Sabine Houot

  • Trois grandes problématiques préoccupent le monde agricole en matière de protection de l'environnement : les gaz à effets de serre, la dégradation des sols, et la pollution des eaux superficielles et souterraines.Cet ouvrage apporte des éclairages pour comprendre les enjeux agro-environnementaux actuels.
    Il est construit autour de quatre questions :
    - Quelles sont la nature et les propriétés des matières organiques des sols ?
    - Quelles sont les biotransformations des matières organiques des sols ?
    - Quelles sont les conséquences environnementales et agronomiques des propriétés et des biotransformations des matières organiques ?
    - Quels usages des terres et quelles pratiques mettre en oeuvre pour maintenir les matières organiques des sols à un niveau suffisant en relation avec leurs qualités physique, chimique et biologique ?

  • Cet ouvrage est une référence pour les étudiants qui découvrent la pédologie et souhaitent connaître les clés de la discipline pour se confronter rapidement à la réalité du terrain. Il  montre les relations qui existent entre le sol, son environnement et la végétation en s'appuyant aussi bien sur la biologie, la géomorphologie, la physique et la chimie que sur la pédogenèse et les propriétés du sol.
    Cette 7e édition a été entièrement actualisée en prenant notamment en compte les progrès de la chimie des humus, les apports récents de la biologie moléculaire et cellulaire dans le champ de la microbiologie, mais aussi les nouvelles classifications des sols et techniques d'étude. Il  présente les résultats les plus récents du domaine et dresse un panorama varié de ses applications pratiques : mise en valeur des terres, croissance des végétaux, protection de l'environnement, etc. 

  • La fertilisation organique des cultures et des prairies est historiquement basée sur l'épandage des déjections animales. Au cours du XXe siècle, les engrais minéraux sont venus compléter voire supplanter cette pratique. Plus récent, l'emploi en agriculture de matières provenant de diverses filières de traitement des déchets domestiques et industriels (eaux usées, ordures ménagères, effluents industriels...) répond à des enjeux forts tels que l'amélioration du recyclage des déchets, le renchérissement des coûts de l'énergie nécessaire à la fabrication des engrais minéraux de synthèse, la raréfaction des ressources minières (notamment le phosphore) et la dégradation des taux de matière organique des sols. Cette ressource en matières fertilisantes d'origine résiduaire (Mafor) contient des éléments nutritifs en mesure de se substituer au moins en partie aux engrais minéraux de synthèse, mais son épandage ne peut être envisagé que si les risques associés sont acceptables pour l'environnement et pour l'homme.

    Synthèse d'une expertise scientifique collective réalisée à la demande des ministères en charge de l'Écologie et de l'Agriculture, cet ouvrage présente un panorama des ressources et de l'usage des Mafor en contexte français, et donne des clefs pour instruire la question de leur substitution aux engrais minéraux. Il fait le point sur les impacts agronomiques, environnementaux et socio-économiques de leur épandage et met en évidence la difficulté à réaliser un bilan quantitatif des avantages et des inconvénients du recours à ces matières.

    Associant sciences biologiques et sciences sociales, cet ouvrage intéressera les chercheurs, étudiants ou professionnels des filières de valorisation de ces matières, mais s'adresse également aux gestionnaires et aux décideurs.

    Sur commande
  • Le recyclage des produits résiduaires organiques participe au développement durable des territoires. Il contribue à l'amélioration de la fertilité des sols, notamment via les apports en matière organique, et à une économie circulaire des nutriments (azote, phosphore et potassium principalement) à des échelles très variées. Il faut cependant veiller à la maîtrise des impacts environnementaux, notamment en raison de la difficulté à ajuster les pratiques de fertilisation et de la présence éventuelle de contaminants. L'impact du recyclage est global ; il peut se traduire par une substitution des engrais, préservant ainsi des ressources minières ou les sources d'énergie fossile.

    Comprendre les processus biogéochimiques impliqués dans le recyclage des produits résiduaires organiques, préciser les usages et proposer des solutions adaptées à différents contextes au Nord comme au Sud ont été les objectifs du travail pluridisciplinaire présenté dans cet ouvrage. Il s'appuie sur les résultats du projet "Intensification des systèmes de production agricole par le recyclage des déchets" (Isard), conduit de 2009 à 2013 avec le soutien financier de l'Agence nationale de la recherche française. Ainsi, de la plaine de Versailles à l'île de la Réunion, en France, et de la péninsule dakaroise, au Sénégal, à la zone périurbaine de Mahajunga, à Madagascar, anthropologues, sociologues, biogéochimistes, modélisateurs, technologues et agronomes se sont associés pour caractériser les déchets organiques et leurs usages, documenter l'intérêt de leur recyclage, mais aussi les risques inhérents à leur emploi.

    Cet ouvrage est destiné aux professionnels soucieux de pratiques agro-écologiques au Nord comme au Sud. De plus, les études de cas très approfondies intéresseront les scientifiques de diverses disciplines.

    Sur commande
empty