Akfg

  • Nostradamus

    Michel Vergé-Franceschi

    • Akfg
    • 5 June 2019

    Nostradamus est un personnage mondialement connu à cause de ses Prophéties. Mais les multiples tentatives de compréhension de celles-ci ont occulté la biographie de l'homme vite qualifié de charlatan ou d'imposteur. Michel Vergé-Franceschi auteur de très nombreuses biographies s'intéresse plus particulièrement à Michel de Nostredame. Médecin provençal, né à Saint-Rémy-de-Provence, Nostradamus fut un véritable homme de sciences comme ses deux arrière-grands-pères médecins du Roi René, comte de Provence. Ce livre replace ce condisciple de Rabelais à l'université de Montpellier dans son milieu : celui des Juifs convertis d'Avignon, Arles, Carpentras, Salon-de-Provence, où il est mort sous Charles IX

  • Voici enfin la première biographie autorisée et préfacée par Brigitte Bardot elle-même, une vibrante histoire écrite par son ami et confident Bruno RICARD, supervisé par Jean-Jacques Jelot Blanc historien du cinéma et vedettes de grandes vedettes de film de l'âge d'or du cinéma français comme Gabin, De Funès, Bourvil ou encore Michel Serrault. Biographie méticuleuse de 500 pages révélatrices, suivie d'une filmographie et d'une bibliographie les plus complètes jamais éditées, argumentée par près de 200 témoignages de comédiens, dont Alain Delon ou encore Gérard Depardieu et bien d'autres. Saviez-vous qu'elle à refuser plus de 100 films et des contrats hollywoodiens avec les plus prestigieux partenaires tels que Steve MC QUEEN dans Bullit et Clint Westwood dans Sierra Torride ? Une extraordinaire saga de 500 pages pleines de révélations, sans oublier ses incessants combats pour la cause animale ou pour la défense de la France.

  • « Silence, on tourne ». Trois mots, une prophétie. Nous sommes le 18 août 1954 et le jeune Jean-Philippe Smet s'avance, comme attiré par la lumière des projecteurs. Figurant dans « Les Diaboliques » d'Henri-Georges Cluzot, la scène est une révélation. Quelques secondes d'apparition, une véritable addiction. Johnny Hallyday était né. Jean-Jacques Jelot-Blanc revient sur la carrière cinématographique de celui qui deviendra « l'idole des jeunes ». Embrassez le destin d'une étoile.

  • Jean-Paul BELMONDO est né à Neuilly-Sur-Marne le 9 avril 1933, est un acteur français, producteur de cinéma et directeur de théâtre. Cet ouvrage présente ses plus belles images de films qui l'ont poussé en 1989 à gagner le césar du meilleur acteur pour son rôle dans itinéraire d'un enfant gâté ainsi qu'un palme d'honneur au cours du festival de cannes 2011.

  • Véritable phénomène spontané, le rock garage s'est répandu au milieu des années 60 sur tout le continent américain. Des milliers de groupes locaux, inspirés par la vague britannique du swingin' london ont livré comme réponse un rock enthousiaste et énergique. Enregistré avec les moyens du bord, le rock garage est une musique définitive et sans concessions. Ce livre, abondamment illustré, propose l'essentiel et le meilleur de ces disques de vanités véritables témoignages d'une Amérique en pleine émoi électrique !

  • La campagne de Haute-Égypte demeure l'une des plus méconnues de l'épopée napoléonienne. Bien plus que l'expédition militaire, la campagne scientifique a fait l'objet de nombreuses études et analyses. La conquête de la Haute-Egypte demeure pourtant essentielle dans la pacification du territoire et s'avère indispensable pour contrer le chef mamelouk Mourad Bey. Desaix avec ses trois mille hommes, devra s'adapter au désert et aux stratégies mameloukes, en s'appuyant, souvent avec succès, sur la flottille du Nil. Pour les deux adversaires, il est nécessaire de contrôler le fleuve. Campagne terrestre avant tout, la campagne de Haute Egypte est aussi l'occasion pour les marins français de d'épauler les forces de Desaix, avec une flottille tant locale que française, véritable alliée dans la maîtrise des berges du Nil, et outil logistique de transport de troupes. Ainsi, la campagne de Haute Egypte sera l'occasion de suivre aussi les évolutions de la flotte française, de Toulon jusqu'aux confins de la première cataracte dans un affrontement entre deux hommes et deux tactiques opposées.

