Prajnanpad Swami

  • " La voie proposée par Swâmi Prajnânpad consiste à entendre avec un coeur et un esprit ouvert des affirmations souvent inattendues, déroutantes, parfois même choquantes au premier abord, à y réfléchir, avec toutes les ressources de notre intelligence et à voir, en dehors de nous et en nous-mêmes, si ce que nous observons confirme ou non la vérité de ces paroles.
    Ce dont nous sommes intimement convaincus, pas parce qu'un maître nous l'a dit mais parce qu'il a réussi à nous le montrer, transforme tout naturellement notre perception de la réalité quotidienne et modifie notre manière d'y répondre. " Arnaud Desjardins.

  • Ce livre est un manuel pratique d'audace et de sagesse, il propose pour chaque jour une authentique citation de Swami Prajnanpad, ce maître indien confidentiel qui recevait ses disciples un par un, dans un endroit reculé de la campagne bengalie.

    Swami Prajnanpad est véritablement le maître du Oui. En prenant ce Oui pour compagnon de route, le lecteur pourra aller aussi loin que possible dans la découverte de soi et des autres, devenir un être humain meilleur et plus heureux.

    Swami Prajnanpad (1891-1974) est un maître spirituel accompli. Son enseignement, connu sous le nom d'Adhyatma yoga, propose, entre travail sur l'inconscient et Vedânta, une voie originale vers la liberté.

  • Ce livre est un ensemble de citations des Upanishad, choisies et commentées par Svâmi Prajnânpad, sur le thème de la grandeur de l'homme. Il n'existerait pas sans l'immense travail qu'a fait Daniel Roumanoff pour conserver et analyser l'enseignement de ce maitre. Il restait un inédit, préparé par Daniel, de citations et de commentaires sur les sujets suivants : Homme, Dieu, Mythologie, Religions et Science. En reprenant le manuscrit pour la publication, Colette Roumanoff a cherché à en rendre la lecture plus aisée, d'autant que les sujets abordés sont délicats et peuvent nourrir des polémiques. Cet ouvrage est une mine de citations authentiques, dont beaucoup sont inédites. Il plaira à coup sûr à ceux que cet enseignement intéresse déjà. Pour ceux qui ne le connaissent pas, ils seront agréablement surpris de la modernité des upanishad et de la critique faite par Svâmiji des dérives actuelles concernant les pratiques religieuses ou spirituelles qui rabaissent l'être humain. Svâmi Prajnânpad nous propose de décoder autrement les évènements qui se produisent dans notre monde intérieur et notre monde extérieur. Ses paroles peuvent nous permettre, à condition de questionner nos habitudes de pensée et nos jugements de valeur, d'accéder à une vie moins conflictuelle et plus heureuse. Dans cet ouvrage, il questionne particulièrement nos croyances sur les religions, le sens de la vie, la place de l'homme dans l'univers. Cet ouvrage traite de la grandeur de l'Homme. Grandeur dont nous sommes invités à nous montrer dignes, en nous respectant nousmêmes et en respectant les autres.

  • Voici un ouvrage unique et précieux. Une voie qui conduit à la vision juste et à la paix intérieur. Svami Prajnanpad est un maître indien contemporain dont l'enseignement, plongeant ses racines dans la tradition indienne la plus ancienne, éclaire d'une manière entièrement nouvelle le cheminement de celui qui aspire à connaître la vérité.
    Des grands thèmes sont abordés comme bien et mal, péché, vérité, bonheur, souffrance, action, illusion et réalité, piège et liberté...
    La rencontre entre un maître éclairé et un occidental cultivé (Frédéric Leboyer, auteur notamment du livre « Pour une naissance sans violence »).

  • Voir ce qui est, l'accepter et faire l'expérience de l'unité, tel est l'enseignement de Svâmi Prajnânpad. Svamiji nous dit : « Vous n'êtes pas la forme car la forme est toujours en train de changer. Vous êtes plutôt la source même de l'énergie sousjacente à CELA. C'est l'Infini même que vous êtes. » André Comte-Sponville écrit dans sa préface : « Ce maître - car c'en est un, et considérable, et l'un des plus grands de ce temps - n'est pas un optimiste, ni un rêveur, ni un croyant. Un philosophe ?... Point, mais beaucoup mieux : un sage. La denrée est plus rare et - y compris pour les philosophes ! - plus utile. »

