Stéphane Douay

  • Lors d'une soirée totalement déjantée, Fix, trader déchu qui n'a plus goût à rien, fait la connaissance de l'un des plus grands dégustateurs mondiaux de whisky, Giorgio Paviani, aveugle. Celui-ci lui propose de relever un défi insensé lancé par un collectionneur italien : retrouver cinq whiskies de légende dispersés aux quatre coins du globe.
    Commence alors pour l'improbable tandem la plus délirante des chasses au trésor... Car il faudra faire preuve d'une imagination folle pour parvenir à récupérer ces bouteilles si bien gardées !
    Des Highlands d'Écosse au pied du mont Fuji, des ranchs du Kentucky aux monastères irlandais, les deux aventuriers se lancent dans un véritable « tour du monde en 80 jours » des whiskies?: l'occasion de découvrir l'incroyable histoire de cette boisson mythique.

  • Mai 1968.
    La révolte éclate. Mécontentement populaire, manifestations, barricades, grèves : la France est paralysée.
    Agnès Laborde évolue désormais dans les hautes sphères du pouvoir. Elle n'a qu'un seul but : se débarrasser d'Aimé Bacchelli, le collabo qui la fait chanter depuis la fin de la guerre.
    Curieusement, Simone Baroux, journaliste à L'Objectif, commence à recevoir des informations sur les activités crapuleuses de ce dernier.
    Les deux femmes parviendront-elles à neutraliser Bacchelli et à se libérer du passé ?

  • 1945 : sous l'influence du général de Gaulle, les Français divisés ont dû unir leurs forces pour reconstruire un pays épuisé par cinq années d'occupation. Collaborateurs du régime de Vichy, résistants, communistes ou gaullistes : les ennemis d'hier vont devoir travailler ensemble à l'édification politique et sociale de la nation.
    Une épée de Damoclès pèse cependant sur tous les protagonistes : des fiches de renseignements d'une incroyable précision, établies par les agents de Vichy, risquent à tout moment de révéler le passé plus ou moins obscur de tout un chacun. Celui qui les détient a entre les mains le plus puissant des outils de pression.

  • Hiver 1946.
    La guerre est finie. L'heure est à la reconstruction... et aux règlements de comptes ! Alain Véron, ouvrier chez Renault, cherche désespérément à élucider les conditions de la mort de son frère Jean, résistant fusillé en août 944.

    Mais il ne fait pas bon remuer le passé. Agnès Laborde, qui est directement responsable de cette exécution, en sait quelque chose. En pleine ascension politique, elle redoute les révélations de Simone, ancienne informatrice des réseaux communistes, devenue journaliste au magazine Elle.

    Vérités et faux-semblants se mêlent dans cette période complexe. Les fiches de renseignements établies par les agents de Vichy, qui contiennent tous les secrets de la collaboration, restent introuvables. Elles constituent, pour chacun, la menace permanente de voir son passé exhumé.

  • La ligne de sang

    ,

    • Arenes
    • 15 May 2019

    Un récit fort, un univers glacial,  une intrigue haletante.Le premier roman graphique de l'un des maîtres du polar français.L'univers envoutant de  Stéphane Douay.

  • Une nouvelle collection de documentaires 100 % BD pour raconter la science, l'histoire, le monde... aux lecteurs dès 8 ans !
    - Un titre pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune. Cautionné par une experte du sujet, spécialiste en géopolitique de l'espace au CNRS.
    - En librairie, par rapport au contexte de l'anniversaire :
    Une offre édito enrichie par une approche originale. On suit tout d'"Apollo 11" à travers les yeux d'enfants qui campent en face de Cap Kennedy et qui ont vécu de près le décollage.
    - Des infos documentaires distillées avec légèreté tout du long de la BD, qui imprègnent le lecteur de savoirs et lui seront précieuses pour aborder le collège. À lire et à relire !
    - Une caution BD assurée par des auteurs issus de la bande dessinée : Stéphane Douay est illustrateur de plusieurs séries : Matière Fantôme chez Dupuis, Commandant Achab chez Casterman (6 500 ventes) et Les Années rouge & noir aux Arènes (10 000 ventes).

  • Le commandant Achab, personnage des plus intriguant, flic unijambiste qui fume des joints, sort de ses archives où il a été relégué pour enquêter avec son nouveau collègue, Karim, sur une étrange affaire. Un député mort pour la France, un libraire mort pour l'art, un schizophrène qui se dit meurtrier... une enquête captivante teintée d'une ironie sans pareille, mais où des questions restent sans réponse : pourquoi Karim a voulu être muté au 36 quai des Orfèvres ? Quel lien l'unit-il à Achab ?

