Zouzou

  • «Je suis comme vous: je n'ai pas encore lu le livre de Zouzou. Mais j'aimerais vous faire partager un choc: l'irruption, dans ce petit univers somme toute assez bourgeois de la rue Saint-Benoît des années 60, d'une créature androgyne au regard d'enfant, aux hanches étroites et au culot d'enfer qui disait s'appeler Zouzou.
    Zouzou, c'était Marlon Brando en fille, bouleversante, terrifiante et perdue. Elle ne mit pas longtemps à se faire adopter par la bande que nous formions - des oisifs, des musiciens, des apprentis acteurs, des faux voyous, des journalistes bref, comme disait Prévert dans Les Enfants du paradis: un brouillard d'hommes.» Extrait de la préfacede Pierre Bénichou Une autobiographie poignante accompagnée des témoignagesinédits de: Jean-Paul Goude, Gérard Fromanger, Yves Saint Laurent, François Jouffa, Jean-Jacques Schuhl, Jacques Dutronc, Charles Matton, Philippe Garrel, Stéphane Vilar, Patrick Eudeline, Éric Rohmer, Jack Nicholson, Anémone, Chantal Desanti, Claire Stambak, Jean-François Bloch-Lainé et Edward Desyon.

  • Le bore est capable de contrôler chez une plante supérieure de nombreux processus physiologiques et notamment la croissance.Les essais in situ montrent que l'acide borique (B(OH)3) est capable de promouvoir l'élongation des segments de coléoptile de Blé.La substitution d'un ou deux de ses groupements -OH par un ou deux noyaux benzéniques donne des composés (acide phénylboronique:APB et acide diphénylborinique:ADPB)qui sont de puissants inhibiteurs de l'auxésis.L'aptitude de l'acide borique à favoriser l'élongation cellulaire ne se réalise donc que si les trois groupements -OH sont présents chez le composé.Par comparaison avec l'activité des acides phénylacétique (APA) et indolyl-3 acétique (AIA-3), l'acide borique apparaît comme une substance qui favorise le grandissement cellulaire à faibles doses où chacune de ces deux auxines est inactive.L'acide borique est aussi efficace sur l'élongation des fragments d'hypocotyle de Tournesol mais à un degré moindre par rapport à l'AIA-3 et l'APA.En conditions in vivo,L'emploi durant l'étape d'imbibition d'une solution d'acide borique (1.5 mg/l-1) est suivi d'un effet bénéfique sur la germination des akènes et l'allongement de l'hypocotyle.

    Sur commande
empty