Raymond Couraud

  • Le 14 juillet, 600 soldats européens ont descendu les Champs Elysées. Le Corps Européen était à l'honneur et marquait ainsi de façon hautement symbolique son entrée sur la scène européenne. L'ouvrage que nous présentons vous raconte les coulisses de cet événement et vous conduit au coeur du Corps Européen. Forte de 50 000 hommes, allemands, belges, français et espagnols, appuyés par le Luxembourg, cette unité, née de la volonté du président Mitterrand et du Chancelier Kohl, préfigure ce que pourrait être une armée européenne du XXIème siècle.

  • Peu après l'annexion de l'Alsace, en 1940, les nazis ont choisi le site du Struthof-Natzweiler pour y implanter le seul camp d'extermination construit sur le sol français.
    Bâti dans un site naturel magnifique, ce camp fut le terrible condensé de toutes les horreurs commises par le régime hitlérien au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Construit à l'origine à proximité d'une carrière d'où les nazis devaient extraire les blocs de pierres pour leurs monuments, il fut progressivement consacré à l'économie de guerre allemande. Des milliers de déportés périrent sous les coups ou les privations.
    Des centaines furent pendus, fusillés, tués par injections. Résistants condamnés à disparaître dans "la nuit et le brouillard."

  • Dernier bâtiment survivant de la première génération de cuirassés «dreadnought», Le TEXAS fait partie des navires les plus puissants et plus complexes du début du XXe siècle. En tant que navire amiral de la force de bombardement alliée, en ce début de matinée du 6 juin 1944 à Omaha Beach, il marque le départ de l'assaut amphibie le plus vaste de l'Histoire : le débarquement de Normandie. Le lendemain c'est sur la Pointe du Hoc qu'il ravitaille des Rangers isolés, avant de regagner l'Angleterre pour une brève période de répit. Pendant le bombardement de la côte de Cherbourg, il subit le feu direct de la batterie allemande «Hamburg» et sera touché deux fois par des obus de 280 mm. Un seul explose, tuant l'homme de barre, unique décès sur le navire en temps de guerre, et blessant 13 autres. Mi juillet la même année, il part en Méditerranée pour participer à la libération du sud de la France. Les 15/16 août il bombarde les positions ennemies à terre à Saint Tropez, ce qui permet aux Alliés de débarquer sans rencontrer d'opposition. Cet ouvrage retrace une partie de son histoire et les innombrables documents inédits permettront au lecteur de visiter le Texas, qui désarmé depuis le 21 avril 1948, jour anniversaire de l'indépendance du Texas, a retrouvé son mouillage d'origine à San Jacinto/Houston où les visiteurs du monde entier peuvent venir arpenter ses ponts.

empty