  • Le 19 Mai 1968, trois jours après la date anniversaire de la mort de Django Reinhardt, à Samois-sur- Seine, 25 ans plus tôt, la commune des bords de Seine, rendait un vibrant hommage au célèbre guitariste qui avait inventé un style nouveau de jazz, à partir de la musique « manouche ».
    Nouvel habitant de Samois, le journaliste Jean-François Robinet s'était largement impliqué dans l'organisation de l'évènement avec la Première chaîne de télévision, dont il était l'un des présentateurs du journal. Puis, il a pris part à chacun des hommages suivants, tous les cinq ans jusqu'en 1983. A cet été date, devenu Maire, et après avoir créé une Association dédiée, il a décidé de fonder le « Festival International Django Reinhardt », qui se déroulerait chaque année, au mois de juin.
    Après 44 ans de Présidence, il a passé la main au vice-président, Jean-Pierre Guyard, mais est resté dans l'Association et a été nommé par ses membres Président d'Honneur-fondateur. Trente huit éditions ont été réalisées depuis 1968, dont il n'a manqué aucune. Ce sont ces 50 ans d'hommage à Django Reinhardt qu'il nous fait vivre, avec les témoignages de ceux qui ont fait, et font encore, le mythique Festival de jazz de Samois, dominé par la musique « manouche ».

  • Bertrand Tavernier

    Etienne George

    • Akfg
    • 23 November 2017

    Dévoreur d'images, nourri de théâtre, de comédiens, de Maîtres divers, Bertrand Tavernier est avant tout un écrivain de cinéma. Le livre publié chez AKFG retrace l'homme, le réalisateur toujours au service des artistes. À travers les souvenirs très vivants du célèbre photographe Étienne George, on surf sur des anecdotes parlantes, des trouvailles cocasses, des hommages sensibles de réalisateur, grands acteurs. Sabine Azéma, Mélanie Thierry, Jean Claude Missiaen, Thierry Lhermitte, et bien d'autres ... prêtent leur plume et apportent leurs remarquables témoignages pour dessiner le portrait de Bertrand Tavernier qui nous préface cet ouvrage. Cet émouvant cinéaste, engagé, passionné d'histoire. Mieux qu'un film, c'est le cinéma qu'on sublissime !

  • Beaucoup d'internés de la grande Guerre comme Fernand Barbier ont rencontré ou écrit à leur retour combien ces quatre années avaient été particulièrement dures à supporter. Ce médecin-major de 2ème classe a choisi pour laisser son message à a postérité, la peinture et le dessin. A travers le regard du peintre, nous pouvons voir et sentir la souffrance de ces hommes enfermés à Güstrow, en Poméranie.

    Le sujet des prisonniers est rarement abordé par les historiens de la Grande Guerre, pourtant leur nombre a été considérable, mélangeant civils et leurs familles, dans des conditions d'installations extrêmement mauvaises, comme le montre les dessins l'arrivée à Güstrow : des tentes posées sur des marécages et surveillées par de miradors.

    Le docteur Rigollot-Simonnet, prisonnier au même camp en fait le même constat.

  • Fontainebleau, ce fameux « studio grandeur nature à deux pas de la Capitale », personnalise autant l'univers des premiers âges de la civilisation que les vaillantes épopées romaines représentent aussi bien l'imagerie de décors gaulois que d'odyssées africaines de la brousse, ou des scènes de conquête de l'Ouest américain. Dès lors, reconnus dans tous les genres cinématographes, de toutes nationalités, de très nombreux réalisateurs se sont succèdes dans les vastes étendues verdoyantes, les chaos rocheux, les plaines désertiques, les immenses sablons, les landes sauvages, ou les épaisses futaies de ces décors de rêve et d'exotisme si proches de Paris.
    Dès le début du XXème siècle affluèrent sur les écrans les premiers films tournés à Fontainebleau. Et plus de cent ans plus tard se poursuit sans cesse sur les écrans une belle histoire d'amour entre la cité impériale et le 7ème art !

