Valérie Boussard

  • "je" de société : sociologies de l'identité individuelle

    Valérie Boussard

    • Armand colin
    • 15 September 2021

    Cet ouvrage présente les questions posées par les relations entre l'individu et la société, à partir d'un objet particulier : l'identité individuelle. Il s'agit de montrer comment l'identité individuelle ne peut se penser en dehors de différents processus sociaux qui cadrent la façon dont les individus peuvent se définir et se présenter aux autres. Les individus ne sont-ils pas le produit des sociétés auxquelles ils appartiennent, au point que ce que l'on considère comme individuel serait avant tout social ? Dire « je » serait-il pas dire « nous » ?
    Pour le démontrer, l'ouvrage analyse cinq dimensions de la présentation de soi en société : le nom, le corps, le sexe, la langue et la profession. Il montre que ce qui paraît comme le plus singulier, le plus spécifique, voire le plus naturel et spontané de l'identité individuelle, est à comprendre comme le produit de différents cadrages ou encadrements sociaux. Par ailleurs, il souligne les jeux qui restent possibles à l'individu pour négocier son identité et la faire valoir socialement..

  • Les responsables d'équipe, et plus particulièrement les ingénieurs et techniciens, sont souvent peu préparés au " facteur humain " dans les organisations.
    Ils connaissent des difficultés lorsqu'ils sont confrontés à des réactions apparemment " irrationnelles " de leurs collaborateurs. Plutôt que de leur fournir des solutions " clés en main ", cet ouvrage propose des grilles d'analyse pour comprendre les dimensions sociale et organisationnelle de leur activité. S'appuyant sur les principaux apports de la sociologie du travail et des organisations, il analyse 3 types de situations professionnelles, déclinés en 12 cas fréquents pour les cadres et managers : ? Situations courantes de management : communiquer, gérer une équipe, éviter un conflit social, etc.
    ? Management de l'innovation et du changement. ? Introduction de nouveaux outils de gestion : qualité totale, knowledge management, ERP, etc. Tout responsable ayant en charge le management d'une équipe y trouvera des clés pour décoder une réalité jamais totalement prévisible et éclairer son action.

    Sur commande

  • Sociologie de la gestion

    Valérie Boussard

    • Belin education
    • 6 March 2008

    Le développement des techniques de gestion et de management dans les entreprises privées et maintenant publiques est tel aujourd'hui que l'on parle de modes managériales.
    Comment expliquer cet extraordinaire développement depuis un demi-siècle ? Qu'est-ce qui rend la gestion aussi indispensable ? La performance d'une organisation est-elle bien la conséquence des outils de gestion qu'elle utilise ? Doit-on croire les discours qui vantent les qualités de ces techniques comme autant de recettes miracles ? Le management est-il véritablement la clef de l'efficacité ? Cet ouvrage propose de répondre à ces questions à travers une double investigation. Parcours historique d'une part, pour montrer en quoi la gestion est une forme spécifiquement moderne de gouvernance.
    Incursion dans les discours et pratiques de management de l'autre, pour partir sur les traces de ceux qui, depuis la fin du XIXe siècle, inventent, fabriquent et diffusent cette forme gestionnaire. Si les consultants, les universitaires et les managers sont les experts sans qui la gestion ne pourrait advenir, en retour, ne contribue-t-elle pas à les faire exister ?

    Sur commande

  • Les systèmes de normalisation, d'intégration des informations, d'évaluation s'imposent partout : de la grande entreprise à la PME, du privé au public... Ils s'imposent au nom d'une norme, celle de l'organisation idéale : efficace et rationnelle car régulée et contrôlée. Ces textes réinterrogent la dynamique managériale à l'origine des dispositifs de gestion en explorant leurs processus de mise en oeuvre.

  • Sociologie des professions (4e édition)

    , ,

    • Armand colin
    • 1 July 2015

    Cet ouvrage retrace les grands modèles de professions qui se sont succédé en Occident et expose les principales théories sociologiques des professions. Les évolutions récentes des groupes professionnels - changements démographiques, transformation du rôle de l'État, managérialisation et internationalisation - sont présentées autour de cas empiriques. L'ouvrage clarifie le vocabulaire qu'utilisent les sociologues pour décrire le travail professionnel, analyser la dynamique des groupes professionnels et des marchés du travail, interpréter l'évolution des systèmes et des identités professionnelles. Cette quatrième édition prend acte des nombreux travaux suscités en France par cette discipline.

  • Ce document donne les clés pour comprendre et analyser les faits professionnels qui constituent un des enjeux essentiels de la régulation sociale dans les sociétés contemporaines.

empty