  • C'est au retour de son premier voyage en inde en 1959, où il a rencontré svâmi prajnânpad, que daniel roumanoff s'est mis à apprendre le sanskrit.
    Après la disparition de son maître en 1974, il s'est consacré à réunir les lettres adressées aux disciples et les entretiens enregistrés, à partir desquels il a publié un certain nombre d'ouvrages. tout naturellement, daniel roumanoff a cherché les sources des formules sanscrites employées par svami prajnanpad dans les lettres et les entretiens. voici, par exemple, deux formules citées par le maître, qui peuvent paraître, à première vue, étranges, voire paradoxales : " tout en vérité est neutre.
    " " ce n'est ni par l'action, ni par la progéniture, ni par la richesse, mais seulement en se rendant libre qu'on peut obtenir l'immortalité. " la première vient de la chândogya upanisad, la seconde de la kaivalya upanisad. svâmi prajnânpad, comme il le disait si bien lui-même, n'enseignait pas mais se contentait de répondre aux questions qu'on lui posait et qui se référaient le plus souvent au quotidien.
    Pour mieux se faire comprendre, il illustrait ses propos par des histoires. aussi daniel roumanoff a-t-il mis, en regard des citations des upanishad, les histoires vécues racontées par svamiji, classées par thèmes, qui viennent illustrer et expliciter les citations. dans ce va-et-vient entre des formules très anciennes et des histoires très récentes et proches de nous, on découvre le caractère étonnant des propos de svâmi prajnânpad.
    Ce maître d'exception a su faire le lien entre l'orient et l'occident et mettre la sagesse ancienne à la portée de l'homme d'aujourd'hui. le but de la vie, c'est d'aller du relatif à l'absolu, par le dépassement du relatif et non pas par le rejet du relatif ; c'est aller de ce qui est petit vers ce qui est grand, car comme dit la chândogya upanisad : " il n'y pas de bonheur dans ce qui est petit ou limité ".
    Pour faire ce chemin, il est nécessaire d'apprendre à se connaître soi-même. c'est le sujet de ce livre.

  • Maître répond. Ces entretiens, sauvegardés par le plus grand des hasards, sont précieux, riches et complets. Le langage de Svâmiji est simple et direct. Son enseignement, pris sur le vif, explicite de manière pratique le passage de la dualité à la non-dualité. Autrement dit, comment arriver à la libération de tous les conditionnements. Une originalité du chemin proposé par Svâmi Prajñanpad consiste à saisir la dualité à bras le corps, à en faire l'expérience directe, de manière à passer progressivement de l'état anormal, qui est le nôtre, à l'état normal et seulement alors à l'état supranormal. Cela nécessite une compréhension du fonctionnement du mental et un travail sur les émotions qui peu à peu installeront la lucidité, l'acceptation, la paix, la joie. Svâmi Prajñanpad propose des outils qui permettent de grandir en utilisant la vie quotidienne. Et grandir signifie devenir Un, devenir libre et vivre l'éternel présent.

  • La science spirituelle exige d'expérimenter. Une approche très pragmatique d'un des maîtres indiens les plus modernes d'aujourd'hui

  • Formé aux disciplines scientifiques, Svâmi Prajnânpad réconcilie science et tradition, approche matérialiste et spirituelle. Svâmiji, dans un souci d'efficacité pratique, se réfère constamment à l'expérimentation, rejette tout recours à une autorité quelle qu'elle soit, mais n'hésite pas à utiliser toutes les méthodes permettant de libérer le disciple de ses blocages émotionnels.
    L'intérêt exceptionnel de ce texte est dans la démarche, dans le processus même par lequel un homme, pas à pas, avance, avec l'aide d'un maître, dans la conquête de sa liberté.

  • Pour Svâmi Prajnânpad, l'être humain vit dans une coquille, celle de son ego.
    Parce qu'il vit dans la prison de son "petit moi" il rêve de liberté, d'expansion et même de spiritualité. Une fois ce constat posé, Svâmi Prajnânpad propose, pour sortir de la souffrance intrinsèquement liée à ce petit moi, de grandir. Mais comment ? En réalisant ses désirs, en prenant la réalité à-bras-le corps, en opérant une expansion de l'ego, et non pas en essayant d'y échapper, de l'abandonner ou de le détruire.
    Pour réaliser ses désirs, il faut "être là où vous êtes", c'est-à-dire partir de ce que l'on est et "essayer de voir les choses comme elles sont" - changeantes et différentes. Tout change tout le temps. Tout est neuf. Le refus du changement et le désir de fixité constituent l'obstacle principal qui empêche de se connaître soi-même. Se connaître soi-même, c'est accepter ses émotions et comprendre qu'elles sont liées à la comparaison et aux jugements de valeur.
    Il faut non pas renoncer, mais rendre l'ego suffisamment fort pour le confronter aux faits et à sa propre réalité. Ce qui est ici est ici. "Si vous prenez "ce qui est ici est ici", alors vous êtes un homme sage, un homme vrai, un homme illuminé." Connais-toi toi-même, il n'y a pas d'autre chemin vers la sérénité. Cet ouvrage fait suite à "Ceci, Ici, A présent". C'est la suite des entretiens enregistrés que Frédérick Leboyer a eus avec son maître Svâmi Prajnânpad en décembre 1963 en Inde.
    Daniel Roumanoff a sauvegardé les enregistrements de ces entretiens qui se déroulaient en anglais. Il les a ensuite transcrits et traduits, ce qui permet au lecteur de se trouver témoin d'un échange exceptionnel où il pourra sentir résonner en lui les questions et les réponses.

