Raynaud C

  • Rapport de la Commission nommée, le 1er novembre 1862, pour vérifier la gestion du cit. Beluze, représentant la colonie icarienne en France... [Signé : Ch. Raynaud.] Date de l'édition originale : 1863 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande

  • A la fin du moyen age, la guerre de siège est l'essentiel et le contrôle des villes est un enjeu majeur.
    Elles sont les ressources matérielles, humaines et morales pour les opposer à l'ennemi une résistance prolongée. la succession ou la simultanéité des conflits, petits ou grands, bouleverse leur quotidien. la confrontation de sources d'archives et des textes littéraires permet de prendre la mesure de ces modifications. le logement des gens de guerre, tropes étrangères au corps social, à ses usages et à ses valeurs affecte les modes de vie.
    Les conditions de travail évoluent avec l'afflux des réfugiés, le ravage du plat pays, la mise en place d'une économie de guerre et les limitations de la circulation des personnes et des biens. la pression fiscale s'intensifie et grève les budgets. les tensions s'accentuent et le tissu social se déchire. les adversaires se livrent à une guerre de propagande qui trouble les esprits. avec la paix intervient le travail de mémoire nécessaire à la refondation du pacte social.
    Il se manifeste surtout par des cérémonies commémoratives et la rédaction de chroniques. le récit des évènements subit de nombreux avatars : travestissements, silences, recompositions, ajouts. reste que de l'italie à l'espagne, des villes d'empire à celles du royaume de france, les sources témoignent de manière concordantes et impressionnante des souffrances des citadins.

  • « Il chantait comme s'il devait convaincre quelqu'un et n'avait qu'une seule chance de le faire, maintenant ou jamais. Il chantait magnifiquement et ne le savait pas. » Tristan a treize ans lorsqu'il assiste à son premier concert de rock, à Paris dans les années 1970. Une révélation. Plus tard, il fonde son propre groupe, La Monstrueuse Parade. Surdoué et magnétique, le chanteur connaît avec ses musiciens une ascension fulgurante. Mais les tournées usent, la drogue est partout, les dérapages se multiplient. Tristan, intransigeant, s'attire le ressentiment de ses amis. Les rêves de ce jeune idéaliste survivront-ils au siècle qui s'éteint ?

  • Comment construire le lien d'attachement avec votre enfant à l'épreuve du quotidien ?
    Vous avez choisi la voie d'une éducation douce et bienveillante pour répondre aux besoins de votre enfant... Mais, à l'épreuve de la « vraie vie », vos convictions sont mises à rude épreuve ! Sommeil chaotique, allaitement ou prise de repas difficiles, pleurs inconsolables, angoisse de la séparation, gestion des colères, etc. : comment faire quand tout ne se passe pas comme vous l'aviez imaginé ?
    Et si vous vous concentriez sur une chose essentielle : offrir un environnement sécure à votre enfant ? C'est en effet la conviction du Dr Anne Raynaud, psychiatre enfants et adultes et fondatrice des Instituts de la Parentalité. Dans cet ouvrage, elle expose une multitude de situations quotidiennes qui se posent de la naissance à l'entrée à l'école : tout en vous aidant à faire émerger vos propres solutions, elle donne des pistes pratiques pour sortir de la crise et surmonter les difficultés, avec le souci constant de protéger et renforcer le lien d'attachement avec votre enfant. C'est en effet ce lien qui va lui donner confiance pour toute sa vie !

  • Créée en 1847, la Maison Cartier est initialement spécialisée en vente de bijoux et d'objets d'art. Dans les premières décennies du XXe siècle, elle commence à concevoir ses propres bijoux et les petits-fils du fondateur, Louis et Jacques, sont à la recherche de nouvelles sources d'inspiration. Leur découverte des arts de l'Islam à l'occasion de grandes expositions organisées à Paris et à Munich en 1903 et 1910 joue alors un rôle significatif dans la naissance d'une esthétique renouvelée, empreinte de modernité. En quête de pierres précieuses et de perles, Jacques Cartier se rend en Inde où il collecte des bijoux anciens et contemporains, pour les revendre en l'état, s'en inspirer ou les recomposer au sein de créations nouvelles.
    Chefs-d'oeuvre de l'art islamique, dessins, livres d'ornements et d'architecture, photographies et documents d'archives nous plongent dans le processus créatif à la recherche des sources d'inspirations originelles des bijoux et objets de la Maison Cartier.

