Rachel Beaujolin-Bellet

  • Comment réfléchir aujourd'hui la Gestion des Ressources Humaines, à la fois comme théorie et comme pratique ? Telle est la question qui traverse cet ouvrage, et dont chaque auteur s'est emparé en rendant compte de façon synthétique, de son sujet d'expertise. Chaque chapitre donne accès à une compréhension fine des courants fondateurs de la GRH, et au-delà, en offre une exploration contemporaine, mettant en scène les controverses, les débats, et les perspectives d'évolution en Gestion des Ressources Humaines. Il offre un panorama complet d'une science en action, où le savoir se construit par irrigations croisées et dynamiques entre connaissances théoriques, empiriques, et pratiques.

    La première partie de l'ouvrage explicite les principaux courants (en psychologie, sociologie, anthropologie, économie, stratégie, courant critique, ...) qui ont fondé la GRH, science récente et multidisciplinaire. Le lecteur entre dans une compréhension de la carte des grands courants en GRH.

    Dans la seconde partie, les auteurs visitent les objets-clés de la GRH (les carrières, la formation et les compétences, les relations sociales, l'égalité professionnelle, la santé au travail, la flexibilité, la rémunération, la motivation, la quantification) pour rendre compte à la fois des connaissances existantes et des controverses qui les animent.

    Dans la troisième partie, les auteurs explorent les objets en émergence de la GRH (les instruments de gestion, le travail, le territoire, le tournant pratique, les approches multi-niveaux, les nouvelles formes d'organisation et d'emploi liées à l'uberisation), tels qu'ils invitent à réfléchir autrement, voire à renouveler, pratiques et théories en Gestion des Ressources Humaines.

    Chaque chapitre est rédigé par un ou des auteurs spécialistes du sujet.

  • Les restructurations défraient la chronique, semblent régulièrement déferler sur des secteurs ou des territoires, et inquiètent toujours. Comment comprendre ce phénomène devenu permanent et universel ? Quels en sont les mécanismes de décision et de mise en oeuvre ? Quels effets produisent les restructurations accompagnées de suppressions d'emplois sur les individus et sur les organisations ? Comment sont-elles régulées ? Quelles sont les postures et les marges de manoeuvre des acteurs dans ces processus qui semblent s'imposer à tous ?
    Des licenciements, des « plans de volontariat », des mesures d'adaptation, la recherche de synergies ou d'autres réorganisations sont annoncés : de quels mouvements ces pratiques relèvent-elles ? Que signifient-elles ? Sont-elles équivalentes ?
    À partir d'un panorama des connaissances actuelles sur ce phénomène protéiforme, les auteures mettent en exergue à la fois les systèmes de contraintes qui s'imposent aux uns et aux autres, mais aussi les champs des possibles qui peuvent être dessinés.

empty