Pierre Girard

  • Le grand oeuvre inconnu de Pierre Girard, ce sont les billets, "menus propos", qu'il publie pendant une vingtaine d'années dans les quotidiens des cantons de Genève et de Vaud. Quasi oubliés, ils procurent la même joie que ceux d'Alexandre Vialatte quand on les a redécouverts. Drôles, inventifs, optimistes, ironiques, on y a foi dans la bonté de l'homme, on y herborise, on y flâne, on y rêve, on y célèbre le citoyen de Genève. Plus qu'un genre, le « Menu propos » est un état d'esprit.
    « Vive les pommes d'arrosage, à bas les entonnoirs », ce pourrait être le mot d'ordre de ce recueil où les bulles de savon s'envolent pour notre plaisir et notre légèreté.

  • Monsieur Stark

    Pierre Girard

    Monsieur Stark est directeur de la Turkish and American Cigarettes Co, dont la grande oeuvre est le règlement du personnel, «un véritable essai, avec des citations de Marc Aurèle et M.Ford.», un monument à la rationalisation qui interdit les amours d'un directeur et d'une jeune fille, même si tout y incite.
    Mais l'apparition de Séphora, «à la voix grave et pure, aux jambes admirables, vigoureuses, où les muscles jouaient avec l'allégresse des oeuvres sorties réussies des mains du Créateur», sa nouvelle employée, va modifier la vision du héros girardien.
    Découvrant avec stupeur que des sentiments peuvent l'animer, Monsieur Stark réinvente l'amour.
    L'improbabilité poétique des personnages de l'auteur suisse confère à ses personnages une aura banale et un mystère que l'infime ironie de sa prose légère enchante.
    Un auteur infimement génial, l'un des plus importants parmi nos redécouvertes.

  • «Il entra dans la salle à manger, s'installa pour dîner. On lui servit un beefsteak. C'était son plat préféré. Il le trouvait à la fois simple et reconstituant. Il le mangeait sans sel ni poivre, se méfiant de la Nature. Mais ce jour-là il repoussa le plat. Le lézard l'obsédait. Il ne pouvait le chasser de sa pensée. Combien de mouches avait-il happé ? Combien de beefsteaks avait-il, lui, Charles, mangés ? Et soudain il lui vient une idée désastreuse.» Cette terrible révélation est le début pour le héros, banquier de son état, d'une lente et inquiétante descente en lui-même. Cela commence par les steaks, jusqu'où cela peut-il aller ? Sous le regard de la belle Poppée, il va tenter de porter et supporter le nouveau regard qu'il jette sur le monde qui l'entoure et de sortir «à tâtons d'une existence qu'il avait toujours crue sans issue».
    Roman philosophique sans philosophie, roman d'amour où l'amour se fait discret, Charles permet de renouer avec le héros girardien, exceptionnel specimen d'homme qui découvre l'ennui et la beauté de la vie qui se cache derrière.

  • Othon et les sirènes

    Pierre Girard

    Pierre Girard (1892-1956) est né et mort à Genève. Après des études interrompues, il entre en écriture avec des recueils de poésie, en particulier dans les Cahiers vaudois. Il devient agent de change pendant dix ans avant de se consacrer à l'écriture. Hormis de brefs séjours en Allemagne, en France et aux États-Unis, il ne quitte guère sa ville natale. Il aimait Jean Giraudoux et se lia d'amitié avec Valery Larbaud. Il reçoit en 1951 le Grand Prix de littérature de la Ville de Genève.
    Un fantaisiste unique en son genre qui joue une partition drôle et subtile et d'un raffinement malicieux, un auteur d'une élégance rare qui a inventé une comédie humaine empreinte de légèreté, un enchanteur qui connaît les pouvoirs de la cocasserie, un observateur aiguisé du sentiment amoureux : en quelques pages, Girard invente un monde qui n'est qu'à lui. Othon en est l'éclatante illustration

  • Plus de 160 adresses bons plans, insolites et incontournables.
    La plus belle des villes moches disait le maire de Berlin pour parler de sa ville. Car Berlin n'est pas une ville-musée, elle est une ville laboratoire.
    Haut lieu de la scène artistique et de la vie nocturne, Berlin, capitale jeune, est à l'image de ses habitants : décontractée et dynamique. C'est ainsi qu'elle séduit toujours plus de touristes depuis 10 ans. Une destination définitivement tendance. Dans ce guide, vous retrouverez une sélection, ouvertement subjective, d'adresses essentielles, de lieux incontournables, mais surtout de secrets de Berlinois pour vous accompagner dans une découverte de la ville de l'intérieur, là où son coeur bat.

