Albin Michel

  • La "biodiversité" recouvre la variété des formes de vie sur terre. Elle est aujourd'hui menacée de toutes parts. Quels sont les enjeux de la protection des espèces et des milieux naturels pour l'avenir de la biosphère et des hommes ? Ce livre essentiel répond à cette question, et à bien d'autres encore.

    Comment inventorier la richesse en espèces de la planète (1,6 millions d'espèces connues sur un total pouvant atteindre 50 millions) ? Comment retracer l'histoire biologique mouvementée d'une terre en évolution permanente, histoire dans laquelle l'espèce humaine est devenue un acteur prépondérant ? Que signifie "conserver la biodiversité" ? Comment les idées se sont-elles formées, oscillant sans cesse entre des points de vue différents sur ce que devraient être les relations des humains avec la nature ?

    Par décision de l'ONU, 2010 est l'année de la Biodiversité. À cette occasion, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, l'UICN, une organisation qui réunit plus de 80 gouvernements et plus de 1000 ONG, va promouvoir une "Éthique de la Biosphère".

    Patrick Blandin, l'un des initiateurs de ce projet, nous livre ici ses propositions pour l'élaboration d'une éthique évolutionniste dans un remarquable et indispensable plaidoyer pour que "Nature vive"...

  • Notre Univers ne serait pas né avec le Big Bang : un univers préexistant se serait effondré sur lui-même avant de rebondir et d'entrer de nouveau en expansion. C'est ce que suggèrent certaines propriétés de la théorie de la gravitation quantique à boucles, ou « théorie du grand rebond ». Très schématiquement, la théorie de M Bojowald est la suivante : on peut prolonger la structure de l'espace-temps avant le temps zéro, c'est-à-dire celui du Big Bang supposé ; il y a alors un « avant Big Bang ». Si l'on représente le facteur d'expansion de l'Univers au cours du temps, celui-ci effectue un mouvement rappelant celui d'une balle rebondissant éternellement de façon élastique (Bouncing Universe). C'est dire si cette théorie ouvre la voie à une réflexion qui va bien au-delà de la physique quantique, jusqu'aux confins de la métaphysique. L'auteur ne se prive pas de nous y entraîner ; il nous explique clairement et sans formule mathématique les fondements physiques de sa théorie. Il entraîne son lecteur vers un voyage passionnant dans le passé de L'Univers.

  • Et si le gaz carbonique (et non le « carbone ») n'était pas le coupable unique de tous les maux climatiques de la Terre ? Nécessaire à la photosynthèse, il est aussi nécessaire à la survie de la biosphère. Au-delà des polémiques stériles, l'auteur veut nous amener à une réflexion scientifique rigoureuse sur un sujet controversé ; il démontre aussi que faire porter tout l'effort sur la réduction des émissions carbonées n'est sans doute pas justifié. Lors du G8 de Deauville, Etats-Unis, Canada, Russie et Japon annonçaient vouloir se désengager du protocole de Kyoto après 2012. Que fera l'Europe pour ne pas risquer de pénaliser son économie face à ces quatre grands ? Car la question de nos ressources énergétiques est bien réelle et l'auteur en pose les termes de façon claire.
    Dans ce livre provocant, l'auteur nous amène à réfléchir sur des choix politiques qui lui semblent scientifiquement discutables et apporte une contribution capitale dans un débat marqué par la passion. Sans arriver aux positions extrêmes soutenues par certains, François Gervais passe en revue les mesures à prendre pour sauver le climat et assurer l'avenir énergétique de notre société.

    Sur commande
  • Où en est la biologie moderne et que nous apprend-elle sur le fonctionnement du corps humain ?
    L'intérêt principal de ce livre est de nous permettre de comprendre que, de l'ADN à la cellule jusqu'à l'être organisé, et du fonctionnement du cerveau à celui des microbes, les mécanismes biologiques de base sont les mêmes et se distinguent simplement par un « recyclage », une réutilisation de phénomènes fondamentaux, puis leur mise en interactions et leur adaptation à des situations données.
    Pour nous aider à comprendre cette mécanique complexe, J.-P. Henry a recours à des métaphores qui éclairent l'explication. Construction par « briques » de cellules juxtaposées, porteuses du précieux génome, formidable machine thermique et hydroélectrique dotée de nanomoteurs et d'un système cérébral hors du commun, le corps humain est présenté comme jamais.
    C'est à travers ce voyage exhaustif et passionnant, parcourant toutes les fonctionnalités biologiques que la science maîtrise aujourd'hui, que nous trouvons les clés de cette nouvelle approche synthétique du vivant, donc de nous-mêmes.

