Langue française

  • La résilience est toujours en lien avec un traumatisme subi : elle agit dans l'interface entre les événements et la personnalité de l'individu. Elle aide à résister contre la menace de désintégration psychique et à rebondir après un effondrement. Cet ouvrage présente l'action de la résilience en cinq axes, avec :
    - Une exploration des différentes sources de la résilience, - Un apprentissage des techniques pour la favoriser, - Une explicitation des dysfonctionnements pouvant empêcher sa mise en oeuvre, - Des auto-questionnaires pour le travail personnel du lecteur.

  • Cet ouvrage à destination des patients décrypte le trouble bipolaire et propose à chacun de faire le point sur les différents aspects de sa maladie et de mieux la connaître, avec :
    - tous les outils de reconnaissance des symptômes et des différentes phases de la maladie ;
    - de nombreux questionnaires pour que les patients traduisent leur ressenti ;
    - une auto-évaluation permettant de se situer en phase maniaque, dépressive ou en équilibre.

  • L'écoute du ressenti intérieur est l'outil essentiel dans l'approche de personnes aux difficultés psychiques. Dans cet ouvrage, différents repères permettant d'entrer dans l'écoute sont exposés. Il s'agit d'un cheminement en continu en vue d'un approfondissement de la relation aux personnes rencontrées. En tant que processus d'apprentissage, cette expérience s'applique à tout professionnel : médecin, psychologue, infirmier, éducateur, assistant social, formateur en sciences humaines mais aussi à des bénévoles engagés dans une association d'entraide. Les connaissances apprises doivent être complétées par une lecture et une intégration de l'expérience car il importe de gagner la confiance des écoutés pour leur apporter des réponses différenciées.

    Le présent ouvrage comporte quatre parties. La première développe le travail sur soi qui est le préalable de tout accompagnement. La deuxième donne des indications sur l'accompagnement individuel, en développant l'empathie en tant qu'outil diagnostique et l'importance des phénomènes de transfert. L'accompagnement de groupes sera traité dans la troisième partie. Un professionnel peut évoluer vers l'accompagnement, voire l'animation d'un groupe de malades, de familles ou de personnes désireuses de se questionner sur leur fonctionnement. Dans la quatrième partie sont abordés les bénéfices de cette pratique sur l'accompagnant lui-même.

    Cet ouvrage a l'ambition, à la fois, de décrire les généralités et les spécialisations de l'accompagnement individuel et de groupe pour toute personne désirant se former et se perfectionner. Il convient d'accueillir les écoutés au meilleur d'eux-mêmes en cherchant à percevoir la personnalité saine derrière la personne blessée.
    Dans chaque rencontre, il convient de guetter le « microchangement ». En proposant le dialogue thérapeutique, il convient d'accueillir l'écouté à l'intérieur de soi-même pour ressentir ses émotions, sa détresse mais aussi son espoir de guérison ou d'amélioration.

  • L'alcoolo-dépendance est une maladie occasionnée par la consommation régulière d'alcool : depuis 2017, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas dépasser 14 verres par semaine, en respectant 2 jours d'abstinence, pour éviter les risques pour la santé. Il est estimé que 5 millions de Français ont des problèmes d'alcool, dont 1,5 million sont alcoolo-dépendants. Les autres ont une consommation excessive, ce qui entraîne pour eux des risques importants pour leur santé et/ou pour leur sécurité.
    Ce présent ouvrage comporte trois parties. Dans une première partie, l'alcoolo-dépendance sera décrite à partir de ses définitions sur le plan physique, psychique et comportemental. L'éventail des approches de soins sera ensuite développé en faisant ressortir la place des consultations, de l'accompagnement individuel et en groupe, de l'hospitalisation pour le sevrage, l'importance du suivi en post-sevrage.
    La deuxième partie sera consacrée à la compréhension de l'être humain, en insistant à la fois sur ses éléments en bonne santé qui permettent aux intéressés d'y prendre appui pour les développer, mais aussi sur les éléments de vulnérabilité qui expliquent, pour une part, le terrain psychologique sur lequel s'est développée l'alcoolo-dépendance. Parmi les nombreuses références, l'École Internationale de Formation pour Adultes, PRH (Personnalité et Relations Humaines) a considérablement inspiré notre réflexion pédagogique. Il s'agit d'une approche novatrice qui propose, autant aux malades qu'aux membres de leur famille, d'entreprendre un cheminement de croissance où l'alcool n'est plus vécu comme un ennemi à combattre mais où chacun est considéré comme un être en souffrance dont il convient de prendre soin.
    Dans la troisième partie seront présentés différents éléments du cheminement : il est important de décider de se prendre en main, de travailler la confiance en soi, de cheminer dans sa relation à l'alcool, d'accepter cette maladie, de développer une nouvelle vie relationnelle et d'apprendre la patience. Les différents outils que les intéressés pourront utiliser pour se questionner et s'auto-évaluer seront proposés. Le dernier chapitre de cette troisième partie sera consacré aux membres de la famille, aux amis pour certains. Ils sont en première ligne : ils veulent aider mais ne savent comment s'y prendre ; ils espèrent que l'intéressé s'en sortira, puis se découragent quand il va de nouveau plus mal, ensuite espèrent encore.
    Entreprendre un travail d'abstinence est difficile. Or nous pouvons affirmer qu'un changement est toujours possible : il ne peut se produire qu'en la personne qui décide de changer. Le travail d'abstinence ne saurait être un but en soi, mais il devient un moyen pour vivre : il permet de renaître. Le rôle des accompagnateurs est d'aider les personnes à prendre confiance en elles et de toujours stimuler la vie.

  • Sur le plan mondial, environ 30% de la population générale sont affectés, à un moment de leur vie, par une maladie psychique ou, comme on le dit maintenant, par un trouble.
    Les membres de la famille et d'autres aidants de l'entourage proche se posent toujours les mêmes questions : quels sont les troubles ? Comment évoluent-ils ? Peuvent-ils guérir, et comment ? Que pouvons-nous faire ? Que devons-nous dire et ne pas dire ?
    Dans une première partie sont exposés des repères par rapport au questionnement des familles. La découverte du diagnostic est progressive, celui-ci doit être annoncé par le médecin ; les membres de la famille passent cependant par des étapes successives de son acceptation, de la même manière que le malade lui-même n'accepte pas d'emblée d'avoir telle maladie psychique. L'établissement d'une relation de partenariat entre les trois acteurs principaux : le malade, sa famille, le médecin avec l'équipe soignante favorise la prise en main de la maladie. Ce partenariat doit prendre appui sur les compétences familiales. Par ailleurs, plusieurs pièges doivent être identifiés : la culpabilité, la honte, le sacrifice, pour apprendre à les désamorcer afin de devenir plus efficace dans l'aide à la personne affectée par le trouble.
    Dans une seconde partie, sont présentées cinq maladies psychiques impliquant les familles : la schizophrénie, le trouble de l'humeur bipolaire, les troubles délirants, le trouble dépressif, l'alcoolodépendance.
    Cet ouvrage est un outil pour les familles et les aidants, ainsi que pour les professionnels concernés. Ils trouveront les éléments pour renforcer leur accompagnement sans s'épuiser.

  • Thomas Wallenhorst explique les différents éléments qui contribuent à consolider ce qui est positif dans l'homme afin d'aider le lecteur à développer et à intégrer, dans la conduite de sa vie, les ressources qu'il porte en lui. Il propose un programme à mettre en oeuvre, accompagné d'une explication physiologique, de schémas, d'exemples et de fiches synthétiques.

    Sur commande
empty