  • Sous les paillettes.
    Nouvelle enquête pour le Commandant Achab et son lieutenant, Karim, cette fois dans le milieu du showbiz parisien :
    Une jeune et jolie chanteuse est retrouvée noyée dans la Seine, ligotée sur un banc public. Tout accuse son amant, un chanteur en perte d'inspiration qui verse méchamment dans la drogue.
    Achab, son éternel joint à la main pour compenser la sempiternelle douleur d'une prothèse de plastique, perquisitionne, interroge, ronchonne et boit des bières. Un magazine sensationnaliste semble impliqué ; le vieux flic flaire aussi un truc louche du côté d'un site Internet qui fournit des photos de stars prises sur le vif par des amateurs...
    Pendant ce temps, la mère de son jeune collègue, Karim, se meurt.
    /> Achab, enfant, avait été très ami avec son époux. Elle veut voir Achab dans trois jours. Achab prend peur...

  • Tout le monde a un secret, certains ont des démons !

    Karim vient d'être muté à la Crim', au 36, le mythique Quai des Orfèvres ! Dès le premier jour, ce jeune policier rencontre Achab, un vieux flic à la jambe de bois, vaguement effrayant et carrément atypique, qu'on a d'ailleurs préféré reléguer aux archives. Karim doit faire équipe avec lui sur une affaire de meurtre d'un député marron. Leurs relations s'onnoncent difficiles: le souvenir d'un homme plane en effet entre les deux hommes. Fath, le propre père de Karim et ami d'enfance d'Achab, mort dans des circonstances mystérieuses. D'une enquête à l'autre, Karim va prendre le temps d'en savoir un peu plus sur Achab (a-t-il abandonné son père ?) mais aussi d'apprendre son métier auprès d'un flic... magistral.
    Une série de feuilletons, très polar, très humains...

  • Perdu, seul dans un immense vaisseau spatial, un homme cherche à comprendre. Un jour, lors de ses explorations dans les méandres du vaste astronef, il découvre une fresque gigantesque (peinte réellement par Irène Häfliger, une jeune artiste caennaise !) retraçant l'histoire du vaisseau. Petit à petit, il reconstitue les pièces du puzzle. La fresque a été peinte par des robots, avant que ceux-ci ne tombent à court d'énergie. Le gigantesque engin est gravement endommagé, et il est le seul survivant, le seul à pouvoir le remettre en marche. Mais il est peut-être bien plus que cela : pourrait-il être le créateur de ce vaisseau-monde ?

    Sur commande
  • Tout se dénoue pour Edgar «Achab» Cohen et son équipier, Karim Al-Misri. En travaillant sur les suites de l'enquête traitée dans le précédent volume de leurs aventures, Tout le monde meurt, l'un comme l'autre ne peuvent éviter de revenir sur la relation ambiguë qui les unit, et que symbolise la figure du défunt Fath, le père de Karim, tombé sous les balles d'Edgar son ancien coéquipier. Qui a réellement organisé son évasion piégée, et dans quel but ? Tous les fils de cette affaire demeurée mystérieuse convergent finalement vers le propre frère d'Edgar, William Cohen, qui n'est autre... que le grand patron de la PJ ! Autant dire que le duo Karim-Achab, même mû par le féroce désir de faire enfin justice, aura affaire à très forte partie ; apparences et faux-semblants tombent enfin, oui, mais à quel prix... Achab devra tout perdre, jusqu'à son identité et sa liberté, pour enfin découvrir quel personnage se dissimule vraiment derrière le masque dévoré d'ambition du machiavélique William...

  • Serge s'est fait doubler, il n'a pas touché sa part du casse et ça commence à se faire savoir dans le milieu. De plus, sa fille, Angel, a été enlevée, et on ne lui laisse que quelques heures pour rassembler la rançon. Des heures qui s'effritent... Serge doit trouver une solution coûte que coûte. Pour ce « beau mec », spécialiste du braquage, la morale, c'est d'abord de respecter la famille. Mais les voyous d'aujourd'hui s'en fichent pas mal... Leur but, c'est le fric facile et rapide, tant pis pour les malchanceux !

  • « Dans un village de la Manche dont je ne veux me rappeler le nom, vivait un homme ayant choisi de quitter le monde du travail pour jouir du silence de sa demeure. Un vieil héritage le lui avait permis. Malgré cela les trois quarts de ses revenus partaient dans son alimentation. Le reste allait aux factures, au salaire de sa bonne et au fourrage de sa vieille carne. Il passait l'essentiel de son temps à la lecture... Des lectures dites d'évasion, avec un goût prononcé pour les romans de chevalerie... Il y consacra d'abord ses journées, puis ses nuits... Dormir ne le concernait plus. A force son cerveau s'étiolait. Les histoires d'enchantements, de tournois, de batailles, d'amours et de tourments finissaient par devenir réels... Notre hommepéta les plombs, si bien qu'un jour il eut une bien curieuse idée... Il alla annoncer à sa vieille jument qu'il l'a rebaptisait Rossinante, qu'il se faisait chevalier errant, qu'il partait à l'aventure sauver des pucelles en détresse et affronter leurs geôliers. A lui les dangers, les victoires et la gloire éternelle ! Il venait de se choisir un nom : il s'appelle maintenant Don Quichotte. »
    Une savoureuse et hilarante relecture du texte de Cervantès à ne rater sous aucun prétexte.

empty