Littérature générale

  • Le vrai sang

    Valère Novarina

    Le modèle secret est peut-être Faust - non celui de Goethe - mais un Faust forain vu enfant à Thonon dans les années cinquante, joué entre deux airs de Bourvil par Gugusse, le « célèbre clown de la Loterie Pierrot ». Faust-Gugusse prétendait que toute notre vie avait lieu « en temps de carnaval », puisque le finale en était un « adieu à la chair » ; Mme Albertine, sa comparse dans le public, lui lançait, en trois mots, de prendre ça comme un don, une offrande : et elle lui proposait toutes les quatre minutes de jouer sa vie aux dés... J'essaye de reconstituer l'ordre des scènes de cette pièce vue enfant ... Le Vrai sang est un drame forain, un théâtre de carnaval, en ce sens que les acteurs, d'un même mouvement... incarnent et quittent la chair, sortent d'homme, deviennent des figures qui passent sur les murs, des traces peintes d'animaux, des empreintes, des signaux humains épars, lancés, disséminés : des anthropoglyphes.»

  • Depuis 517 ans, chaque premier jeudi de septembre, des milliers d'habitants du Chablais, montant des bords du Léman ou descendant de la montagne par les trois vallée de la Dranse (Dranse d'Abondance, Dranse de Morzine, Dranse de Bellevaux), se retrouvent, le jour de la "Foire de Crête" , sur l'une des collines qui dominent Thonon, pour vendre, boire, manger, danser, acheter, jouer. Le chapitre XII de La Chair de l'homme décrit l'action de 1471 d'entre eux au moment précis où la roue de la Loterie Pierrot s'immobilise sur le 8.

    Tous les personnages de cette scène sont réels. L'usage , en Savoie, est de désigner plus volontiers les gens par leur sobriquet que par leur état civil : Aimé Stehlin est dit Gabin ou Aimé à l'Ancien , Marcel Trabichet est dit Marcel à Bison , Louis-Nestor Liardet est dit Razibus ou Louis la Grêle ou Grêlon... L'auteur, après avoir rassemblé ceux qu'il connaissait, a collecté auprès d'amis des trois vallées, plusieurs milliers de noms, surnoms et sobriquets, acquis ou héréditaires, célèbres ou presque oubliés. Cette enquête a duré de décembre 1992 à novembre 1994.
    Il fallait attribuer à chacun selon ce qu'on savait de lui l'action qui lui convienne : la règle dite du renouvellement verbal voulait que cette action soit unique et que le verbe qui la désigne ne soit pas utilisé une seconde fois.

empty