Religion & Esotérisme

  • Christ paien (le)

    Tom Harpur

    • Boreal
    • 2 March 2006

    Longtemps avant l'ère chrétienne, les Égyptiens, comme d'autres peuples, croyaient en la venue imminente d'un Messie, fruit d'une naissance virginale, en une Madone à l'enfant, au Verbe fait chair. Les premières Églises ont fait de ces dogmes les fondements mêmes de la foi chrétienne, tout en occultant leurs origines. Ce qui avait d'abord été conçu comme un système universel de croyances, basé sur le mythe et l'allégorie, s'est transformé, entre les mains de groupes ultraconservateurs farouchement attachés à la lettre plutôt qu'à l'esprit, en une institution figée et dogmatique.
    Tandis qu'il retrace toute une vie de prière et d'étude, Tom Harpur fait sortir de l'ombre un corpus religieux universel basé sur la sagesse antique que l'Église catholique avait choisi d'oublier. Son message est clair : notre attachement aveugle à une interprétation littérale de l'Écriture est en train de tuer le christianisme. Seul un retour à une religion ouverte, qui prône que le Christ est en chacun de nous, nous permettra de comprendre qui nous sommes et ce à quoi nous sommes destinés.
    Tom Harpur partage ici son exploration personnelle de la spiritualité. À titre de chroniqueur au Toronto Star, Tom Harpur a servi de guide à des milliers de lecteurs pour aborder des questions aussi controversées que la véritable nature du Christ et la vie éternelle. Dans Le Christ païen, son livre le plus audacieux et le plus original, il remonte aux racines du christianisme. Ce qu'il y découvre transformera notre façon de concevoir la religion.

  • Ce nest que récemment que le modèle dune société politique fondée sur le respect de la pluralité des perspectives philosophiques, religieuses et morales sest imposé comme le plus susceptible de conduire à une vie harmonieuse du corps social et à lépanouissement de ceux qui le composent. Un large consensus sest établi autour de lidée que la « laïcité » est une composante essentielle de toute démocratie libérale. Mais quest-ce au juste quune société laïque ? Bien que des travaux récents en sciences sociales, en droit et en philosophie aient permis des avancées majeures sur le plan de la compréhension de la laïcité comme mode de gouvernance, une analyse conceptuelle des principes constitutifs de la laïcité manquait toujours à lappel. Ce livre vient remédier à une telle lacune Pour les auteurs, les deux grandes finalités de la laïcité sont le respect de légalité morale des individus et la protection de la liberté de conscience et de religion. Cest pourquoi la laïcité doit aujourdhui se comprendre dans le cadre plus large de la diversité des croyances et des valeurs, religieuses ou non, auxquelles adhèrent les citoyens.

  • L'autre thomas d'aquin

    Martin Blais

    • Boreal
    • 11 October 1993
    Indisponible
  • Infatigable bâtisseur, qui a laissé à Montréal un héritage architectural de tout premier plan, politique d'une habileté remarquable, leader spirituel qui a marqué toute une société, Ignace Bourget est un géant qui domine son siècle. Pourtant, l'évêque Ignace Bourget de Montréal (1840-1876) a longtemps fait l'objet de critiques très dures. On lui a reproché son autoritarisme, son étroitesse d'esprit, sa mesquinerie et son attachement à une idéologie carrément réactionnaire, renfermée sur elle-même et nettement pernicieuse. Bourget est devenu une figure caricaturale, honnie et ridiculisée par ses détracteurs. Ce n'est pas seulement le personnage qui est visé, mais également son époque. En effet, un large consensus s'est formé au Québec depuis la Seconde Guerre mondiale concernant le siècle précédent, que le sociologue Marcel Rioux a qualifié de notre « Moyen Âge » . L'heure est maintenant venue de réexaminer le rôle culturel et politique qu'ont joué l'évêque et son Église à l'époque de l'Union et de la Confédération. Roberto Perin refuse de reprocher à Ignace Bourget d'être un homme de son temps plutôt que du nôtre. Il montre plutôt comment l'évêque exprime les aspirations d'une collectivité, comment il est une figure centrale dans l'histoire du Québec moderne, assurant le lien entre l'âge des patriotes et celui de la Révolution tranquille.

empty