Arts et spectacles

  • Le globe et l'architecte

    Yann Rocher

    • Norma
    • 1 December 2017

    « L'architecture est semblable aux astres bienfaisants qui éclairent le monde » Claude Nicolas Ledoux, L'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des moeurs et de la législation, 1804 Représenter le monde, la planète et le cosmos est l'une des plus grandes utopies de l'architecture. Il est ainsi possible, entre culture populaire et recherche savante, de construire une histoire transversale de l'architecture lorsqu'on la croise avec la géographie et l'astronomie.
    La présentation de quatre-vingt-dix projets architecturaux, répartis du IIe siècle avant notre ère avec Apollodore de Damas au début du XXIe siècle avec Rem Koolhaas, permet de raconter une double histoire. Sphères, globes, coupoles et autres représentations à échelle réduite des formes de la Terre et de la voûte céleste montrent comment les architectes ont participé, aux côtés des géographes, astronomes, mathématiciens et artistes, à la découverte et à la représentation du globe terrestre, et comment, en retour, cette découverte est venue hanter et hante toujours l'architecture. Richement illustrés par de la documentation inédite, ces projets atypiques, tels que le Globe céleste conçu pour l'Exposition universelle de 1900, sont accompagnés de quinze approfondissements thématiques menés par des spécialistes : Peter Sloterdijk, Bruno Latour ou encore Charles Jencks s'appuient sur l'anthropologie ou la science-fiction pour finalement montrer l'architecte comme témoin et acteur de la découverte du monde.

  • Trois auteurs inaugurent cette première édition des cahiers de l'Ibois, l'initiative éditoriale semestrielle issue du laboratoire de l'EPFL consacré à la construction innovante en bois: Françoise Fromonot revient sur l'épopée héroïque de Jørn Utzon et de ce qu'il a vainement tenté de réaliser au moment de la construction de l'opéra de Sydney. Stéphane Berthier offre un panorama assez complet de la place de l'Ibois dans la constellation des laboratoires qui mettent au point des techniques de conception et de fabrication assistées par ordinateur. Quant à Yann Rocher, il s'efforce d'établir les nombreux liens constructifs et symboliques entre le matériau utilisé pour construire le Pavillon en bois du Théâtre de Vidy et sa fonction de lieu scénique.

    Three authors are inaugurating this first edition of the Ibois notebooks, the biannual editorial initiative of the EPFL laboratory dedicated to innovative wood construction: Françoise Fromonot revisits the heroic epic of Jørn Utzon and what he tried, and failed, to realise during the construction of the Sydney Opera House. Stéphane Berthier offers a rather complete panorama of the place of the Ibois in the constellation of laboratories developing computer-aided design and manufacturing techniques. As for Yann Rocher, he strives to establish the many constructive and symbolic links between the material used to build the wooden Pavilion of the Théâtre de Vidy and its function as a stage.

empty