Littérature générale

  • Il aura suffi d'une lettre - la lettre d'adieu d'une amie qui se meurt - pour jeter Harold Fry sur les routes d'Angleterre.
    Quelques sous en poche, une paire de chaussures bateau et l'espoir de la revoir une fois encore.
    Cottage après cottage, bocage après bocage, Harold marche, persuadé que, tant qu'il avance, son amie vivra.
    Il marche et repense à sa vie.
    Mille kilomètres parcourus pour que le destin d'Harold Fry rejoigne celui de sa femme, son fils, son amie, et tous ceux qu'il croise sur sa route.

    « Un roman d'une rare puissance, où on bascule sans cesse du rire aux larmes. Inoubliable. » Le Parisien « Un roman qui fait frétiller vos neurones de plaisir et de... bonheur ! C'est drôle, surprenant, rempli de vie et d'humour, original, irrespectueux, tendre, provocateur. » Gérard Collard - LCI

  • Si on dansait...

    Rachel Joyce

    À Londres, au bout d'une impasse délabrée, Frank n'est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.
    Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d'un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. C'est ainsi qu'il fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Lui qui ne croit plus en l'amour sent son coeur vibrer à nouveau. Jusqu'au jour où il découvre le secret de Lisa...

  • La lettre de Queenie

    Rachel Joyce

    Vingt ans que leurs chemins s'étaient séparés. Il a suffi d'une lettre de Queenie, lui annonçant qu'elle allait mourir, pour qu'Harold Fry décide de la retrouver.
    Alors qu'il traverse à pied l'Angleterre, Queenie, de son côté, redoute les retrouvailles et se remémore tout ce qu'elle n'a pas pu lui dire, vingt ans plus tôt.
    Dans une seconde lettre, elle lui raconte toute l'histoire, sans fards, d'une rencontre manquée et d'un bonheur sacrifié, et le secret qui la ronge depuis tant d'années.

    « Absolument fabuleux. Une petite merveille. » Gérard Collard - Le Magazine de la santé « Un très beau récit qui mêle le sourire aux larmes. » Corinne Abjean - Le Télégramme  

  • Deux secondes de trop

    Rachel Joyce

    Angleterre, 1972. Pour faire coïncider l'heure officielle avec la rotation de la Terre, deux secondes vont être ajoutées au temps. Cela semble anecdotique, et pourtant... Ce matin-là, lorsque le jeune Byron part à l'école en voiture avec sa mère Diana, un accident se produit au moment même où il voit l'aiguille de sa montre reculer. Leur vie bien construite va basculer dans le chaos...
    Si deux secondes insignifiantes peuvent dérégler le cours d'une vie, alors seul le temps pourra aider Byron à faire ressurgir la vérité et guérir ses blessures.

empty