  • Voir ce qui est, l'accepter et faire l'expérience de l'unité, tel est l'enseignement de Svâmi Prajnânpad dont André Comte-Sponville écrit dans sa préface : "Ce maître - car c'en est un, et considérable, et l'un des plus grands de ce temps - n'est pas un optimiste, ni un rêveur, ni un croyant. Un philosophe ? Point, mais beaucoup mieux : un sage. La denrée est plus rare et - y compris pour les philosophes ! - plus utile."

  • Voici une nouvelle transcription d'entretiens de Svâmi Prajnanpad, cette fois-ci avec Roland, un autre disciple français, âgé à l'époque de 45 ans.
    Daniel Roumanoff poursuit tranquillement une oeuvre de longue haleine : mettre à la disposition des lecteurs intéressés l'enseignement reçu par les disciples de Svâmi Prajnanpad, avec une fidélité scrupuleuse. Ces entretiens donnent un aperçu nouveau sur l'enseignement de Svamiji. La relation entre le disciple et le maître paraît dans sa fraîcheur et sa simplicité. Le disciple va à la rencontre du maître, à la recherche d'une sagesse qui lui permette de vivre au-dessus ou en dehors des contingences de la vie ordinaire.
    Le maître reçoit le disciple et lui montre qu'il n'y a pas d'autre chemin que de se confronter à ses propres difficultés. Il faut partir de là où l'on se trouve sous peine de ne jamais arriver nulle part. Il faut avancer pas à pas sur un terrain solide en confrontant chaque difficulté à la lumière de la vérité. Ainsi l'on pourra essayer de devenir ce que l'on est déjà sans le savoir : un être humain accompli.
    Svâmiji insistait toujours sur un point qui est la caractéristique spécifique de son enseignement et dont la connaissance peut faciliter la compréhension de son approche si particulière. On peut la résumer dans cet énoncé d'apparence paradoxal : " II est impossible d'aller de l'avant. Pouvez-vous faire un pas en avant ? Vous répondez oui ? Alors mettez-vous debout. Voilà ! Pouvez-vous faire un pas en avant ? Essayez de voir précisément ce qui se passe ".
    Le disciple a du mal à comprendre, mais réalise en fin de compte que pour avancer il doit, en fait, repousser en arrière le sol sur lequel ses pieds reposent. Image saisissante de l'impossibilité dans laquelle se trouve l'homme d'atteindre l'Absolu, ou de connaître Dieu ou de réaliser le Soi - quel que soit le terme employé - sans saisir la dualité à bras-le-corps, la vivre, en faire l'expérience...
    Et alors, alors seulement, à cette seule condition, il aura la possibilité d'avancer et d'arriver à ce que chacun aspire d'obtenir. Ce texte est un dialogue. Svâmiji répond et illustre ses propos tantôt par des histoires vécues ou encore des citations sanskrites venant la plupart du temps des Upanisad ou du Yogavâsistha. Un grand livre de sagesse au quotidien qui pointe vers l'essentiel.

  • L'enseignement de Svâmi Prajnânpad se base sur les vérités concrètes que chacun de nous vit.
    Il s'agit de voir les choses comme elles sont. Voir et non croire. Toute émotion ou n'importe quoi d'autre a sa cause-racine en vous. La seule illusion, c'est la dualité. Le contraire du vrai, c'est l'imaginaire. Ce qui justement n'existe pas. Aussi si vous croyez au lieu de voir, vous vous trouvez agité, affecté, mais si vous voyez, vous voici calme, libre de toute émotion. Voici atteinte la perfection.
    Maître de soi comme de l'univers. Les paroles de Svâmi Prajnânpad étaient très précises. En établissant cette édition bilingue, Frédérick Leboyer, qui fut longtemps disciple de Svâmi Prajnânpad, donne à lire ces paroles mêmes en anglais avec sa propre traduction qui tente de rendre compte au mieux du sens exact de cet enseignement unique.

    Sur commande
  • Les Sages du Vedanta étaient des réalistes. Ce qu'ils voulaient, c'était dépasser la souffrance, l'affliction, la peur, les conflits qui assaillent la vie, en établissant un fondement stable et solide pour toutes les expériences qui sont changeantes et instables. C'est pourquoi leur première prière était : «Conduis-moi de l'irréel, du mensonge, au réel, à la vérité. Conduis-moi de l'obscurité à la lumière. Conduis-moi de la mort à l'immortalité». Comme l'explicite Svâmi Prajnânpad : «Vous devez vous libérer de vous-même : oui, soyez lucide, acceptez, agissez, jouissez et accomplissez-vous tel que vous êtes ici et maintenant et alors : "J'atteins progressivement cette sérénité pour m'y établir en permanence". Epanouissez-vous tout comme le fait une fleur. En allant des vérités à la Vérité ! Du mensonge (des vérités) à la Vérité. Des ténèbres (faible lueur) à la Lumière. De la mort à l'immortalité. Oui, progressivement, d'une démarche sûre, illuminée par la lucidité et l'acceptation.» Tel est le chemin vers la réalisation de soi que propose Svamiji.

    Sur commande
empty