  • Arthur est fou de joie : il vient d'intégrer le club des Petites Natures. Soin des animaux et des plantes, astuces de bricolage et de jardinage, recettes de cuisine... avec les connaissances et la patience sans limite de sa soeur, Léa , il deviendra bientôt un véritable chevalier défenseur de l'environnement !

  • Le lien naturel qui lie l'enfant et son parent est mis à mal par les injonctions de nos sociétés impatientes et exigeantes : chacun voudrait que son enfant soit calme, obéissant, conforme aux attentes normatives de l'école... De son côté, l'enfant, dont le développement cognitif obéit à des contraintes particulières, se sent sans cesse limité. D'où une distorsion du lien parent-enfant, qui conduit à un nombre croissant de consultations en pédopsychiatrie.

    Le docteur Anne Raynaud-Postel, fondatrice de l'Institut de la Parentalité, met son expérience à contribution pour expliquer aux parents les besoins de leur enfant, en premier lieu celui de sécurité émotionnelle, indispensable à l'épanouissement, autant que celui de la sécurité physique.

  • Grâce à un simple système de découpe en trois bandes, ce livre permet de transformer vingt-quatre feuilles en 13824 jeux de couleurs, de formes et de mots ! Chaque combinaison offre une nouvelle forme, aux couleurs vives et lui associe une courte affirmation autour d'une couleur. Une page blanche qui passe au court-bouillon devient rouille. Une page blanche qui mûrit dans les pays chauds devient jaune-citron. Un ciel bleuciel qui mûrit dans les pays chauds devient jaune-citron.

  • Ce manuel d'introduction à l'étude du droit a pour ambition de satisfaire au double critère de la pédagogie et de l'excellence.

    Reprenant la structure classique du plan de cours, cet ouvrage s'attache à donner aux lecteurs des clés de compréhension de la matière par une démarche méthodique et guidée qui n'exclut ni l'exhaustivité ni la rigueur du propos. Pour ce faire, des rubriques systématiques scandent le cours et des exercices corrigés sont proposés en fin de chapitres.

  • Pour leur 11e aventure dans l'Histoire, Paul et Colombe se retrouvent en 1812, auprès des grognards de Napoléon.
    Les deux cousins se sont enfuis de chez eux pour rejoindre leur oncle, héros de la campagne de Russie. Paul est fi fre dans l'armée française. Colombe, elle, joue les vivandières auprès des soldats blessés. Les petits grenadiers en herbe sont très impressionnés lorsqu'ils croisent l'Empereur en personne dans un hôpital de Moscou ! Mais, pour échapper à l'incendie volontaire qui ravage la ville sainte russe, les deux enfants sont contraints de s'enfuir dans la forêt enneigée. Ils y rencontrent un gentil ourson, se heurtent à une bande de féroces cosaques et se réfugient dans une isba avant de rejoindre les rangs de la grande armée.
    Celle-ci s'apprête, en effet, à quitter la ville en une retraite dramatique, dans le vent et la froidure...

  • « Comme un conte pour enfants, l'histoire de Krampouès commence par : «il était une fois...». Très vite pourtant, les personnages Charles et Krampouès quittent les sentiers prévisibles du merveilleux. Ils empruntent un chemin inquiétant qui traverse une forêt sombre et, tout en les menant dans des lieux étranges, les fera réfléchir sur le monde qui les entoure et sur le potentiel insoupçonné de la littérature. De même que le lecteur, ils ne sont pas au bout de leurs surprises... » Lorsque Charles Demain, dentiste perdu dans une forêt, aborde le monstre Krampouès pour lui demander son chemin, ce dernier semble plus enclin à le manger qu'à l'aider. Charles Demain parviendra-t-il, en racontant son histoire, à le convaincre de lui laisser la vie sauve ? Magie, monde parallèle et secrets de famille alimentent l'incroyable récit.

  • L'introduction au droit est certainement le cours le plus important du cursus d'un étudiant de première année et, peut-être, le plus difficile pour un enseignant.
    En effet, il pose la pierre angulaire de tout ce qui viendra par la suite. C'est au cours de ce semestre que se campe le décor de quatre ou cinq années d'études.
    Comment, dès lors, être complet, dense, tout en étant pédagogique, c'est-à-dire simple dans l'exposé et la compréhension ? Le pari de cet ouvrage est, allant du général vers le particulier, en dix chapitres thématiques et classiques, de donner des bases solides de théorie générale.

    Ce « cours » est conçu pour un étudiant débutant, par principe novice. Viennent ensuite des conseils de langage et un lexique juridique.