    L'auteur Pierre Girard est journaliste et présentateur pour ARTE. Il a collaboré à Libération, ParisBerlin et Radio France. Installé à Berlin depuis 2006, il se plaît à décortiquer les spécificités allemandes. Il partage ici son carnet d'adresses et vous présente ceux qui font Berlin.

    Spécialistes interviewés Erika Hoffmann, collectionneuse d'art (culture) Mary Scherpe, fondatrice de Stil in Berlin (boutiques) Nina Queer, organisatrice de la soirée Irrenhouse (sorties) Marie-Hélène Echard, cofondatrice du Kiki Blofeld (loisirs) La collection - Les guides écrits par des auteurs qui habitent sur place - Une signalétique claire et ludique, de nombreuses photographies - Les interviews de célébrités et spécialistes - Un cahier pratique + un dossier pour trouver son profil-type d'habitant, ses lieux, ses activités, ses quartiers + 2 plans de la ville - Un condensé d'informations dans un petit format très pratique à petit prix - La presse en parle : Télérama, Le Figaro, France Info, Le Mouv, RTL, Direct Matin, Glamour, Elle, Le Parisien...

  • De 1934 à 1954, Pierre Girard publie un millier de chroniques dans les journaux de Suisse. Il y aborde une infinité de sujets - tramways, concerts, parcs, caractère des jours de la semaine, rues et places de Genève, petits métiers, mésaventures de la monarchie britannique -, parlant surtout, comme il le dit, « des fleurs, de la grâce des enfants, des nuances du ciel, de la beauté des femmes ».
    Il y raconte, aussi, ses voyages.
    Ce sont les récits de ces excursions que rassemble le présent volume : les étapes de ce périple conduisent leur auteur à Paris, où il fréquente Léon-Paul Fargue, Valery Larbaud ou Jean Giraudoux ; sur la Côte d'Azur où, à la terrasse des cafés, il observe la civilisation des congés payés ;
    En Italie d'où il envoie des cartes postales d'une Venise « orientale et barbare » et de Naples sous la pluie ; en Allemagne où il observe la montée du nazisme ; aux États-Unis où il découvre, en 1935, une démesure à laquelle aucune de ses lectures ne l'avait préparé et qui lui inspire une prose rapide et rythmée.
    En diligence, en autocar, en chemin de fer, en paquebot transatlantique, Pierre Girard entraîne son lecteur dans l'un de ces grands tours où le bonheur commence dès la gare. À chaque étape, il déploie son incomparable talent de portraitiste et de paysagiste, éclairé par la tendresse et l'ironie d'un moraliste. Ses chroniques sont bien plus qu'un témoignage sur son époque et sur la géographie du monde qu'il a parcouru : une oeuvre de haute littérature.
    Pierre Girard naît à Genève le 21 août 1892. Après des études inachevées au collège Calvin, il travaille dans une banque, mais rêve de poésie. Influencé par la lecture de Valery Larbaud - Les OEuvres complètes de A.-O. Barnatbooth, lues dès 1913, sont sa bible -, il publie, à Paris, à Genève ou à Lausanne, nouvelles et romans aux titres aussi cocasses que mystérieux : June, Philippe et l'amiral (1924) ; Lord Algernon (1925) ;
    Curieuse métamorphose de John (1925) ; Connaissez mieux le coeur des femmes (1927) ; La Rose de Thuringe (1930) ;
    Amours au Palais Wilson (1942) ; Monsieur Stark (1943) ; Charles dégoûté des beefsteaks (1944) ; Othon et les sirènes (1944), Le Gouverneur de Gédéon (1946), La Grotte de Vénus (1948).
    En 1945, il dissout la compagnie d'agents de change qu'il avait fondée en 1935, pour se consacrer entièrement à l'écriture, aux billets qu'il publie dans la presse suisse romande, à des chroniques radiophoniques. Il meurt à Genève le 28 décembre 1956.

