Rue Du Monde

  • Un matin, le père de Tomi, 11 ans, lui annonce qu'il va descendre dans la vallée, dans ce monde qu'il n'aime pas... Leur maison est trop grande, ils pourraient la partager.
    Tomi regarde le cirque de montagnes où ils vivent, les cascades gelées dégringolant des falaises, le torrent furieux... Il pense que jamais personne ne viendra vivre ici. Des visiteurs vont pourtant se succéder, des gens un peu perdus, des enfants, des migrants... Chacun s'occupe du potager, tous essaient de vivre en harmonie malgré les conflits. L'idée de constituer une troupe de cirque les fédère et quand la grande tempête s'abat sur ces sommets isolés, les nouveaux amis vont grimper encore plus haut, là où le ciel semble si bleu. Un roman autour d'une belle utopie partagée, au verso de notre monde.

  • Ils l'ont appelé " Malheur ". Parce qu'il était le 13e à rejoindre la bande de la ligne D, qui vit dans les couloirs du métro. Des malheurs, il n'y a que ça, dans l'univers sans pitié des enfants de la débrouille. Bien sûr, il y a la grande Mila, mais son bonheur à lui, minuscule, est caché dans sa chaussure. Un bonheur en papier, fait de consonnes et de voyelles, légué par une grand-mère très tendre. Va-t-il lui ouvrir enfin le chemin de la liberté ?

  • À Oulan Bator, capitale de la Mongolie, Sensha découvre une vie diamétralement opposée à celle qu'elle connaissait jusqu'alors. Elle qui a grandi dans la steppe, au rythme du pas des chevaux, doit trouver de nouveaux repères dans ce tourbillon de modernité. Sensha est accueillie par sa tante.
    Scolarisée, elle découvre les livres, le cinéma, les boutiques. Elle accède aussi à des soins. des soins dont son petit frère, atteint d'une grave malade cardiaque, aurait sûrement bien besoin là-bas dans sa yourte. Sensha va quitter la capitale et traverser l'immense steppe, à ses risques et périls, pour apporter à Tomoo les médicaments dont il a besoin. Mais entre les recettes traditionnelles du chaman et ses médicaments, que va choisir la famille.? Et n'arrivera-t-elle pas trop tard.?

  • Thibo vient de déménager. Nouveau décor, nouvelle école. Pas facile de retrouver des repères, et encore moins quand on n'entend pas bien. Car Thibo est sourd.
    Cette année, il a voulu aller dans une école « normale », avec des enfants « normaux ». Il l'a voulu, mais parfois il ne veut plus y aller. Il est fatigué de lutter pour exister tel qu'il est.
    On le suit pas à pas dans ce quotidien fait de bruits étouffés, de moqueries cachées, d'appareil auditif cassé. Le découragement est tellement immense qu'un jour, de lassitude, il disparaît. On s'inquiète pour lui, on le cherche. Ce sera l'occasion que s'exprime une amitié patiemment tissée. Ce morceau de vie fort et émouvant est inspiré de l'itinéraire personnel de Sylvie Deshors.

empty