Points

  • Bad feminist

    Roxane Gay

    « Je préfère être une mauvaise féministe que ne pas être féministe du tout ».
    Roxane Gay.

    Bad Feminist explore la politique contemporaine, la culture populaire, la sexualité, la race et l'histoire personnelle de Roxane Gay afin de souligner les multiples discriminations subies par les femmes.

    Bad Feminist rappelle que la défense de l'égalité des sexes ne dispense pas d'assumer ses contradictions : on peut s'épiler, chanter des chansons pop, être fan de téléréalité et militer pour les droits historiquement aliénables des femmes.

    Bad Feminist marque le début d'un nouveau féminisme, décomplexé et libérateur.

  • Hunger

    Roxane Gay

    À l'âge de douze ans, j'ai été violée. Alors, je me suis mise à manger pour m'enlaidir et repousser les hommes. Peu à peu, je me suis enfoncée dans une interminable routine : manger pour me protéger, me sentir seule, manger pour me réconforter, me détester, manger encore. J'ai longtemps lutté pour exister dans un monde conçu pour les minces. Jusqu'au jour où j'ai décidé de me réconcilier avec mon corps.

  • Treize jours

    Roxane Gay

    En vacances à Port-au-Prince avec son mari et leur bébé, Mireille est enlevée. Ses kidnappeurs réclament un million de dollars à son père, l'un des hommes les plus riches d'Haïti. Alors qu'il refuse de payer la rançon, Mireille vit treize jours de cauchemar entre les mains de ses ravisseurs. Treize jours de sévices dont elle ressort presque morte. Comment survivre à ça, retrouver les siens et se reconstruire ?

empty