  • Lord algernon

    Pierre Girard

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • Vocabulaire de vico (le)

    Pierre Girard

    • Ellipses
    • 11 September 2001

    Proposer un vocabulaire de Giambattista Vico peut sembler une gageure dans la mesure où cela suppose de trouver des éléments de définition stables dans une pensée en perpétuel mouvement de correction, d'annotation et de précision terminologique.
    L'italien même de Vico, qui mêle des archaïsmes, des structures latines, des néologismes, des formes poétiques propres à l'auteur, et qui multiplie les niveaux rhétoriques renforce cet aspect, en apparence insaisissable, de sa pensée. Le résultat en est une oeuvre ouverte, vivante et qui ne saurait se réduire à quelques concepts posés a priori. Face à cela, notre travail a été double : d'une part montrer que la pensée de Vico, bien qu'en perpétuel mouvement, n'en est pas moins créatrice de concepts et de problématiques propres, d'autre part, conserver son aspect dynamique, notamment en multipliant les points de passage entre ces notions.
    Nous avons surtout essayé de montrer que les principaux concepts de Vico, dont la forme est parfois si poétique, sont l'exact reflet d'une pensée qui s'étonne elle-même de l'immensité de ses découvertes et de la nouveauté de son objet dans l'histoire des idées.

  • Le foie diphtérique / Dr Pierre Girard,...
    Date de l'édition originale : 1901 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Hémorragie de l'orbite par contre-coup / Dr Pierre Girard,...
    Date de l'édition originale : 1903 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Ce livre traite de l'introduction et du développement de la modernité à Naples entre 1647, date de la révolution de Masaniello, et 1744, date de la mort de Giambattista Vico. Le contexte, qui se caractérise par une urgence due aux troubles politiques, par l'instabilité géologique, ainsi que par l'épidémie de peste de 1656, donne une forme originale à cette modernité. Cette spécificité se vérifie dans la diffusion particulière du double héritage de Galilée et du cartésianisme dans la seconde moitié du Seicento dans le sillage de thèses matérialistes. La radicalité des Lumières napolitaines, loin d'être une thèse posée dès le départ, suit en réalité, par le biais de la logique des conflits et des querelles, des effets de radicalisation progressifs dans lesquels se trouvent pris les novatores, qui donnent une forme originale au développement des premières Lumières dans l'Italie méridionale.

    Sur commande
  • Relation sur l'épidémie de fièvre typhoïde, l'Arbresle, 1907 / par le docteur P. Girard,...
    Date de l'édition originale : 1908 Sujet de l'ouvrage : Typhoïde -- France -- L'Arbresle (Rhône) Appartient à l'ensemble documentaire : RhoneAlp1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • La chitarra guitare

    Pierre Girard

    • Ricordi
    • 1 January 1982
    Sur commande
  • Boubou trombone

    Pierre Girard

    Sur commande
  • Amusez-vous à colorier les illustrations de Pierre Girard aussi connu sous le pseudonyme Pishier ! Un illustrateur très populaire dans le milieu de l'édition et unique en son genre, ses illustrations se retrouvent autant dans les livres jeunesse que sur les couvertures de romans pour adultes. Vous pouvez aussi retrouver ses oeuvres sur des vitrines de commerces partout dans la ville de Québec et même à la télévision (Passe-Partout 2019 !) Maintenant c'est à votre tour... de colorier Pishier !

    Sur commande
  • La grotte de venus

    Pierre Girard

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Contact us
    Sur commande
  • "La plupart des héros de Girard ont en commun les mêmes traits de caractère. Tous, ou presque, se signalent par une même attitude devant la vie, faite de faiblesse, de timidité comique (ainsi Paterne, dans Connaissez mieux le coeur des femmes, n'osant acheter un livre où le mot "amour" figurât dans le titre), de paresse, de distraction, de scepticisme - parfois de désespoir - en même temps que de bonheurs rapides, d'appétit et de sensualité. Tous, ou presque, sont également doués de gentillesse. "Par précaution, nous dit-il, je me garde de maltraiter mes personnages". On ne trouve dans son oeuvre aucun être franchement antipathique. Des crapules, parfois, ou des individus interlopes, mais alors affligés de défauts tellement cocasses que l'on ne peut s'empêcher d'en sourire et, en définitive, de les aimer". (Jacques Buenzod)