  • Que savons-nous de l'avenir ? Quel sera l'état de nos connaissances dans quarante ans ? Comment pouvons-nous l'entrevoir sans faire de sciencefiction ? Ce livre apporte une réponse, par une réflexion prospective sur la science et la technologie à l'horizon 2050 : des « ruptures » (des nouveaux concepts, des théories nouvelles) pourraient-elles changer la donne ?
    Parviendrons-nous à mieux comprendre les mécanismes du vivant et de la conscience ? Pouvons-nous envisager un renouvellement des théories de la matière et de l'univers et l'avènement d'une nouvelle informatique, etc. ?
    La prospective prend en compte les besoins de la société (dans les domaines de l'énergie, du travail, de la santé et de l'alimentation, de la sécurité) qui auront un impact sur la recherche (une nouvelle robotique, l'utilisation en médecine des thérapies géniques, des innovations dans l'énergie, etc.). Elle doit aussi anticiper l'évolution des liens entre science et société :
    - la recherche, vecteur de l' « économie de la connaissance », échappera-telle à la dictature du temps court et rendra-t-elle le monde plus lisible ?
    - une nouvelle géopolitique de la science et de la technologie et de nouveaux modes de production des connaissances émergeront-ils ?
    - comment engager le débat sur les choix technologiques et la dimension éthique des enjeux?
    C'est à ces questions que l'auteur, armé de sa longue expérience de responsable de la politique scientifique française, tente ici de répondre, à travers des scénarios du futur.

    Sur commande
  • Nos vies se déroulent sur une petite planète confortable, la Terre, qui tourne autour d'une étoile parmi d'autres, le Soleil. Il existe deux cents milliards d'étoiles comme la nôtre dans la Galaxie, et nous savons à présent que beaucoup d'entre elles sont entourées de planètes. Parce que cette prise de conscience à l'égard de notre environnement est primordiale pour le devenir de l'humanité, Sylvie Vauclair entreprend depuis des années de mettre les dernières découvertes scientifiques à la portée du grand public. Elle retrace ici l'histoire de la Terre avant de nous emmener visiter des espaces lointains, d'où notre planète n'est plus qu'un point bleu, perdu dans l'immensité des cieux. À quoi ressemblent les planètes observées autour des étoiles du ciel ? Existe-t-il de la vie quelque part ailleurs dans l'espace ? Comment les mondes disparaissent-ils ? Chaque avancée engendre d'autres questionnements, qui ouvrent eux-mêmes de nouvelles perspectives à la pensée humaine.

    Sur commande
  • Brigitte Senut nous convie ici à partager une double aventure. Une aventure scientifique, à la recherche des êtres vivants peuplant l'Afrique australe et orientale à la fin de l'ère tertiaire et au début du quaternaire. Une aventure humaine aussi, car à travers son travail de terrain, elle a été confrontée aux difficultés et aux conflits politiques et sociaux des populations les plus retirées des territoires où son travail de fouilles l'a conduite.
    Cherchant à reconstituer les environnements passés et les conditions d'évolution des ancêtres des grands singes et de l'homme, elle a mis à jour au Kenya des restes du plus ancien ancêtre avéré de la lignée humaine, Orrorin tugenensis, vivant il y a 6 millions d'années.
    En décrivant de façon abordable son travail scientifique, l'auteur nous fait partager l'émotion de la découverte des restes de ce petit singe bipède, vivant dans le grand Rift. Émotion, mais aussi interrogations scientifiques sur la spécificité de notre espèce humaine : la marche debout...

    Sur commande
  • Penser le temps est une faculté éminemment humaine, mais cette notion n'est pas pour autant une pure invention de l'esprit. Nous le mesurons pleinement quand nous commençons à penser à l'histoire de la Terre : apparue il y a 4,6 milliards d'années, elle risque de disparaître dans 4 autres milliards d'années, quand le soleil deviendra géant avant d'exploser.
    Entre l'instantanéité du temps vécu et la représentation de ces longues périodes historiques, géologiques ou cosmologiques, l'être humain peine à se situer et à se représenter exactement chronologies et moments.
    C'est la remise en perspective de ces notions que développe P. de Wever dans cet ouvrage, en partant de la mesure du temps instantané pour aller vers des méthodes de datation des temps longs et nous entraîner dans la reconstitution de l'histoire de la Terre, à travers une passionnante démarche de détective du passé. Les grandes crises de la biodiversité, les évolutions biologiques, les modifications terrestres se mettent alors peu à peu à leur juste place dans l'esprit du lecteur pour lequel la chronologie des évènements ayant affecté notre planète devient compréhensible.

    Sur commande
  • Le rythme d'extinction des mammifères marins est très supérieur à celui de l'extinction naturelle (on parle aujourd'hui d'une accélération de mille fois supérieure !) et n'a aucune raison de diminuer dans les siècles à venir.
    Sur les 5491 espèces de mammifères recensées, 1131 sont menacées (493 sont « vulnérables », 450 en « danger », 188 « en danger critique d'extinction »), et 78 sont éteintes (76 définitivement et 2 uniquement à l'état sauvage). Pour quelles raisons ces espèces disparaissent-elles ? On invoque souvent la responsabilité de l'homme, mais il ne semble pas toujours être seul en cause.
    À travers l'étude de cas précis, Jean-Pierre Sylvestre montre les différents facteurs mettant en danger ou causant l'extinction des espèces. Il nous rappelle tout d'abord la diversité des mammifères marins, puis évoque les histoires d'espèces disparues ou actuellement menacées - baleines, morses, sirènes ou loutres - dont il a parfois suivi en direct la disparition.
    Mais l'ouvrage n'est pas qu'un long message désespéré ; il envisage même la découverte d'espèces nouvelles et nous plonge au coeur de la question de la biodiversité.

    Sur commande
empty