  • Le narrateur apprend qu'une vieille dame inconnue lui a légué une magnifique villa construite vers 1900 en bord de Seine : Les Aphrodites.
    Des femmes exceptionnelles y ont vécu. Lili, la cocotte. Charlotte, sa dame de compagnie. Et Louise, que les deux femmes élèveront ensemble.
    Le lecteur découvre l'histoire de cette maison, de 1895 à 2015 : Belle Époque, crue de la Seine en 1910, Années Folles, Occupation, années 60... Au fil du temps, la villa sera un lupanar de luxe ou une pension pour artistes.
    Des personnages attachants aident le narrateur à dissiper les ombres qui planent sur cette maison : Lucrèce, qui tire les cartes ; José le Gitan guitariste persécuté pendant la guerre...
    Une fois percé le secret des Aphrodites, le narrateur va vivre une résilience : après un deuil, il a tant de belles choses à vivre encore.

  • Lettres des soldats de Napoléon interceptées par les Cosaques Septembre-octobre 1812 « Ma chère mère, je vous annonce avec plaisir que l'armée française dont je fais partie est entrée le 14 de ce mois dans la grande ville de Moscou. » C'est par ces mots que le 20 septembre 1812 le sous-lieutenant Cointin annonçait à sa famille la conquête par les Aigles napoléoniennes de l'ancienne capitale de la Russie. L'occupation de la ville était pour les hommes de la Grande Armée l'aboutissement de trois mois d'une campagne éprouvante qui avait commencé un matin de juin sur les bords du Niémen. C'est au travers de 187 lettres conservées dans les Archives Russes, que l'on découvre le quotidien des soldats français qui occupèrent Moscou en septembre-octobre 1812. Pour une bonne part inédits ces documents lèvent le voile sur les coulisses de la Grande Armée, et dévoilent au travers les mots des soldats les aspirations, les peines et les joies de ces hommes qui ont participés à la plus grande aventure militaire du XIXe siècle.

  • Derrière ses lunettes noires, on reconnait Steve Macqueen, sa belle gueule et sa leçon de styles. Sous la plume d'un des auteur d'AKFG, on sillonne ses innombrables films où le comédien dompte successivement ce charme véritable pulsation secrète, ce regard qui vous enlève, cette vitesse qui franchit tous les objectifs. Acteur, réalisateur, Steve Macqueen transformait les rôles en forces et les signait toujours avec la plus élégante des virilités. Ce livre de photos n'a pas besoin de légendes, il en est déjà une.

  • Backstage est une balade dans les coulisses du festival.
    Une chronique réalisée entre 2004 et 2015 à Samois-sur-Seine, puis à Fontainebleau depuis 2016.

    « Les coulisses, c'est là que tout se décide, s'inquiète, s'intrigue, se célèbre. Le troisième oeil d'Anthony Voisin éclaire ce monde caché avec un amour et une finesse inestimables ».
    Laurent de Wilde

  • Benjamin Merlin, chercheur en supraconduction au sein d'une entreprise en fourniture énergétique, découvre le procédé´´ de la création d'électricité´´ a` partir de l'espace environnant et du magnétisme. Honnête et naïf, il croit que son employeur le récompensera de cette innovation et c'ést lé début d'uné cavalé sans fin, uné branché dé l'organisation mondialé décidé dé lé supprimer, sa fuite le conduira auprès du monde Manouche et forain ; l'art dé vivré dés gitans lui permet de dissimuler bien des choses, mais aussi sa machine, une nouvelle fois repérée, Merlin sera aidé par le roi des forains.

    Dix-huit ans plus tard, le combat continuera grâce à son fils.

  • Engagés sur un clic

    Manon Laporte

    • Akfg
    • 18 October 2019

    Femme d'engagement et de conviction, Manon Laporte n'a pas attendu la politique pour faire oeuvre de citoyenneté. La pédagogie de terrain, l'enseignement précoce des droits et devoirs de la vie en démocratie, ont été son cheval de bataille auprès des jeunes avant même de devenir élue municipale à Montreuil. Car c'est en zone prioritaire qu'elle a choisi de fourbir ses premières armes, en passionnée du terrain, pas forcément de celui qui est gagné d'avance. Sa soif de parler vrai, son contact facile, sa capacité d'écoute en ont fait une diagnos-tiqueuse autant qu'une force de propositions, notamment en matière de cohésion so-ciale et de vie républicaine. Consciente des feux qui couvent, elle nous livre ici son parcours, sa colère, mais aussi son analyse et ses raisons d'espérer : « oui, les Français sont encore capables de s'engager pour la liberté, l'égalité et la fraternité, mais ils ont changé, les jeunes no-tamment. Ce ne sont plus les mêmes causes qui mobilisent, ni les mêmes biais qui per-cutent, mais leur capacité d'élan est une immense promesse ». Ses idées, ses proposi-tions, son action politique, placent nécessairement l'humain au coeur de tout !

