Littérature traduite

  • Un enfant tout gris, trouve la clé d'une porte mystérieuse et demeurée longtemps close. Il va l'ouvrir, la franchir et rencontrer, dans un univers bucolique et coloré, des personnages énigmatiques mais néanmoins fort sympathiques. Sous ses apparences oniriques et fantastiques, cet album parle de la différence, de la rencontre avec l'autre qui nécessite le dépassement des préjugés, ou plus simplement l'évasion dans l'imaginaire. Chacun se sentira d'autant plus libre d'interpréter cette histoire qu'elle est absolument sans texte... excepté quelques dialogues dans des langues indigènes de pure invention. L'enthousiasme, la bonne humeur qu'il dégage sont une invitation à ouvrir des portes, à une époque où l'on construit plutôt des murs.

  • Comme beaucoup d'enfants, Arian a peur du noir le soir, lorsqu'il va au lit. Il craint que le loup ne vienne le manger, alors il allume sa lampe de chevet...
    Illustratrice tchèque vivant en Italie, Lucie Müllerová s'adresse aux plus petits avec ses compositions de papiers découpés graphiques et désuètes à la fois. Javier Sobrino et elle proposent d'encourager les jeunes enfants en proie aux peurs enfantines à chercher le réconfort de leurs parents mais aussi à puiser dans leur imagination de quoi lutter et se défendre. Pour apprendre à être autonome, mieux vaut commencer tôt !

empty