Vedrana Donic

  • C'est l'histoire d'un petit garçon qui aimait très fort sa voisine. Malheureusement, elle devait déménager avec ses parents. Ce garçon, car il en a eu le coeur retourné, a été atteint par une malédiction bien singulière : Tête en bas, pieds en haut, il marche sur ses mains depuis son départ.

  • Puzzle

    Vedrana Donic

    • Vedrana
    • 16 July 2018

    "Ce livre est un livre collectif réunissant huit illustrateurs autour du thème Puzzle. Tout d'abord, Margaux Sourisseau est partie de l'idée que les puzzles sont des jeux destinés aux enfants, qui en construction créent des zones floues et des trous. Cela lui évoque des points de censure (la censure venant d'elle ou d'autres) et une recherche d'identité en mixant l'enfance (représentée par des peluches) et des peurs plus adultes (meurtre), en laissant soin au puzzle de censurer le pire.
    Laura Schneider a aussi travaillé sur l'idée de la recherche d'identité. Le puzzle est une partie d'un tout, ces morceaux de nous-mêmes forment ce que nous sommes, notre identité, notre unité, qui elle-même fait partie intégrante de l'Univers. Nous passons notre vie à chercher qui nous sommes, comme on chercherait avec soin, le quatrième coin d'un puzzle. Nous découvrons de nouvelles pièces un jour après l'autre, afin de pouvoir se sentir enfin complet.
    Pole Ka a travaillé sur un puzzle anatomique, mélangeant différentes parties de corps masculin et féminin, créant une sensation d'étrangeté.
    Ses images mêlent des cadrages rappelant la Renaissance ainsi que des poses néoclassiques.
    Claudine Panagopoulos dessine depuis longtemps des créatures mi-humaines. Au-delà de l'animal totem ou du caractère sauvage qui réside en chacun de nous, elle aime l'impression de bizarrerie (parfois frôlant la gêne) qui se dégage des chimères.
    Ensuite, Jeanne Lombard a interprété le thème par une femme qui dort en repensant à tous les hommes qui ont constitué sa vie amoureuse.
    Dans les images d'Alice Le Danff, le principe du puzzle est utilisé pour superposer des scènes de vie survenues dans un même environnement à différents moments.
    Quant à Aude Carbone, elle a travaillé sur une sorte de métaphore des relations humaines, complexes, impossibles, bipolaires.
    Pour finir, dans ses dessins à l'encre noire, Miroslav Weissmuller met en scène des figures spectrales aux corps démembrés, égarées dans des régions sauvages et cherchant en vain à reconstituer leur propre puzzle."

  • La vie en rose

    Vedrana Donic

    La Vie En Rose est un livre audio qui intègre et s'inscrit dans la Collection du Chapeau, telle une suite logique du premier recueil amoureux L'Amant de Saint-Jean .
    Comme son prédécesseur, ce livre aborde la vie sentimentale d'un couple, mais développe aussi l'aspect problématique de leur vie à deux.
    Les séparations, les distances, les attentes, les déceptions, les mots et maux...
    Chaque page correspond à une humeur, tantôt heureuse, tantôt morose.
    En parallèle, on parle de joie et de mélancolie, de doutes et de certitudes, de complémentarités et d'oppositions.

    Ce sont des images d'une femme et d'un homme captant des émotions inattendues du quotidien : Des moments de vie qui semblent insignifiants et qui sont porteurs de l'essentiel aux yeux de l'auteure.
    Une succession de rien du tout. Des détails flous qui leurs sont propres et qui invitent à la lecture et relecture.
    Le sens des images est parfois suspendu, accrochées au texte qu'elles poursuivent. C'est un livre poétique et graphique. Une poésie avec ou sans rimes, mais pas sans musique.
    Un travail du trait sans artifices, auquel s'ajoute divers collages.
    Les corps sont définis de manière imprécise parfois. Parfois non.
    Le tout crée une ambiance, un climat, une impression, retranscrit un sentiment dans le dénuement, transmet une fragilité et une émotion simplement en se livrant. Une envie, un désir, une sensualité, un parfum, un son.

    Cet ouvrage renvoie à quelques chansons et chanteurs populaires (Summertime, Otis Redding, Bourvil, Nat king Cole etc), ainsi qu'à des comptines pour enfants ré-adaptées. Tout le monde les identifiera et les interprétera à sa manière car elles font appel aux échos lointains, aux vécus et souvenirs que chacun peut associer à ces chansons.