  • Cette Introduction à l'ancien français est la 3 e édition entièrement revue et mise à jour du manuel publié pour la première fois en 1990 par Geneviève Hasenohr, manuel qui prenait la suite, sous un nouveau format, de l'ouvrage classique de Guy Raynaud de Lage. Il continue ainsi à accompagner non seulement les étudiants, mais aussi les amateurs qui, par nécessité ou par goût, sont amenés à lire des textes ou des documents médiévaux.

    À tous, il offre un moyen d'accès aisé à notre ancienne littérature. L'exposé est plus pratique que théorique, et chaque phénomène est illustré par un choix d'exemples abondant et varié, propre à familiariser peu à peu le lecteur avec les formes et les mécanismes d'un état de langue - le français des XII e et XIII e siècles - qui, au-delà des siècles, a laissé sa marque dans nos parlers modernes.

  • Que s'est-il donc passé au huit impasse du Sourire ? Perché sur sa balançoire, Martin sent le vent lui chatouiller les narines et les joues quand soudain, il remarque un détail de la plus haute importance...

  • La guerre de sécession demeure méconnue du public français.
    Sans doute parce qu'elle est la principale tragédie de l'histoire des etats-unis, et qu'elle contredit ainsi l'idée familière selon laquelle l'expérience américaine aurait été essentiellement paisible et heureuse. elle l'a été jusqu'au milieu du xixe siècle, quand, bouleversée par l'afflux des immigrants, l'éveil du nationalisme et des extrémismes, la remise en cause de l'esclavage, l'union découvre soudain sa fragilité.
    Les compromis qui ont marqué sa naissance en 1776 ne résistent pas à un triple conflit : politique, entre l'autorité fédérale et celle des etats ; idéologique, entre esclavagistes et antiesclavagistes ; économique et social, entre deux civilisations : le nord et le sud, que l'élection de lincoln, en 1860, précipite dans un sanglant affrontement qui ne prendra fin qu'avec la reddition complète du sud en 1865.
    Commencée dans l'improvisation, cette lutte fratricide entraîne vite la mobilisation totale des hommes et des ressources, avec des conséquences particulièrement meurtrières, puisqu'elle a fait plus de victimes militaires à elle seule - 620000 dont 360000 nordistes - que tous les autres conflits (viêt-nam compris) dans lesquels les etats-unis se sont engagés depuis 1776. une société nouvelle émergea de la guerre, très différente de celle qui avait vu le jour avec l'indépendance.
    De cette mutation, qui s'apparente à une révolution, james m. mcpherson, professeur d'histoire à l'université de princeton, nous donne un récit très vivant et coloré, salué dès sa parution comme la meilleure synthèse des connaissances sur le sujet.

  • Cet ouvrage présente de manière concise et néanmoins précise l'essentiel de ce que les étudiants, en particulier de première année des Universités ou des Écoles, doivent retenir de l'introduction au droit.
    Sa particularité est de suivre le plan du cours d'introduction au droit publié chez LGDJ dont il rend compte de la richesse.
    Sa lecture peut aussi intéresser les étudiants plus avancés dans les études ainsi que les professionnels qui voudraient mettre à jour leurs connaissances.

  • Le regain d'intérêt pour la philosophie politique trouve dans ce dictionnaire une expression nouvelle facilitant la maîtrise des notions et des oeuvres majeures, tout en dépassant les clivages disciplinaires. Publié pour la première fois en poche, ce dictionnaire de référence a été enrichi par rapport à son édition d'origine.

  • L'homéopathie est une approche douce de la santé, au succès non démenti.

    Cet ouvrage vous propose une approche inédite , qui fait le lien entre les étapes de la vie et nos maladies, car chaque parcours de santé est unique.
    Il vous propose un dictionnaire des affections et maladies du quotidien, avec une description claire des symptômes et des médicaments pour s'y retrouver facilement. Près de 300 souches homéopathiques avec leurs origines et leurs indications.  Avec l'homéopathie devenez l'acteur de votre santé sans risques ! 

  • Cet ouvrage classique de la pensée italienne fait date dans l'histoire de la philosophie et de la culture européennes : il marque, à la fin des lumières, le moment oú la réflexion s'émancipe des prétendues " lois éternelles " pour reconnaître son enracinement dans l'esprit strictement humain comme sa dépendance à l'égard de l'histoire.
    Cette dernière est bien désormais l'objet de la science et il s'agit d'en découvrir les lois intimes. l'histoire n'est ni un destin aveugle ni un produit du hasard, mais un processus rationnel. c'est dans cette perspective que vico passe en revue les différentes époques dont l'interprétation donne sens au présent: temps primitif et mythique, antiquité, etc. en même temps, vico analyse les progrès corrélatifs du droit et de l'etat.

