Arts et spectacles

  • « Marpa fut très remué lorsque son fils fut tué, et l'un de ses disciples dit : "Vous nous disiez toujours que tout est illusion. Qu'en est-il de la mort de votre fils, n'est-ce pas une illusion ?".
    Et Marpa répondit : "Certes, mais la mort de mon fils est une super-illusion." » Pratique de la voie tibétaine.

  • « Marpa fut très remué lorsque son fils fut tué, et l'un de ses disciples dit : Vousnous disiez toujours que tout est illusion. Qu'en est-il de la mort de votre fils,n'est-ce pas une illusion ?". Et Marpa répondit : "Certes, mais la mort de mon filsest une super-illusion." »Pratique de la voie tibétaine La Chambre claire se présente au départ comme un essai sur la photographie. À ce titre, il est devenu une référence majeure. Mais il s'agit aussi et surtout d'un superbe récit. Au moment où Roland Barthes découvre le lien essentiel entre la photographie et l'épreuve intime qui l'obsède - la mort de sa mère -, il parvient à nous emporter dans un cheminement à la recherche du temps perdu et de l'être aimé. Comme l'explique Benoît Peeters dans l'entretien qui accompagne ici la bouleversante lecture de Daniel Mesguich, l'expérience la plus noire devient alors lumineuse; c'est pourquoi ce livre, peut-être le plus beau de Roland Barthes, ne s'appelle pas la chambre obscure, mais bien La Chambre claire."

  • Un livre qui regroupe l?ensemble des articles et interviews consacrés à la mode, entre 1955 et 1983. Pour tout ceux qui auront trouvé difficile d?accès le Système de la Mode, cet ensemble d?articles éclaire et simplifie singulièrement la pensée de Barthes sur le statut et le rôle de la mode et du vêtement dans nos sociétés. Une analyse qui n?a rien perdu de son actualité et qui au contraire, 30 ans après, permet de mesurer la cohérence d?un phénomène qui n?a fait, depuis, que s?amplifier. Qu?il parle du dandysme, des bijoux ou bien du bleu, la finesse d?analyse de Barthes met en lumière particulièrement actuelle nos tics et manies de mode contemporains. Une remarquable postface d?Olivier Burgelin, autre grand spécialiste de la mode, précise les constantes et les variations du regard de Barthes tout au long de son évolution.

  • La tour Eiffel

    ,

    • Seuil
    • 20 October 2011

    ÿþLa Tour Eiffel est un livre double qui réunit le texte passionnant de Roland Barthes et les très belles photographies d'André Martin. Symbole de Paris pour le monde entier, ce monument que l'on voit de partout, nous propose lui-même en retour un regard panoramique pour contempler la ville et en faire la conquête. Édifice longtemps décrié, pleinement et ouvertement inutile, il est d'abord un objet d'une grande prouesse technique, un signe d'audace et de modernité qui est devenu au fil du temps une oeuvre artistique, une dentelle de fer, signe de légèreté et, par sa verticalité, de l'impossible tentative de l'homme pour atteindre le ciel.Le texte éclairant de Roland Barthes contient aussi des références aux réactions de l'époque de la construction de la Tour Eiffel, comme celle de Maupassant qui avait signé une pétition contre son édification et allait y manger ensuite parce qu'elle était le seul endroit de Paris d'où on ne la voit pas. Il est par ailleurs suivi d'une chronologie relatant les différentes étapes de sa construction, d'une fiche technique très détaillée, le tout étant illustré de photographies d'époque.

empty