    Ce livre est accompagné d'un cd qui s'accorde parfaitement au livre. Ce sont des ambiances musicales très personnelles et d'une sensibilité impressionnante, à base de sons récupérés telle la pluie, une roue de vélo, un message de répondeur etc, réalisées par le musicien David Schuman . Utilisant des instruments et des objets, il appuie les sensations d'apesanteur, de cadence à 3 temps, de souffle, de matière aérienne, de légèreté incrustée dans du sable. Il trouve une justesse qui fait ressentir l'enchaînement des humeurs du couple.

    Sur commande
  • Le livre L'Amant de Saint-Jean est un recueil amoureux. Il évoque des sentiments difficiles à exprimer : la passion présente constituant deux êtres, le quotidien du couple, l'instant, et l'émotion unique. C'est un travail de forme, représentant une femme et un homme aux corps démesurés sans recherche d'esthétique particulière, des couleurs qui débordent des traits, des corps grossièrement dessinés, des collages de matériaux récupérés au jour le jour, de petites phrases sensibles telles des images à part entière. Ce sont des moments personnels et communs à chacun à la fois.

  • Ce livre raconte l'histoire d'un homme qui avait une tête en forme de machine à laver, et qui désirait redevenir entièrement humain.
    On l'utilisait souvent pour essayer de laver un coeur abandonné ou du linge sale. Les mauvaises rencontres de la vie (les gens en carton, les hommes à la tête de loup et de serpent) l'avaient rendu plutôt triste.

    Un jour, un drap de voilier fut lavé dans son tambour, et lui décrivit la mer. Le coeur lourd de l'homme à la tête en forme de machine à laver fut tellement apaisé, qu'il décida de découvrir la mer.
    Alors, avec sa soeur qui a une tête en forme de tiroir (elle doit y enfermer tous les problèmes des autres, les mots tordus, les mots lassons, les mots lusques), il partit.

    Durant ce voyage, il rencontra l'homme à la tête en forme de boite à musique. Ce dernier était parti sous la pluie promener son chien au coeur de glace qui devenait verre. Il marcha jusqu'à ce que la pluie cesse.
    Il ne parlait pas beaucoup, cependant lorsqu'il parlait, il faisait du bien à l'homme à la tête en forme de machine à laver (À rien ne sert de fuir ses problèmes car on les emmène avec nous, pour faire un voyage il faut déjà faire le tour de soi-même).
    Ils ont avancé tous ensemble durant plusieurs mois.

    Jusqu'au jour où il aperçut une voile...

  • Ce livre raconte l'histoire d'un musicien de Jazz qui habitait sur une plage depuis longtemps. Il voulait y rencontrer une sirène.
    Il attendait, seulement rien. Alors un jour, il partit en voyage avec sa contrebasse.
    Il rencontra un trompettiste et un clarinettiste qui lui apprirent l'existence d'une boite à musique sur l'Île aux pirates, elle renferme un chant de sirène...

  • Le Problème conte l'histoire d'un oiseau nommé Léon qui a un souci de couinements. Les autres oiseaux le tournent donc en ridicule en l'appelant le Vilain Petit Canard. Léon vit alors seul et déprimé.

    Durant une semaine, tous les jours, il rencontre des personnes qui ont aussi un problème et qui tentent de trouver une solution au sien.
    Seulement, le problème n'est peut-être pas là où on le pense ?
    On devrait se poser les bonnes questions.

    Il rencontre Clémentine l'étudiante qui a mal aux pieds. Jeannot le fermier qui ressemble au Diable avec sa fourche, déclenchant ainsi les moqueries des enfants. Lucien le poète qui n'écrit plus une ligne. Madame tête de poisson qui est prisonnière de son passé et qui, en conséquence, ne peut plus nager librement. Et Louis qui vient de rompre avec sa femme.

    Chaque personnage lui propose une aide. Un Arbre à Souhaits, une soupe aux coquelicots, de la poudre d'Amour, une transformation en poisson, un saut en parachute.
    Seulement rien ne marche et Léon part voler autour du monde pour s'aérer.

    Un an plus tard, il revient, chacun a résolu son problème grâce à un autre.
    Quant à Léon, il s'est trouvé une petite amie, bien qu'il fasse toujours Coincoin.

    Le problème n'était peut-être pas là où on le pensait ?
    On aurait du se poser les bonnes questions.

    C'est un conte rythmé qui traite de différences, de normes imposées, dans un ensemble imagé. Ce sont des histoires croisées, un récit en mosaïques où se mêlent et s'entremêlent les petites histoires de chaque personnage.