  • Hansel et Gretel sont abandonnés en forêt par leurs parents. Seront-ils suffisamment malins pour retrouver le chemin de la maison et pour échapper à la sorcière qui souhaite les dévorer ?

  • C'est la 10ème aventure de Paul et Colombe à travers l'histoire ! Nos héros sont plongés cette fois en pleine tourmente révolutionnaire, du côté des armées catholiques vendéennes.

    Printemps 1793. Tandis que la Terreur bat son plein à Paris, Paul et Colombe parcourent les fossés et les taillis du bocage vendéen. Le garçon sert en effet de messager au général Cathelineau. Celui-ci tient conseil dans un château gardé par des paysans armés de faux et de fusils. Là, les cousins sont introduits en présence de d'Elbée et Stofflet, deux autres chefs qui résistent aux Républicains. Les deux enfants écoutent avec admiration les récits de batailles entre les « bleus » et les « blancs » et les exploits de la résistance de l'armée vendéenne contre l'armée révolutionnaire.

    Au détour de la forêt, Paul et Colombe découvrent un petit tambour blessé de l'armée républicaine. L'enfant effrayé est accompagné d'une petite bête étrange : un singe ! Ce n'était donc pas un farfadet des légendes du bocage qui se cachait dans l'épaisse forêt !

    Nos héros sont plongés cette fois en pleine tourmente révolutionnaire, du côté des armées catholiques vendéennes. Ils rencontrent les généraux de cette armée de paysans et se font compter leurs exploits. Période héroïque mais période très rude de la France du XVIIIe s. en pleine guerre civile et changement de régime. Ce petit roman complètera bien les cours d'Histoire des jeunes lecteurs d'aujourd'hui.
    Une aventure pédagogique que les enfants de 7 à 10 ans auront plaisir à lire seuls.

  • C'est un mot qui passe pour intraduisible et qui renvoie aux caractères distinctifs de notre histoire nationale. Les origines de la laïcité remontent aux guerres de Religion, où la puissance royale commence à s'émanciper de l'autorité de l'Église. C'est de cette crise originelle que part ce livre.
    L'Édit de Nantes impliquait qu'on pouvait être bon Français sans être catholique. C'est cette brèche que Louis XIV va tenter de refermer avec la Révocation, alors que la monarchie absolue tire sa légitimité moins de ses fondements religieux que de sa rationalité administrative et de son pouvoir civilisateur. Mais c'est avec la Révolution que la France cesse d'être un royaume catholique, pour s'engager dans la voie qui mène à l'État laïque, dégagé de toute conception théologique.
    Le conflit entre France catholique et France républicaine se poursuivra tout au long du XIX e siècle, avant que la III e République s'engage dans une laïcité militante que va couronner la loi de 1905. Il prendra d'autres formes avant de s'épuiser en 1984 avec la tentative avortée d'intégrer l'école privée catholique dans l'enseignement public.
    Pourtant, depuis les années 1960, l'évolution des moeurs érodait progressivement le consensus moral qui unissait croyants et incroyants, pour aboutir aux controverses autour du « mariage pour tous ».
    À ces dissensions s'est ajouté un nouveau défi, l'émergence d'une religion, l'islam, qui pose à la laïcité des problèmes inédits et introduit au sein même de l'opinion laïque des divisions profondes.

  • Ce recueil de textes, que raymond aron jugeait " admirable ", présente les aspects essentiels d'une doctrine dont l'histoire se confond pour une grande part avec celle de notre temps.
    Après un tableau complet et nuancé de la pensée de marx et d'engels, l'auteur montre comment cette pensée mutilée ou déformée est devenue méconnaissable. passé la période héroïque de la social-démocratie, âge d'or du marxisme, le socialisme révolutionnaire abandonna le terrain des sociétés industrielles de l'occident pour se réfugier dans les pays agraires de l'orient. il prit alors le visage du stalinisme, mélange de despotisme oriental et de terrorisme policier.
    Mais la mort du dictateur, en ouvrant la crise du communisme, en multiplia les pôles : soviétique ou chinois, révisionniste ou réformiste, aux prises avec le réveil de la pensée libre qui finira par l'emporter.

empty