cherchez un livre sur l'Alsace ? L'ouvrage que vous avez en main n'est pas. un atlas de géographie, un traité de géopolitique, un manuel d'histoire, un recueil économique, un témoignage culturel, une plaquette touristique, un guide gastronomique, un conte ou une légende, mais. un peu de tout cela à la fois ! Pas de panique, il s'agit d'un résumé ! Qui essaye de vous faire sourire en plus, tout en se tenant à l'essentiel !

  • Pierre Pflimlin aurait eu cent ans le 5 février 2007.
    C'est l'occasion de rappeler la mémoire d'un homme qui a voué sa vie à la défense de l'intérêt supérieur de la nation, à la construction de l'Europe et à la réconciliation franco-allemande, ainsi qu'à la promotion de l'Alsace et de la ville de Strasbourg dont il fut le maire pendant 24 ans. Alain Howiller, président de la Fondation Alsace, ancien rédacteur en chef des Dernières Nouvelles d'Alsace, et Paul Collowald, qui fut directeur général de l'Information du Parlement européen et directeur de cabinet de Pierre Pflimlin, ont apporté leur concours à cet ouvrage.
    Leur réelle connaissance de l'homme d'Etat, de l'acteur régional décisif et de la grande figure européenne, ainsi que le témoignage de leur relation personnelle, constituent des éléments irremplaçables pour l'approche de cet homme d'exception, en même temps qu'ils incitent à la proximité et à l'affection de cet Alsacien d'une exquise courtoisie qui aimait à cultiver simplicité et disponibilité. Leur contribution est complétée par ce qu'on peut qualifier de testament politique de Pierre Pflimlin, le discours qu'il prononça, le jour de son 90e anniversaire, dans l'hémicycle du Parlement européen.

  • La mariée était en blanc

    Gérard Hoffbeck

    • Coprur
    • 17 September 2009

    L'histoire mouvementée de l'Alsace a profondément marqué les familles. Pour comprendre l'importance des bouleversements survenus au fil des siècles, il faut observer les parcours individuels. C'est à cet exercice que s'est livré Gérard Hoffbeck qui retrace ici le parcours de son grand-père né en 1877. Non pas qu'Alphonse Hoffbeck ait fait de «grandes choses» mais parce que, d'une certaine manière, il est «exemplaire» : un Alsacien issu d'une lignée d'immigrants implantés à Ottrott depuis la fin de la guerre de Trente Ans, sa jeunesse pauvre, sa formation ambitieuse en «France», son métier de tonnelier, son mariage avec une fille d'un milieu bien différent, et surtout sa guerre sous l'uniforme allemand. Tout cela dépasse d'autant plus le simple intérêt familial que les témoignages de cette qualité, abondamment enrichis de documents pieusement conservés, sont bien plus rares sur cette période que sur les années 1940 et la Seconde Guerre mondiale. Qui se souvient aujourd'hui que les robes sombres des mariées marquaient alors le passage au statut d'épouse ?

    Sur commande
  • Odilia codex

    Thierry Burkard

    • Coprur
    • 24 October 2008

    Le Mont-Sainte-Odile, qui domine la plaine d'Alsace, est un de ces sites mystérieux, un de ces "lieux où souffle l'esprit", comme aurait dit Maurice Barrés.
    Un professeur américain, Jerry Brown, s'efforce de découvrir ce qu'il appelle "le secret de sainte Odile" niais il disparaît prématurément dans la catastrophe aérienne de 1992. Douze ans plus tard, sa fille Odile reprend l'enquête. Elle est aidée par un étudiant d'Obernai, Franck Schweitzer, et par une jeune Allemande qui, étrange coïncidence, porte le prénom d'Ottilie. Leurs investigations les mènent de ruines médiévales en églises romanes, et des fontaines de pèlerinage aux rochers du Mur païen.
    La découverte d'un document énigmatique, "Odilia Codex", composé de poèmes obscurs, provoque l'intervention d'adversaires inattendus. Que viennent faire dans ce lieu paisible d'Alsace un groupe de néonazis ou l'intervention des services secrets américains ? Texte insolite, qui touche à tous les genres, comment le qualifier ? Réflexion érudite, où se mêlent les références historiques, politiques et littéraires, ou bien roman scout sur le thème de la chasse au trésor ? Polar on canular ?' L'auteur, normalien, germaniste, diplomate, publie ici un premier roman nourri de ses souvenirs d'enfance dans sa maison familiale d'Ottrot et de ses promenades dans la forêt légendaire.

    Sur commande
  • Le chant des saisons

    Reff Et Ehrismann

    • Coprur
    • 12 December 2008
    Sur commande
  • Les dieux oublies des vosges

    Guy Trendel

    • Coprur
    • 26 November 1999
    Sur commande
  • Sur commande
empty