Ronald Hirle

  • L'Alsace s'est, au fil du temps et au gré de l'Histoire, forgée une identité propre et originale. Nourrie de multiples influences, terre de passage et objet de convoitise, cette région a su faire de la diversité des cultures qui s'y sont affontés, une source de richesse. Sa gastronomie, aujourd'hui symbole de cette pluralité réussie, est devenue un art culinaire mondialement reconnu. Soucieuse depuis toujours de préserver une alimentation à la fois authentique et innovatrice, l'Alsace incarne au mieux les enjeux gastronomiques actuels : défendre la tradition et les produits du terroir tout en privilégiant la créativité. A l'heure de la banalisation du goût, il est grand temps d'empêcher la disparition progressive des produits du terroir et des savoir-faire traditionnels qui sont autant de traces de notre riche passé. L'industrie agro-alimentaire en Alsace occupe une place prépondérante dans l'économie régionale, à la fois dans des secteurs de grande industrie très liés à l'image de la région, comme la brasserie, dans les activités traditionnelles nées de l'artisanat comme la charcuterie ou la boulangerie, mais aussi dans des secteurs comme la malterie et les jus de fruits.

  • Cet ouvrage retrace en parallèle l'histoire de deux grandes aventures humaines qui ont profondément marqué le XXe siècle : les recherches sur l'atome qui ont permis - en cinquante ans - de passer de la découverte de la radioactivité à la fabrication d'une bombe atomique, et la guerre du Pacifique qui opposa les Japonais aux forces alliées lors d'effroyables combats.
    Deux aventures a priori sans rapport, menées dans des régions très éloignées. Quel est le lien entre ces savants attachés à des expériences minutieuses dans leurs laboratoires et ces soldats, marins et aviateurs qui, combats après combats, disputèrent les îlots et archipels du Pacifique aux troupes japonaises ? Au mois d'août 1945, leurs destins vont se croiser et trouver un aboutissement commun dans l'explosion de deux bombes atomiques sur les villes d'Hiroshima et de Nagasaki.
    L'humanité tout entière entrera alors dans une nouvelle phase de son évolution : l'ère nucléaire. Dès lors, le monde se révèle différent de ce qu'il était, régi par la terreur et l'effroi d'une arme extrêmement dévastatrice. Cet ouvrage développe la chronologie des événements, tout en présentant ceux qui en furent les principaux acteurs. Enrichi par les témoignages récents de survivants, victimes du poids de leur expérience et portant les stigmates d'Hiroshima et de Nagasaki, il apporte un éclairage nouveau sur cette période tumultueuse de l'Histoire.

  • Depuis plus de quatre mille ans, nous attendions cet heureux temps.
    Chaque année le 1er décembre les enfants ouvrent la première petite fenêtre de leur calendrier de l'Avent, qui révélera le 24 décembre une crèche illuminée. Car pour beaucoup Noël reste un grand événement religieux. Et ceux-là même qui ne partagent pas cette foi participent au sentiment d'espoir, aux symboles de bonheur et de paix que représente le mot de Noël. La plus belle fête de l'année est aussi populaire.
    Célébration d'un mystère divin, elle s'est répandue dans le monde entier en devenant la fête de la famille et des enfants. L'abondance des mets et les cadeaux sont partagés surtout entre proches et renforcent leurs liens. Echange d'amour, source de paix, auquel les lumières de l'arbre, le scintillement des décors confèrent une dimension de merveilleux. Les parfums et les bonnes choses confirment à leur façon terrestre le bonheur que promet la magie céleste.
    Les animaux aussi doivent partager la fête. Dans une étable à Bethléem, il est né le divin Enfant. Noël est fixé au calendrier le 25 décembre. Mais c'est dans la nuit du 21 que nous fêtons l'événement. Car c'est le mystère de la lumière qui jaillit au milieu des ténèbres que nous célébrons. La magie des cadeaux pour les grands et les petits "fonctionne" toujours. Un nouveau personnage est né au firmament de Noël.
    On raconte qu'un professeur de littérature grecque lut en 1922 à New York à ses enfants un poème de sa composition intitulé "La visite de Saint Nicolas", puis "La veillée de Noël''. Une invitée trouva le poème merveilleux et sans prévenir l'auteur l'envoya à un journal. C'est depuis lors qu'est né, au lieu de l'évêque avec sa crosse et sa mitre, "un joyeux petit elfe". Devenu jovial bonhomme rondouillard, rieur, c'est le Père Noël.
    Il voyage à son tour dans les airs. Les rennes cette fois tirent son traîneau. La cheminée reste sa porte d'entrée. Les souliers ou les bas attendent son passage. Au pied du sapin brillamment illuminé, grands et petits en restent émerveillés.

empty