Roger Fix

  • Appelé du contingent en 1959, il participe à la guerre d'Algérie et embrasse une carriére militaire. Officier sorti du rang, promu capitaine, Roger Fix assure le commandement du centre national d'entrainement commando de Collioure de 1978 à 1981. En 1988 de retour en pays Catalan à la citadelle de Mont-Louis, il n'a pas oublié pas le charme du village aux couleurs fauves. Il y installe sa famille. Après diverses affectations en Allemagne, au Maroc et en Guyane devenu lieutenant-colonel ; il aspire à une retraite légitime et rejoint définitivement Collioure. Adjoint au maire, président de différentes associations d'anciens combattants, Roger Fix en preservant la mémoire de l'histoire continue l'histoire de sa vie.
    « Histoire des Poilus de Collioure la grande guerre 1914-1918 » L'histoire des « Poilus » de Collioure pendant la grande guerre 1914-1918 tisse ce lien entre la petite et la grande histoire. Deux mondes, deux sociétés se croisent pour naitre et pour mourir durant les quatre années du 1ER conflit moderne.
    La 1er guerre mondiale, si elle démontra les limites d'états majors aux stratégies obsolétes, révélera surtout l'abnégation et le courage des peuples. Les stigmates de ce sacrifice s'érigent sur les places des villes et villages de France.
    Parmis eux, Collioure vit partir cent de ses enfants. Ils donnérent l'histoire de leurs vies pour écrire l'histoire de la grande guerre.
    Roger Fix, par la somme de ses recherches exhaustives, nous livre cent témoignages portés en ultime souvenir à la mémoire des générations futures.

  • Voici un ouvrage qui ne manquera pas de déranger car il va à l'essentiel.
    Le Dr Fix insiste sur l'absolue nécessité d'" être ". " L'enfer, dit-il, c'est être empêché d'être. " Or les premiers coupables de ce crime contre nature sont les parents. Sous couvert d'amour, ceux-ci multiplient les interdits et les obligations pour faire de leurs petits des individus bien élevés. Pour échapper à la roue infernale clé la frustration, de l'agressivité, clé la culpabilité et clé la maladie - les Poisons de l'âme devenant immanquablement des poisons du corps -, l'homme doit identifier la haine qu'il éprouve à l'égard de ceux qui l'ont plongé dans l'enfer du non-être.
    Alors seulement, il pourra accéder à la seule énergie de vie dans l'univers, les êtres et les choses : l'amour.

    Sur commande
empty