Langue française

  • Premier volume de "Révolution", une trilogie sur la Révolution française, "Liberté" ressuscite 1789 en se promenant dans tous les étages de la société. Une fresque grandiose, brassant de multiples personnages et qui totalisera près de 1000 pages. Un livre-événement, par les auteurs d'"Eloi". 

  • Dans le désert d'Atacama, au Chili, une ornithologue et un homme sauvage se rencontrent et partagent, en milieu hostile, une chorégraphie pantelante.

  • Un employé de la Manufacture d'Armes de St-Etienne pratique la "perruque" et construit secrètement le moteur du bateau avec lequel il partira naviguer. Un formidable hommage au monde ouvrier. 

  • Les amours tumultueuses de Mussolini et de sa maîtresse Clara, d'après le journal intime de celle-ci, récemment publié en Italie (inédit en France). Par les auteurs de 'Yékini, roi des arènes', Prix Révélation au festival d'Angoulême 2015.

  • Beta...civilisations

    Jens Harder

    'Beta...civilisations' est le deuxième volet de la trilogie entamée par Jens Harder avec 'Alpha... directions', paru en janvier 2009. Poursuivant son compte-rendu de l'aventure de la vie, l'auteur s'attache maintenant à livrer une vision à la fois didactique et poétique des grandes civilisations humaines.

  • En six histoires complètement déjantées, Olivier Schrauwen s'invente d'autres existences, fortement teintées de science-fiction. Un imaginaire surréel et un humour à froid qui ne ressemblent à aucun autre.

  • Eloi

    ,

    1842. Une frégate française revient de Nouvelle-Calédonie. A son bord, le naturaliste Pierre Delaunay, et un jeune pêcheur kanak prénommé Eloi, son sujet d'étude. L'album conte l'histoire de ce jeune homme dans l'univers clos de la frégate, échantillon concentré et exacerbé de l'Europe du XIXe siècle.

  • Las rosas

    Anthony Pastor

    Un " western tortilla à l'eau de rose " Las Rosas est un village de caravanes regroupées autour d'une station-service, perdu quelque part à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, on ne sait pas au juste de quel côté.
    Las Rosas est un village de femmes : le shérif du comté est le seul homme adulte autorisé à y pénétrer.
    La principale distraction consiste à suivre les péripéties sentimentales des tele-novelas, feuilletons télévisés à l'eau de rose.
    La nouvelle arrivante s'appelle Rosa : elle a des origines indiennes, un look de punkette, à peine 20 ans et un bébé dans le ventre. Elle a accepté de suivre le shérif à Las Rosas. Mais la jeune femme a ses secrets, et le village a les siennes...
    Il est beaucoup question de menaces de mort, et d'un certain Angel, un jeune homme trimballé de centres de détentions en maisons de redressement, en passant par différentes cliniques psychiatriques.
    Sous le soleil du désert, les passions ne demandent qu'à s'exacerber et peuvent devenir meurtières...

  • Bonbons atomiques

    Pastor Anthony

    Où l'on retrouve les principaux personnages de "Castilla Drive" dans une nouvelle enquête, à l'ombre d'une ancienne centrale nucléaire abandonnée...

  • Sally Salinger est sans nouvelles de son mari Robert, depuis trois ans. Il l'a laissée seule avec ses deux enfants, un crédit à payer, un bureau de détective et des affaires non résolues, mais surtout beaucoup de questions et un paquet d'amertume. Faute d'avoir fait autre chose que d'épauler son mari depuis des années, elle garde le bureau situé dans l'arrière-boutique de l'onglerie de Pat, une vieille copine qui l'aide à joindre les deux bouts.
    Un certain Osvaldo Brown se présente un jour, la tête bandée. Il veut engager Sally pour trouver celui qui lui a tiré dessus. Sally évite de prendre des affaires impliquant des armes à feu, mais elle finit par accepter. Mais pour Osvaldo, poète de son état, retrouver son agresseur n'est bientôt plus la priorité, il veut surtout séduire cette femme délaissée. Il n'est pas le seul à y prétendre : l'inspecteur de police Raimundo Rayo lui fait aussi les yeux doux. Et si la clé de ce polar résidait plutôt dans la résolution d'une difficile équation amoureuse ?

    Très attendu, le nouveau Pastor, qui marque son retour à la couleur, témoigne une fois encore de son sens unique des atmosphères et des dialogues.

  • Odile B., comédienne, se fait agresser dans un parking, au sortir d'une représentation. La Justice la traite en coupable plutôt qu'en victime. Alors elle entreprend de se faire justice elle-même... C'est le début d'une odyssée urbaine parsemée de rencontres (un psychanalyste, un curé, un directeur de cabaret, une éditrice féministe...) et de meurtres - contée par Odile elle-même, à la première personne.

    « Fable sans morale » sur le thème du viol, dont l'héroïne se transforme à son tour en ange exterminateur, Odile et les crocodiles est un cri contre le servage de la femme et sans doute le plus beau livre de Montellier.

