Littérature générale

  • Début août 1914, l'Europe s'embrase. A l'hôtel Belvédère, au-dessus de Montreux, les hôtes n'arrivent plus et les employés étrangers, mobilisés, rentrent chez eux. La pensionnaire belge se met à peindre des images sanglantes sur les murs de sa chambre. C'est la fin d'un monde. Jusque dans les familles suisses, francophones et germanophones se divisent. Jules, fils de petit paysan, a dix-huit ans. Il aime les livres, il est pris de vertige devant la tourmente. Il se lie d'amitié avec Emile, le comptable savoyard de l'hôtel, parti à la guerre, revenu très tôt avec une jambe en moins. Chez le libraire ukrainien de la Grand'Rue, il rencontre Tatiana, étudiante russe à Genève qui fréquente les révolutionnaires. Elle lui fait connaître l'amour dans les prés fleuris mais elle ne met pas fin à son rêve : partir. Loin de la vie étroite des pauvres lopins de terre. Loin de la Suisse qui se replie sur elle-même. Loin de cette Europe qui se fracasse. Il mettra le cap vers l'Afrique, découvre Marseille au passage. L'histoire le rattrapera. Arrive la Seconde guerre mondiale. Jules, malade, choisit d'écrire son désarroi. On peut s'élever dans la montagne, on peut voyager au loin, on n'échappe pas au fracas tragique de l'Europe. Espérer seulement qu'elle sorte du cauchemar.

  • Polonaises

    Jacques Pilet

    L'aventure d'un soir avec la serveuse polonaise sur une île méditerranéenne n'aurait pas dû chambouler la vie de l'ex-banquier de Zurich, chômeur, divorcé, en quête d'ailleurs. Mais de messages en escapades, la Pologne l'envahit. La Pologne de quatre femmes, échappées du moule conservateur, peu chanceuses avec les hommes mais décidées à réussir leur vie. Une ichtyologue vagabonde, une informaticienne qu'enchante la grammaire française, une manager de presse ambitieuse et une virtuose de l'érotisme noir. Leurs familles compliquées et leurs voyages font découvrir au Suisse ignorant un passé chargé de cicatrices historiques. Des épisodes oubliés du récit officiel : les massacres entre Ukrainiens et Polonais, les déchirements personnels au départ des millions d'Allemands chassés de Silésie et de Poméranie. Sous la surface d'une Pologne dite prospère, fébrilement capitaliste, apparaissent les fissures des héritages, la pauvreté, la criminalité mafieuse, les sentiments contradictoires face à l'Ouest. Cela n'empêche pas l'amourette italienne de mûrir jusqu'à une passion pudique et dramatique. Car la mort rôde.

  • La russie en proverbes

    Pilet-R

    La Russie en proverbes / par Raymond Pilet Date de l'édition originale : 1905 Collection : Bibliothèque slave elzévirienne ; t. XV Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • La Poétique de La Mesnardière (1610-1663) représente l'un des arts poétiques d'une importance capitale pour le dix-septième siècle, avec ceux de La Pinelière, Colletet, Lamy, Boileau et Rapin. Né à Loudun en 1610, ce poète et médecin s'illustra par un Traité de la mélancolie qui lui valut l'estime de Richelieu. Abandonnant sa charge de médecin auprès de Richelieu et de Gaston d'Orléans, il ne se livra plus qu'à la pratique des lettres et devint successivement maître d'hôtel du roi et lecteur ordinaire de la chambre. Il entra en 1655 à l'Académie, à la place de Tristan L'Hermite. C'est sur les instances de Richelieu qu'il publia à la fin de 1639 sa Poétique, en attendant que l'Académie eût publié celle que ses statuts prévoyaient, et qui n'a jamais paru. Les théories de La Mesnardières ont été longuement étudiées par H.-R. Resse et F.-K. Dawson.

    Sur commande
  • Rue du Palais est le roman du coeur de La Rochelle vu et vécu par des adolescents pendant la guerre. Amours de guerre et guerre des amours. La Rochelle 1940-1945.

  • Poésies et chansons réunies par un auteur malheureusement décédé peu après la parution. Ces textes laissent apparaître la joie de vivre et la soif de découverte de ce normand sympathique, bien connu dans les salons de Livres et les chemins de randonnée (il était spécialiste des chemins de St Jacques).

  • François, veuf et sans famille, est médecin hospitalier et enseignant à la faculté. Ingeborga, Allemande, veuve également, est ingénieur en biotechnologie. Ils se rencontrent par hasard au début de l'été et éprouvent une attirance réciproque immédiate. Leur relation évolue plus particulièrement à la fin de la saison estivale. Puis, tout au long des mois suivants, au cours desquels le travail les accapare, François apprend à apprivoiser, entre sa ville et Rostock, une nouvelle famille étrangère qu'il considère comme la sienne et qui l'adopte. Ingeborga et François se fiancent, puis se marient. Une foule de petits gestes tendres renforce leur attirance. Ils s'aiment passionnément et quittent progressivement les chagrins provoqués par leurs deuils respectifs. Mais qui est l'individu qui semble les menacer ? Jusqu'où ira-t-il pour leur nuire ? Tout au long d'une année, c'est entre crainte et bonheur que les personnages vont évoluer.

  • Pour la première fois est proposée une édition critique de La Poétique de La Mesnardière, traité consacré à la tragédie et seul paru d'un ensemble qui voulait porter sur tous les aspects de la création théâtrale. L'auteur, un médecin bien en cour auprès de Richelieu, y revendique l'héritage très strict d'Aristote contre diverses influences modernes ; sa lecture très normative, appuyée sur de nombreuses citations d'auteurs grecs et latins, s'inscrit dans le mouvement qui, au milieu du siècle, impose au genre tragique une régularité de plus en plus grande dans la construction et le respect pointilleux de la vraisemblance et de la bienséance. À ce titre et quelle que fût son influence, ce traité reste une étape importante pour comprendre la poétique théâtrale du siècle.

    Sur commande
  • Alinde , tragédie de M. de La Mesnardière Date de l'édition originale : 1643 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
empty