    Sur commande
  • Ivry-sur-Seine 1900

    Collectif

    • Akfg
    • 15 November 2017

    Un livre plaisir, qui se balade. Une promenade historique, le fil conducteur de ce parcours ludique où il devient amusant de comparer l'avant et l'après.

    Priorité donnée à l'image donc, avec des légendes détaillées et parfois certaines anecdotes croustillantes.

  • Feuilleter les pages de cette collection incite à une promenade d'hier et d'aujourd'hui. Parfois on aura envie d'en savoir plus ; parfois on aura envie de prendre les images d'hier comme guide des découvertes d'aujourd'hui. En tout cas cet arrêt sur les images d'une période révolue montre que nos nos villes et nos villages ont bien traversé le XXe siècle. Le XXIe ne fait que commencer.

  • Feuilleter les pages de ce livre incite à une promenade d'hier et d'aujourd'hui. Parfois on aura envie d'en savoir plus ; parfois on aura envie de prendre les images d'hier comme guide des découvertes d'aujourd'hui. En tout cas cet arrêt sur les images d'une période révolue montre que nos deux villages ont bien traversé le XXe siècle. Le XXIe ne fait que commencer.

  • Feuilleter les pages de ce livre incite à une promenade d'hier et d'aujourd'hui. Parfois on aura envie d'en savoir plus ; parfois on aura envie de prendre les images d'hier comme guide des découvertes d'aujourd'hui. En tout cas cet arrêt sur les images d'une période révolue montre que nos deux villages ont bien traversé le XXe siècle. Le XXIe ne fait que commencer.

  • Dis Michel, c'est quoi la Corse est un ouvrage destiné aux enfants (et à leurs parents). Michel Vergé-Franceschi entame ici un dialogue avec un petit garçon -Jean- d'une dizaine d'années, et tout au long des chapitres il répond aux questions de l'enfant. Au bas de chaque page, si l'enfant est un adolescent, celui-ci trouvera dans des notes très précises de quoi nourrir sa curiosité. Ou alors ses parents pourront encore davantage le renseigner s'ils lui font la lecture le soir en lui montrant les magnifiques illustrations de Christian Torcheux, architecte D.E. Le texte, les notes et les illustrations offrent au lecteur un panorama complet de ce qu'est la Corse.

  • Le vénérable château de Fontainebleau, où veille encore l'esprit de sept siècles d'occupation pratiquement ininterrompue, porte encore largement la marque, sinon le goût, du dernier couple de souverains ayant occupé les lieux : l'empereur Napoléon III et l'impératrice Eugénie.
    Le visiteur d'aujourd'hui s'étonnera en effet de trouver, entre les puissants souvenirs de François 1er et de Napoléon, un Second Empire particulièrement présent, écho lointain de brillants et volontiers estivaux séjours qui, sans avoir la célébrité des fameuses « séries » de Compiègne, possédaient cependant une place toute particulière aux yeux de ces augustes visiteurs.
    L'occasion est donc toute trouvée de se replonger dans cette période d'une vingtaine d'années où le château et la ville vivaient à l'unisson des voyages de Leurs Majestés, venus passer quelques semaines, sinon quelques mois, dans une résidence qui revêtait alors un doux parfum de villégiature.
    Par des aménagements nombreux, souvent modernes, parfois surprenants, les hôtes impériaux vont, sous une apparente décontraction, méditer et respecter les oeuvres de leurs prédécesseurs tout en inscrivant à leur tour un nouveau chapitre à la très longue histoire de la « demeure des siècles ».
    Entre palais d'Etat et château de vacances, le Fontainebleau de Napoléon III se révèle alors comme un lieu incontournable, et méconnu, du Second Empire, gardien de l'Histoire, et des histoires, qui ne demandent qu'à être redécouvertes.

empty