  • Hôtel Koral

    Anthony Pastor

    Le pays (indéterminé, mais d'allure très américaine) est en pleine reconstruction, après des années de guerre civile marquées par des massacres et des exactions sur lesquels toute la lumière n'a pas encore été faite. Dans un hôtel nouvellement construit, quatre personnages (deux vieillards, une jeune femme, et un jeune asiatique vivant de petits trafics) vont faire resurgir le passé enfoui... Ce thriller politique à la progression dramatique remarquablement maîtrisée est peuplé de personnages grinçants et énigmatiques tels que les affectionne Anthony Pastor, déjà auteur du remarqué Ice Cream. On retrouve ici son dispositif narratif original (deux images par page, dialogue en dehors des cases), mais cette fois son ébouriffante technique graphique s'exprime en couleurs.

  • Ice cream

    Anthony Pastor

    Dans une ambiance de polar américain, une barmaid et un consommateur à l'identité incertaine s'échangent des informations autour d'un meurtre. Jesus Morales a été assassiné. Une femme, belle et mystérieuse, a été vue en sa compagnie peu auparavant. II était descendu acheter des glaces pour deux, et puis...

  • La disparue

    Jérôme Pigney

    Une grande dame des Lettres françaises passe quelques jours à Lisbonne pour ses 80 ans et disparaît... Un récit subtil traversé de nostalgie, de dépaysement, de littérature et de politique.

  • Une jeune femme, qui fait profession d'écrire, arrive à Brême, dans le Nord de l'Allemagne, par bateau.
    Nous sommes au début du XIXe siècle. Venue pour rédiger une description touristique, elle ignore que toute la ville est en proie à une étrange fièvre, parce que l'on se prépare à exécuter en place publique une femme accusée d'une quinzaine d'assassinats par empoisonnement. Son propre destin va se trouver mêlé à l'histoire de cette meurtrière. Ce drame historique est basé sur une histoire vraie, celle de Gesche Margarethe Gottfried (1785-1831), surnommée " l'Ange de Brême ".

  • Pionnière de la bande dessinée au féminin, l'auteure de Odile et les crocodiles, La Fosse aux serpents, Les Damnés de Nanterre, Tchernobyl mon amour et L'Inscription (parmi près d'une trentaine d'ouvrages) raconte son itinéraire de femme et d'artiste. Elle suit le cours de ses expériences dans l'univers du dessin de presse politique, de la bande dessinée et plus généralement du monde de l'édition.

  • Un portrait biographique de Tatsumi Hijikata (1928-1986), l'inventeur du butô, qui, dans les années 60, allait révolutionner la danse en mettant l'accent sur le grotesque, la souffrance et les instincts primitifs de l'homme. Un hommage puissant à un grand artiste trop méconnu.

  • Une nouvelle édition, avec un format et un prix plus accessible, d'un album paru à l'An 2 en janvier 2006. David Prudhomme, auquel ses collaborations avec Rabaté et son album sur le Louvre ont entre-temps conféré une notoriété très supérieure, y adaptait magistralement une célèbre farce du XVe siècle.

  • L'ours

    Vincent Sorel

    Un petit village de montagne, en hiver.
    Barnabé, le bûcheron, est tué par un ours. Ce dernier le dépouille de sa peau, s'en revêt et adopte également les habits du défunt. Quand il pénètre dans le village, personne ne remarque la substitution.
    Cependant l'ours manifeste rapidement une vive attirance pour les villageoises, qui ne sont pas non plus insensibles à sa mâle puissance. Il en résulte que les hommes sont cocufiés l'un après l'autre.
    Personnage mutique et taciturne, le faux Barnabé devient le révélateur de conflits longtemps tus, auxquels il ne comprend pas grand-chose. La tension s'exacerbe au sein de la petite communauté rurale, et l'ours, inévitablement, servira de bouc émissaire.

  • Président du premier festival d'Angoulême, Alain Saint-Ogan (1895-1974) fut le créateur de Zig et Puce, la bande dessinée française la plus populaire de l'entre-deux-guerres, mais aussi de Monsieur Poche, l'ours Prosper et Le Rayon mystérieux. Son activité s'étendit aux dessins d'actualité, à l'écriture et à l'illustration de romans, ou encore à l'animation d'émissions radiophoniques. Richement illustré, voici le premier ouvrage consacré à ce géant du neuvième art, dont il propose notamment une biographie très fouillée. Thierry Groensteen et Harry Morgan.

  • Le parc

    Oscar Zaraté

    Dans un parc londonien, deux familles monoparentales entrent en conflit. Entre tragédie grecque et slapstick, Zarate démêle l'écheveau des relations humaines et célèbre le pouvoir civilisateur de la nature. Par le dessinateur de «Freud et l'hystérie».

  • Dans ce monde brutal, les bonnes manières semblent être tombées en désuétude. Cinq dessinateurs et cinq dessinatrices dressent un état des lieux ironique et décalé, et s'interrogent sur nos comportements au bureau, dans les transports en commun ou encore aux enterrements. Les relations amoureuses (comment aborder une femme, comment l'inviter au restaurant, comment se comporter lors de la première visite aux futurs beaux-parents...) occupent une place prépondérante dans ce vademecum à l'usage des habitants du XXIe siècle. Cet album rassemble une grande diversité de styles graphiques, unifiés par l'utilisation ironique de la couleur rose.

empty