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Contact us
    Sur commande
  • Un des aspects les plus audacieux de la philosophie de giambattista vico consiste à penser rationnellement ce qui, dans la tradition cartésienne, avait été rejeté dans le " confus " et dans " l'obscur ".
    Il en ressort une tension qui se manifeste clairement dans l'oeuvre majeure du philosophe napolitain, la scienza nuova (1725-1744). loin d'être une alternative à la pensée cartésienne, l'entreprise de vico s'assume comme pleinement scientifique, le problème étant alors de forger de nouveaux moyens épistémologiques adaptés au nouveau objet de la science, la " nature commune des nations ". il en ressort une oeuvre fascinante, mêlant une réflexion sur la fondation de la science à une plongée dans le monde poétique des premiers hommes et à leur mode de pensée.
    Mais ce qui fait la force de scienza nuova consiste à maintenir jusqu'au bout l'exigence de rationalité. la fascination qu'offre le monde des " auteurs des nations ", ce monde issu d'une imagination toute-puissante, aboutit non pas à l'éviction de la raison, mais au contraire, à sa redéfinition dans la perspective d'un usage pratique et politique.

    Sur commande
  • Sortie de route

    Pierre Girard

    Sur commande
  • Reine incontestée du suspense, la romancière de La Nuit du renard est aussi une lectrice passionnée, attentive aux nouveaux talents et aux oeuvres de romanciers confirmés, mais moins connus du public international qui est le sien.

    Elle nous offre ici un florilège de ses préférés. Dix nouvelles où la terreur court sur toute la gamme, du psychologique au macabre. Un huis clos au fond des bois entre une jeune femme et son amant d'une jalousie pathologique ; une jeune journaliste timide en tête-à-tête avec un cadavre dans les souterrains d'une ville-fantôme ; la terreur d'une jeune mariée découvrant dès les premiers jours les activités mafieuses de son époux... Autant de situations angoissantes qui font irrésistiblement tourner les pages. " C'est la question essentielle et qui résume tout ", dit Mary Higgins Clark.

  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Contact us
    Sur commande
  • Le pays du soleil : (Provence, Italie) / par Pierre Girard Date de l'édition originale : 1892 Sujet de l'ouvrage : Provence (France) -- Descriptions et voyages -- 19e siècleItalie -- Descriptions et voyages -- 19e siècle Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • En 1791, l'île de Saint-Domingue est la plus riche des colonies de tout l'hémisphère occidental grâce à ses plantations, qu'exploitent les Espagnols et les Français au prix de la vie d'innombrables esclaves venus d'Afrique. Treize ans plus tard, en 1804, les rebelles haïtiens proclament leur indépendance vis-à-vis de la France après la première, et la seule, révolution d'esclaves de toute l'histoire. Le succès de ce soulèvement peut, en grande partie, être attribué à un homme : Toussaint-Louverture. Né lui-même dans l'esclavage, Toussaint, au fil d'une irrésistible ascension, a accédé au titre de général. Personnalité charismatique et habile meneur d'hommes, il parvient à gagner l'attachement des Mulâtres comme des Noirs, à lever une armée impressionnante et, en soldat éprouvé, à défaire ses ennemis successifs. Napoléon 1er viendra mettre un terme à cette épopée en condamnant Toussaint à l'exil en France, où il mourra dans un cachot du fort de Joux. Loin de succomber à la tentation de mythifier le général noir, Madison Smartt Bell, tout en examinant les stratégies, souvent controversées, adoptées par Toussaint, s'emploie à démontrer, archives à l'appui. que le destin de cet homme d'exception s'enracine authentiquement dans le seul et inébranlable désir d'aboutir à la libération des Noirs de Saint-Domingue. Et c'est fort de l'intérêt passionné qui l'anime de longue date vis-à-vis d'un territoire, l'actuelle république d'Haïti, auquel il a consacré une magistrale trilogie romanesque, Le Soulèvement des âmes, Le Maître des carrefours et La Pierre du bâtisseur (Actes Sud), que l'écrivain, en bousculant une approche bien souvent trop prompte à assigner à Toussaint-Louverture soit le rôle de martyr de la Révolution soit celui d'instigateur de l'un des épisodes les plus brutaux et les plus violents de l'histoire, rend ici magnifiquement justice à la profonde complexité du "Napoléon noir", qui est assurément, l'une des plus fascinantes figures tant de l'histoire du Nouveau Monde que de celle de l'humanité.

empty