    Les images d'Alice Richard sont des interprétations à la fois légères, aériennes et poétiques du texte. Le traité en noir et blanc leur donne à la fois force et finesse, ainsi qu'un caractère spontané. Des personnages aux allures naïves et surréalistes se croisent, se rencontrent, à l'intérieur d'un seul et même univers au service du texte.

  • Ce livre raconte l'histoire d'Olivier, le réparateur de coeurs. C'était le seul réparateur de coeurs de sa ville car c'était le seul à avoir un coeur en bois depuis sa naissance. Ses parents ne savaient pas pourquoi car ils avaient des coeurs en verre qui se brisaient à chaque déception. Cela ne voulait pas dire qu'Olivier ne pleurait jamais, seulement qu'il n'était pas touché de la même façon. Cela lui permettait donc d'aider les coeurs plus fragiles : Il les réparait, les regonflait avec sa pompe, leur soufflait des mots doux, leur prêtait son oreille, les réfugiait sous son bras et les bordait.

    Il n'était pas marié, il était bien trop occupé et toutes les filles pensaient que les souffleurs de coeurs ne ressentaient rien.

    Un jour, il alla voir Madame Ombre qui souffrait. Elle aimait Monsieur De Fontaine, le fleuriste, mais ce dernier était attiré par une danseuse. Il tapissait le sol de lys et de pivoines à son passage.
    Olivier proposa à Madame Ombre de laisser son coeur son sous oreiller cette nuit là pour le réparer.
    Madame Ombre hésita Et si la petite souris passait ? C'est peut-être un de ces voleurs de coeur ! Une de ces personnes qui le prennent avec un regard ou un sourire, et qui l'emprisonne une fois qu'ils y sont entrés ! , puis le déposa en se disant Après tout !
    Olivier passa, parla au coeur en lui versant du jus de fraise pour qu'il retrouve sa couleur originelle, et le répara.
    Dès le lendemain matin, Madame Ombre repris son coeur rassasié, et sentit la paix d'esprit que son coeur neuf lui avait apporté.

    Un jour de printemps, une femme dit à Olivier que c'était un homme de coeur.
    Ce simple mot le toucha tellement que son coeur de bois devint un coeur tout court.
    Maintenant, on ne sait pas si Olivier est encore réparateur de coeur, mais on sait qu'il souffle de belles paroles à l'oreille de cette femme.

  • Le nouveau voisin est un type tellement bizarre qu'on aimerait bien en savoir un peu plus. Est-il repris de justice ? mafieux ? ancien nazi ? Heureusement, il y a Billie, la voisine du troisième pour qui la vie est un chou à la crème, et à qui aucun homme ne résiste. En l'approchant de plus près, elle saura bien lever le mystère...

  • La dame de coeur

    ,

    • Vedrana
    • 14 September 2017

    "Prune, une jeune femme sans attaches, rencontre une femme qui deviendra son amie et lui apportera beaucoup. Cette femme a des yeux absolument magnifiques de la couleur vert anis, comme une aquarelle, ce qui lui vaudra le surnom de Yeux Verts.
    Entre mélancolie et poésie, ce conte évoque la rupture amicale, parfois presque aussi douloureuse qu'un chagrin d'amour, la disparition et le manque d'un être cher."

  • Ce livre est un recueil d'expressions, actuelles ou anciennes, parfois inventées, illustrées de façon trash et décalée.

  • La cinquième saison

    Donic Vedrana

    • Vedrana
    • 23 July 2013

    Une Juliette fantasque. Un Roméo contrebassiste.
    Juliette emménage dans une nouvelle ville. Après une déprime, elle rencontre Roméo.
    Nous suivons le quotidien de Juliette puis celui du jeune couple. Ensemble, ils découvrent petit à petit leurs voisins : Une espèce de concierge pénible avec des pinces de crabe à la place des mains, Monsieur Pas de Publicité SVP qui porte un smoking et des fleurs tous les jours, l'homme à la tête en forme de tableau, Vingt Mille Cent Douze qui noie son chagrin dans le bar du coin, Bob le distributeur de préservatifs, Bonnie et Clyde...
    Évoluant dans un univers surréaliste, les amoureux essayent de comprendre la vie et les soucis de leurs étranges voisins.

    Le récit est ponctué par certaines chansons qui apparaissent telles des musiques d'ambiance (Cat Power, Charles Mingus, Henri Mancini etc...), et fait référence à certains contes populaires (Pinocchio, la Belle et la Bête, le Petit Poucet, le Petit Chaperon Rouge etc...).

    Un roman poétique, absurde. Un brin d'érotisme. Un regard féminin. Un humour décalé.

    Sur commande
empty