Thierry Bonnot

  • Comment un ustensile banal, fabriqué en série, devient-il objet de patrimoine ? À l'issue de quelles péripéties, presque cent ans après sa sortie de l'usine, se retrouve-t-il, au début du XXIe siècle, dans la vitrine d'un musée ? Peut-on retracer, dans le contexte des productions matérielles des sociétés occidentales, des biographies d'objets ?
    La notion de biographie permet d'isoler les différentes étapes de la vie des objets en les dépouillant de toute catégorie préalable - marchandise, ustensile, produit ou collection.
    Elle amène notamment à contester la distinction classique entre la production technique de l'objet industriel et sa production sociale et culturelle.
    L'enquête ethnologique menée par Thierry Bonnot a porté sur des poteries de grès, des bouteilles à encre, des vases, des cruchons à liqueur et autres accessoires du quotidien, objets matériels saisis dans leur trajectoire individuelle, de l'usine au musée ou aux étagères du salon d'un collectionneur, en passant par l'étal du brocanteur, le grenier ou la cave d'un ancien ouvrier céramiste.
    En partant de l'exemple de ces productions céramiques de la vallée de la Bourbince (Saône-et-Loire), La vie des objets explore l'évolution du statut d'un ensemble d'objets afin de mieux saisir leurs rôles dans la société occidentale contemporaine.
    Ce livre analyse ainsi avec une grande finesse les rapports variés que nous entretenons aujourd'hui avec les multiples artefacts que nous manipulons. Il permet de mettre au jour la perception du temps qu'ils impliquent et la manière dont celle-ci se traduit dans notre mode de traitement des choses banales ainsi que dans nos choix de conservation.

    Sur commande
  • Depuis la fin du XIXe siècle, les sciences sociales ont souvent entretenu une vision strictement positiviste des objets matériels. L'objet était une source, une sorte d'échantillon de civilisation qui « ne peut ni mentir ni se tromper ». C'était la doctrine de l'objet-témoin. Passer d'une étude des objets en tant que sources d'un savoir sur les hommes en société à une étude des objets dans leur relation avec les hommes et dans leur influence sur les relations entre les hommes, tel est le pari de ce livre.
    En effectuant un tour d'horizon des travaux récents en sciences humaines et sociales, l'auteur se propose de retracer l'évolution du traitement des objets par différentes disciplines, notamment l'anthropologie. À l'heure d'un vaste remodelage du paysage muséal et de la dématérialisation annoncée du patrimoine, voire de certaines pratiques quotidiennes, qu'en est-il des liens entre les hommes et les objets auxquels ils tiennent ?
    Ce qui importe aux sciences sociales est l'attachement des individus aux objets et le devenir, de ceux-ci par le jeu de la succession des attachements. La biographie d'objets permet la mise en évidence des statuts sociaux et symboliques que les individus et les collectifs lui attribuent.

empty